• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


Actualités

Les copistes bénévoles de l'association Valentin Haüy : ou comment s'est constituée la plus grande bibliothèque braille francophone

Publié le

L'histoire des copistes a commencé avant la création de l'association Valentin Haüy et de sa bibliothèque braille. Les ouvrages étaient transcrits en braille à la tablette par une poignée d'humanistes soucieux que les aveugles puissent accéder à la culture et à l'éducation.

La fondation de l'association Valentin Haüy en 1889 permit d'organiser et d'accroître la transcription de livres en braille au mieux avec les moyens de l'époque. Les « petites mains » se mettaient à l'ouvrage pour saisir les textes indispensables de la littérature. Toutes ces transcriptions représentent des milliers d'ouvrages qui aujourd'hui encore enrichissent les collections de la médiathèque de l'association Valentin Haüy. Certains copistes ont écrit au poinçon jusqu'à 100 000 pages !

La transcription à grande échelle
Durant les années 1970 et jusqu'à la fin des années 80 ce furent jusqu'à 400 bénévoles qui donnèrent leur temps et leur énergie pour transcrire les livres en braille. L'association Valentin Haüy se dota alors d'un responsable des copistes pour organiser leur travail.

En 1990 le rôle des copistes changea radicalement avec l'émergence de l'informatique. Les copistes bénévoles n'avaient plus qu'à saisir le texte sur ordinateur, il était alors automatiquement transcrit en braille grâce à un puissant logiciel.

L'avancée des technologies de numérisation a peu a peu pris le pas sur la saisie informatique, ce qui a facilité la transcription massive de livres en braille et mit fin à la grande aventure des copistes bénévoles.

Remerciements émouvants
Pour leur rendre hommage, le mercredi 1er octobre s'est déroulé une cérémonie de remise de médailles aux copistes de l'association Valentin Haüy. Ces médailles d'honneur ont été remises en remerciement pour leur dévouement par Françoise Madray Lesigne, Secrétaire Générale de l'association Valentin Haüy, qui n'a pas manqué de souligner la joie qu'elle avait eu jeune fille à lire son 1er livre en braille.