• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


À la Une

« ESPOIRS EN VUE » de l'émission A Vous de Voir du mois de novembre

Publié le

Sur France 5 le lundi 1er novembre à 8h30
(Diffusion hertzienne)
et samedi 6 novembre à 22h30
(Rediffusion sur le câble et satellite, ADSL et TNT)


Elégant bâtiment de verre et d'acier, l'Institut de la Vision vient d'être construit sur le site même de l'un des plus grands hôpitaux d'ophtalmologie du monde : les Quinze-Vingts. Dans l'esprit de son concepteur, le professeur José Sahel, cette proximité vise à associer recherche fondamentale et recherche clinique dans un même élan, afin de déboucher plus rapidement sur des traitements contre la malvoyance. Ainsi grâce à la complémentarité des approches scientifiques, les démarches thérapeutiques au bénéfice des patients peuvent se réinventer.
Dans le film, nous rencontrons plusieurs patients au Centre d'Investigation Clinique, le pôle de recherche clinique de l'Institut de la Vision. C'est là que sont testées les molécules mises au point par les cliniciens et les chercheurs de l'Institut. Les patients sont accueillis dans des groupes (cohortes) à des fins de recherche ou bien participent à des protocoles d'études cliniques.
Pour la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) par exemple, un protocole est en cours. Les patients viennent une fois par mois recevoir un traitement expérimental par injection dans l'oeil. Pour certains patients l'amélioration est sensible, cela se traduit par un peu plus d'acuité visuelle.
Concernant le glaucome, les recherches progressent elles aussi. Le professeur Baudouin a mis au point un collyre sans conservateur pour permettre aux patients de mieux supporter leurs traitements quotidiens à base de plusieurs collyres.
Les efforts des cliniciens et des chercheurs de l'Institut se portent également dans le domaine des maladies rares comme la rétinite pigmentaire ou l'occlusion veineuse rétinienne.
De même, les chercheurs travaillent sur une nouvelle génération d'implants rétiniens, qui vont permettre à des patients devenus aveugles - suite à une rétinite pigmentaire ou une DMLA- de recouvrer un peu de lumière.
En France, un million et demi de personnes sont concernées par les maladies oculaires. Elles partagent l'espoir qu'avec l'Institut de la Vision, les solutions thérapeutiques à la malvoyance, deviendront dans un futur proche, une réalité.

Ce film, ainsi que les précédents « A Vous de Voir » peuvent être visionnés sur le site de France 5 en suivant ce lien : http://www.france5.fr/a-vous-de-voir/archives/

Format : 26'
Production : bleu Krystal media - Philippe Muller
Avec la participation de France Télévisions
Réalisation : Pierre Lane

Avec la participation du : Centre National du Cinéma et de l'Image Animée.
Avec le soutien de : l'association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants et de la Fédération des Aveugles de France.


A raison d'un documentaire, le premier lundi de chaque mois et d'une rediffusion le samedi qui suit, l'émission "A vous de voir" a pour ambition de faire découvrir au public voyant, la vie quotidienne des malvoyants et des non-voyants. Elle a aussi pour objectif de donner à ces derniers des informations utiles pour une meilleure insertion dans la société, de favoriser leur développement personnel et de toucher particulièrement les personnes isolées.