• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


À la Une

A Nice, inauguration du rétinographe offert par l'association Valentin Haüy et l'OPC

Publié le

Dans le cadre du partenariat de l'association Valentin Haüy-OPC (Organisation pour la Prévention de la Cécité), le 17ème rétinographe offert depuis 3 ans par les 2 associations à des Centres de Santé a été installé au « Carrefour Santé pour tous » de la ville de Nice.
Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, ainsi que Gérard Colliot, Président de l'association Valentin Haüy et le Pr Yves Pouliquen, Président de l'OPC ont à cette occasion, le 20 octobre dernier, invité de nombreuses personnalités à l'inauguration du nouveau Centre de Dépistage de la rétinopathie diabétique. Max Bouvy, Président du Comité Valentin Haüy de Nice, et le Dr Jean-François Ceccon, Directeur des programmes de l'OPC, représentaient les 2 associations donatrices.

Prévention de la rétinopathie diabétique

La plus fréquente et la plus spécifique des complications micro vasculaires dues au diabète est l'atteinte de la rétine, à savoir la rétinopathie diabétique.
Cette maladie peut être grave lorsqu'elle est négligée. Elle fait aujourd'hui partie des trois principales causes de cécité et de malvoyance dans le monde et en représente en France la première cause chez les personnes de moins de 65 ans.

Pourtant, cécité et malvoyance dues au diabète sont parfaitement évitables si la maladie est diagnostiquée à temps.

Or la rétinopathie diabétique est totalement asymptomatique tout au long de son évolution, jusqu'à l'apparition des complications. La baisse visuelle, qui peut être brutale, n'apparaît qu'à ce dernier stade. La durée d'évolution, imperceptible pour le malade, entre le début du diabète et la baisse visuelle, est en moyenne d'une quinzaine d'années.
C'est dire l'importance d'un diagnostic précoce.

Engagement de l'association Valentin Haüy dans la prévention de la rétinopathie diabétique

Depuis 2006, l'association Valentin Haüy s'est engagée aux côtés de l'Organisation pour la Prévention de la Cécité (OPC) afin de doter des Centres de Santé de matériels dépistage modernes : les rétinographes non mydriatiques.

La nouvelle génération des rétinographes non mydriatiques permet de prendre des photographies de la rétine en mode numérique, sans devoir recourir à la dilatation pupillaire. Il s'agit donc d'une excellente méthode de dépistage de la rétinopathie diabétique : cet examen, d'un quart d'heure environ, se pratique très simplement au sein de centres de santé ou de centres de dépistage situés dans des services de diabétologie. Une orthoptiste réalise des photographies numériques du fond de l'œil. Celles-ci sont transmises vers un centre de lecture hospitalier (en Ile de France il s'agit du centre de lecture de l'hôpital Lariboisière mis en place par le réseau de télémédecine OPHDIAT de l'APHP), où des ophtalmologistes formés et expérimentés interprètent les photos et rédigent un compte rendu. Celui-ci est alors adressé au patient et à son médecin.

A ce jour, l'action conjointe de l'association Valentin Haüy et de l'OPC a permis d'équiper 17 sites de dépistage.