• Les autres sites de l'AVH
    • Boutique Valentin Haüy : Tout pour votre autonomie
    • Residence-Services Paris : Votre retraite en toute autonomie
    • Certam : Mieux connaître vos aides techniques
    • Imprimeries braille : confiez-nous vos travaux
  • Valentin Haüy Actualités S'abonner au VH Actualités Télécharger le VH Actualités
  • L'Essentiel 2015 Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Pdf, 2 Mo) Télécharger l'Essentiel de l'AVH (Word, 1.5 Mo)
  • Aide sociale et juridique
    Matériel Spécialisé : Narratellis, machine à lire portable (Nouveau)
    Médiathèque : Accéder au site


À la Une

A Lyon, un clavier géant en hommage à Louis Braille

Publié le

Le 12 novembre dernier, un clavier braille géant a été dévoilé à Lyon, non loin de la gare des Brotteaux. Cette plaque en inox de 6 mètres d'envergure représente l'alphabet braille et sa traduction en lettres latines. Du bout du doigt, on y découvre aussi la première phrase de la déclaration universelle des droits de l'Homme : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ».

En hommage à Louis Braille, financée par des entreprises et quelques 150 donateurs privés, elle a été inaugurée en présence de nombreuses personnalités et d'un large public et brille dorénavant face aux locaux de l'association Valentin Haüy, 97 Bd des Belges, dont l'antenne lyonnaise fut fondée en 1898.

Le clavier est dévoilé : Jean-Jacques David, Maire du 6ème arrondissement, Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, Gérard Colliot, Président de l'association Valentin Haüy et Jean-Louis Touraine, 1er adjoint au Maire de Lyon.
En arrière plan, Rémi Closset, bénévole de l'association Valentin Haüy qui a conçu le clavier


La ville de Lyon et le Grand Lyon, Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon et Jean-Jacques David, Maire du 6ème arrondissement ont soutenu et accompagné ce projet avec bienveillance.
Gérard Collomb a félicité Hervé Delorme et l'ensemble de l'équipe de l'association Valentin Haüy, notamment Rémy Closset qui a eu l'idée originale de créer le clavier, et : « ...d'avoir su mener à son terme un tel projet, en déclenchant ce bel élan de générosité dans la société civile... ». Il a aussi souligné que la crédibilité rencontrée auprès de la société lyonnaise tenait certainement à l'autorité naturelle que l'association Valentin Haüy avait su développer au fil des ans.
« ... L'association Valentin Haüy est l'un des partenaires des pouvoirs publics et nous faisons souvent appel directement ou par l'intermédiaire de nos fournisseurs aux prestations des ESAT qui dépendent de votre institution... La liste de ces prestations est impressionnante et traduit la vigueur de l'engagement des salariés et des bénévoles qui offrent de leur temps à cet indispensable lien social que vous tissez ensemble chaque jour... »

 De gauche à droite : Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, le Pr Jacques Charlin, Vice-président de l'Université Claude Bernard Lyon1, Gérard Colliot et Jean-Louis Touraine, 1er adjoint au Maire de Lyon.
En arrière plan, Dominique Forissier, Trésorier du Comité de l'association Valentin Haüy de Lyon


Mr Collomb a d'autre part salué l'ensemble des aides et des services proposés par l'Association en citant également les cours de braille et l'ensemble du dispositif autour des nouvelles technologies de l'information, sans oublier les actions de sensibilisation dans les écoles, les entreprises.
« ...Avec le braille, dit-il, les aveugles et les malvoyants reconquièrent une forme d'égalité, ils peuvent s'exprimer sans obstacles par l'écriture, avec toutes les nuances de la langue, ils peuvent aussi tout lire et entrer ainsi dans cet univers de communication universelle qui nous caractérise en tant qu'Homme avec un grand « H »... ». Et d'ajouter : « ...Avoir la possibilité d'utiliser le braille en plus des nouveaux outils informatiques constitue une force supplémentaire au service des malvoyants. » ... « Pour préserver la possibilité d'une intégration sociale et professionnelle optimale, le braille est par conséquent un atout d'indépendance à préserver... ».

Les représentants de la Caisse d'Epargne, un des mécènes du clavier, remettent un chèque à Hervé Delorme, Président du Comité de l'association Valentin Haüy de Lyon


Louis Braille, dont on a fêté le bicentenaire de la naissance en 2009, était donc à l'honneur ce vendredi dans chacun des discours prononcés et particulièrement dans un émouvant témoignage du Professeur Jacques Charlin, aveugle : « ...Que serais-je sans toi ? Oui, sans le génial système que tu as inventé, je n'aurais probablement pas pu poursuivre des études de mathématiques, les enseigner, exercer des responsabilités à l'Université Claude Bernard Lyon1 et dans plusieurs associations... ».
Mr Charlin est Vice-président de son université et chargé de la Mission Handicap.
« ...L'Université Claude Bernard Lyon1 travaille, depuis près d'une quinzaine d'années, sur la transcription des mathématiques en braille. Actuellement, trois jeunes informaticiens consacrent leur énergie à la mise au point du logiciel libre NAT (Not Another Translator) qui devrait, dans un avenir non encore prévisible, traduire tous types de documents, y compris les partitions musicales.
Il a conclu : « ...Mon cher Louis, au moment d'inaugurer le clavier qui porte ton nom, nous ne pouvons que nous émerveiller de l'œuvre admirable, incomparable que tu as accomplie. Puisses-tu recevoir le magnifique bouquet que nous constituons tous ensemble, ce matin, comme un hommage et un témoignage de notre affectueuse reconnaissance. »

Clôturant les discours, Gérard Colliot, Président de l'association Valentin Haüy a évoqué le caractère international du braille et combien la recherche est active et productive dans tous les secteurs où l'usage du braille a sa place.
Il souligne que : « l'aspect le plus novateur et stimulant pour l'avenir vient de l'apport des neurosciences. On commence à pouvoir mesurer les effets de la sollicitation permanente du toucher et de la pratique de l'écriture braille sur la plasticité cérébrale et la construction de l'univers représentationnel des non-voyants. Quelle fantastique ouverture vers l'avenir ! La "vision tactile" du monde par les aveugles est en passe d'être reconnue et légitimée ».

 Françoise Lloret, Présidente du Comité de l'association Valentin Haüy de Grenoble aux côtés de Rémy Closset et de Gérard Colliot


Il a en outre insisté sur la logique de l'union : les livres sonores ET le braille. « Ce n'est pas le livre papier OU les nouvelles technologies mais les deux. » l'intégration en milieu ordinaire ET la formation adaptée.
Il a remercié vivement Hervé Delorme, son équipe et l'ensemble des membres du Comité de Lyon, en faisant remarquer qu'eux aussi : « ...ont appliqué cette même logique du « et ». Ils ont eu la volonté de travailler avec tous, de rassembler partenaires et donateurs, ainsi que de multiples personnes enthousiastes autour de ce projet... La logique du « ET » est la seule qui soit pérenne ».
Après avoir remercié chaleureusement le Maire, Gérard Colliot a tenu à souligner : « rien n'aurait été possible sans le soutien considérable que nous a manifesté la Ville de Lyon tout au long de ce projet. Soutien financier mais pas seulement. Soutien par la confiance qu'elle nous a témoignée ». Et de conclure par ces mots : « Le clavier braille, c'était notre idée, c'est devenu votre œuvre à tous ».

Nicole Binder, Vice-Présidente du Comité de l'association Valentin Haüy de Lyon et Jean-Marc Maillet-Contoz, Directeur de Publication du Magazine HANDIRECT



Discours intégral du Professeur Jacques Charlin, Vice-Président délégué auprès du
Président chargé de la Mission Handicap à l'Université Claude Bernard Lyon1


Télécharger le discours intégral du Professeur Jacques Charlin (Word, 26 Ko)


L'association Valentin Haüy remercie tous les sponsors qui ont participé à la réalisation du clavier.

Jacquet Metals (Logo)Photo de la plaque des partenaires
Caisse d'Epargne Rhônes Alpes (Logo)
Ville de Lyon (Logo)
Aréva (Logo)
Sanofi pasteur (Logo)
Rhônes Alpes Région (Logo)