En lançant son nouveau projet associatif, l’association Valentin Haüy, qui rassemble plus de 3 000 bénévoles et 474 salariés, souhaite renforcer ses actions autour de grands axes d’intervention comme le numérique, l’inclusion sociale et l’accès à la culture et aux loisirs en s’adaptant aux évolutions que notre société rencontre aujourd’hui, mais aussi par rapport aux tendances qui se profilent.

L’association Valentin Haüy souhaite notamment rendre accessible la cité, l’environnement physique mais aussi numérique. C’est un des plus grands enjeux des prochaines années : faire en sorte que les progrès du numérique ne se traduisent pas par autant de freins à l’accessibilité. Son projet associatif s’inscrit aussi autour de priorités pour former et assurer la rééducation professionnelle s’il y a lieu, soutenir l’insertion en milieu ordinaire de travail dans des métiers porteurs d’avenir et de débouchés.
Ainsi, avec ce nouveau projet associatif, l’objectif majeur de l’association Valentin Haüy est de permettre aux aveugles et aux malvoyants de vivre pleinement.

Agir pour l’autonomie

On estime à 1,3 million le nombre de personnes déficientes visuelles en France, tous âges confondus. Et, même si la vie en société des personnes handicapées visuelles s’est considérablement améliorée depuis le XIXe siècle, les attentes en matière d’intégration sociale sont loin d’être comblées.
Soutenir, former et accompagner les personnes aveugles ou malvoyantes vers l’autonomie, telle est la mission de l’association Valentin Haüy depuis plus de 125 ans. Lorsqu’on perd la vue, reprendre confiance en soi est primordial. Ceci passe par la capacité de se déplacer à nouveau seul. Or, depuis de nombreuses années, les associations au service des déficients visuels constatent une carence des pouvoirs publics en matière de financement de la formation d’instructeurs en locomotion.
Pour contrer cela, l’association Valentin Haüy mise d’une part sur l’accessibilité physique en développant la sensibilisation, la formation, le conseil auprès des acteurs du bâti ou encore l’accessibilité du matériel de vie quotidienne ainsi que des outils de communication, et d’autre part sur l’accessibilité numérique prenant en compte les matériel tels que les téléviseurs, les box Internet, les téléphones, les distributeurs automatiques de billets ou encore les logiciels, qu'ils soient ou non professionnels, les sites Internet.

S’adapter à l’évolution de la société

Le monde change. Les besoins et les façons de vivre évoluent. Au-delà d’être un enjeu sociétal indéniable, permettre aux personnes déficientes visuelles de vivre pleinement dans la société actuelle est l’ambition première de l’association Valentin Haüy. Elle souhaite avant tout trouver les solutions adaptées à la société telle qu’elle est aujourd’hui afin que les déficients visuels y occupent une place entière, celle qui leur est due.
« L’association Valentin Haüy aspire à être la référence dans l’aide aux déficients visuels. Cela passe donc par être le point d’accueil connu des personnes malvoyantes, l’endroit où trouver un accompagnement, une information, une aide. C’est le rôle très important de nos comités régionaux et locaux » rappelle M. Legrand, président de l’association Valentin Haüy. Par ailleurs, l’accès à la culture et à l’écrit est toujours un problème d’actualité pour les personnes aveugles ou malvoyantes en France mais également dans le monde. On constate aujourd’hui une situation de pénurie de livres adaptés; sur soixante mille ouvrages publiés chaque année en France, seulement cinq mille font l'objet d'une adaptation pour les déficients visuels. Pour l’association, l’objectif est de passer de la pénurie à l’abondance en portant en trois ans son offre d’ouvrages adaptés en français à plus de quarante mille titres.

« Depuis que l’association existe, nous sommes certes une référence pour la population déficiente visuelle, mais également pour tous ceux et celles qui soutiennent cette même population. Et dans quinze ans, nous voulons toujours être une référence. Pour cela, la prise en compte de l’évolution des technologies comme de la société est capitale. Nous voulons, non pas être l’expert des temps anciens, mais l’expert du présent et de l’avenir. », conclut M. Patrice Legrand.

 
 
 

A lire également

13 juillet 2016

Acteur historique de l’aide aux personnes déficientes visuelles, l’association Valentin Haüy, créée en 1889 par Maurice de La Sizeranne et reconnue d’utilité publique en 1891, déploie depuis plus de 125 ans un grand nombre de services et d’actions à travers toute la France afin de :

La Nuit de l’accessibilité est l’événement annuel de l’association JaccedeCréée pour la première fois en 2010 et impulsée par la Mairie de Paris, cette soirée a pour but de démystifier le handicap et de sensibiliser le grand public à l’accessibilité universelle.