• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


À la Une

Au cinéma l'Arlequin (Paris 7è) dès le 10 mars « La Rafle » en audiodescription

Publié le

Après avoir accueilli l'association Valentin Haüy pour la célébration des 20 ans de l'Audiovision et la diffusion en audiodescrition du film « Micmacs à tire-larigot », le 24 novembre dernier, après « Entre les murs », « La Journée de la jupe » ou encore « Les Herbes Folles », le cinéma l'Arlequin poursuit sa mission en faveur du public aveugle et malvoyant, sourd et malentendant, en proposant de découvrir le film « La Rafle » de Roselyne Bosch en version sous-titrée et audio-décrite

Synopsis : 1942. Joseph a onze ans. Et ce matin de Juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine... Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 Juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule... Du Vélodrome D'Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux. De ceux qui ont orchestré. De ceux qui ont eu confiance. De ceux qui ont fui. De ceux qui se sont opposés. Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.

Réalisé par Roselyne Bosch
Avec Mélanie Laurent, Jean Reno, Gad Elmaleh, etc
Durée : 1h55 min



Séances sous-titrées et audiodécrites

tous les jours, du mercredi au mardi à la séance de 11h
(les horaires précis seront communiqués dès le 8 mars)



L'Arlequin

76, rue de Rennes 75006 Paris
Métro Saint Sulpice
Tarifs : Plein : 9,5€ Réduit : 7€ Avant 12h : 6€
Cartes illimitées acceptées

Les Ecrans de Paris : L'Arlequin,
le Reflet Médicis, le Majestic Passy,
le Majestic Bastille et l'Escurial.
www.lesecransdeparis.fr