• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


Actualités

Plan consacré à la déficience visuelle : Le CNPSAA répond au gouvernement en adressant une lettre à M. François Fillon.

Publié le

François Fillon
Premier Ministre
Hôtel de Matignon
57, rue de Varenne
75700 Paris


Paris, le 4 juin 2008



Objet : Annonce du plan consacré à la Déficience Visuelle


Monsieur le Premier Ministre,


Comme vous le savez sans doute, depuis ses origines il y a près d'un demi-siècle, le CNPSAA assume deux fonctions essentielles :

1 - Etre, pour les principales associations de personnes déficientes visuelles, un lieu de réflexion, de concertation et de propositions.

2 - Etre le porte-parole de la déficience visuelle auprès des instances nationales et internationales ainsi que des médias.

Ses dirigeants, membres de l'Union européenne et mondiale des aveugles, du CFHE, du Comité d'Entente, de l'Agefiph, du FIPHFP, du CNCPH et de la CNSA, ont une grande habitude des débats et des discussions.

Mais aujourd'hui, certains comportements les déconcertent :

Depuis longtemps, la nécessité d'un rapport sur les problèmes spécifiques liés à la déficience visuelle se faisait sentir. Le CNPSAA est reconnaissant aux Pouvoirs Publics d'en avoir pris acte. Cependant, le choix très médiatique de Monsieur Gilbert Montagné pour assumer cette mission a surpris les associations.

Cette personne, appréciée de beaucoup, n'est pas en cause. Le CNPSAA lui a d'ailleurs fourni le maximum d'éléments permettant de nourrir son travail. Lorsqu'il a remis son rapport et fait ses propositions, le CNPSAA les a minutieusement étudiées et commentées. A la demande de la DIPH, il les a même restructurées et hiérarchisées, de manière à combler certains oublis et à donner plus de profondeur à l'ensemble.

Depuis plusieurs mois, nous attendions donc la publication du plan gouvernemental qui devait en découler. Le mercredi 28 mai, notre Secrétaire d'Etat rencontrait à 14h, avec le Conseil de la CNSA, Monsieur Philippe Chazal, notre Secrétaire Général, et, à 18h, au Sénat, Monsieur Jean-Pierre Gantet, notre Vice-président, sans les informer de quoi que ce soit. C'est donc, sans réunion d'information préalable et sans que le CNPSAA y soit convié, que, le lundi 2 juin, ce plan a été dévoilé à la presse.

La chose est déjà difficile à accepter par une association représentative, mais ce qui à « mis le feu aux poudres » est que cette cérémonie se soit déroulée dans les locaux de CECIAA. En effet, tous ceux qui ont travaillé sur la délicate question des aides techniques liées à la déficience visuelle, et en particulier la DIPH et la CNSA, savent les problèmes que pose à cette population la situation de quasi-monopole de la société CECIAA sur le marché des aides techniques.

Beaucoup de nos adhérents, ne connaissant pas notre Secrétaire d'Etat et son Cabinet, ont cru à une provocation. Le Conseil d'Administration du CNPSAA, réuni le 3 juin, sait bien que tel n'était pas le cas, mais il regrette que cet incident mette en exergue la méconnaissance de nos problèmes en ce domaine et le manque de communication.

Ces émotions passées, les instances du CNPSAA vont se saisir des propositions gouvernementales et les étudier très attentivement dans un esprit constructif.

A première vue, beaucoup de choses semblent aller dans la bonne direction. De nombreuses propositions du CNPSAA ont été effectivement retenues, mais la liste des partenaires envisagés nous pose problème à deux égards : d'une part nous en sommes totalement absents, d'autre part certains d'entre eux sont discutables.

Nous nous réjouissons donc de ce plan tout en espérant qu'à l'avenir, une meilleure concertation permettra d'éviter de si regrettables incidents, venant gâcher une si heureuse initiative.

Dans l'attente d'une reprise d'un dialogue étroit entre le CNPSAA et les différentes instances concernées, permettant un suivi minutieux de la mise en œuvre de ce plan, nous vous prions de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l'assurance de notre très haute considération.



Claude Chambet, Présidente
Jean-Pierre Gantet, Vice-président
Philippe Chazal, Secrétaire Général








Copie transmise pour information à Monsieur Xavier Bertrand, Madame Valérie Létard, Monsieur Patrick Gohet, Monsieur Jean-Marie Schleret et aux membres du CNCPH, Monsieur Alain Cordier, Monsieur Denis Piveteau et aux membres du Conseil d'Administration de la CNSA.