Lettre d’information Valentin-Haüy-Infos
n° 2010-19 – 21 décembre 2010

 

Dernier numéro paru : 1er décembre 2010

 

URL pour lire ce bulletin sur le web :
Lire ce bulletin sur le web

 

Pour recevoir ce bulletin au format « texte brut », écrivez à :
Cette adresse

 

La Rédaction vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année !

 

 

Sommaire de ce numéro

 

 

Prochaine émission A Vous de Voir : Didier, Anatole et Léa, des ados… pas tout à fait comme les autres

Nouveautés médiathèque - Livres parlés, Janvier 2011

Nouveautés médiathèque - Livres en braille, Janvier 2011

Nouveautés médiathèque - Partitions en braille musical, Janvier 2011

Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque de l’AVH Janvier 2011

Visites de l'Association Valentin Haüy en 2011

Concours du poinçon magique 2011 Mercredi 16 mars 2011

Reportage : Formation « praticien bien-être » au CFRP de l’AVH

L’AVH partenaire des Trophées de l’Accessibilité  La Chaîne des Compétences 2011

Résultats de la première phase du championnat de France de Cécifoot

Documentaire audiodescription à réécouter

Fiche d’évaluation du CERTAM : ODIMO CONSOLE DE JEUX A RECONNAISSANCE VOCALE

Infos diverses

 


 

Prochaine émission A Vous de Voir :
Didier, Anatole et Léa, des ados… pas tout à fait comme les autres

 

 

 

Sur France 5 lundi 3 janvier 2011
à 8h30
Diffusion hertzienne

 

samedi 8 janvier 2011
à 22h30
(Rediffusion sur le câble et satellite, ADSL et TNT)

 

 

L'adolescence est ce moment si particulier de la vie, où l'enfant change, grandit et prend soudain conscience de tous les possibles de la vie. C'est aussi une étape où se jouent : choix d'un métier, fabrication d'une identité, construction d'une vie.

Ce film se met à l'écoute de trois adolescents déficients visuels : Didier, 13 ans, aveugle depuis l'âge de 2 ans, Anatole, 18 ans, malvoyant atteint d'une maladie dégénérative de la rétine et Léa 18 ans aveugle de naissance.

« Etre ado, c'est la belle vie, on rigole, on a envie de se débrouiller tout seul » affirme fièrement Didier, 13 ans. Ce jeune garçon sans complexe et plein de joie de vivre, a fait le choix délibéré de suivre sa scolarité en milieu ordinaire. Pour lui, tout est possible et être aveugle ne change rien à l'affaire. « Car ce qui compte c'est d'avoir un rêve », dit-il.

Pour Anatole, 18 ans, l'adolescence est un passage. Celui qui va le mener à sa vie d'adulte. Ses parents l'ont envoyé à 13 ans, à l'Institut National des Jeunes Aveugles à Paris. A la fin de cette année scolaire il passera son baccalauréat. Pour l'instant, il profite pleinement du moment présent en se donnant à fond dans le sport et le théâtre, ses passions de toujours. Il préfère ne pas se projeter plus en avant, car pour lui, il y a une inconnue : dans quelques mois, dans quelques années ou plus tard, sa malvoyance évoluera inexorablement vers la cécité.

Léa a 18 ans et vient d'obtenir son baccalauréat. C'est le moment de prendre son envol dans la vie. Elle ne manque pas de ressources. Elle se destine à être musicienne. Son père – musicien professionnel – est depuis l'enfance, un modèle qui l'a aidé à se construire, trouver son identité. Maintenant, elle veut sortir de son isolement, rencontrer des voyants, communiquer, intégrer la société, séduire. Il lui faut pour cela gagner au maximum en liberté de mouvements, faire le plus de choses possibles seule. « A quoi sert que je gagne ma vie si je ne peux pas accéder au distributeur à billets et faire des achats toute seule » dit-elle.

En raison de leur déficience visuelle, ces trois jeunes gens auraient pu renoncer à leur joie de vivre, à satisfaire leur fort besoin d’autonomie et leur impérieuse envie d’indépendance. Mais au contraire, comme tout adolescent, ils ont des rêves qu’ils espèrent bien accorder à leur réalité.

 

Les films "A Vous de Voir" sont archivés environ deux jours après la date de leur dernière diffusion et peuvent être visionnés sur le site de France 5 en suivant ce lien : http://www.france5.fr/a-vous-de-voir/archives/ 

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés médiathèque - Livres parlés, Janvier 2011

 

Romans

Bizot, Véronique : Mon couronnement (Actes Sud, 2009)

Gilbert Kaplan, vieil homme sans prétention, se voit récompensé pour une vieille découverte accidentelle. 2h16

Dugain, Marc : L'insomnie des étoiles (Gallimard, 2010)

En 1945, une compagnie de militaires français commandée par le capitaine Louyre découvre dans une ferme près de Berlin une adolescente étrange et le corps d’un homme calciné. 4h09

Fontenaille, Élise : Les disparues de Vancouver (Grasset, 2010)

Une soixantaine de jeunes femmes prostituées et droguées ont disparu du pire quartier de Vancouver, Canada. Mais personne n'enquête. Leur entourage s'interroge. 3h30

Glattauer, Daniel : Quand souffle le vent du nord (Grasset, 2010 ; traduit de l’allemand)

En résiliant un abonnement par mail, Emma se trompe d’adresse. Leo répond en lui signalant son erreur. De mails en mails, le dialogue s’engage... 4h31

Kehlmann, Daniel : Gloire : roman en neuf histoires (Actes Sud, 2009 ; traduit de l’allemand)

Un écrivain à qui l’on pose toujours les mêmes questions, un auteur d’ouvrages sur le développement personnel qui déprime, un informaticien qui vit chez sa mère, un homme qui trompe sa femme, une femmes qui se retrouve en Asie, une autre qui supporte l’écrivain à qui l’on pose toujours les mêmes questions. 9 histoires qui, finalement, se complètent. 5h11

Kerangal, Maylis de : Naissance d'un pont (Verticales, 2010 ; Prix Médicis 2010)

La construction d'un pont dans la ville de Coca, Californie, vue par des hommes aux histoires et cultures bien différentes. 6h43

Lévy, Marc : La première nuit (Laffont, 2009)

Adrian reçoit une photographie expédiée de Chine qui lui laisse espérer que sa femme a survécu à l'attentat dont ils ont été victimes quelques temps auparavant. Il se lance à sa recherche. 13h57

Lévy, Marc : Le voleur d'ombres (Laffont, 2010)

Un jeune garçon possède le pouvoir d’échanger son ombre avec celles qu’il croise. 5h41

Musset, Alfred de : La confession d'un enfant du siècle (Gallimard, 1973)

Octave est désespéré en apprenant que sa maîtresse le trompe. Par vengeance, il découvre les plaisirs de la fête, de l’oisiveté et des caresses des courtisanes. A la mort de son père, il quitte Paris et retourne dans sa région natale où il rencontrera Brigitte. 16h42

Tuil, Karine : Six mois, six jours (Grasset, 2010)

La femme la plus riche d'Allemagne entretient une liaison avec ce qui semble être un prédateur sexuel. Ce dernier menace rapidement de rendre l'affaire publique. 4h26

Yu, Hua : Brothers (Actes Sud, 2008)

Cinquante années de l'histoire chinoise à travers le destin de deux amis bien différents: un battant et un perdant. 25h35

 

Policiers

DOA : Le serpent aux mille coupures (Gallimard, 2009)

Coincé entre des trafiquants colombiens et la mafia napolitaine en pleine campagne Aquitaine, Lynx tire pour tuer. 5h14

Legardinier, Gilles : L'exil des anges (Fleuve noir, 2008)

Valeria, Peter et Stefan ne se connaissent pas. Ils se retrouvent tous trois dans une chapelle isolée après avoir fait le même rêve. Ils sont le résultat d’une expérience menée 20 ans plus tôt. Poursuivis et en danger ils veulent en savoir plus sur leur passé. 9h03

 

Nouvelles

Ishiguro, Kazuo : Nocturnes : cinq nouvelles de musique au crépuscule (Éd. des 2 terres, 2010 ; traduit de l’anglais)

Ce cycle de nouvelles explore l'amour, la musique et le temps qui passe. Les personnages décrits sont des musiciens de rue, des stars déchues et des rêveurs, chacun en quête intime, chacun dans un moment de vérité. 6h02

Le, Nam : Le bateau (A. Michel, 2009 ; traduit de l’anglais)

Des taudis de Colombie aux rues de Téhéran, de New York à Hiroshima, d'un petit village de pêche australien aux mers du sud de la Chine, Nam Le porte son regard aux quatre coins du monde. À travers ces nouvelles il pose cette question : qu'est-ce qu'être humain ? 10h13

Schmitt, Éric-Emmanuel : Concerto à la mémoire d'un ange (A. Michel, 2010 ; Prix Goncourt de la nouvelle 2010)

Quatre portraits de personnages aux destins divergents mais dont le contact avec une image de Sainte Rita, la patronne des cause désespérées, va changer la vie. 5h55

 

Erotisme

Farber, Thomas : Le regardeur (J. Losfeld, 2010 ; traduit de l’américain)

Il a quarante ans, elle est jeune. Il est écrivain, elle est étudiante et mariée. Ils tombent amoureux. Mais leur liaison tourne à l'obsession. 4h39

 

Humour

Fournier, Jean-Louis : Poète et paysan (Stock, 2010)

Jean-Louis Fournier se remémore sa courte vocation de fermier. Vocation choisie après être tombé amoureux de la fille d’un paysan. 1h36

 

Histoire

Aubert, François d' : Colbert : la vertu usurpée (Perrin, 2010)

L'image habituellement consensuelle de Colbert est mise à mal par François d'Aubert. Prêt à tout pour gravir les échelles du pouvoir, le ministre était un homme violent et manipulateur. 19h46

Labiausse, Kevin : Les grandes batailles de l'histoire (EJL, 2008)

Kevin Labiausse revient sur le contexte historique, les manoeuvres tactiques et la géopolitique des grandes batailles qui ont fait l’Histoire. 3h

Obama, Barack : Les rêves de mon père (Presses de la Cité, 2008 ; traduit de l’américain)

A la mort de son père, Barack Obama décide de rassembler dans un livre des souvenirs d’enfance et d’évoquer son parcours. 14h27

Oufkir, Malika ; Fitoussi, Michèle : La prisonnière (Librairie générale française, 2000)

Suite à un coup d'état raté contre le roi du Maroc Hassan II et la mort mystérieuse de son père, Malika Oufkir et le reste de sa famille sont incarcérés dans des conditions inhumaines durant vingt longues années. 10h54

Langage

Bentolila, Alain : Le verbe contre la barbarie : apprendre à nos enfants à vivre ensemble (O. Jacob, 2006)

La transmission d’une langue commune est un véritable combat que mène le professeur de linguistique Alain Bentolila. Il explique le cheminement de l’enfant qui vient aux mots et qui comprend avant de parler. 4h57

 

Littérature

Martin, Gerald : Gabriel García Márquez : une vie (Grasset, 2009 ; traduit de l’anglais)

Le destin hors norme du prix Nobel de littérature Colombien, écrivain et militant des causes révolutionnaires. 21h42

Twain, Mark : Autobiographie (Ed. du Rocher, 2003 ; traduit de l’américain)

Autobiographie de Mark Twain, écrivain américain de la fin du XIXe siècle auteur, entre autre, des Aventures de Tom Sawyer. 20h43

 

Musique

Sutro, Dirk : Le jazz pour les nuls (First éd., 2008 ; traduit de l’anglais)

Des origines du genre en passant par ses personnages incontournables, ce livre raconte et explique le jazz. 15h46

Philosophie

Yu, Dan : Le bonheur selon Confucius : petit manuel de sagesse universelle (Belfond, 2009 ; traduit du chinois)

Dan Yu restitue la philosophie de Confucius aux hommes et aux femmes d'aujourd'hui. Comment le monde peut-il être meilleur et les humains plus heureux ? 4h10

 

Religion

Courtois, Sébastien de : Le nouveau défi des chrétiens d'Orient : d'Istanbul à Bagdad (Lattès, 2009)

Au rythme actuel des massacres et de l'émigration, il n'y aura bientôt plus de chrétiens dans leur berceau originel. Ce n'est pas seulement un cri de détresse, c'est le constat amer d'une réalité qui rappelle les massacres de 1915 en Turquie, et ceux de 1933 en Irak. 7h19

 

Sciences

Dehasse, Joël : Tout sur la psychologie du chien (O. Jacob, 2009)

Le vétérinaire Joël Dehasse tente d'analyser et de comprendre le comportement du chien. 19h55

 

Sociologie

Badinter, Elisabeth : Le conflit, la femme et la mère (Flammarion, 2010)

À force d'entendre qu'une mère doit tout à son enfant, son lait, son temps et son énergie, de plus en plus de femmes reculent devant l'obstacle. Certaines trouvent leur épanouissement dans la maternité, mais la majorité font le calcul des plaisirs et des peines et renoncent à leur désir d’enfant. 5h11

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés médiathèque - Livres en braille, Janvier 2011

 

Romans

Bousquet, Catherine : Darwin l'homme qui osa ! (Belin, 2009)

La vie romancée de Darwin, naturaliste du XIXe siècle qui révolutionna le monde scientifique en proposant, en 1859, sa théorie de l'évolution des espèces. 4 (I)

Coatalem, Jean-Luc : Le dernier roi d'Angkor (Grasset, 2010)

Lucas part pour Angkor à la recherche de Bouk, son « grand-frère cambodgien » disparut il y plusieurs années. 4 (I) et 3 (A)

Énard, Mathias : Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud, 2010 ; Prix Goncourt des lycéens 2010)

En 1506, après avoir abandonné les plans du tombeau qu’il dessinait pour le pape Jules II, Michel-Ange débarque à Constantinople, invité par le Sultan qui souhaite voir naître un pont sur la Corne d’or. 2 (I) et 2 (A)

Ferney, Alice : Passé sous silence (Actes Sud, 2010)

Alice Ferney restitue de manière romancée l’attentat du Petit-Clamart et le face à face entre Grandberger (de Gaulle) et Donadieu (Bastien-Thiry). 4 (I) et 3 (A)

Gallo, Max : Napoléon 1 : Le chant du départ (Pocket, 2002)

La vie romancée de Napoléon Bonaparte du début de sa carrière à son expédition en Egypte. 16 (I)

Gallo, Max : Napoléon 2 : Le soleil d'Austerlitz (Pocket, 2002)

Max Gallo s'attaque ici aux grandes victoires de l'empereur Napoléon Bonaparte qui ont fait sa gloire. 11 (I)

Gaudé, Laurent : Ouragan (Actes Sud, 2010)

L’ouragan Katrina se déchaîne sur la Nouvelle Orléans et sur ceux qui sont restés dans la ville. 3 (I) et 2 (A)

Houellebecq, Michel : La carte et le territoire (Flammarion, 2010 ; prix Goncourt 2010)

Parvenu au soir de sa vie, Jed Martin repense aux épisodes marquants de son existence : sa carrière de photographe, les femmes qu’il a connues ou ses relations avec son père. 7 (I)

Jacq, Christian : La vengeance des dieux 1 : Chasse à l'homme (XO éd., 2006)

Kef, un jeune scribe, est la victime d'une machination. Un papyrus codé en poche, il tente de se sortir d'affaire. 10 (I)

Jacq, Christian : La vengeance des dieux 2 : La divine adoratrice (XO éd., 2006)

Dans une Egypte tourmentée par des conflits intérieurs, un jeune scribe tombe au coeur d'une terrible machination. 10 (I)

Lapeyre, Patrick : La vie est brève et le désir sans fin (POL, 2010 ; prix Femina 2010)

Deux hommes, l'un marié à Paris, l'autre, célibataire à Londres, aiment la même femme. Elle navigue de l'un à l'autre, faisant souffrir les deux. 6 (I) et 4 (A)

Quiriny, Bernard : Les assoiffées (Seuil, 2010)

Belgique, 1970. Une dictature féministe s'instaure. Régime corrompu, il devient pourtant un modèle pour certains militants français. 7 (I) et 5 (A)

Rufin, Jean-Christophe : Katiba (Flammarion, 2010)

Quatre touristes sont assassinés par Al-Qaida dans le Sahara. Tout laisse à penser que l’organisation terroriste souhaite toucher la France plus durement encore. Jasmine, une jeune fonctionnaire française se retrouve impliquée dans l’affaire. 8 (I) et 6 (A)

Solé, Robert : Une soirée au Caire (Seuil, 2010)

Un homme revient au Caire, pays de ses origines. Passant une soirée mondaine chez sa tante,  il y découvre quelques secrets de famille. 4 (I) et 3 (A)

Thomas, Chantal : Le testament d'Olympe (Seuil, 2010)

Apolline et Ursule sont deux soeurs très différentes. L’une est mise au couvent alors que l’autre découvre Paris avec le duc de Richelieu qui l’offrira à Louis XV. Ursule devenue Olympe découvre la cour, ses joies, ses plaisirs mais aussi ses malheurs. 5 (I) et 4 (A)

Vann, David : Sukkwan island (Gallmeister, 2009 ; traduit de l’américain ; Prix Médicis étranger 2010)

Un homme et son fils vont passer une année dans une cabane isolée sur une île sauvage de l’Alaska. Après de nombreux échecs personnels, Jim souhaite recommencer une nouvelle vie et tisser des liens avec son enfant. Mais très vite l'expérience tourne au cauchemar. 4 (I) et 3 (A)

 

Policiers

French, Nicci : Jusqu'au dernier (Fleuve noir, 2009 ; traduit de l’anglais)

Coursière à Londres, Astrid découvre deux cadavres en moins de vingt-quatre heures. Hasard ou coïncidence ? 8 (I)

Läckberg, Camilla : La princesse des glaces (Actes Sud, 2008 ; traduit du suédois)

Erica découvre le cadavre d’une amie d’enfance dans sa baignoire. Elle décide d’enquêter sur cette mort mystérieuse. 9 (I) et 6 (A)

Molas, Aurélien : La onzième plaie (A. Michel, 2010)

Le commissaire Kolbe et sa section de lutte contre la pédophilie enquêtent sur la découverte d’un container rempli de cassettes pendant qu’une crise sans précédent met le pays à feu et à sang. 8 (I) et 6 (A)

 

Science-fiction

Gaiman, Neil : American gods (J'ai lu, 2004 ; traduit de l’anglais)

Libéré sur parole après trois ans de prison, Ombre est contacté par un mystérieux individu répondant au nom de Voyageur. 12 (I) et 9 (A)

 

Poésie

Darwich, Mahmoud : Comme des fleurs d'amandier ou plus loin (Actes Sud, 2007 ; traduit de l’arabe)

Une trentaine de poème célébrant les choses simples de la vie. 2 (I)

 

Arts et loisirs

Drucker, Michel : Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ? (Laffont, 2007)

L'animateur de télé se raconte dans ce livre, de ses débuts en 1965 à Vivement Dimanche, sa dernière émission. 7 (I)

 

Histoire

Vilar, Pierre : Histoire de l'Espagne (Presses universitaires de France, 2001)

L'histoire de l'Espagne, pays européen, des origines à nos jours. 3 (I)

 

Langage

Fripiat, Bernard : Se réconcilier avec l'orthographe : des moyens mnémotechniques simples et efficaces pour en finir avec les fautes (Demos, 1999)

Bernard Fripiat propose des moyens mnémotechniques simples pour acquérir une meilleure orthographe. 6 (I)

 

Littérature

Coelho, Paulo : Comme le fleuve qui coule : récits, 1998-2005 (Flammarion, 2006 ; traduit du portugais)

Des réflexions sur la vie, des billets d'humeur et des anecdotes de voyage dans lesquels Paulo Coelho dévoile son univers d'écrivain. 6 (I)

 

Sciences

Bogdanov, Igor ; Bogdanov, Grichka : Le visage de Dieu (Grasset, 2010)

Histoire des travaux et hypothèses qui amenèrent à forger la théorie du Big Bang, Instant I où l’univers est apparu. 4 (I)

 

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés médiathèque - Partitions en braille musical, Janvier 2011

 

Solfège

Divers : Baccalauréat 2011 : L'éducation musicale : exemples musicaux (L'éducation musicale, 2010). 33 p.

 

Chant

Bizet, Georges : Habanera from Carmen – Air de Carmen : chœur mixte à 4 voix (Ensemble Vocal Arpège). 12 p.

Ippolitov-Ivanov, Mikhaïl : Blagoslovi dusche moja gospoda : psaume 104 : choeur mixte à 4 voix (Ensemble vocal Arpège). 6 p.

Lvovsky, Gregorii : Nynje sily njebjesnyja Now the Powers of Heaven from the Liturgy of the Presanctified Gifts : choeur mixte à 4 voix (J. Kelecom). 6 p.

Mozart, Wolfgang-Amadeus : Missa in C für Soli, Chor und Orchester - KV 427 : voix de Ténor du choeur I (Breitkopf). 36 p.

Mendelssohn Bartholdy, Félix : Drei Motetten n°1. Op. 69 : Herr, nun lässest du deinen Diener in Frieden fahren : choeur mixte à 4 voix (R. Urmann, 2009). 14 p.

Rencontres chorales départementales 2009 : Répertoire départemental de chant choral, année scolaire 2008-2009 (Inspection académique de Loire-Atlantique). 107 p.

 

Clavier

Cammas ; Galas : La musique moderne. Vol. 8 : Le jazz moderne (Galas et Cammas, 1978). 38 p.

 

Flûte

Bach, Jean-Sébastien : Trio Sonata in g major – bwv 1039 for two Flutes and Basso continuo : avec basse chiffrée (Bärenreiter, 1966/2008). 24 p.

Orgue

Bach, Jean-Sebastien ; Lohmann (arrangement) : Sämtliche orgelwerke band 4 (Breitkopf und hartel). 68 p.

 

Retour au sommaire

 


 

Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque de l’AVH
Janvier 2011

 

Fictions au format Daisy

 

- BORDAGE, Pierre : Porteurs d’âmes (Au Diable Vauvert, 2007) – Science-fiction - Daisy : 10 h 30 mn

Résumé : A la fois roman de science-fiction et roman policier, Porteurs d’âmes suit trois personnages aux vies radicalement opposées. Une jeune africaine réduite en esclavage et prostituée par sa propre tante, un jeune nanti prêt à tout pour entrer dans une société secrète et un flic usé qui, poussé par son instinct découvre des cadavres par dizaines sur une île de la Marne proche de Paris. Quel est le lien entre eux ? Qui œuvre en souterrain ?

 

Les personnages sont très attachants surtout celui de Léonnie, la victime, la martyre par excellence, l’éternelle malchanceuse. On ne lui souhaite qu’une chose : qu’elle puisse rompre le cercle vicieux et être enfin heureuse un jour. Un coup de cœur de David

 

- LEROY, Gilles : Zola Jackson (Mercure de France, 2009) – Roman – Daisy : 03 h 07 mn

Résumé : Août 2005, delta du Mississipi : l'ouragan Katrina s'abat sur la Nouvelle-Orléans. Les digues cèdent au lac Ponchartrain et les quartiers modestes sont engloutis. La catastrophe touche de plein fouet la communauté noire. Tandis que ses voisins attendent les secours qui mettront des jours à arriver, l'institutrice Zola Jackson s'organise chez elle pour sa survie. L'eau continue de monter, inexorablement. Depuis le ciel, les hélicoptères des télévisions filment la mort en direct. Réfugiée dans le grenier avec sa chienne Lady, Zola n'a peut-être pas dit son dernier mot.

 

Dans un quartier pauvre de la Nouvelle-Orléans, les dieux du ciel frappent une nouvelle fois. Alors que l’ouragan Katrina prend des allures de danse macabre, emportant les infortunés et les bannis sous l’oeil des caméras, une femme seule choisit de rester. Gilles Leroy déploie une prose pleine de finesse et de sensibilité. Au gré des souvenirs de Zola, baignant de-ci de-là dans les vapeurs d’alcool, il embrasse à demi-mot plus d’un demi-siècle de l’histoire du Sud américain, rythmée par des violences et des humiliations indélébiles. Réflexion sur le deuil d’une mère, satire en creux d’un scandale politique, sanitaire et social et d’une récupération médiatique encline à faire pleurer dans les chaumières, Zola Jackson demeure avant tout le portrait par petites touches d’une femme qui n’eut de cesse, sa vie durant, de défier le destin. Une femme libre, au caractère bien trempé et au verbe haut, dont la voix nous porte et nous imprègne, à la manière des grandes héroïnes. Un coup de cœur de Marie

 

Fictions en braille

 

- JAPRISOT, Sébastien : L’été meurtrier (Denoël, 1977) – Roman – Braille : 14 volumes en intégral

Résumé : Une fille cherche à venger sa mère vingt ans plus tard.

 

Voilà quelques semaines maintenant que j'ai terminé ce roman. Malgré la lecture de plusieurs autres livres depuis, il ne se passe pas un jour sans que j'y repense. Il me hante comme le fait de venger sa mère hante le personnage principal. On en ressort soufflé, tant par la violence qui s'en dégage que par la précision de l'écriture, qui rend à merveille une impressionnante palette de sentiments. Un coup de cœur de Céline

 

Fictions au format Daisy et en braille

 

-HUSTON, Nancy : Lignes de faille (Actes Sud, 2006 ; Prix Femina 2006) – Roman – Daisy : 09 h 54 mn – Braille : 4 volumes en abrégé

Résumé : Une vision du monde sur cinquante années à travers le regard de quatre générations d'enfants de la même famille.

 

Nancy Huston nous fait partager une période clé de la vie de quatre enfants à une vingtaine d’années d’intervalle. De l’arrière petit-fils à l’arrière grand-mère, nous remontons l’histoire de cette famille qui semble être l’archétype de la famille américaine. Seulement, les apparences peuvent être parfois trompeuses… Avec une écriture tout en sobriété, l’écrivain nous fait très vite entrer dans la peau des personnages afin de nous faire vivre leur histoire de l’intérieur. Un roman très attachant. Un coup de cœur de Cloé

 

- SAVIANO, Roberto : Le contraire de la mort : scènes de la vie napolitaine (Laffont, 2009 ; traduit de l’italien) – Nouvelles – Daisy : 01 h 16 mn – Braille : 1 volume en intégral ou abrégé

Résumé : Le contraire de la mort  raconte le deuil de Maria, une jeune fille de 17 ans qui ne verra jamais revenir son amant parti faire la guerre en Afghanistan. Le récit intitulé La bague, quant à lui, retrace la destinée de deux hommes qui, parce qu’ils ont refusé de rentrer dans la mafia, ne peuvent plus vivre normalement.

 

Après le succès de son livre Gomorra dans l’empire de la camorra où il dénoncait et dévoilait les rouages de la mafia, Roberto Saviano persiste et signe, ici, dans sa dénonciation du système mafieux malgré des menaces de mort qui l’oblige à vivre sous protection policière permanente. Une écriture simple et réaliste qui fait réfléchir. Un coup de cœur de Cloé

 

- VANN, David : Sukkwan island (Gallmeister, 2009 ; traduit de l’américain ; Prix Médicis étranger 2010) – Roman – Daisy : 04 h 49 mn – Braille : 4 volumes en intégral et 3 volumes en abrégé

Résumé : Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal.

 

On se laisse prendre, dans un premier temps, au récit d’un long séjour en autonomie dans un environnement hostile qui s’apparente vite à un exercice de survie tant les protagonistes sont inexpérimentés. Mais au moment où le lecteur prend ses marques et commence à mieux comprendre les rapports qui lient ce père et son fils si différents, le récit prend un virage d’une terrible violence. Un roman sans concession qui enthousiasme ou désole ceux qui le lisent. Pour ma part, j’en aurais bien redemandé. L’occasion aussi de découvrir le travail du jeune éditeur Gallmeister autour du Nature Writing américain. Un coup de cœur de Luc

 

- VERLAINE, Paul : Poèmes érotiques (Librio, 2006) – Erotisme – Daisy : 01 h 17 mn – Braille : 2 volumes en intégral

Résumé : Quatre courts recueils pour célébrer les divers aspects de l'amour charnel et du désir selon Verlaine. Ces poèmes chantent les passions les plus sombres, la tyrannie des fantasmes, la beauté des femmes ou celle de Rimbaud.

 

Si vous aimez la poésie et qu'un langage cru ne vous effraie pas, alors les Poèmes érotiques de Verlaine sont pour vous. L'auteur a su allier ces deux éléments sans jamais effleurer le vulgaire, chantant au contraire la beauté de l'amour charnel. Un coup de cœur de Céline

 

Documentaires au format Daisy

 

-HAMON, Hervé ; Rotman, Patrick : Tu vois, je n’ai pas oublié (Fayard, 1990) – Arts du spectacle et loisirs – Daisy : 31 h 47

Résumé : Petit émigré devenu l'un des artistes le plus connu au monde, voici le portrait d’Yves Montand.

 

C’est après la mort d’Ivo Livi (Yves Montand) le 9 novembre 1991 que je me suis intéressée à ce personnage dont les médias ne cessaient de faire les louanges. Né en Italie, il grandira à Marseille. On apprend dans cet ouvrage que c’était un homme originaire d’une famille ouvrière. A 17 ans, il parvient à décrocher une place de chauffeur dans un cabaret et c’est-là où tout commencera pour lui. Il choisira son nom d’artiste en souvenir de la phrase italienne dite par sa mère : Ivo, monta (Ivo, rentre à la maison). On découvre également ses multiples rencontres amoureuses dont Edith Piaf et Simone Signoret. Le donneur de voix est, de plus, enthousiaste. Un coup de cœur de Siré

 

- MARTON, Kathy : Femmes d'influence : comment le pouvoir secret des premières dames américaines a fait basculer l'Histoire (Tchou, 2010 ; traduit de l’américain) – Histoire-Amériques – Daisy : 14h37

Résumé : Mêlant chroniques historiques et biographies, ce livre évoque le rôle, parfois important,  des premières dames des États-Unis pendant le mandat de leur mari.

 

Avec cet ouvrage, nous pénétrons à l’intérieur de l’une des demeures les plus célèbres et les plus sécurisées du monde : la Maison Blanche. La journaliste dresse un court portrait des différents présidents nord américains du 20ème siècle, revoit leur parcours professionnel et politique mais aussi, c’est là l’originalité et l’intérêt de ce livre, elle s’attarde sur le parcours de leur femme avant et pendant leur mariage, l’influence qu’elles ont pu exercer sur leur président de mari et le rôle qu’elles ont joué en temps que « first lady ». Nous croisons ainsi la très jeune et très jet set Madame Kennedy, la très influente et très généreuse madame Roosevelt, la très effacée madame Nixon, la très ambitieuse madame Clinton, la très joviale madame Truman ou encore les très calculatrices mesdames Reagan et Bush.

Mais attention, il ne s’agit pas d’un livre d’histoire. Si les grands évènements historiques sont bien sûr évoqués ils ne sont pas développés en profondeur. Le sujet du livre portant bien sur les relations entre époux durant leurs passages à la Maison Blanche. Il permet surtout d’avoir une vision plus réelle, moins fantasmée des présidents américains. Un coup de cœur de David

 

Documentaires au format Daisy, en braille et en gros caractères

 

- LABRO, Philippe : Tomber sept fois, se relever huit (Gallimard, 2005) – Psychologie – Daisy : 05 h 26 mn – Braille : 3 volumes en abrégé – Gros caractères : VDB, 269 p.

Résumé : L'auteur témoigne sans fard ni concession du terrible et insidieux mal qui l'a soudainement frappé : la dépression.

 

Je conseille cet ouvrage à quiconque aurait une personne dépressive dans son entourage. Vous en sortirez rassuré et mieux informé sur cette maladie, abordée sans jargon médical. Le vécu de l'auteur et sa sincérité sur le sujet crédibilisent ses dires. Un coup de cœur de Céline

 

Retour au sommaire

 


 

Visites de l'Association Valentin Haüy en 2011

 

 

Pour mieux connaître l’association et les services qu’elle propose, inscrivez-vous aux visites de son siège parisien.

 

Rendez-vous en 2011 au 5 rue Duroc à la découverte du musée, de l’imprimerie braille et de la médiathèque.

 

CALENDRIER 2011 :

 

1.         Jeudi 3 février

2.         Jeudi 3 mars

3.         Jeudi 7 avril

4.         Jeudi 5 mai

5.         Jeudi 16 juin

6.         Jeudi 7 juillet

7.         Jeudi 8 septembre

8.         Jeudi 6 octobre

9.         Jeudi 3 novembre

10.      Jeudi 1er décembre

 

Ces visites ont lieu l’après-midi, de 14 h 30 à environ 16 h.

 

Les groupes étant limités, il est demandé de s’inscrire, par téléphone ou par courriel

 

 CONTACT pour les Visites

 

Noëlle Roy

01 44 49 27 27, poste 22 30

museevalentinhauy@avh.asso.fr  

 

 EN PRATIQUE

 

Rendez-vous dans le hall, 5 rue Duroc, 75007 Paris

 

Métro Duroc, lignes 10 et 13, sortie boulevard des Invalides, côté des numéros pairs

 

Bus 82, 87, 92, arrêt Duroc

Bus 28, 39, 70, 89, arrêt Hôpital des Enfants Malades

Bus 28, 82, 89, 92, arrêt Maine-Vaugirard

 

Retour au sommaire

 

 


 

Concours du poinçon magique 2011
Mercredi 16 mars 2011

 

Comme tous les ans, l'Association Valentin Haüy  au service des aveugles et des malvoyants organise un concours de braille ouvert à toute personne voyante, malvoyante ou aveugle, connaissant le braille, et domiciliée en France métropolitaine ou départements d'Outre Mer. Ce concours portera sur les deux catégories suivantes ; l'une pour le braille intégral et l'autre pour le braille abrégé.

 

Les prix seront attribués à chacune de ces deux catégories  à savoir 

 

·        Premier  prix    : 1.000,00 euros

·        Deuxième prix :    500.00 euros

·        Troisième prix :    250,00 euros

 

 

Pour tous renseignements et inscriptions, s'adresser à :

 

Association Valentin Haüy

Concours du poinçon magique 2011

Monsieur Pierre de Nacquard

5 rue Duroc

75443  Paris Cedex 07

braille.prov@avh.asso.fr

 

 

 ou dans les Comités régionaux dont vous trouverez la liste sur le site internet de l'Association en suivant ce lien http://www.avh.asso.fr/rubriques/comites/liste_comites.php

 

 

Retour au sommaire


 

Reportage :
Formation « praticien bien-être » au CFRP de l’AVH

 

Par Anne Dhoquois

(Valentin Haüy Actualités n° 100, 4e trimestre 2010)

 

Pour les jeunes déficients visuels, il n’y a pas d’avenir sans qualification professionnelle et sans emploi. Depuis la rentrée 2010 une nouvelle formation aux débouchés prometteurs s’offre à eux au sein du CFRP de l’AVH.

 

Formation « Praticien bien-être » : un passeport pour l'avenir

 

Ils sont douze à avoir été sélectionnés pour intégrer à la rentrée de septembre 2010 la nouvelle formation de « Praticien bien-être » proposée par le CFRP (Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle) de l'Association Valentin Hauy. Douze heureux élus qui sont venus grossir les rangs des stagiaires - au nombre de 145 - reçus chaque année par l'organisme dont l'objectif est de contribuer à l'insertion professionnelle des personnes handicapées visuelles. Reportage le temps d'une matinée au sein du CFRP et rencontre avec des stagiaires chanceux.

 

« Quand tu fais la bonne manœuvre, tu le sens », commente Jérôme en massant le dos de Sam. Vanessa Géryl, la formatrice, acquiesce, tout en portant un regard attentif aux faits et gestes de ses stagiaires revêtant le même signe distinctif : un pantalon thaïlandais souple et confortable de couleur orange ou kaki. Nous sommes lundi matin et dans l'une des salles du CFRP, douze participants s'entraînent au massage, chacun étant tour à tour masseur et massé. L'exercice du jour a pour nom massage californien, la première des sept pratiques (allongée ou assise) que les stagiaires vont apprendre au cours de leur dix mois de formation à temps complet. Et Vanessa d'expliquer que le programme est unique en son genre. « Même les voyants n'ont pas accès à ce type de cursus », précise-t-elle. C'est dire si la formation était attendue. Tous soulignent du reste la chance qu'ils ont d'y avoir accès et de compter parmi les finalistes suite à une sélection draconienne des candidats. « Sur les 38 postulants, nous avons pris ceux qui avaient un bon relationnel et un vrai potentiel, une réelle présence dans le toucher et dans leurs mains au-delà de la technique », explique Vanessa.

 

Formation individualisée

Mais ladite technique est bel et bien nécessaire pour prétendre ensuite exercer. Et pour la transmettre à des personnes aveugles ou malvoyantes, il a fallu s'adapter. « Pour chaque manœuvre, je prenais un modèle, ils venaient toucher mes mains et ma position du corps et accompagnaient mes mouvements. Par la suite, nous inversions, je suivais leurs mains sur un modèle pour pouvoir les corriger. Mais, ça ne suffisait pas. Du coup, chaque stagiaire procède à un massage sur moi ; la formation est très individualisée », détaille Vanessa. Car la formation est essentiellement basée sur la pratique et celle-ci va aussi s'exercer lors d'événements divers, comme des salons, et de deux stages d'un mois que chacun va devoir trouver, aidé en cela par la chargée d'insertion du CFRP qui en fin de cursus les accompagnera également dans leur recherche d'emploi. Et au dire de Rémy Lucas, directeur du CFRP, débouchés il y a : « Le parrain de la formation, la fondation L'Occitane, a financé une étude de marché pour le compte du CFRP et de deux autres centres - le Centre de Réadaptation Sociale et Professionnelle (CRSP) du Centre de Rééducation pour Déficients Visuels (CRDV) de Clermont-Ferrand et le Centre de Réadaptation Professionnelle (CRP) des Hauts Thébaudières à Vertou - sur les nouveaux métiers accessibles aux déficients visuels. Et c'est celui de « Praticien bien-être » qui s'est imposé car le secteur est porteur. Il faut dire qu'en Asie, c'est monnaie courante. Ce type de soin est même parfois réservé aux aveugles ». De quoi motiver les candidats.

 

Parcours divers

 

Âgés de 17 à 47 ans, les douze heureux élus ont eu des parcours divers avant de se retrouver au CFRP. Michelle a 45 ans et selon Sam, le benjamin du groupe, c'est « la voix de la sagesse ». Ancienne éducatrice de jeunes enfants, elle voulait arrêter de pratiquer son métier car dit-elle, « je me remettais beaucoup en question par rapport à mes possibilités visuelles. Je trichais avec moi, avec le personnel et les enfants sur ce que je voyais ou pas. Grâce à ce stage, je suis dans le vrai, ça fait du bien ». D'autres sont d'abord passés par une formation en masso-kinésithérapie que propose également le CFRP avant de se réorienter. D'autres encore ont testé plusieurs métiers avant de trouver leur voie. C'est le cas de Fatima, 38 ans, qui fut juriste avant de dispenser des cours d'informatique spécialisée puis d'intégrer la formation. « Je suis manuelle, j'aime le contact avec les autres et être à l'écoute, mais je ne savais pas lier tout ça à un métier. Ce cursus m'a permis de mettre un nom sur mon envie », confie-t-elle.

 

Affronter le marché de l'emploi

Et au-delà de l'apprentissage d'un métier, la plupart soulignent que la formation leur permet aussi de travailler sur eux-mêmes et au final d'apprendre à se connaître. De quoi se sentir mieux armé pour à terme affronter le marché de l'emploi - en spa, institut, hôtel... - en faisant valoir un certificat prouvant leur qualification1. Même si tous l'affirment : « pour y faire notre place, nous devrons être meilleurs que les autres.

 

Retour au sommaire


 

L’AVH partenaire des Trophées de l’Accessibilité
La Chaîne des Compétences 2011

 

L’association Valentin Haüy s’engage comme partenaire des trophées de l’accessibilité aux côtés du Conseil National Handicap et de l’association Accès pour Tous.

 

Les différents correspondants « Accessibilité » de l’AVH répartis dans ses 85 Comités régionaux et locaux participent activement à la mise en accessibilité des lieux et souhaite, à travers ces Trophées, soutenir les initiatives et les réalisations particulièrement exemplaires.

 

Appel à Candidature : Chacun a vocation à être un maillon de cette chaîne des compétences et à concourir.

Les maillons qui sont invités à s’engager dans la démarche, sont aussi bien les pouvoirs publics que des associations, des fédérations et organismes professionnels, des collectivités, des entreprises,... Les Trophées de l’Accessibilité récompenseront des démarches et des initiatives s’inscrivant dans la durée et portées par une dynamique globale et commune. Mais aussi des changements de regard, de comportements ; Ils feront découvrir des attitudes exemplaires, provenant de multiples acteurs mettant en valeur la chaîne des compétences.

Ces trophées visent à repositionner l’accessibilité pour tous dans le cadre du développement durable, de l’autonomie et de la qualité de vie pour tous.

 

Les 5 Trophées de l’Accessibilité seront décernés lors de la soirée de remise des Trophées le Mercredi 2 Février 2011 à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Palais de Chaillot à Paris.

2 Trophées Jeunes en partenariat avec l’ANACEJ et le CIDJ

1 Trophée Métiers

1 Trophée Associations

1 Trophée Collectivités en partenariat avec les Ecomaires.

 

La date limite de réception des dossiers de candidature est fixée au 30 Décembre 2010.

Le dossier de Candidature est téléchargeable sur le Site Web :

www.accespourtous.org/trophees  ou être demandé au format Word par email : trophees.accessibilite@gmail.com 

 

Les Trophées de l’Accessibilité 2011 sont placés sous le haut parrainage de Monsieur le Premier Ministre, François FILLON.

 

Retour au sommaire


 

Résultats de la première phase du championnat de France de Cécifoot

 

Les 11 et 12 décembre 2010 s'est déroulée à Bourges la première phase du Championnat de France de Cécifoot.

Les 3 équipes de l'AVH Paris Ile-de-France y ont participé. 32 personnes (joueurs, entraîneurs et assistants) ont fait le déplacement. Tous les matchs se sont bien déroulés et les résultats sont les suivants:

 

Catégorie B1 (non voyants) :  sur 4 matchs et pour l' AVH : 2 matchs nul, 2 perdus

Catégorie B2/B3 ( malvoyants)  :

·        Equipe N° 2 : 1 match nul - 2 perdus -1 gagné

·        Equipe N° 1 :  4 matchs gagnés sur 4 joués. Cette équipe est donc d'ores et déjà  en tête du classement provisoire du Championnat de France 2010/2011.

 

Durant la première phase de ce Championnat de France ont été attribués les trophées "les étoiles du Cécifoot". L'AVH a été particulièrement récompensée car :

 

Matthieu MUNDUBELTZ, joueur à l'AVH depuis 3 ans a été élu meilleur joueur dans la catégorie B2/B3 (mal voyant)

Ivan WOUANDJI, joueur de l'INJA dans l'équipe de l'AVH a été élu meilleur joueur dans la catégorie B1 (non-voyant)

Hugo de ALMEIDA, qui entraîne nos équipes depuis 4 ans a été élu meilleur entraîneur de Cécifoot.

 

Toutes nos félicitations aux nouveaux promus.

 

Michel BERTHIER

Délégué aux Sports de l'AVH

 

Retour au sommaire


 

Documentaire audiodescription à réécouter

 

"La toile noire", documentaire radiophonique de Marie chartron et Rafik Zénine sur l'audiodescription, a été diffusé le lundi 6 décembre sur France culture dans le cadre de l'émission "Sur les docks".

 

Vous pouvez réécouter ou podcaster ce documentaire sur le site de France Culture à l'adresse:

http://www.franceculture.com/emission-sur-les-docks-la-toile-noire-2010-12-06.html

 

"Officiellement créée en France en 1989, l’audiodescription consiste à décrire à l’intention des aveugles et malvoyants des films, pièces de théâtre, spectacles de danse, expositions et toute autre expression artistique comportant des images. Elle reste assez minoritaire en France, les chaînes de télévision diffusant rarement plus d’un film audiodécrit par mois. Pourtant, la majorité des personnes aveugles « regardent » régulièrement des films. La démarche est, au moins en apparence, assez simple : en insérant un texte en voix off dans le blanc des dialogues (ou entre d’autres éléments sonores significatifs), on s’efforce de restituer les éléments visuels de l’œuvre à la partie du public qui, par définition, n’y a pas accès. Au-delà de son enjeu social, ce procédé présente un intérêt qui tient à sa difficulté même : parmi les mille détails d’une image, que dire et que passer sous silence ? Comment rester au plus près de l’œuvre originale quand le geste censé la traduire (la transposer) vient en réalité s’ajouter à elle, au risque de la dénaturer? L’accès ne se transforme-t-il pas en obstacle, dès lors que l’audiodescripteur impose à son public une interprétation personnelle des images qu’il est le seul à voir ? Surtout : comment respecter la temporalité, le rythme propres de l’œuvre quand à la simultanéité des impressions visuelles se substitue la linéarité d’une retranscription verbale ? On partira à la rencontre de ceux dont le métier est de remplacer une image définitivement perdue par une parole aussi suggestive que possible. Pour un tel sujet le support radiophonique s’impose d’emblée, puisqu’il permet une immersion dans cet univers sonore par la diffusion de séquences audiodécrites.

 

Des extraits choisis permettront à l’auditeur de faire l’expérience sensible d’une écoute à laquelle la majorité a rarement accès.

 

On verra que décrire une œuvre ne consiste pas seulement à bricoler une béquille, mais à réaliser une authentique adaptation sonore qui s’apparente parfois aux dramatiques radiophoniques.

 

 

Avec :

Marie-Luce Plumauzille,

Laurent Mantel.

 

Marie-Luce Plumauzille est l’une des pionnières de ce métier en France. Initiée en 1989 par l’inventeur américain de ce procédé, elle assure aujourd’hui la formation de la plupart des audiodescripteurs français. Elle interprète souvent elle-même ses audiodescriptions. Comédien de formation, Laurent Mantel est également metteur en scène. L'audiodescription lui a donné la chance d’exercer autrement l'ensemble de ses compétences dramaturgiques et littéraires. Ils décrivent essentiellement des films, de la fiction au documentaire en passant par le dessin animé. Bien entendu cinéphiles, ils insistent sur la précision et la qualité de l’écriture, afin que le commentaire se joigne de manière organique aux dialogues et à la trame sonore en restant fidèle à l’œuvre.

 

Ces deux piliers de l’audiodescription française coécrivent leurs textes avec une personne aveugle. On les accompagnera au long de trois grandes étapes de leur travail.

 

- D’abord dans le travail d’écriture : ils sélectionnent les éléments essentiels à décrire, déterminent la place des commentaires et rédigent leur description.

 

- Puis lors de la relecture et de la première écoute, lorsque leur collaborateur aveugle fait part de ses impressions et les points de vue se confrontent.

 

- Enfin, pendant l’interprétation enregistrée à deux voix (généralement masculine et féminine) en studio.

 

Ouiza Ouyed, aveugle, co-auteur de textes avec Laurent Mantel et Marie-Luce Plumauzille.

 

Patrick Saonit,chargé du centre d’enregistrement à l’association Valentin Haüy. Cette association au service des aveugles et des mal-voyants reste le principal producteur d’audiodescriptions en France.

 

Christelle Longequeue, chargée de relations publiques au théâtre de la Colline.

 

Production : Marie Chartron

 

Réalisation : Rafik Zénine"

 

Retour au sommaire


 

Fiche d’évaluation du CERTAM :
ODIMO CONSOLE DE JEUX A RECONNAISSANCE VOCALE

 

Date De la Fiche CERTAM 16/12/2010

 

Fiche également en ligne sur : http://www.certam-avh.com/

 

Présentation

 

Conçue et fabriquée par BrainBox, une entreprise française, la console de jeux Odimo est destinée aux déficients visuels qui pourront jouer aussi bien en famille qu’avec leurs amis ou seuls.

Grâce à une interface entièrement vocalisée basée sur la reconnaissance de votre voix, et seulement 7 boutons facilement repérables, Odimo est très simple d’emploi et ne nécessite aucun paramétrage avant de commencer à jouer. Il suffit d’appuyer sur le bouton de mise en route et se laisser guider par Odimo.

Aisément transportable et autonome grâce à son fonctionnement avec des piles standards, Odimo vous permet de jouer où bon vous semble en utilisant son haut-parleur interne ou des écouteurs.

 

Odimo est livrée avec une cartouche comprenant 4 types de jeux : Les grilles de Sudoku sont illimitées puisque générées automatiquement, De la même manière, on peut jouer de manière illimitée au yams et à la bataille. 5 grilles de mots croisés sont également disponibles ; afin de permettre une phase d'apprentissage celles-ci peuvent être refaites. Ceci permet au joueur de bien comprendre le fonctionnement avant de recevoir sa première cartouche d'abonnement.

Egalement compris lors de l’achat de la console Odimo, un an d’abonnement permettant de recevoir tous les deux mois une cartouche de 30 grilles de mots croisés. Chaque année l’abonnement pourra être renouvelé si vous le souhaitez au prix annoncé de 99,00 €.

 

Description de Odimo

Odimo est de forme rectangulaire avec les tranches arrondies,  légèrement inclinée vers l’avant, dont la partie supérieure comporte 3 zones :

·        La zone arrière en pan coupé avec au centre une fente pour l’insertion de la cartouche de jeux, à gauche le bouton Marche/Arrêt, et à droite le bouton Menu

·        Sur la zone du milieu se trouve un gros bouton saillant rotatif appelé « buzzer » servant, par appui, à valider chaque tour lors d’une partie et, par rotation, au réglage du volume. Au dessus, à gauche, le microphone, à droite le haut-parleur, et au-dessus de ce dernier le bouton Aide.

·        La zone avant comporte 3 boutons dits « de jeux », placés horizontalement qui changent de fonction selon le jeu et l’avancement de la partie en cours.

·        Sur la tranche latérale gauche sont situées deux prises : une pour connecter des appareils supplémentaires (non disponible à ce jour), et la deuxième pour l’adaptateur secteur fourni.

·        La tranche latérale droite ne comporte que la prise pour des écouteurs.

·        Au dos de l’appareil un compartiment pour les 3 piles standards de types LR06.

 

Principe de fonctionnement

Après avoir mis en marche Odimo, vous entendez un message d’accueil vous invitant à appuyer sur le bouton en bas à droite pour parcourir les jeux et valider en appuyant sur le buzzer. Ainsi, tout au long de chaque jeu Odimo vous guidera sur l’action à effectuer.

Certains jeux tels que les mots croisés, le Yams et le Sudoku, utilisent la reconnaissance vocale pour prendre en compte une réponse, dans ce cas après l’appui sur le buzzer vous répondez à une question en parlant naturellement et Odimo annonce si la réponse est exacte ou inexacte.

Par contre le jeu de carte Bataille ne nécessite que l’appui sur le bouton buzzer pour valider chaque tour.

 

Fiche technique

 

Caractéristiques générales

 

Nom de la source : Association Valentin Haüy_CERTAM

Nom commercial du produit : ODIMO

Fabricant : BrainBox & Company SAS http://www.odimo.fr

Catégorie : Loisirs et divertissement, Console de jeux

Version : -

Date de sortie : Novembre2010

Prix catalogue : 320 € TTC (prix indicatif à la date de notre fiche, hors promotions et options)

Importateurs ou Distributeurs : AVH http://www.avh.asso.fr/magasin/, CECIAA http://www.ceciaa.com  Boutique  Odimo  http://www.odimo.fr, www.livreconfort.com 

Date de mise à jour de la présente fiche : 16/12/2010

Garantie : 1 an

Type de console : lecteur de cartouche

Dimensions (L*P*H) : 21 x 18,1 x 4,8 cm

Poids de l’appareil seul avec batteries : 535 g

Poids de la cartouche de jeux : 15 g

Alimentation : adaptateur secteur, batteries

Type : LR6 / AA, 1,5 V

Nombre de batteries : 3

Batterie interne : non

Rechargement : Non

Interchangeable : -

Indicateur de niveau de batterie : non

Alerte de niveau de batterie faible : oui

Transmission de l’information à l’utilisateur : par message vocal

Batterie supplémentaire livrée : -

Mise en veille automatique : oui

Autonomie constructeur : 40 h

Temps de charge constructeur : -

Mise en service (immédiat / en secondes) : 15 s

Fonction de réinitialisation (« Reset ») : non

Nombre total de touches : 7

Repérage tactile des touches : non

Repérage visuel des touches : oui

Type : Pictogramme de grande taille »

Verrouillage clavier : non

Mode d’emploi consultable sur la console : oui

Mode Description de touches : non

Lecteur de cartouche : oui

Type : Propriétaire

Lecteur de CDs DVDs : non

Lecteur de carte mémoire : non

 

Connectique

Prise adaptateur secteur : oui

Type : 5 V 500 ma/h

Prise casque : oui

Type : 3,5 mm mono

Prise pour périphérique externe : oui

Type : RJ11

Prise mini-USB : non

Micro incorporé : oui

Type : mono omnidirectionnel

Haut-parleur interne : oui

Type : mono

 

Fonctions audio

Reconnaissance vocale : oui

Apprentissage pour la reconnaissance vocale : non

Réglage du volume sonore pour le haut-parleur : oui

Nombre de niveaux : 8

Réglage du volume sonore pour la sortie casque : oui

Nombre de niveaux : 8

Réglage du volume sonore différencié pour le haut-parleur interne : non

Réglage de la tonalité : non

Nombre de niveaux : -

Réglage de la vitesse de lecture : non

Nombre de niveaux : -

Répétition du dernier message entendu : oui

 

Jeux

Support de jeux : cartouche

Nombre de types de jeux disponible : 4 à la date de cette fiche

Jeux interne à la console : non

Jeux multi-joueurs : oui

Règle du jeu consultable sur la console : oui

Information contextuelle en cours de jeu : oui

Consultation des scores : oui

Poursuite d’un jeu après redémarrage de la console : oui

Choix du niveau de jeu : Oui

 

Documentation

Manuel d’utilisation électronique : oui

Langue : français

Consultable en mode autonome sur l’appareil : oui

Accessibilité du document (bonne, moyenne, médiocre) : bonne

Manuel d’utilisation ou guide de référence rapide imprimé « en noir » : oui

Manuel d’utilisation ou guide de référence rapide en braille : non

Manuel d’utilisation ou guide de référence rapide audio : non

 

Remarque :

La console Odimo peut fonctionner avec des piles jetables ou avec des batteries rechargeables. L’autonomie indiquée d’environ 40 heures est prévue pour une utilisation sur piles du commerce. L’autonomie avec batteries rechargeables sera moins importante.

La poursuite d’un jeu après redémarrage de la console n’est possible que lors de la réalisation d’une grille de mots croisés.

 

Points forts

 

Très simple à utiliser, seulement sept boutons facilement repérables.

Aspect du boîtier au toucher agréable avec ses tranches arrondies et sa forme inclinée

Appareil robuste, de bonne qualité de fabrication

La reconnaissance vocale ne nécessite pas d’apprentissage préalable

L’autonomie d’environ 40 heures et le poids relativement léger, confèrent à Odimo une souplesse permettant de jouer partout.

Un bouton permet d’obtenir de l’aide sur l’emploi de Odimo, et la règle du jeu selon le contexte de la partie en cours

 

Points faibles

 

Jeu de mots croisés

 

Dans le jeu de mots croisés, problème de compréhension pour certaines définitions, et lorsqu'il y a une prononciation de lettre la distinction est parfois confuse entre les lettres » T » et « D » ou « M » et « N ». Une fonction épellation ou une meilleure qualité d'enregistrement, voire un réglage de la vitesse des messages pourraient pallier à ce problème.

Quand on demande la réponse à une définition, celle-ci n’est pas annoncée avec le mot recherché, et Odimo passe immédiatement à la définition suivante sans possibilité  de faire répéter la réponse.

En fin de réalisation d’une grille, les mots résultant des réponses précédemment trouvés ne sont pas annoncés par la console.

Lorsqu’on reprend une grille déjà commencée, ou au cours de la réalisation de celle-ci, il n'y a pas d'information sur l’état d’avancement, la seule indication étant un message nous annonçant que nous sommes à la moitié de la grille.

 

Jeux de Yams

Dans le jeu de Yams, en fin de partie il n'est pas possible de faire répéter le message indiquant le score final.

En cours d’une partie, le joueur ne peut prendre connaissance de son score qu'au moment de prendre son tour de jouer.

Après le troisième lancer de dés, la figure « brelan, full, carré Etc. » n’est pas annoncée contrairement à ce qui est indiqué dans la notice.

Lorsqu’un dé est sélectionné par erreur suite à une mauvaise reconnaissance vocale, il n’est pas possible de le désélectionner.

 

Divers

L'amplitude de réglage du volume pourrait être plus importante notamment dans la zone faible.

Nos tests ont révélé des problèmes de reconnaissance vocale chez certains utilisateurs dans les jeux de Yams et Sudoku au moment d’entrer un chiffre tel que le 3 ou le 6.

 

Conclusion

 

La console Odimo est un bel objet qui donne envie de jouer. Simple à manipuler, elle s’adresse à toutes les personnes appréciant les jeux de société. Malgré sa finition impeccable et des jeux biens adaptés dans une version vocalisée, des points seraient à améliorer, en particulier la compréhension de certains messages. D’autres fonctions pourraient être également ajoutées aux différents jeux au moyen d’Un appui long sur les boutons.

Espérons que d'autres jeux tels que le Trivial Poursuite, le mot le plus long, le Boogle, ou le Pendu verront le jour sur Odimo. Un jeu d'échec serait aussi envisageable à condition d'effectuer le déplacement des pièces sur un plateau posé à côté en fonction des indications du joueur et de la console. Et pourquoi pas des jeux destinés aux enfants !

 

Retour au sommaire


 

Infos diverses

 

Chroniques Musicales

Concerts variés tous les mardis de 13 h à 14 h à l’INJA, salle André Marchal, 56 bd des Invalides, 75007 Paris, métro Duroc. Entrée libre.

Programme à demander à : fmalan@inja.fr

 

Prendre le métro parisien en toute autonomie grâce à metro-connexion.org

 

Le site www.metro-connexion.org  évolue pour offrir les nouveautés suivantes :

 

Un moteur de recherche plus performant.

De plus en plus de fichiers mp3 disponibles.

La possibilité de connaître toutes les stations d'une ligne.

La possibilité d'afficher le site en anglais.

 

Préparez votre parcours à l’avance en consultant le site www.metro-connexion.org remarquablement conçu par et pour une personne non ou très malvoyante !

 

Livre « Paris Champagne »

 

« PARIS CHAMPAGNE » est le deuxième roman publié par Yves Martin, auteur non-voyant ( thebookedition.com ).

PARIS CHAMPAGNE, 407 pages, 19,50€ la version imprimée, 15€ la version sonore sur CD MP3. Commande à adresser à: M. Yves MARTIN, tél.: 01.42.05.94.00; courriel: y.s.martin@aliceadsl.fr

 

Vocale Presse

 

Le journal audio Vocale Presse est un logiciel de lecture pour aveugles et malvoyants, qui vous permet d'écouter de manière simple et conviviale, dès le jour de leur parution, l'intégralité des journaux parmi lesquels : Le Monde, Le Figaro, L'Express, Le Nouvel Observateur, Le Point, L'Equipe, Libération, Sciences Et Avenir, Marie Claire, Lire, et bien d'autres titres.

 

Réservé au départ aux utilisateurs d'un ordinateur PC sous Windows, Vocale Presse fonctionne désormais sur un IPhone 3GS ou 4 ainsi que sur un appareil de lecture DAISY de type Victor Reader Stream (de HumanWare) ou BookSense XT (de Hims).

 

Essai gratuit sans engagement.

Tél.: 04 91 65 51 19 - info@vocalepresse.com

Web : http://fr.vocalepresse.com/

 

Retour au sommaire

 

Fin du bullevin VHI2010-19