Lettre d'information VALENTIN-HAUY-INFOS
N° 18, 29 octobre 2009

 

Le précédent bulletin est paru le : 20 octobre 2009

 

 

Cette lettre d'information peut aussi être consultée sur notre site web à l'adresse suivante :

http://www.avh.asso.fr/rubriques/newsletter/vhi.htm

 

N'hésitez pas à faire connaître cette lettre d'information électronique. Pour s'y abonner, envoyer un message à l'adresse:

valentin-hauy-infos-abonnement@yahoogroupes.fr

 

 

--------------------------------------------------

 


 

Sommaire de ce numéro

 

Thème de la prochaine émission "A Vous De Voir" sur France 5

20 ANS DE L’AUDIOVISION… Films en Audiovision très prochainement…

Sur TF1

À L’Arlequin

À L’AVH Siège

Les animations de novembre à la Médiathèque

Nouveaux ouvrages disponibles à la Médiathèque Valentin Haüy

Bulletin Livre Parlé Novembre 2009

Bulletin Bibliothèque Braille Novembre 2009

Bibliothèque Braille Musicale Novembre 2009

Synthèse du Colloque commémoratif de janvier 2009 « L’écriture à six points et son avenir »

Fiche d’évaluation du CERTAM : easymetros, plan de métro vocal pour Paris

Fiche technique

On nous prie de diffuser : L'essentiel du « Monde des ados » accessible à tous !

 


 

Thème de la prochaine émission "A Vous De Voir"
sur France 5

 

« A VOUS DE VOIR »

propose

 

« Gaël, compositeur de fragrances »

 

 

Diffusion (hertzienne) : le lundi 2 novembre 2009 à 8h30 sur France 5

Rediffusion (câble et satellite, ADSL et TNT) : le samedi 7 novembre 2009 à 22h30

 

 

Format : 26’

Production : bleu Krystal media – Philippe Muller

Avec la participation de France 5

Réalisation : Pierre Lane

 

 

Gaël, 28 ans est créateur de parfums. Il est devenu aveugle à 9 ans, suite à une détérioration de la rétine. Etre parfumeur, pour lui c'est d'abord être un artiste car ce métier fait appel à son monde intérieur. La création d'un parfum c'est la compréhension et la traduction d'un paysage imaginaire. Il ne veut établir aucune relation entre sa passion créatrice et sa cécité.

Pour composer, Gaël doit concilier ses qualités de nez, son imagination et sa connaissance des fragrances avec des aptitudes scientifiques et techniques. La cuisine, son autre passion l’amène à faire des mélanges, des expériences olfactives qui nourrissent et inspirent sa démarche de parfumeur.

Jusque-là dépendant d’échanges répétés avec les parfumeurs de la région, il voit son paysage professionnel transformé par l'acquisition d'une balance parlante, adaptée à son handicap. Cet équipement essentiel à l’obtention de son autonomie professionnelle, va enfin lui permettre, comme il le souhaiterait, de composer un parfum pour l’année 2010.

L'année s'annonce pleine de promesses. Gaël prépare aussi une exposition sur l'histoire des parfums et des parfumeurs à Montpellier.

 

 

Avec la participation du :

Centre National de la Cinématographie.

 

Avec le soutien de : l’Association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants et de la Fédération des Aveugles de France.

 

Retour au sommaire


20 ANS DE L’AUDIOVISION…
Films en Audiovision très prochainement…

 

A ne pas rater…

 

Sur TF1

 

« Arthur et les minimoys »
le 01/11/2009 à 20h45 sur TF1

 

Pour les films suivants, les chaînes ne nous ont pas communiqués les dates de diffusion :

 

- « Julie Lescaut : Passion Aveugle » sur TF1

- « La grande vadrouille » sur TF1

- « Le Dahlia noir » sur France 2

 

À L’Arlequin

 

MICMACS A TIRE-LARIGOT

Réalisé par Jean-Pierre Jeunet

Avec Dany Boon, André Dussollier, Nicolas Marié

 

Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau... Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. A sa sortie de l'hôpital, Bazil se retrouve à la rue. Par chance, ce doux rêveur, à l'inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiffonniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu'inattendus, vivant dans une véritable caverne d'Ali-Baba : Remington, Calculette, Fracasse, Placard, la Môme Caoutchouc, Petit Pierre et Tambouille. Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d'hurluberlus, il décide de se venger. Seuls contre tous, petits malins contre grands industriels cyniques, nos chiffonniers rejouent, avec une imagination et une fantaisie dignes de Bibi Fricotin et de Buster Keaton, le combat de David et Goliath...

 

LE 24 NOVEMBRE 2009

A 11 H

CINÉMA L’ARLEQUIN

76 rue de Rennes – 75006 PARIS

Métro : St Sulpice

 

ENTREE GRATUITE

 

RÉSERVATION OBLIGATOIRE

Contacter : Marie-Christine LIMA ou Valérie CONNUEL

Au 01-44-49-27-27 poste 2310

Invitation par courrier ou à retirer à l’accueil de l’AVH

 

À L’AVH Siège

 

MARY REILLY

Réalisé par Stephen Frears

Avec Julia Roberts, John Malkovich, Glenn Close

 

La jeune Mary Reilly, rescapée d'une enfance terrible, est aujourd'hui servante dans une respectable demeure victorienne. Le maître de maison, le docteur Jekyll, est impressionné par les qualités humaines de la jeune femme. Touché par sa loyauté, il lui accorde peu à peu sa confiance. Le comportement parfois un peu étrange du docteur n'échappe pas à Mary. L'arrivée d'un mystérieux assistant, M. Hyde, ne fait que perturber la relation privilégiée entre Mary et son maître.

 

 

 

LE 02 DÉCEMBRE 2009

Deux séances

14 H 30 ET 19 H

 

 

A.V.H.

Auditorium

5 rue Duroc – 75007 PARIS

Métro : Duroc

 

 

ENTREE GRATUITE

 

SANS RÉSERVATION

 

Retour au sommaire


Les animations de novembre à la Médiathèque

 

3 novembre : les nouveautés

Les bibliothécaires vous présenteront une quinzaine de titres qui viennent d’entrer dans nos collections. Vous pourrez découvrir des livres de tous les genres en braille en Daisy ou en gros caractères.

 

10 novembre : Boris Vian

A l’occasion des 50 ans de la disparition de Boris Vian les bibliothécaires vous présenteront les différentes facettes de l’œuvre de ce génial touche à tout. De nombreux livres à découvrir ou redécouvrir !

 

17 novembre : le cercle de lecture autour de la littérature américaine

Le cercle de lecture de la médiathèque se réunit le troisième mardi de chaque mois pour évoquer un thème ou un auteur tel qu’il est vu à travers une série de livres. Les membres du cercle sont des passionnés de lecture qui se retrouvent pour échanger leurs impressions sur ce qu’ils ont lu. Chaque séance permet une confrontation d'idées animée et un échange enrichissant autour des livres, perçus parfois de façon très contrastée par leurs divers lecteurs…

Pour mieux prendre part à la discussion, les participants peuvent se procurer à l’avance la liste des livres qui seront évoqués lors de chaque réunion.

Au début de la séance, un bibliothécaire fait une présentation du sujet du jour et une rapide synthèse des documents proposés en lecture. Il anime ensuite la discussion qui permet à chacun d’exprimer son point de vue et d’échanger avec les autres lecteurs…

Bibliographie

 

Daisy

Fitzgerald, Francis Scott : Tendre est la nuit (11h46)

Roth, Philip : Un homme (4h38)

Roth, Philip : La tache (17h)

 

Braille

Fitzgerald, Francis Scott : Tendre est la nuit (intégral, 19 volumes)

Roth, Philip : La tache (abrégé, 8 volumes)

 

Gros caractères

Fitzgerald, Francis Scott : Gatsby le Magnifique (374p.)

 

24 novembre : Et après ? « Les ombres du jardin » de Serge Brussolo

Venez écouter la lecture du début du roman de Serge Brussolo « Les ombres du jardin » : une jeune mère célibataire semble être la cible désignée d'un homme qui vitriole le visage de ses victimes. Entre le XVIe arrondissement de Paris, la banlieue de Versailles et une île perdue de Bretagne la poursuite fait rage. Un thriller palpitant dans la France des années 50.

 

Comment profiter des animations ?

Sur place : pour assister aux animations, inscrivez-vous à l’avance auprès des bibliothécaires. Rendez-vous à 14h45 à l’accueil de la Médiathèque.

Par correspondance : nous pourrons vous envoyer l’enregistrement de la plupart des animations sous la forme d’un CD audio.

 

 

Retour au sommaire


Nouveaux ouvrages disponibles à la Médiathèque Valentin Haüy

 

Bulletin Livre Parlé
Novembre 2009

Romans

 

Agus, Milena : Mon voisin (L. Levi, 2008 ; traduit de l’italien)

Une jeune femme solitaire s’amuse à imaginer le suicide parfait et se lie d’amitié avec son voisin. 0h37

Assouline, Pierre : Les invités (Gallimard, 2009)

Une domestique, originaire du Maghreb, est conviée à un dîner de la grande bourgeoisie parisienne. 5h22

Auster, Paul : Seul dans le noir (Actes sud, 2008)

Contraint à l'immobilité, August Brill imagine un monde où l'Amérique ne serait pas en guerre contre l'Irak. 7h

Baricco, Alessandro : Cette histoire-là (Gallimard, 2007 ; traduit de l’italien)

Au début du XXème siècle, deux hommes se prennent de passion pour les automobiles. 10h19

Besson, Philippe : La trahison de Thomas Spencer (Julliard, 2009)

Paul Bruder et Thomas Spencer sont nés le même jour. Ce hasard va les rendre inséparables jusqu’au jour où...  4h20

Carel, Fanny : Le cœur ouvert (Mercure de France, 2006)

Agée de 15 ans, Fanny aperçoit fugitivement un homme nu sur la plage. Le retrouver devient bientôt son unique obsession. 4h50

Chambaz, Bernard : L’orgue de barbarie (Seuil, 1995)

Algérie 1962. Alors que le conflit est en passe de cesser, Etienne tombe dans une embuscade. Il voit défiler toute sa vie. 9h04

Clavel, Bernard : La retraite aux flambeaux (Albin Michel, 2001)

Eté 1944. Dans un petit village du Jura, Ferdinand assiste, derrière ses volets clos, à la débacle des allemands. 2h06

Clavel, Bernard : La table du roi (Albin Michel, 2003)

Mars 1815. Un royaliste et un républicain se retrouvent enfermés ensemble par un batelier qui ne vit que pour la paix. 3h27

Duneton, Claude : La dame de l’argonaute (Denoël, 2009)

Le fabuleux destin d'une humble brodeuse devenue la première femme océanologue au monde. 16h14

Féval, Paul : La fabrique de crimes (Ed. de l’Aube, 2006)

Vous souhaitez réaliser un crime ? Vous n’avez que l’embarras du choix. 3h39

Garcin, Jérôme : Les sœurs de Prague (Le grand livre du mois, 2006)

De nos jours, un écrivain médiocre obtient soudain un succès inespéré pour son dernier livre. Sa vie bascule. 3h45

Gaudé, Laurent : La porte des enfers (Actes sud, 2008)

Filippo Scalfaro cherche à venger la mort de son fils, tué par une balle perdue lors d’une fusillade. 5h18

Jacq, Christian : Le procès de la momie (XO, 2008)

Une momie arrivée depuis peu à Londres disparaît mystérieusement tandis qu’une vague de crimes ensanglante la cité. 13h45

Le Carré, John : Un homme très recherché (Seuil, 2008)

Enfin parvenu à Hambourg, Issa n’en a pas terminé avec la clandestinité. Trois services secrets sont à sa recherche. 11h22

Le Clezio, Jean-Marie Gustave : Ritournelle de la faim (Gallimard, 2008)

Les tourmentes et les joies d’Ethel, petite fille d’une dizaine d’années, dans les prémices de la seconde guerre mondiale. 6h05

Magnan, Pierre : Laure du bout du monde (Denoël, 2006)

Fière paysanne de trois ans, Laure veut apprendre à mener un troupeau mais aussi à lire. 4h24

Mingarelli, Hubert : La promesse (Seuil, 2009)

Seul sur un lac, un homme rame vers un but connu de lui seul afin d’honorer une vieille promesse. 3h06

Penney, Stef : La tendresse des loups (Belfond, 2008 ; traduit de l’anglais)

Dans un village du grand nord canadien, une femme retrouve le cadavre d’un trappeur isolé. 17h36

Peyramaure, Michel : les roses noires de Saint-Domingue (Presses de la cité, 2007)

1790. Un naturaliste français débarque à Saint-Domingue alors que les révoltes d’esclaves font rage. 10h21

Rahimi, Atiq : Syngué Sabour : pierre de patience (POL, 2008 ; prix Goncourt 2008)

Afghanistan, années 2000. Un homme, atteint d'une balle dans la nuque, reçoit les soins et les confidences de sa femme. 3h53

Strasser, Todd : La vague (Pocket, 2009 ; traduit de l’anglais)

Emporté par son élan, un professeur de lycée qui mène une expérience sur le totalitarisme ne sent pas le danger venir. 3h31

Weyergans, François : La démence du boxeur (Grasset, 1992)

Un vieux producteur de cinéma, nourri de culture classique et cinématographique, raconte les coups qu'il a donnés et reçus. 4h16

Policiers

Coben, Harlan : Mauvaise base (Fleuve noir, 2008 ; traduit de l’anglais)

Myron interrompt ses vacances au soleil pour aider Esperanza, son associée,  injustement accusée de meurtre. 8h27

Contrucci, Jean : Le guet-apens de Piscatoris (J.-C. Lattès, 2008)

Témoin d’un meurtre, Raoul Signoret, reporter au Petit Provençal, fera tout pour retrouver le meurtrier. 9h19

Cornwell, Patricia : L’île des chiens (Calmann-Lévy, 2002 ; traduit de l’anglais)

Le duo Hammer et Brazil doit juguler une vague exponentielle de crimes sur les routes de l'Etat de Virginie. 12h22

Ferey, Caryl : Zulu (Gallimard, 2008)

Cape Town, Afrique du sud. Ali Neuman enquête sur la mort de la fille d’un champion du monde du rugby. 10h55

Forsyth, Frederick : Le vengeur (Albin Michel, 2003 ; traduit de l’anglais)

Une double traque à l’échelle planétaire au cœur des réseaux d’espionnage et diplomatiques. 10h30

Grisham, John : Le clandestin (R. Laffont, 2006 ; traduit de l’anglais)

Après six ans de prison et une grâce présidentielle, Joel Backman sert désormais d’appât. La chasse à l’homme commence. 10h42

Japp, Andrea H. : La croix de perdition (Calmann-Lévy, 2008)

Hiver 1308. Dans une abbaye coupée du monde par une terrible tempête de neige, des meurtres macabres se succèdent. 10h06

Loevenbruck, Henri : Le syndrome Copernic (Flammarion, 2006)

Schizophrène et amnésique, Vigo Ravel échappe de justesse à un attentat grâce à des voix qu’il entend dans sa tête. 18h

Mankell, Henning : Le cerveau de Kennedy (Seuil, 2009 ; traduit du suédois)

De retour en Suède, une femme découvre le corps sans vie de son fils. Elle enquête sur les derniers moments de sa vie. 8h56

Patterson, James : Lune de miel (L’Archipel, 2006)

Nora s’interroge sur les qualités de ses différents amants. Lequel va-t-elle donc supprimer ? 6h48

Science-fiction

Adams, Douglas : H2G2 T.5 : Globalement inoffensive (Gallimard, 2001 ; traduit de l’anglais)

Dans ce dernier tome de la série, Arthur apprend qu'il est papa alors qu'il n'a rien fait pour. 7h11

Bujold, Lois McMaster : Cycle de Chalion T.3 : La chasse sacrée (Bragelonne, 2006 ; traduit de l’anglais)

Sire Ingrey est chargé d'escorter vers son jugement Dame Ljada, la meurtrière présumée du prince Boleso. 17h11

Nouvelles

Bass, Rick : La vie des pierres (C. Bourgois, 2008 ; traduit de l’anglais)

Dix nouvelles ayant pour thème la nature et l'écologie. 6h31

Saviano, Roberto : Le contraire de la mort : scènes de la vie napolitaine (Laffont, 2009 ; traduit de l’italien)

Ce livre se compose de deux nouvelles qui décrivent la vie des Italiens du sud confrontés au pouvoir de la mafia locale. 1h16

Poésie

Bouvet, Patrick : Canons (ed. de l’Olivier, 2007)

Trois femmes confrontées aux canons de la beauté. 0h27

Biographies

Boruwlaski, Joseph : Mémoires du célèbre nain Joseph Boruwlaski, gentilhomme polonais (Flammarion, 2008)

Autobiographie du célèbre nain qui vécut dans les cours impériales et royales de l’Europe du18ème siècle. 3h31

Cheng, François : L’un vers l’autre : en voyage avec Victor Segalen (Albin Michel, 2008)

Influencé depuis toujours par Segalen, Cheng relève ses points communs intellectuels et spirituels avec ce fou d'Asie. 4h04

 

Environnement

Maathai, Wangari : Celle qui plante les arbres (Héloïse d’Ormesson, 2007)

Prix Nobel de la Paix 2004, Wangari Maathai mène, au Kenya, une action écologique et démocratique.10h55

Histoire

Des Cars, Jean : La saga des Romanov : de Pierre le Grand à Nicolas II (Plon, 2008)

De Pierre le Grand à Nicolas II, trois cents ans d'histoire de la Russie tsariste. 13h55

Littérature

Deschodt, Eric : Saint-Exupéry (Pygmalion, 2000)

L'auteur recherche, dans la vie et les écrits de Saint-Exupéry, ses convictions et son évolution spirituelle. 6h09

Livres et médias

Bonte, Pierre : C’était le bon temps : la bande du petit rapporteur (Albin Michel, 2008)

Pierre Bonte revient sur les années qu'il a passées au Petit Rapporteur, la mythique émission télévisée de Jacques Martin. 4h39

Loisirs et arts du spectacle

Bellos, David : Jacques Tati : sa vie et son art (Seuil, 2002)

De la maison familiale, où il faisait des cadres, au cabaret puis au cinéma, toute la vie de Jacques Tati. 14h52

Médecine

Kandel, Eric Richard : A la recherche de la mémoire : une nouvelle théorie de l’esprit (O. Jacob, 2007)

Prix Nobel de médecine en 2000, Eric Kandel expose sa théorie du fonctionnement du cerveau et de la mémoire. 18h02

Musique

Tournes, Ludovic : Du phonographe au MP3 : une histoire de la musique enregistrée, XIX-XXIIème siècle (Autrement, 2008)

L'histoire de l'enregistrement sonore des origines aux découvertes les plus récentes. 5h20

­­Peinture

Cloarec, Françoise : Séraphine : la vie rêvée de Séraphine de Senlis (Phébus, 2008)

Séraphine est domestique et peint en amateur. Un collectionneur parisien remarque ses toiles et change sa vie. 3h07

Philosophie

Baillargeon, Normand : Petit cours d’autodéfense intellectuelle (Lux, 2006)

Initiation à la pensée critique, plus que jamais indispensable à quiconque veut assurer son autodéfense intellectuelle. 10h34

Vie pratique

Thébaut-Mony, Annie : Travailler peut nuire gravement à votre santé (La Découverte, 2008)

Un constat sur les maladies professionnelles et les mesures qui devraient être prises pour les réduire. 9h52

Voyage

Pons, Anne : John Franklin : l’homme qui mangea ses bottes (Fayard, 2009)

Explorateur de la première moitié du XIXe siècle, John Franklin disparut au cours d’une expédition dans le Grand Nord. 6h34

 

Retour au sommaire


Bulletin Bibliothèque Braille
Novembre 2009

Romans

Barbery, Muriel : Une gourmandise (Gallimard, 2000)

Sa dernière heure venue, un critique gastronomique repense à sa vie, et, à une saveur perdue depuis longtemps. 2(A) ; 2(I)

Bourdin, Françoise : La maison des Aravis (Pocket, 2004)

Un couple de Parisiens part pour une nouvelle vie en Haute-Savoie mais tout ne se passe pas comme il le faudrait. 5(A) ; 7(I) 

Grossman, David : L’enfant zigzag (Seuil, 2004 ; traduit de l’hébreu)

Nono a 13 ans et doit prendre le train tout seul pour voir son oncle. Dans le compartiment, un étrange homme l'attend. 5(A) ; 7(I)

Mingarelli, Hubert : La promesse (Seuil, 2009)

Seul sur un lac, un homme rame vers un but connu de lui uniquement afin d’honorer une vieille promesse. 2(A); 2(I)

Rahimi, Atiq : Syngué Sabour : pierre de patience (POL, 2008)

Afghanistan, années 2000. Un homme, atteint d'une balle dans la nuque, reçoit les soins et les confidences de sa femme. 2(A) ; 2(I)

Sinoué, Gilbert : Erevan (Flammarion, 2008)

Anatolie orientale, 1914. Aram et Yéva, deux jeunes Arméniens, voient leur famille se faire massacrer sous leurs yeux. 5(A) ; 6(I)

Strasser, Todd : La vague (Pocket, 2009 ; traduit de l’anglais)

Emporté par son élan, un professeur de lycée qui mène une expérience sur le totalitarisme ne sent pas le danger venir. 2(A) ; 3(I)

Nouvelles

Saviano, Roberto : Le contraire de la mort : scènes de la vie napolitaine (Laffont, 2009 ; traduit de l’italien)

Ce livre se compose de deux nouvelles qui décrivent la vie des Italiens du sud confrontés au pouvoir de la mafia locale. 1 (A) ; 1(I)

Science-fiction

Borges, Jorge Luis : Fictions (Gallimard, 1983 ; traduit de l’espagnol)

Dix-huit contes fantastiques de l’écrivain et bibliothécaire aveugle Jorge Luis Borges. 3(I)

Biographies

Forester, Viviane : Virginia Woolf (Albin Michel, 2009 ; traduit de l’anglais)

Femme de lettres et féministe britannique, Virginia Woolf se rendit célèbre dans l’entre-deux-guerres. 5(A) ; 6(I)

Pons, Anne : John Franklin : l’homme qui mangea ses bottes (Fayard, 2009)

Explorateur de la première moitié du XIXe siècle, John Franklin disparut au cours d’une expédition dans le Grand Nord. 4(A) ; 5(I)

Handicap

Parisot, Jean-François : Le handicap : une chance pour l’école (Desclée de Brouwer, 2008)

Atteint de myopathie, Jean-François Parisot s'interroge sur la place des jeunes handicapés dans l'école en 2008. 4(I)

Histoire

Des Cars, Jean : La saga des Romanov : de Pierre le Grand à Nicolas II (Plon, 2008)

De Pierre le Grand à Nicolas II, trois cents ans d'histoire de la Russie tsariste. 6 (A)

Rouquié, Alain : Le Brésil au XXI ème siècle : naissance d’un nouveau grand (Fayard, 2006)

Le Brésil est en pleine mutation en ce début de XXIème siècle. Analyse économique et sociale du pays de Lula. 8(A)

Littérature

Clément, Catherine : Mémoire (Stock, 2008)

Les mémoires de Catherine Clément, auteur du XXe siècle, grande voyageuse amoureuse de l’Inde et de la psychologie. 8(A) ; 12(I)

Gougaud, Henri : Le rire de la grenouille : petit traité de philosophie artisanale (Carnets nord, 2008)

Un voyage au cœur des contes pour mieux comprendre leurs origines et leurs significations. 2(A) ; 3(I)

Sociologie

Debord, Guy : Commentaires sur la société du spectacle (Gallimard, 1996)

Près de vingt ans après la publication de La société du spectacle, Debord analyse et commente ses évolutions. 2(I)

 

Retour au sommaire


Bibliothèque Braille Musicale
Novembre 2009

Technique et solfège

Labrousse, Marguerite : Planète F.M., théorie, édition Henry Lemoine, 1999. 53 p.

Chant

Belliard Jean-Marie : Messe pour le temps ordinaire, chœur mixte à quatre voix, édition Ateliers du Fresne, 2004. 14 p.

Britten, Benjamin ; Smart, Christopher : Rejoice in the land Op. 30, Festival Cantata for Treble, alto, tenor and, bass soloists, choir and organ, tenor du choeur, édition Boosey and Hawkes, 1943. 16 p.

Divers : Chanter pour célébrer l'Avent, chant, texte, chiffrage, édition Bayard presse. 48 p.

Dvorak, Antonin : Messe in D Op. 86, voix de ténor (solo et tutti), Carus Verlag, 1978. 29 p.

Mozart, Wolfgang Amadeus : Requiem K. 626, für Soli, Chor, Orchester und Orgel, basse ténor du choeur, édition Breitkopf und Härtel, 1991. 31 p.

Mozart, Wolfgang Amadeus : Requiem K. 626, für Soli, Chor, Orchester und Orgel, ténor du choeur, édition Breitkopf und Härtel, 1991. 31 p.

Purcell, Henry : Lord, how long wild thou be andry, ténor. 5 p.

Vaughan Williams, Ralph : Mass in G minor, for soli (S.A.T.B.) and double chorus / organo ad libitum, voix de ténor du chœur 2, édition Carus, 1922/1987. 18 p.

Instruments

Mélodie et chiffrage

Corea, Chick : Got a match ?, mélodie, basse et chiffrage. 3 p.

Silver, Horace : Silver's Serenade, mélodie et chiffrage. 3 p.

Zeitlin, Denny : Promenade, extrait de « The new real book 1988, mélodie et chiffrage, édition Double Helix Music, 1982. 3 p.

Orgue

Haan, Jacob de : Missa brevis, orgue, De Haske Publications, 2003. 24 p.

Rheinberger, Joseph Gabriel : Cantilene F-dur, extrait de la sonate n°11 Op. 148, orgue. 6 p.

Piano

Beethoven, Ludwig Van : Für Elise, extrait de « 50 greats for the piano » - song n°13, piano, édition Yamaha. 6 p.

Chopin, Frédéric : Trois nouvelles études, extrait de "Editions de travail des oeuvres de Chopin par Alfred Cortot - pièces diverses, 2me série", piano, édition Salabert. 19 p.

Piano à quatre mains

Bizet, Georges : n° 12 Le bal, extrait de « Jeux d’enfants Op. 22 », piano quatre mains prima, 6 p ; piano quatre mains seconda, 7 p.

Violon

Franck, César : Sonate für Violine und Klavier A-dur, partie violon, édition Breitkopf und Härtel, 23 p.

 

Retour au sommaire



Synthèse du Colloque commémoratif de janvier 2009 « L’écriture à six points et son avenir »

par Françoise Madray-Lesigne, ex-Secrétaire Générale de l'Association Valentin Haüy, Présidente de l'Union Francophone des Aveugles

 

NDLR : alors que les participants au congrès de janvier 2009 s’apprêtent à recevoir par courrier les Actes sur CD, nous supposons que les abonnés à Valentin-Hauy-Infos auront plaisir à lire ou relire cette synthèse.

 

Chers amis des cinq continents,

 

L'extraordinaire richesse des interventions qui se sont déroulées durant ces trois journées et des débats auxquels elles ont donné lieu ne se prête guère à l'exercice de synthèse toujours périlleux qui clôt traditionnellement les colloques. Aussi les remarques qui suivent seront-elles forcément réductrices.

 

Le premier point sur lequel je voudrais insister est la qualité exceptionnelle des contributions que nous avons eu le plaisir d'écouter. Elles font de ce Colloque un magnifique hommage à Louis Braille et à sa géniale invention qui a transformé la vie de tant de millions d'hommes et de femmes aveugles ou malvoyants dans le monde. Nos stimulants débats portent témoignage d'un fait majeur : des quarante-six pays appartenant aux cinq continents représentés ici, sont venus, parfois de l'autre bout du monde, d'éminentes  personnalités non-voyantes, qui sont à la fois des chercheurs passionnés, des  dirigeants au niveau le plus élevé, des acteurs quotidiens du développement du braille, des hommes et des femmes de terrain et, de surcroît,  de remarquables orateurs. Permettez-moi de remercier particulièrement Euclid Erie, Kicki Nordström, William Rowland et Maryanne Diamond qui ont successivement assumé, pendant quatre ans, la Présidence de l'Union Mondiale des Aveugles et Lord David Blunkett, plusieurs fois ministre au Royaume-Uni, qui honorent le Colloque de leur présence active.

 

Le second point remarquable renvoie certainement aux moments d'intense émotion qui ont émaillé ces trois jours : hommages touchants et pudiques de bien des intervenants à une écriture qui leur a permis de se construire et de communiquer, en élargissant sans cesse l'univers de leurs relations; standing ovation de plusieurs minutes à Louis Braille au terme de l'évocation si personnelle et sensible d'Euclid Erie ; acclamations enthousiastes pour la lecture de la liste des quarante-six pays représentés dans la salle des congrès de l'UNESCO; standing ovation encore à la fin du bouleversant témoignage de Lex Grandia, Président de l'Union Mondiale des Sourds-aveugles, en écho au vibrant appel qu'il adresse aux congressistes pour un développement toujours plus poussé du braille. Et combien d'autres moments encore! Il est rare de lier ainsi travail de réflexion intense et expression, à travers les siècles, d'une telle fraternité chaleureuse!

 

Pour en venir au fond des débats, j'ai été fortement impressionnée par le souci de coopération et de consensus qui s'est exprimé à chaque étape de notre travail. Qu'il s'agisse de sujets aussi délicats que l'unification des divers codes braille, l'accès à la dimension esthétique et au plaisir artistique grâce à des livres ou à des dessins adaptés ou les potentialités offertes aujourd'hui par les nouvelles technologies.

 

Au niveau des diverses langues écrites du monde, la souplesse combinatoire des soixante-trois symboles de l'écriture braille a permis, dans la plupart des cas, de créer des codes alphabétiques performants. Lorsque, pour les langues asiatiques à structures syllabiques, par exemple, on avait besoin de plus de soixante-trois symboles, on a eu recours parfois à la combinaison de deux signes braille là où l'écriture "en noir" utilise un seul signe. Comme l'attestent les communications en séance plénière du 6 janvier et la table ronde du même jour sur l'unification du braille, dans chaque aire linguistique (anglophone, arabophone, francophone, hispanophone etc.), des comités d'experts composés de chercheurs et d'enseignants braillistes ont beaucoup travaillé, au cours des cent dernières années, pour réduire la diversité d'alphabets concurrents pour rendre compte d'une même langue. Renoncer à ses particularismes n'est jamais chose facile, mais l'arrivée de l'informatique a été décisive pour favoriser cette uniformisation relative, réalisée aujourd'hui pour la plupart des langues concernées. N'allons pas imaginer, cependant, qu'avec beaucoup de bonne volonté, il pourrait exister un jour un code braille international unifié qui permettrait à un Français, par exemple, de lire sans effort (ce qui ne signifie pas comprendre!) le japonais, le russe, l'arabe, le grec ou le chinois! La diversité de la structure des langues s'oppose à ce rêve universaliste. La contribution de Joe Sullivan est éclairante sur ce point.

 

Il en va tout autrement pour les autres codes (informatique, mathématique, musique) dont le braille rend compte. Rien au plan théorique ne s'oppose à l'unification de ces codes, mais dans ces domaines malheureusement, mis à part pour le braille musical, presque tout reste à faire.

En informatique, l'usage du braille à huit points permet de créer sans difficulté les deux cent cinquante-six signes utilisés par les tables de caractères normalisées des divers systèmes (Windows, Linux, MAC,…). Mais encore faut-il s'entendre sur la configuration de ces signes, ce qui n'est pas le cas pour certains d’entre eux d’utilisation très fréquente, tels l'arobas, la barre oblique, le trait de soulignement,… À cet obstacle que les producteurs d'informatique adaptée s'emploient à surmonter, s'ajoute l'inaccessibilité de nombre de sites Internet pour des personnes non-voyantes. Force est aussi de constater que l'évolution rapide des nouvelles technologies ne prend presque jamais en compte, au moment de la conception, les nécessités de l'adaptation des logiciels et autres produits dérivés aux personnes déficientes visuelles. Progrès merveilleux pour accéder à une information autonome, l'informatique pourrait devenir, si nous n'y prenons garde, entièrement tributaire du « tout-visuel ». Elle serait alors pour nous un redoutable moyen d'exclusion. Pour éviter ce réel danger, il est indispensable de prévoir, en amont, la compatibilité des programmes avec une adaptation à la synthèse vocale et aux plages braille. Les intervenants à la table ronde sur l'informatique ont été unanimes pour insister sur le fait que loin de se concurrencer, braille et synthèse vocale se complètent et assurent aux utilisateurs une maîtrise aussi aisée que possible de l'ordinateur. Ce faisant, ils ouvrent de nouvelles possibilités d'autonomie pour les personnes mal et non-voyantes.

 

Dans le domaine mathématique, l'unification des chiffres et des symboles est à venir. À l'heure actuelle, chaque pays utilise une notation mathématique propre, malgré quelques tentatives effectuées durant ces cinquante dernières années. D'où le vœu qu'à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Louis Braille, une collaboration entre spécialistes de tous les pays puisse conduire à la conception d'un code braille mathématique universel.

 

En matière de transcription musicale, les efforts ne convergent pas encore, pour le plus grand dommage des utilisateurs du monde entier. Le passage à la saisie informatisée des partitions devrait aider à l'élaboration d'un code commun facile à maîtriser. Cependant, face au logiciel de transcription automatique GOODFEEL de Dancing Dots, déjà opérationnel et diffusé assez largement, se développe le programme européen Contrapunctus, fondé sur des critères différents de notation et d'analyse. Il est encore au stade de prototype. Surmonter des divergences de ce type sera une des tâches des années à venir.

 

Dans les pays industrialisés, le braille pénètre, trop lentement à notre gré, dans des secteurs de plus en plus nombreux de la vie quotidienne. Je n'entreprendrai pas de les énumérer. Toutes les communications consacrées à ce thème essentiel pour l'avenir le montrent et en proposent de multiples exemples. Je retiendrai cependant l'expérience japonaise où les personnes aveugles peuvent voter en braille, et dans certains cas, reçoivent en braille les professions de foi des candidats. Voilà un message fort et encourageant : il existe un pays où les personnes non-voyantes sont effectivement traitées comme des citoyens à part entière, autonomes dans leurs choix et dans leurs décisions devant une urne de vote, comme tout un chacun! Le nombre de personnes qui recourent au braille pour voter au Japon est impressionnant.

 

Face à ces potentialités et à ces besoins, le nombre des personnes non et malvoyantes maîtrisant le braille reste beaucoup trop  faible, surtout dans les pays émergents où la demande est criante. Sans être l'unique cause de ce phénomène, le manque d'enseignants qualifiés, c'est-à-dire ayant eux-mêmes une bonne pratique du braille, pèse lourdement. Un effort sensible dans ce domaine constitue l'une des clés de l'avenir de notre écriture.

 

Avec ou sans la maîtrise du braille, l'insertion professionnelle est aujourd'hui, partout dans le monde, le point noir pour les personnes déficientes visuelles. La crise économique mondiale actuelle renforce encore ce facteur très préoccupant. Comme nombre d'intervenants l'ont montré, en faisant appel à leur expérience personnelle et à leur connaissance du terrain, pour une embauche comme pour l'exercice d'un métier valorisant, le braille représente un atout si décisif qu'il est très dommageable de s'en priver. Reste à adapter l'usage que l'on en fait aux contraintes de son poste de travail.

 

 

Que serait un hommage à Louis Braille, si chaleureux soit-il, s'il n'était pas orienté vers l'avenir de son écriture et le développement des potentialités dont elle est porteuse. Nous avons pu constater, avec un immense plaisir, combien la recherche est active et productive  dans tous les secteurs où l'usage du braille a sa place. L'aspect le plus novateur et stimulant pour l'avenir vient de l'apport des neurosciences. On commence à pouvoir mesurer les effets de la sollicitation permanente du toucher et de la pratique de notre écriture sur la plasticité cérébrale et la construction de l'univers représentationnel des non-voyants. Quelle fantastique ouverture vers l'avenir ! Notre "vision tactile" du monde est en passe d'être reconnue et légitimée. Finie donc bientôt la dévalorisation de notre parole sur le monde, finies les accusations de psittacisme ou d'affabulation si souvent lues ou entendues !

 

Comment rendre compte enfin de l'immensité de l'espoir qui s'est exprimé durant ces trois jours et l'ampleur de la tâche qui est devant nous. Le dénuement des pays émergents en matériel et en formateurs nous interpelle tous. Réduire au plus vite cette fracture est un défi que nous nous devons de relever pour que l'écriture braille déchire partout le voile d'ignorance trop longtemps lié à la cécité. Les résolutions adoptées par le Colloque portent la marque de nos espoirs, de notre engagement et de nos ambitions. Adoptées à l'unanimité, elles ont été préparées par Kicki Nordström, William Rowland et Pedro Zurita. Leur mise en œuvre nécessitera de mettre en synergie nos efforts. Souhaitons que celui dont nous fêtons le bicentenaire nous insuffle son courage et sa force d'âme pour mener à bien les chantiers qui s'ouvrent devant nous.

 

Retour au sommaire


Fiche d’évaluation du CERTAM[1] :
easymetros, plan de métro vocal pour Paris

 

Version du produit : novembre 2008

 

Date de la fiche CERTAM : 4 septembre 2009

 

Présentation

 

Easymétros est un appareil permettant de rechercher des itinéraires de transports en commun en Île-de-France (lignes de métro, RER ou tramway gérées par la RATP et/ou la SNCF).

 

N.B. : bien que l’appareil soit destiné à une utilisation par tous les publics, notre évaluation concerne exclusivement les personnes non ou malvoyantes.

 

Les informations fournies par EASYMETROS sont, pour chaque itinéraire:

- les numéros de ligne à emprunter,

- la direction à prendre,

- le nombre de stations pour chaque ligne empruntée,

- les stations de correspondance entre les lignes,

- une estimation du temps de parcours.

 

Les messages transmis par EASYMETROS sont affichés sur un écran LCD et prononcés simultanément par une synthèse vocale.

 

Description

 

-         Boîtier ergonomique en plastique gris de forme ovale

-         Un haut-parleur intégré, situé tout en haut

-         Au-dessous, l’écran LCD

-         Partie inférieure : un clavier de commandes de 15 touches noires et bleues, en caoutchouc, disposées comme suit :

 

ON, mise en route
(petite touche ronde)

Volume PLUS/MOINS
(touche allongée formée de deux petits cercles)

CLEAR, Effacement
(grosse touche ronde en haut à droite)

OFF, mise hors tension
(petite touche ronde)

Lecture / Pause
(touche étroite et allongée)

 

Français / English
(touche ronde, légèrement concave)

A B C

D E F

G H I

J K L
(touche comportant un point en relief)

M N O

P Q R S

T U V

W X Y Z

 

OK, Validation
(touche allongéedont la partie droite s’oriente  vers le haut)

 

 

-         Tranche droite, vers le haut : une prise Jack de 2,5 mm pour le branchement d’écouteurs (non fournis)

-         Dos de l’appareil : compartiment à piles

Il n’est pas nécessaire d’entrer le nom complet des stations : lorsque les premiers caractères ont été saisis, EASYMETROS propose la station dont le nom correspond à la requête.

 

Exemple de fonctionnement

Vous souhaitez effectuer un trajet depuis la station Champs-Élysées jusqu’à la station Saint-Michel - Notre-Dame.

Votre saisie

Messages délivrés par EASYMETROS

ON / mise en route

Quelle est votre station de départ ?

3 pressions sur ABC

C

2 pressions sur GHI

H

1 pression sur ABC

A

1 pression sur MNO

M

1 pression sur PQRS

P

4 pressions sur PQRS

S : Champs-Élysées-Clemenceau : merci de valider en appuyant sur OK

OK

Quelle est votre station de destination ?

4 pressions sur PQRS

S

1 pression sur TUV

T

1 pression sur MNO

M

3 pressions sur GHI

Saint-Michel – Notre-Dame : merci de valider en appuyant sur OK

OK

- Prenez la ligne 1 en direction de Château de Vincennes.
- Après 5 stations, descendez station Châtelet.
- Prenez la correspondance ligne 4 en direction de porte d’Orléans.
- Après 2 stations, descendez station Saint-Michel-Notre-Dame. Vous êtes arrivé.
- Votre temps de parcours sera de 20 minutes.

 

En cours de saisie, la touche C efface le dernier caractère saisi ; un gong confirme l’effacement. Des abréviations sont disponibles pour certaines stations : ST pour Saint, PTE pour Porte, etc… (liste disponible sur le site d’Easymetros à l’adresse : http://www.easymetros.com/Liste-des-alias.html ).

En cours de lecture de l’itinéraire proposé, la touche Lecture interrompt le défilement ; en appuyant à nouveau sur cette touche, la lecture reprend. À la fin du message complet, une pression sur Lecture/Pause relance la lecture vocale du trajet.

 

 

Fiche technique

 

Nom de la source : Association Valentin Haüy_CERTAM

Nom commercial du produit : EASYMETROS

Fabricant : Easylife Conseil ( http://www.easymetros.com/ )

Catégorie : aide vocale, plan / guide de transport

Version logiciel : 2.0

Date de sortie : novembre 2008

Prix catalogue : 29,90 € TTC

Distributeurs en France :

Boutiques spécialisées : AVH, CECIAA

En ligne notamment sur http://www.easymetros.com/

Nombreux points de vente tels que : Offices de tourisme, bureaux de tabac, librairies… (voir liste sur http://www.easymetros.com/-Achetez-Easymetros-.html)

Date de mise à jour de la présente fiche : 4 septembre 2009

Garantie : 1 an

Dimensions de l'appareil (H*L*P) : 108 x 72 x 20 mm

Dimensions de l'écran digital : 54 mm x 12 mm

Hauteur des caractères : 6mm

Poids de l’appareil avec piles : 108 g

Alimentation : 3 piles bâton LR3 1,5V

Piles fournies : oui

Autonomie constructeur : plusieurs mois

Mise en service (immédiat / en secondes) : immédiat

Mise en veille : non

Fonction de réinitialisation (Reset) : oui

Haut-parleur incorporé : oui

Branchement d’écouteurs : oui

Type de prise : Jack 2,5 mm

Synthèse vocale : oui

Réglage du volume : oui

Nombre de niveaux : 4

Réglage de la vitesse : non

Réglage de la tonalité : non

Arrêt de la synthèse vocale : oui

Langue des messages : français ou anglais

Clavier de saisie : oui

Nombre de touches : 15

Mode de saisie des caractères : mode texto / SMS

Verrouillage du clavier : non

Mode apprentissage de touches : non

Pause pendant l’annonce d’un trajet : oui

Répétition du trajet : oui

Avance et recul rapide en cours de lecture d’un trajet : non

Paramétrages utilisateur : non

Mise à jour du logiciel : non

 

Documentation

Manuel d’utilisation électronique : oui

Accessibilité du document (bonne, moyenne, médiocre) : bonne

Manuel d’utilisation imprimé « en noir » : oui

Manuel d’utilisation en braille : selon distributeurs

Manuel d’utilisation audio : selon distributeurs

 

 

Points forts

 

Appareil léger et ergonomique

Simplicité d’utilisation

Mise en route immédiate

Forme des touches facilitant leur repérage

Pour la sortie vocale, choix entre haut-parleur et écouteurs

Deux langues fournies : français et anglais

Saisie des stations facilitée par des abréviations disponibles pour les noms de stations longs

Quatre niveaux de réglage du volume

 

Points faibles

 

Mode de calcul des itinéraires fondé sur le nombre de stations et non le nombre de correspondances, sans autre option

Information sur le temps de parcours nettement sous-évaluée dès qu’une correspondance entre métro et RER ou inversement est proposée (surtout dans le cas d’un voyageur non-voyant)

Absence d’une fonction de verrouillage clavier

La saisie ne doit pas être trop rapide pour que les caractères entrés soient bien pris en compte

Absence d’une fonction de mise en veille automatique

Dans certains cas, la synthèse vocale est peu compréhensible

Des écouteurs devraient être fournis avec l’appareil, dès lors que le modèle de prise Jack est peu répandu

Pour un malvoyant, le contraste des caractères est insuffisant

Un mode Description de touches serait utile

Impossibilité de mise à jour du logiciel

 

 

Nos conclusions

 

EASYMETROS est un appareil léger, pratique et simple à utiliser. L’absence des fonctions de mise en veille et de verrouillage du clavier est cependant bien regrettable.

EASYMETROS convient aux personnes ne souhaitant pas utiliser d’autres sources d’information, telles que les sites web spécialisés, les serveurs téléphoniques ou les logiciels de recherche de trajets fonctionnant sur téléphones mobiles, qui proposent généralement plusieurs choix. À l’inverse de ces solutions, EASYMETROS ne prévoit que des trajets en fonction du minimum de stations, ce qui a souvent pour conséquence, dans Paris intramuros, de faire emprunter les lignes RER ; or, les personnes déficientes visuelles ne connaissant pas bien les correspondances cherchent plutôt à éviter ces stations aux dimensions souvent impressionnantes.

Nous attendons avec intérêt la mise sur le marché d’un nouveau modèle d’EASYMETROS plus complet. Il pourrait prévoir des options de parcours, par exemple : exclusion du RER, minimum de correspondances, choix entre deux propositions, mémorisation de trajets, inversion de parcours, etc… Toutefois, la simplicité de fonctionnement du modèle actuel est susceptible de répondre aux besoins de certaines catégories d’utilisateurs non ou malvoyants.

 

Retour au sommaire


On nous prie de diffuser :
L'essentiel du « Monde des ados » accessible à tous !

 

Depuis le 28 octobre 2009, le magazine bimensuel "Le Monde des ados" est accessible aux jeunes aveugles et malvoyants, en partenariat avec les associations GIAA (Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes) et HandiCaPZéro, et avec le soutien de la Fondation Orange.

 

La version sonore réalisée est disponible sur abonnement sous la forme d’un CD.

 

L’ensemble du contenu de ce numéro est disponible en ligne sur handicapzero.org.

Le dossier  "aveugles : ils voient autrement" dans ce numéro est spécialement édité en braille.

 

Pour se procurer ce dossier gratuitement, composer le numéro vert d’HandiCaPZéro : 0800.39.39.51 ou demander à recevoir l'édition adaptée sur handicapzero.org.

 

Retour au sommaire

 



[1] Centre d’Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour Aveugles et Malvoyants, service de l’Association Valentin Haüy.