• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


Actualités

Comment la cécité donne à penser

Publié le

Le prix Richelieu de la Chancellerie des universités de Paris en Lettres et Sciences humaines a été attribué à Madame Marion Chottin de l'Université Paris I Panthéon Sorbonne pour sa thèse en Histoire de la philosophie moderne : Voir et juger. Le problème de Molyneux et ses enjeux philosophiques aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il lui a été remis en Sorbonne le 5 décembre au cours d'une cérémonie solennelle, qui s'est déroulée sous la présidence de Monsieur François Fillon, Premier Ministre.

Marion Chottin lors de la remise de son Prix le 5 décembre 2011
La lauréate s'est ainsi exprimée :
"Ce prix m'honore et me comble de joie. Je remercie la Chancellerie des universités de Paris de me l'avoir attribué.
Mon travail de thèse a porté sur une fiction de philosophes, celle de l'aveugle qui recouvre la vue. J'ai tâché de montrer que la querelle autour du problème de Molyneux a contribué à l'émergence de l'empirisme des Lumières, lequel se caractérise par l'idée de genèse perceptive, c'est-à-dire par le fait de considérer la perception comme un phénomène historique. Cette idée d'historicité perceptive permet seule selon moi de faire droit à la thèse selon laquelle les idées viennent des sens.
L'une des principales conséquences de cette idée touche à la notion de sujet : loin de subir les lois de l'union de l'âme et du corps instituées par Dieu, l'homme des Lumières construit ses perceptions. Je tiens à remercier Mme Chantal Jaquet, pour son indéfectible soutien, son humanité, sa vitalité, ainsi que Mme Zina Weygand, qui depuis longtemps entretient et vivifie ma passion pour le monde des aveugles. Enfin, je souhaite dédier ce prix à Colette et Françoise Chauveau".

Marion Chottin a coordonné l'édition du livre L'aveugle et le philosophe, ou comment la cécité donne à penser.
Cet ouvrage est consultable à la bibliothèque patrimoniale de l'association Valentin Haüy
Accès sur rendez-vous.
Contact : Noëlle Roy
01 44 49 27 27
museevalentinhauy@avh.asso.fr