Du 20 au 27 août derniers, un groupe de huit personnes déficientes visuelles et quatre accompagnants, issus de toute la France, est venu découvrir la culture et l'environnement montagnards dans les massifs alpins de la Vanoise, avec l’association Valentin Haüy.

Écouter, toucher, sentir, goûter... C’est une véritable expérience sensorielle qu’ont pu partager les participants en découvrant les richesses de cette région alpine durant leur séjour. Basé à l'hôtel Ancolie à Champagny-en-Vanoise, le groupe a visité différents sites, s’intéressant aussi bien à l'histoire locale qu'au patrimoine naturel, culturel, industriel ou encore culinaire de cette région.

 

Au programme, beaucoup de marche pour ces randonneurs qui n’ont pas manqué de saluer les connaissances et le professionnalisme de Raphaël Excoffier, guide-conférencier de la Fondation FACIM (qui propose des visites guidées en Savoie) et accompagnateur en montagne. Une douzaine de bénévoles champagnolais se sont également relayés toute la semaine, ayant à cœur de partager leur connaissance et leur vie en ces lieux. Une qualité d'accueil réellement appréciée des participants : « Nous avons été touchés par toutes les attentions à notre égard, pour nous faciliter la vie, que ce soit pour les plats, au restaurant, à l'hôtel ou lors des visites. On voit qu'ils avaient réfléchi à la question ».

 

      

Dans sa démarche d'accessibilité du territoire aux personnes en situation de handicap, le Parc national de la Vanoise s'est aussi associé à ce projet et a animé différents moments, dont une soirée-projection du film Vanoise des hommes et des montagnes, audiodécrit par l’association Valentin Haüy. 

Au bilan, les participants ont exprimé spontanément leur satisfaction sur ce séjour « sur-mesure mais qui n'avait rien d'un séjour pour handicapés, en proposant toutes les activités habituellement ouvertes à tous ».
 

Les agents du Parc national de la Vanoise investis dans ce séjour se sont quant à eux trouvés enrichis par cette autre approche de la montagne. Une manière de renforcer leur expérience dans l'accueil de personnes déficientes visuelles, ouvrant à d'autres projets de collaboration.

 

A lire également