Une pétition dénonçant l’éventuelle fermeture du centre de vacances « Le Moulin du Cassot », géré par l’association Valentin Haüy, circule actuellement sur Internet. Nous souhaitons apporter des éléments de réponse afin de clarifier la situation.

Une pétition dénonçant l’éventuelle fermeture du centre de vacances « Le Moulin du Cassot », géré par l’association Valentin Haüy, circule actuellement sur Internet. Nous souhaitons apporter des éléments de réponse afin de clarifier la situation.

Depuis plusieurs mois, toutes les hypothèses sont étudiées quant à l’avenir de ce centre. S’il donne toute satisfaction aux vacanciers qui y séjournent, les tarifs pratiqués (eu égard aux prestations proposées) sont inférieurs aux tarifs que l’on peut rencontrer par ailleurs sur le marché.

Ainsi, l’association Valentin Haüy constate avec regret depuis des années, un écart entre les recettes et les coûts de ce centre. Pour y remédier, l’association alloue une part considérable des dons qu’elle reçoit à ce centre à la fois pour combler le déficit, mais aussi afin de maintenir les installations en état.

Mais aujourd’hui l’association s’interroge : doit-elle continuer à subventionner largement ce centre ?

Aucune décision n’a été prise à ce jour quant au devenir du « Moulin du Cassot ». Ce sujet fera l’objet, à la rentrée prochaine, d’une consultation auprès des instances représentatives du personnel de l’association.

 

Gérard Colliot
Président de l’association Valentin Haüy

A lire également

07 novembre 2016

Le Comité des Yvelines de l’association Valentin Haüy (AVH) compte aujourd’hui plus de 450 déficients visuels et bénévoles. Ce rayonnement est lié à la richesse des activités et des formations qu’elle propose et à l’attention portée à la qualité des relations humaines.

 

Le Comité souhaite maintenant développer une communication organisée à l’attention des interlocuteurs institutionnels, des entreprises et des professionnels de santé.

 

Il recherche un(e) bénévole pour coordonner cette démarche de communication :

09 février 2017

L'Association Valentin Haüy, reconnue d'utilité publique en 1891, a pour vocation d’aider les aveugles et les malvoyants à sortir de leur isolement, et de leur apporter les moyens de mener une vie normale.

 

Créé en 2007, le Centre d’Evaluation et de Recherche sur les Technologies pour les Aveugles et les Malvoyants (CERTAM) a pour vocation le test ainsi que l’évaluation de matériels et de logiciels destinés aux personnes déficientes visuelles.