En 2001, pour célébrer la naissance de Louis Braille, le 4 janvier a été déclaré « Journée mondiale du braille » par l’Union Mondiale des Aveugles.

Cette journée qui commémore le braille, une invention ayant permis de grandes avancées pour les personnes aveugles et malvoyantes, est aussi l'occasion de parler du handicap visuel et de rappeler que l’action pour plus d’égalité, d’accessibilité et d’autonomie pour les personnes déficientes visuelles doit être plus que jamais poursuivie.

Qui était Louis Braille, l’homme à l’origine de cette journée mondiale ?

 

Portrait de Louis BrailleLouis Braille est devenu aveugle accidentellement à l’âge de 3 ans. Ses parents lui obtinrent une bourse pour son admission au sein de l’école fondée par Valentin Haüy : l’Institution Royale des Jeunes Aveugles (aujourd’hui Institut National des Jeunes Aveugles – INJA). 

C’est durant ses années d’études, en 1821, que le jeune Louis Braille (âgé de 12 ans) assista à la présentation faite par Charles Barbier de La Serre de son système de sonographie. Le système Barbier était un système d'écriture tactile qui retranscrivait les sons et non pas l’alphabet. Ce fut à l’époque une avancée extraordinaire mais qui présentait quelques limites ne rendant notamment pas compte de l’orthographe et ne proposant pas de combinaisons pour représenter la ponctuation, les chiffres, les notes de musique ou les symboles mathématiques.

Louis Braille décida alors de poursuivre le développement de ce système. En 1827, âgé de 18 ans, il présenta son propre système. En 1829 paru Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points, à l’usage des aveugles et disposés pour eux. Cet ouvrage est le véritable acte de naissance du braille, un système d’écriture tactile à points saillants à l’usage des personnes aveugles ou malvoyantes.

 

Si le système mis au point par Louis Braille a évolué jusqu’à nos jours, il est encore celui utilisé par les personnes aveugles ou malvoyantes notamment pour tout ce qui relève de l’apprentissage, de l’éducation, de la formation.

 

L’enseignement du braille est l’une des vocations premières de l’association Valentin Haüy. Grâce à une équipe d’une cinquantaine de bénévoles, notre association dispense l’enseignement du braille à Paris et dans de nombreuses villes de province, et propose aussi des cours par correspondance pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou qui n’habitent pas à proximité d’une ville où l’association est présente. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le service d’enseignement du braille : 

Par ailleurs, dans le but de favoriser et de promouvoir la connaissance du braille, l’association Valentin Haüy organise également chaque année, un concours nommé « Le Poinçon Magique ». Ce concours, organisé en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-Mer, est ouvert gratuitement à toute personne voyante, malvoyante ou aveugle, connaissant le braille intégral ou le braille abrégé. Nous vous proposons de retrouver la prochaine édition le 15 mars 2017 ! Suivez nos actus des prochaines semaines pour connaître les dates d’inscription !

 

A voir ! Un film sur le braille.

Affiche Le coeur en braille

 

Actuellement dans les salles de cinéma, est diffusé le film Le cœur en braille réalisé par Michel Boujenah. Une histoire d'amitié entre deux adolescents qui soulève aussi la question du handicap visuel...

Synopsis : Marie, passionnée de violoncelle, est très douée à l'école. Victor, un garçon sympathique et dynamique, connaît quelques difficultés scolaires. Ignorant que Marie est en train de perdre la vue, Victor tombe amoureux d'elle. Lorsque celle-ci lui révèle son handicap, Victor décide de l'aider à cacher son état afin qu'elle puisse passer le concours d'entrée au conservatoire.

 
 

Quelques chiffres clés sur le braille en 2015 au sein de l’association Valentin Haüy :

  • 322 cours de braille dispensés 
  • 670 emprunteurs actifs de livres en braille
  • 203 nouveaux livres en braille référencés
  • 1 760 livres en braille numérique téléchargés sur notre site Eole
  • 532 nouveaux titres en braille numérique enregistrés
  • 101 emprunteurs actifs de partitions musicales en braille
 

A lire également

13 juillet 2016

L’histoire de l’association est marquée par trois grands personnages : Valentin Haüy, Louis Braille et Maurice de La Sizeranne.
Chacun de ces hommes est intervenu à sa façon afin d’aider les personnes aveugles ou malvoyantes à acquérir plus d’autonomie et à trouver leur place socialement et professionnellement dans la société. 

13 juillet 2016

En général, le mot braille est synonyme d'aveugle. Le principe du braille est d'utiliser le sens du toucher pour l'écriture et la lecture au moyen de points en relief.

L'écriture braille fut inventée en 1829 par Louis Braille. Devenu aveugle à la suite d'un accident, à l'âge de trois ans, il poursuivit ses études à l'institution Royale des Jeunes Aveugles, fondée par Valentin Haüy. On y enseignait la lecture et l'écriture à l'aide d'un alphabet en relief; mais cette méthode présentait de nombreux inconvénients.