Lettre d’information Valentin-Haüy-Infos
n° 2011-08 – 6 juin 2011

 

Dernier numéro paru : 10 mai 2011

 

 

URL pour lire ce bulletin sur le web :
Lire ce bulletin sur le web

Pour recevoir ce bulletin au format « texte brut », écrivez à :
Cette adresse

 

 

 

Sommaire de ce numéro

 

1. Remise de la pétition « Oui à l’audiodescription » le 6 juin 2011. 2

2. Nouveautés Service du Matériel Spécialisé. 4

3. Nouveautés médiathèque Livres parlés - Juin 2011. 7

4. Nouveautés médiathèque Livres en braille - Juin 2011. 12

5. Nouveautés médiathèque Partitions en braille musical - Juin 2011. 18

6. Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque Valentin Haüy (AVH) Juin 2011  19

7. Fiche n° 6 du Service Juridique de l’AVH Pension d’invalidité 19/05/2011. 23

8. MONUMENTA 2011 Anish Kapoor investit le Grand Palais du 11 Mai au 23 Juin 2011. 27

9. OFFRE D’EMPLOI CFRP.. 29

10. Communiqué de presse de la CFPSAA : Xavier BERTRAND et Gilbert MONTAGNÉ privés de gâteau  30

11. Nouvelles fiches d’évaluation publiées par le CERTAM.. 33

12. AUDIOVISION Sur votre agenda…... 36

13. Infos diverses. 38

 


 

 

1. Remise de la pétition « Oui à l’audiodescription » le 6 juin 2011

Du 14 avril au 20 mai, à l’occasion de son 2e Festival de l’Audiovision, l’Association Valentin Haüy, au service des aveugles et des malvoyants, a lancé une grande mobilisation en ligne en proposant aux internautes de signer une pétition pour le développement de l’audiodescription en France.

Cette pétition a été remise le 6 juin à Monsieur François Hurard, Conseiller en charge du cinéma, des jeux vidéos et numériques, de la culture scientifique et technique et des diversités au Ministère de la Culture et de la Communication, pour lui demander :

 

de convaincre les réalisateurs et producteurs à faire audiodécrire leurs films

d’obliger les chaînes de télévision, notamment publiques, à diffuser davantage de programmes audiodécrits

d’encourager les salles de cinéma à s’équiper

d’imposer aux sociétés de production et de distribution de proposer au grand public des DVD audiodécrits

 

En un mois, plus de 11 625 internautes se sont engagés dans cette action solidaire afin d’aider les personnes aveugles et malvoyantes à vivre… tout simplement.

 

NB : En raison de contraintes d’agenda de M. François Hurard, le rendez-vous au Ministère de la Culture et de la Communication initialement prévu le 27 mai, a été reporté au 6 juin.

 

texte de la pétition :
Tous une place devant l’écran, OUI à l’audiodescription


Je me joins à l’Association Valentin Haüy pour exiger un meilleur accès à l’offre audiovisuelle des aveugles et malvoyants !


Monsieur le Ministre de la Culture et de la Communication,

En France, l’accès des aveugles et malvoyants à l’offre audiovisuelle est encore trop limité ! Pour preuve la trop rare diffusion de films audiodécrits dans notre pays. La technique de l’audiodescription a pourtant été importée dans l’hexagone par l’Association Valentin Haüy il y a déjà 20 ans ! Et elle permet très efficacement aux déficients visuels de suivre des films et programmes en toute autonomie.

Malgré le développement de ce savoir faire, très peu de films sont audiodécrits chaque année. Seulement une dizaine de salles de cinéma sont équipées, et très peu de programmes de télévision accessibles sont diffusés chaque semaine.

Pour faire cesser rapidement cette regrettable situation, nous vous demandons solennellement de faciliter au plus vite la généralisation de l’audiodescription :

en réussissant à convaincre les réalisateurs et producteurs à faire audiodécrire leurs films

en obligeant les chaines de télévision, notamment publiques, à diffuser quotidiennement des programmes audiodécrits

en encourageant les salles de cinéma à s’équiper

en imposant aux sociétés de production et de distribution de proposer des DVD audiodécrits.

 

Parce que l’accès à la culture est un droit fondamental, nous vous demandons de prendre au plus vite des mesures concrètes et efficaces.

 

Retour au sommaire


 

2. Nouveautés Service du Matériel Spécialisé

 

 

Nouveaux matériels

 

 

12116 – GUIDE-MAINS À FENÊTRE – FORMAT A4 – EN CARTON ÉPAIS – NOIR

 

Les 13 lignes en creux guident l'écriture. La feuille, de format A4 (21 x 29,7 cm), se positionne sur la plaque inférieure, entre les 2 largeurs surélevées.

 

La plaque supérieure comporte les 13 fenêtres du guide-mains. Les deux plaques sont collées ensemble sur l'une de leurs longueurs. L'autre longueur est celle au niveau de laquelle on peut ouvrir légèrement le guide-mains pour y glisser le papier, qui est ainsi stabilisé.

 

Caractéristiques :

Format Papier : 21 x 29,7 cm

Nombre de lignes : 13 lignes

Dimensions d'une fenêtre : 1,4 x 16,5 cm

Dimensions du guide-main : 31,8 x 21,4 cm

Poids : 130 g

Prix : 20,00 €

 

 

31010 – MONTRE PARLANTE BOUTON VERT

 

A quartz, elle est équipée d'un écran digital et d'une synthèse vocale restituant les informations affichées.

 

Description :

- Boîtier en plastique gris

-  Bracelet en plastique gris

-  Ecran digital et haut-parleur intégrés

-  Bouton vert permettant l'annonce de l'heure situé sur le dessus du boîtier

-  Boutons de réglages se trouvant sur les côtés du boîtier

 

Caractéristiques :

-  Taille du boîtier : 4 x 5 cm

-  Epaisseur du boîtier : 1,3 cm

 

Fonctions :

-  Choix du mode d'affichage et annonce horaire : 12h ou 24h

-  Annonce de l'heure à la demande

-  Alarme unique ou à répétition

-  Annonce automatique des heures pleines

 

Prix : 12,00 €

 

Les piles et les bracelets ne sont pas couverts par la garantie

 

 

59123 – DVD AUDIOVISION – TOURNÉE

 

Résumé :

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l'aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses « New Burlesque » à qui il a fait fantasmer la France… Paris ! De port en port, l'humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d'ascenseurs et le manque d'argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes. Mais leur rêve d'achever la tournée en apothéose à Paris se brise en éclats : la trahison d'un vieil "ami" fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s'impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...

 

Pays : France

Année : 2009

Durée : 111 min

Réalisateur : Mathieu Amalric

Casting : Mathieu Amalric, Julie Ferrier, Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey, Linda Maracini, Julie Ann Muz, Angela de Lorenzo, Alexander Craven, Damien Odoul, Ulysse Klotz, Simon Roth,

Scénaristes : Mathieu Amalric, Philippe Di Folco, Marcelo Novais Teles,

Producteurs : Yaël Fogiel, Laetitia Gonzalez,

Directeur de la photographie : Christophe Beaucarne

Prix : 20,00 €

 

 

SUPPRESSIONS

 

Articles supprimés :

-           14421 – Surlunettes Rhombus – noir mat – verre gold

-           21016 – Balance diététique parlante

 

 

PROMOTIONS

 

-           34100 – le radio-réveil parlant sera au prix de 29.50 € au lieu de 49.50 €

-           55210 – Console de jeux ODIMO – la promotion est prolongée jusqu’au 19 juin 2011 inclus au prix de 299.00 € au lieu de 320.00 €

 

 

PROMOTIONS MENSUELLES (du 1er au 30 juin 2011 inclus)

 

-           23210 – Testeur sonore de prise électrique à 9.90 € au lieu de 12.20 €

-           23211 – Testeur de piles à 39.50 € au lieu de 50 €

-           23220 – Mètre enrouleur 1,50 m à 19.50 € au lieu de 26.50 €

-           23225 – Mètre enrouleur parlant 5 m à 69.00 € au lieu de 99.20 €

-           23400  - Niveau sonore de menuisier à 54.40 € au lieu de 64.40 €

 

 

Retour au sommaire


 

3. Nouveautés médiathèque
Livres parlés - Juin 2011

 

Romans

Borel, Vincent : Antoine et Isabelle (S. Wespieser, 2010)

Antonio et Isabel se rencontrent dans l'Espagne pré-républicaine. L'histoire les amène à émigrer en France où ils deviendront Antoine et Isabelle, les grands-parents de l'auteur. 11h23

Bourdon, Françoise : Le moulin des sources (Calmann-Lévy, 2010)

1840, en Provence. L’héritier d’un moulin à papier épouse Noëlie. Cette jeune femme saura, jusqu’à sa mort, rester fidèle et dévouée à l’héritage de la famille de son mari. 6h40

Cheng, François : Le dit de Tianyi (Albin Michel, 1998)

Les confessions du peintre chinois imaginaire Tanyi constituent une traversée d'un demi-siècle de l'histoire de la Chine contemporaine. Il raconte ses voyages en Europe, le régime de Mao, les camps, le triangle amoureux qu'il formait avec son amante et son ami. 12h39

Coatalem, Jean-Luc : Le dernier roi d'Angkor (Grasset, 2010)

Lucas part pour Angkor à la recherche de Bouk, son « grand-frère cambodgien » disparut il y plusieurs années. 5h

Despentes, Virginie : Apocalypse bébé (Grasset, 2010 ; Prix Renaudot 2010)

Valentine, une jeune adolescente, disparait en laissant derrière elle des photographies dévoilant sa vie sexuelle. 7h44

Degroote, Annie : La splendeur des Vaneyck (Presses de la Cité, 2004)

Dans le Nord de la France, l’industrie lainière du Second Empire est le théâtre d’amours interdites, de bouleversements sociaux, de haines et de rivalités entre deux clans familiaux. 1hh03

Ducloz, Albert : Une étrange récolte (Ed. de Borée, 2010)

Lorsque son père, exploitant agricole, périt dans l’incendie de sa maison, Marie abandonne ses études et reprend en main le domaine. Mais les confidences de sa voisine, qui prétend avoir aperçu une silhouette s’enfuir au moment du drame, la taraudent. L’incendie était-il un acte volontaire ? 9h19

Gautier, Pascale : Les vieilles (J. Losfeld, 2009)

Le point commun caractéristique de toutes ces dames, Angèle Pompon qui a été jetée en prison pour trafic de drogue, Mme Rousse qui parle à son chat, Mesdames Daspet et Rouby qui critiquent les voisines en buvant du thé, est qu’elles ne sont plus toutes jeunes ! 5h10

Hein, Christoph : L'ami étranger (Métailié, 2001 ; traduit de l’allemand)

Henry, l'ami étranger avec lequel Claudia a une liaison, vient de mourir. Elle décide de continuer à mener une vie sans goût et sans ambition, en incarnant de cette façon l'univers de l'ex-RDA. 5h35

Hermary-Vieille, Catherine : Les années Trianon (Albin Michel, 2009)

Récit des dernières années de la reine Marie-Antoinette, de ses amitiés, ses amours, ses fêtes, mais aussi de son influence croissante auprès de Louis XVI. 11h44

Huston, Nancy : Infrarouge (Actes Sud, 2010)

Rena, photographe professionnelle, son père Simon, un brillant neuropsychologue, et sa deuxième femme Ingrid, se retrouvent en Toscane pour une semaine de vacances. Rena regrette rapidement cette invitation qui l’éloigne de son jeune amant Aziz. 10h17

Langlois, Virginie : Les sabliers du temps (Actes sud, 2006)

En avril 2003, dans le désert irakien, non loin de la frontière jordanienne, Magda, une infirmière franco-irakienne revenue sur la terre de ses pères, a pris en charge une poignée d'orphelins. C'est le jour de la reddition, et le fracas des bombes a cessé, de plus Yél vient de faire son apparition et propose son aide. Un jour de chance à l'aube de l'après-guerre, pour Magda. 3h13

Ovaldé, Véronique : Ce que je sais de Vera Candida (Ed. de L’Olivier, 2009 ; Grand prix des lectrices de Elle 2010)

Dans une Amérique du Sud imaginaire, Vera Candida, quinze ans, fuit les siens et un destin tout tracé. 9h02

Roche, Florence : L'honneur des Bories (Ed. de Borée, 2010)

1895. Au bagne de Guyane, Yvon, un gardien, se lie d'amitié avec Paul, paysan auvergnat condamné pour le meurtre de sa fille. L'homme, brisé, n'a de cesse de clamer son innocence et convainc Yvon de partir en métropole. 8h55

Rochefort, David : La paresse et l'oubli (Gallimard, 2009)

Trois jeunes garçons de 17 ans grandissent à Neuilly sur fond d’années 90. Heavy métal et marijuana, philosophie et romantisme, la paresse semble être le meilleur moyen pour repousser la bêtise. 7h19

Signol, Christian : Une si belle école (Albin Michel, 2010)

En 1954, Ornella Perrugi rejoint son premier poste de maîtresse d'école à Ségalières. Mais la jeune institutrice va se heurter à la rudesse des paysans. C'est après sa mutation qu'elle trouve l'amour en la personne de Pierre, un autre instituteur qui partage sa passion pour l'éducation et les enfants. 8h06

Toussaint, Jean-Philippe : La vérité sur Marie (les Éd. de Minuit, 2009 ; prix Décembre 2009)

Dans la chaleur d’un orage d’été tournoyant sur Paris, Marie doit affronter la perte de son amant. 3h20

Zeitoun, Paul : Passé englouti (Glyphe, 2009)

André, divorcé et retraité depuis peu, a cru reconnaître Louise en la personne de Léa, une toute jeune fille croisée dans le métro. Il avait quitté Louise à 18 ans, quand ses parents avaient émigré du village. 3h29

 

Policiers

Coben, Harlan : Promets-moi (Belfond, 2007 ; traduit de l’américain)

Myron Bolitar a promis de retrouver Aimée, la fille d'une amie. Fugue ? Enlèvement ? Myron mène l'enquête. 12h30

Coben, Harlan : Sans un adieu (Belfond, 2010 ; traduit de l’américain)

Laura, célèbre top modèle, et David, joueur star de l’équipe de basket de Boston, s’unissent pour le meilleur et pour le pire. Le pire, Laura va le connaître dès leur voyage de noces lorsque David disparaît. Accident ou meurtre ? Elle tentera tout pour découvrir la vérité. 13h08

Mayle, Peter : Château-l'arnaque (Nil, 2010 ; traduit de l’anglais)

Par vanité, le richissime Californien Danny Roth décide de dévoiler au monde une de ses plus belles collections de grands crus classés. Peu de temps après, sa cave est cambriolée. Sam Levitt, ancien avocat reconverti en détective privé et fin connaisseur en vins, est chargé de mener l'enquête. Il se rend donc en France, patrie du vin, de la bonne chère et des jolies femmes… 6h50

Muller-Wakhevitch, Dominique : Laguna nostra (Laffont, 2010 ; Prix Arsène Lupin 2010)

Aidé de son impétueuse soeur et de ses excentriques oncles, le commissaire Alvise Campana est chargé de résoudre un faisceau d’affaires qui frappe Venise la Sérénissime. 7h57

 

Nouvelles

King, Stephen : Juste avant le crépuscule (A. Michel, 2010 ; traduit de l’américain)

Entre chiens et loups, 13 nouvelles crépusculaires qui prennent racine à cette heure du jour où l’ombre prend le pas sur la clarté. 15h28

 

Science-fiction

Simmons, Dan : Les cantos d'Hypérion 3.2 : Endymion (Pocket, 2007 ; traduit de l’américain)

Poursuivis par le père capitaine de Soya, Endymion et Enée volent de planètes en planètes avec l’objectif de le semer tandis que, Némès, prototype d’une nouvelle race de guerriers invincibles est activée pour combattre le dieu machine. 17h34

 

Jeunesse – Fictions

Colin, Fabrice : La saga Mendelson 1 : Les exilés (Seuil, 2009). A partir de 13 ans

La famille Mendelson quitte Odessa en 1905 après la mutinerie du Potemkine et un pogrom contre les juifs. A l'aide de témoignages et d'extraits d'un journal intime, l'auteur nous emmène à la découverte d'une famille du Xxe siècle, fuyant la Russie puis l'Autriche avant de s'installer aux USA. 6h04

Thiollier, Anne : La vie en rouge (Gallimard jeunesse, 2009). A partir de 13 ans

Deux adolescents racontent leur enfance dans un village chinois au début des années 60. Ils grandissent avec la doctrine nouvelle de Mao Zedong : le dévouement à la Patrie et au Grand Timonier, le rejet de la culture occidentale et des traditions chinoises, la suppression des libertés individuelles. 4h53

 

Jeunesse – Documentaire

Hazebroucq, Marie-France : Mentir (Rue de l'échiquier, 2010). A partir de 13 ans

Il est bien souvent difficile de dire toute la vérité et rien que la vérité. Pourtant le mensonge permet parfois de réconforter, de dire la vérité sur quelqu’un, de tricher aussi. Mentir est un art tout comme la sincérité. 4h22

 

Education

Fijalkow, Jacques ; Fijalkow, Eliane : La lecture (le Cavalier bleu éd., 2010)

Reprenant point par point les idées reçues concernant la lecture, ce livre tente d'apporter un éclairage argumenté sur ses principales problématiques : sociologie de la lecture (illettrisme), apprentissage de la lecture (méthode globale), problèmes d'acquisition (dyslexie)... 2h47

Histoire

Hamilton, Edith : La mythologie : ses dieux, ses héros, ses légendes (Marabout, 1996 ; traduit de l’anglais)

Présentation des grands thèmes de la mythologie classique et nordique comme les travaux d'Hercule, Orphée et Eurydice... 13h32

Jünger, Ernst : Feu et sang : bref épisode d'une grande bataille (Bourgois, 1998 ; traduit de l’allemand)

Ecrit en 1925, ce témoignage sur la première guerre mondiale révèle non seulement l'horreur sans phrase de la guerre industrielle mais aussi la psychologie prodigieuse et terrifiante de ceux qui en furent les protagonistes et les victimes. 3h48

Lusseyran, Jacques : Et la lumière fut (Le Félin, 2008)

Le parcours de J. Lusseyran est retracé, depuis son enfance, jusqu'à sa libération. En 1941, il crée un mouvement de résistance, regroupant des élèves des lycées parisiens. Il participe à l'impression du journal clandestin Défense de la France. Arrêté par les Allemands en 1943, il est incarcéré à Fresnes puis déporté à Buchenwald. Il doit son salut aux Russes du camp qui le protègent. 10h23

Weil, François : Histoire de New York (Fayard, 2004)

Havre mythique de la liberté, porte de l'Amérique, banquière du continent, mosaïque de cultures, symbole des succès d'une super-puissance et des tensions qui la déchirent, New York est fille du capitalisme. 10h08

 

Littérature

Crick, Bernard : Georg Orwell (Flammarion, 2008)

La vie et l’oeuvre de George Orwell, écrivain anglais de la première moitié du XXe siècle rendu célèbre pour ses romans 1984 ou encore La ferme des animaux. 27h26

Grenier, Roger : Instantanés (Gallimard, 2007)

A travers des instantanés de personnalités qu'il a personnellement connues, R. Grenier capte des attitudes et, par les mots, retranscrit le souvenir qu'il a d'elles : Camus à Combat, Gaston Gallimard en jeune homme fou de littérature, Romain Gary, le voisin de la rue du Bac, Raymond Queneau et sa chienne tibétaine, Claude Roy sur le pont des Arts. 5h09

Todd, Olivier : Albert Camus : une vie (Gallimard, 1999)

La vie d’Albert Camus, écrivain, dramaturge, essayiste du XXe siècle et prix Nobel de littérature en 1957. 30h56

 

Médecine

Picat, Marie-Laure ; Berthod, Anne : Le courage d’une mère (OH ! éditions, 2009)

Le témoignage de Marie-Laure Picat, une jeune mère de 36 ans atteinte d'un cancer généralisé. 6h28

 

Musique

Lecoeuvre, Fabien : Petites histoires des grandes chansons 2 (Ed. du Rocher, 2009)

Genèse de certains grands succès de la chanson française, les rencontres heureuses d’artistes ou la surprise devant l’engouement du public. 7h33

Psychologie

Salomé, Jacques : Vivre avec soi : chaque jour, la vie (J’ai lu, 2008)

Vivre avec soi semble logique et simple. Pourtant, c’est bien souvent en regardant ce qu’on est que l’on comprend ce qui nous entoure. 5h37

 

Sciences politiques et économiques

Adler, Alexandre : Le monde est un enfant qui joue (Grasset, 2009)

Alexandre Adler, journaliste et écrivain, décortique les évènements de l'histoire et les relations politiques mondiales depuis le 11 septembre 2001. 6h50

Hessel, Stéphane : Indignez-vous ! (Indigène, 2010)

Tout en retraçant l'émergence, dans la fin des années 1930, sous l'influence de J.-P. Sartre, de son propre engagement, S. Hessel dégage dans ce réquisitoire quelques motifs d'indignation actuels : le renvoi des sans-papiers, le fossé entre riches et pauvres, la situation dans la bande de Gaza, etc. 0h52

Lacouture, Jean ; Guillebaud, Jean-Claude : Sont-ils morts pour rien ? : un demi-siècle d'assassinats politiques (Seuil, 2010)

Jean Lacouture revient sur les assassinats politiques perpétrés dans la seconde moitié du XXe siècle. Analyse des causes qui ont poussé des individus à choisir ce type d’actions et leurs conséquences. 8h26

Ziegler, Jean : La haine de l'Occident (A. Michel, 2008)

Pourquoi les peuples du sud vouent-ils une haine farouche aux peuples du nord? 8h49

 

Sociologie

Debray, Régis : Le moment fraternité (Gallimard, 2009)

R. Debray offre une réflexion sur la fraternité et étudie la manière dont les liens entre les individus se créent et se détériorent. 10h42

Dubet, François : Sociologie de l'expérience (Seuil, 1994)

Une étude sur les changements de la société moderne. 11h56

Pastoureau, Michel ; Simonnet, Dominique : Le petit livre des couleurs (Points, 2007)

Les couleurs ne sont jamais là par hasard, elles véhiculent des sens cachés, des codes, des tabous ou des préjugés. Elles pèsent sur notre vie quotidienne, notre langage et notre imaginaire. Elles ne sont ni immuables ni universelles et ont une histoire mouvementée. 2h18

 

Vie pratique

Champérard, Marc de : Mes mots gourmands (Presses universitaires de France, 2009)

Eloge de la gastronomie à travers de courts textes sur la betterave, le café, la déconstruction, la fête, le gras, etc. 2h25

Gélinet, Patrice : 2000 ans d'histoire gourmande (Perrin, 2008)

Une histoire de l’humanité vue par le prisme de la conquête de nouvelles saveurs. 8h07

 

 

Retour au sommaire


 

4. Nouveautés médiathèque
Livres en braille - Juin 2011

 

Romans

Abécassis, Eliette : Une affaire conjugale (Albin Michel, 2010)

Agathe est parolière de chansons quand elle rencontre Jérôme, jeune dirigeant d'une start-up. Ils se marient, ont des jumeaux, mais huit ans après leur première rencontre, rien ne va plus. 5 (I) et 3 (A)

Bologne, Jean-Claude : L'ange des larmes (Calmann-Lévy, 2010)

Au fil des siècles, l’Ange des larmes tente de combattre les différentes figures de Satan. Le couteau de Pierre, apôtre de Jésus, ayant ensuite tué Henri IV et se trouvant entre les mains d’un jeune aristocrate après la Commune, se trouve au centre du combat. 6 (I) et 4 (A)

Bourdon, Françoise : Le moulin des sources (Calmann-Lévy, 2010)

1840, en Provence. L’héritier d’un moulin à papier épouse Noëlie. Cette jeune femme saura, jusqu’à sa mort, rester fidèle et dévouée à l’héritage de la famille de son mari. 4 (I) et 3 (A)

Brisac, Geneviève : Une année avec mon père (Ed. de l'Olivier, 2010)

Monsieur B., qui a survécu à l'accident de voiture qui a tué sa femme, réapprend à vivre en compagnie de sa fille. 3 (I) et 2 (A)

Chabon, Michael : Les princes vagabonds (R. Laffont, 2010 ; traduit de l’américain)

Vers l’an 950, le médecin Zelikman et le géant à la peau noir Amram traversent les monts du Caucase. Les voici entraînés dans les pas d’un jeune héritier qui souhaite plus que tout récupérer son trône. 3 (I) et 2 (A)

Coppier, Martine Alix ; Thibaux, Jean-Michel : Le trésor de la Nore (Presses de la Cité, 2010)

A la fin du XIXe siècle, un Provençal cherche un trésor. Au fil du temps, il découvrira une société secrète en Savoie, et plus précisément la Nore, célèbre sorcière. 8 (I) et 6 (A)

Ellis, Bret Easton : Moins que zéro (R. Laffont, 2010 ; traduit de l’américain)

Des jeunes de toutes catégories sociales se retrouvent dans les quartiers les plus chics de Los Angeles pour discuter habillement, sorties et drogues. Leurs parents, trop occupés par leurs travails et leurs propres vies, laissent leurs progénitures s’autodétruire. 3 (I) et 3 (A)

Ellis, Bret Easton : Suite(s) impériale(s) (R. Laffont, 2010 ; traduit de l’américain)

Clay revient à Los Angeles et retrouve ceux qu'il a connus dans sa jeunesse. Producteur associé à l'adaptation au cinéma de son dernier scénario, il participe au casting et fait tout pour séduire Rain, une jeune actrice sublime mais sans talent. Il découvre qu'il est constamment observé et suivi... Jalousie, trahisons, meurtres et manipulations dans cette suite de Moins que zéro. 3 (I) et 2 (A)

Flanagan, Richard : Désirer (Belfond, 2010 ; traduit de l’anglais)

Bass Straits, en Tasmanie, 1839. Sir John Franklin, explorateur et gouverneur de l'île, et son épouse lady Jane s'entichent de Mathinna, une petite fille aborigène cherchant du secours pour son père mourant. Ils décident de l'adopter. 5 (I) et 4 (A)

Hunzinger, Claudie : Elles vivaient d'espoir (Grasset, 2010)

Nancy, dans les années 1920. Emma rencontre Thérèse dans une classe préparatoire. Elles vont s'aimer, et Emma en parlera beaucoup dans sa correspondance et dans ses cahiers. Mais les postes où elles seront nommées, le mariage d'Emma, la Seconde Guerre mondiale vont les séparer. Résistante, Thérèse mourra sans avoir parlé. 3 (I)

Ilis, Florina : La croisade des enfants (Ed. des Syrtes, 2010 ; traduit du roumain)

En Roumanie, des enfants en partance vers une colonie de vacances, au bord de la mer Noire, voient leur train détourné par un groupe d'écoliers qui souhaitent la liquidation des orphelinats et autres maisons d'accueil. Ils organisent la résistance en face des troupes spéciales venues de Bucarest pour les arrêter. 13 (I) et 9 (A)

Laroui, Fouad : Une année chez les Français (Julliard, 2010)

Casablanca, 1969. Mehdi entre au lycée français grâce à une bourse obtenue sur les recommandations de son instituteur. Le jeune Marocain découvre un monde radicalement différent du sien. 5 (I) et 4 (A)

Malaval, Jean-Paul : Quai des Chartrons (Presses de la Cité, 2010)

De 1895 à la veille de la Seconde Guerre mondiale, la passionnante odyssée d'une famille de propriétaires corréziens émigrée en terre bordelaise. 8 (I) et 6 (A)

O'Brien, Edna : Crépuscule irlandais (S. Wespieser, 2010 ; traduit de l’anglais)

En Irlande, Dilly, une femme âgée et malade, se rend à l'hôpital de Dublin pour y recevoir des soins. Elle espère la visite de sa fille Eleonora qui a quitté la campagne irlandaise pour Londres, à cause de ses livres sulfureux. Dilly se remémore son passé : sa fuite des Etats-Unis dans les années 1920, sa fascination pour New York, son emploi de servante, son mariage raté, etc. 7 (I) et 5 (A)

Self, Will : Le livre de Dave (Ed. de l'Olivier, 2010 ; traduit de l’anglais)

Dave Rudman, chauffeur de taxi londonien, exprime son mépris pour les Noirs, les Juifs, les touristes, les bourgeois et son ex-femme Michèle, dans des écrits qu'il enterre. Cinq siècles plus tard, ses élucubrations sont retrouvées. En l'an 2500, dans l'archipel d'Ingleterre, la vie est organisée selon les paroles de Dave : les hommes et les femmes vivent séparément, etc. 12(I)

Shanghvi, Siddharth Dhanvant : Les derniers flamants de Bombay (Ed. des 2 terres, 2010 ; traduit de l’anglais)

Dans les marais, les flamants roses sont les symboles tenaces d'un Bombay qui est devenu Mumbai. C'est dans les quartiers huppés que Karan Seth, venu saisir avec son appareil l'esprit de la mégapole, va croiser ses modèles : Samar, pianiste excentrique et homosexuel, Zaira, la star de Bollywood, et Rhea, dont les frustrations d'épouse l'entraînent dans une relation avec le jeune photographe. 8 (I) et 6 (A)

Signol, Christian : Une si belle école (Albin Michel, 2010)

En 1954, Ornella Perrugi rejoint son premier poste de maîtresse d'école à Ségalières. Mais la jeune institutrice va se heurter à la rudesse des paysans. C'est après sa mutation qu'elle trouve l'amour en la personne de Pierre, un autre instituteur qui partage sa passion pour l'éducation et les enfants. 5 (I) et 4 (A)

Steel, Danielle : Au jour le jour (Presses de la Cité, 2010 ; traduit de l’américain)

La famille de Coco est bien connue à Hollywood : sa mère Florence écrit des romans à succès et sa soeur Jane est une célèbre productrice de films. Coco, quant à elle, a préféré s'éloigner à Bolinas, au bord de l'océan, et gagne sa vie en promenant des chiens. Quand Jane lui demande de garder sa maison, tout est bouleversé en quelques jours par l'irruption de Leslie Baxter, un acteur. 7 (I) et 5 (A)

Taïa, Abdellah : Le jour du roi (Seuil, 2010)

Maroc,1987. Deux adolescents désirent baiser la main du roi de passage dans leur région. L'un est pauvre, l'autre riche. Du fait de son origine social, le riche est désigné pour le faire. Une lutte fratricide s'engage alors. 3 (I)

 

Policiers

Gay, William : La mort au crépuscule (Éd. du Masque, 2010 ; traduit de l’américain ; Grand prix de littérature policière étranger 2010)

Deux adolescents, Kenneth et sa soeur Corrie, soupçonnent que Fenton Breece, le croque-mort local, n’a pas enterré leur père de manière régulière. Effectivement, ce qu’ils découvrent lorsqu’ils ouvrent sa tombe, puis d’autres alentour, est à faire dresser les cheveux sur la tête. 6 (I)

Izner, Claude : Le léopard des Batignolles (10-18, 2005)

N’y tenant plus, Victor Legris brise son serment de ne plus mettre sa vie en danger et retourne dans le Paris de 1893 sur les traces d’un mystérieux criminel. 6 (I)

Mankell, Henning : L'homme inquiet (Seuil, 2010 ; traduit du suédois)

Retiré à la campagne, Wallander goûte un repos bien mérité. La disparition du beau-père de Linda, sa fille,  puis la mort de sa belle-mère pousse l’ex-flic à mener sa propre enquête. 11 (I) et 8 (A)

 

Science-fiction

Butcher, Jim : Les dossiers Dresden 1 : Avis de tempête (Milady, 2010 ; traduit de l’américain)

Harry Dresden est mis à contribution par la police de Chicago pour l'aider lors d'une enquête. 5 (I) et 4 (A)

Butcher, Jim : Les dossiers Dresden 2 : Lune fauve (Milady, 2010 ; traduit de l’américain)

Malgré sa célébrité établie, Harry est un magicien désoeuvré lorsque la police de Chicago lui demande son aide pour enquêter sur un meurtre très particulier. Le cadavre est étrangement mutilé, des empreintes griffues sont retrouvées près du corps et le meurtre a eu lieu pendant la pleine lune. 6 (I) et 4 (A)

Butcher, Jim : Les dossiers Dresden 3 : Tombeau ouvert (Milady, 2010 ; traduit de l’américain)

Harry Dresden, magicien, qui a passé des années à traquer le surnaturel, n'a pas été préparé à cette affaire : le monde des esprits est devenu fou. Les fantômes harcèlent Chicago. Quelqu'un ou quelque chose les pousse à se réveiller de méchante humeur. Harry doit absolument découvrir pourquoi la plupart des victimes ont un lien avec lui. 8 (I) et 6 (A)

Flynn, Michael : Eifelheim (Laffont, 2008 ; traduit de l’américain)

En 1348, un vaisseau spatial transportant des sauterelles géantes s'écrase dans les bois près d'Eifelheim. Le curé Dietrich, disciple de Buridan et de Guillaume d'Ockham, est le premier à accueillir les rescapés. Les villageois sont plus sceptiques et pensent que leur présence représente une menace surtout lorsque la peste s'abat sur le pays. 12 (I) et 8 (A)

Toro, Guillermo del ; Hogan, Chuck : La lignée 1 : La lignée (Presses de la Cité, 2009 ; traduit de l’espagnol ; Prix Masterton étranger 2010)

Panique à l’aéroport JFK de New York. A l’exception de quatre personnes, tous les passagers d’un avion de ligne sont morts mystérieusement. Les autorités sont inquiètes. Le soir, deux cents cadavres disparaissent de la morgue de la ville. Qu’est-il arrivé ? 10 (I) et 7 (A)

 

Jeunesse – Fiction

Bradley, Alan : Les étranges talents de Flavia de Luce (Ed. du masque, 2010 ; traduit de l’américain). A partir de 13 ans

Eté 1950. Des évènements inattendus troublent la tranquillité du manoir de Buckshaw : un oiseau mort est retrouvé devant la porte de la cuisine, un cadavre apparaît au milieu de plants de concombres, et le maître de famille, le colonel de Luce n'est plus lui-même. Flavia, l'une des trois filles de Luce, mène l'enquête avec son oeil affûté et son laboratoire de chimie... 7 (I)

 

Jeunesse – Documentaire

Grinspan, Ida ; Poirot-Delpech, Bertrand : J'ai pas pleuré (Pocket, 2003). A partir de 13 ans

Au-delà du témoignage bouleversant d’une survivante d’Auschwitz, voici le récit d’une histoire d’amitié entre Ida, jeune déportée, et Wanda, l’infirmière polonaise qui lui a sauvé la vie. 3 (I)

 

Histoire

Betancourt, Ingrid : Même le silence a une fin (Gallimard, 2010)

Ingrid Betancourt décrit avec précision sa captivité aux mains des FARC du 23 février 2002 au 2 juillet 2008. Elle raconte les journées semblables aux autres, la vie quotidienne dans la jungle, les conditions de détention, ses relations avec les autres otages et ses geôliers, ses cinq tentatives d'évasion... 14 (I) et 10 (A)

Golliau, Catherine : Le roman de l'Inde insolite (Ed. du Rocher, 2010)

L’Inde, ses couleurs, ses odeurs, ses mélodies, ses accents, ses castes, ses disparités et son histoire si envoûtante, est visitée à travers des portraits de ses habitants. 4 (I)

Laboury, Dimitri : Akhénaton (Pygmalion, 2010)

La vie d'Amenhotep IV, qui changea son nom en Akhenaton et fut le premier pharaon égyptien monothéiste. Dimitri Laboury s'appuie sur l'archéologie pour décrire les faits matériellement attestés du règne du dizième roi de la XVIIIe dynastie, époux de Néfertiti et fondateur de la cité d'Horizon-d'Aton, connue sous le nom d'El-Amarna. 14 (I)

Le Bras, Gabriel : La police religieuse dans l'ancienne France (Mille et une nuits, 2010)

Essai consacré à l'exercice d'une police religieuse de l'Etat français du Moyen Age à 1939 : dans quelles circonstances l'Etat royal s'est-il engagé dans une action politique en matière religieuse alors que l'Eglise disposait de ses propres instruments ? Comment cette police s'est-elle emparée des affaires religieuses ? Comment l'Etat traita les problèmes de sorcellerie, de magie et d'hérésie ? 5 (I)

Lukowski, Jerzy ; Zawadzki, Hubert : Histoire de la Pologne (Perrin, 2010 ; traduit de l’anglais)

Fondée au Xe siècle, la Pologne a connu une histoire riche en tragédies. Située au carrefour de territoires convoités et revendiqués, elle a été morcelée durant le Xxe siècle. Depuis les années 80, la Pologne vit de grands changements : rejet du communisme  et revendication de sa culture européenne. 9 (I) et 7 (A)

Portier-Kaltenbach, Clémentine : Grands zhéros de l'histoire de France : ils firent parler d'eux, non pour le meilleur mais pour le pire (Lattès, 2010)

Nous apprenons à l'école les grands hommes qui ont fait l'histoire. Clémentine Portier-Kaltenbach nous propose ici de rencontrer les grands z'héros de l'histoire : ceux à l’origine des ratages, de fiascos, les démissionnaires, les responsables des défaites etc. 4 (I)

Sur, Pierre-Olivier : Dans les yeux du bourreau : les victimes face à Douch au procès des khmers rouges (Lattès, 2010)

Le récit du procès Douch, ancien patron du camp 21 au temps des Khmers rouges, par un des avocats des victimes. Entre 1975 et 1979, le génocide a tué près de deux millions de personnes au Cambodge. L'ouvrage raconte les mécanismes de ce procès, l'accusé et sa psychologie, et tente de comprendre le silence des familles des victimes, dont peu se sont constituées parties civiles. 2 (I)

 

Médecine

Briffault, Xavier : La fabrique de la dépression : observer, comprendre, agir (A. Colin, 2010)

A travers une approche globale, biologique, psychologique et sociale, X. Briffault propose de comprendre les interactions corps-esprit-société pour prévenir ou soigner les troubles dépressifs. Il aborde successivement la dépression et ses impacts, les facteurs associés à la maladie, les mécanismes physiologiques, neurobiologiques et neuropsychologiques, les diverses thérapies possibles, etc. 7 (I)

 

Musique

François-Sappey, Brigitte : La musique dans l'Allemagne romantique (Fayard, 2009)

Une synthèse de la place de la musique dans l'Allemagne romantique. 24 (I)

Richards, Keith ; Fox, James : Life : ma vie avec les Stones (Laffont, 2010 ; traduit de l’anglais)

Keith Richards, le guitariste du groupe The Rolling Stones se dévoile dans cette autobiographie constituée des récits de moments précis de sa vie. 15 (I) et 10 (A)

 

Sciences

Sablé, Érik : Petit traité des étoiles (Mille et une nuits, 2010)

Promenade philosophique et poétique dans le domaine de l'astrophysique. Après une histoire de l'astronomie, Erik Sablé présente la formation des étoiles, les naines blanches, les géantes rouges, les trous noirs, les pulsars, les mythes et les légendes sur les mystères de l'univers et les origines de l'homme, etc. 2 (I)

 

Sciences politiques et économiques

Chantebout, Bernard : Brève histoire politique et institutionnelle de la Ve république (A. Colin, 2004)

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Ve République sans jamais avoir osé le demander. 8 (A)

Constant, Benjamin : De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes (Mille et une nuits, 2010)

Dans ce discours prononcé en 1819, B. Constant distingue deux visions de la liberté. Pour les Anciens elle consiste en la participation à la vie de la cité, tandis que pour les Modernes il s'agit plutôt de défendre la vie privée. Cette idée, toujours d'actualité, pose la question de l'implication dans le pouvoir collectif, qui tend à être négligée au profit des soucis personnels. 1 (I)

Fontenelle, Sébastien : Même pas drôle : Philippe Val, de Charlie Hebdo à Sarkozy (Libertalia, 2010)

Cet essai consacré à l'ex-directeur de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, nommé en 2009 patron de France Inter par le président N. Sarkozy, entend montrer que cette promotion est l'aboutissement d'une décennie de réalignements idéologiques. 2 (I) et 2 (A)

Kerviel, Jérôme : L'engrenage : mémoires d'un trader (Flammarion, 2010)

En janvier 2008, l'affaire Kerviel, du nom du trader de la Société générale, déstabilise le monde de la finance française et la planète financière. A la veille de son procès, le principal protagoniste de cette affaire, accusé d'avoir fait perdre 4,9 milliards d'euros à sa banque, donne sa propre version des événements en décrivant les pratiques au sein du système des banques. 4 (I)

 

Voyages et aventures

Kennedy, Douglas : Au-delà des pyramides (Belfond, 2010 ; traduit de l’américain)

Douglas Kennedy découvre l'Egypte hors des sentiers battus, à la découverte de ses habitants et de sa culture. 6 (I) et 4 (A)

 

 

Retour au sommaire


 

5. Nouveautés médiathèque
Partitions en braille musical - Juin 2011

 

Chant

Bartok, Bela : Four slovak Folksongs : for mixed chorus with piano accompanment : voix d’alto et paroles en allemand (Boosey & Hawkes, 1924). 11 p.

Brassens, Georges : Auprès de mon arbre : mélodie, paroles, chiffrage et piano (Warner Chappell, 1955). 5 p.

 

Guitare

Barrios Mangoré, Agustin : Chôro da saudade (E.L.). 9 p.

Barrios Mangoré, Agustin : Escala y Preludio (E.L.). 4 p.

Barrios Mangoré, Agustin : Ordoba from Suite Andibna (E.L.). 4 p.

Barrios Mangoré, Agustin : Una limosna por el amor de Dios : gran trémolo (E.L.). 8 p.

Brouwer, Leo : Elogio de la danza (Schott's, 1972). 13 p.

Pujol, Emilio : El Abejorro- Estudio (Ricordi Americana, 1955). 8 p.

Roldan, Eugène : Au clair de la lune : variations (Schott's). 11 p.

Sagreras, Julio S. : El Colibri  (Ricordi americana). 8 p.

 

Piano

Bach, Jean-Sébastien : Partita 5  BWV 829 (G. Henle Verlag, 1952-1980). 28 p.

Carré, Gilles : Reflets – Couperin : pour flûte et piano : piano (Combre, 2011). 5 p.

Fauré, Gabriel : Pavane. Op. 50 (Peters, 1994). 10 p.

Hulshagen, Ludo : A simple melody : pour flûte et piano : piano (Digital Music Print, 1997). 5 p.

Le Guern, Dominique ; Guionet, Jacques : Le petit pianorama : répertoire progressif à partir de la première année : classique, jazz, variété, musiques de films... : piano et piano 4 mains (Hit Diffusion, 2009). 102 p.

 

Orgue

Buxtehude, Dietrich : 25 Passacaglia. 9 p.

 

 

Retour au sommaire


 

6. Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque Valentin Haüy (AVH)
Juin 2011

 

Fictions

Lodge, David : La vie en sourdine

(Payot & Rivages, 2008) – Roman – Daisy : 10h35 – Braille : 6 volumes en abrégé

Résumé : Universitaire à la retraite, Desmond s'ennuie. Sa vie change grâce à une étudiante étrangère facétieuse qui s'intéresse à lui.

Par les yeux de ses personnages, David Lodge porte un regard sans concession sur la société anglaise moderne dans un récit truffé de scènes cocasses. Comme à son habitude, il nous embarque dans un univers où le quotidien peut parfois se transformer en un inextricable labyrinthe dont les murs et embûches sont des règles sociales complexes ou le « qu’en dira-t-on » et les issues des petits mensonges ou de grandes omissions. Inutile de vous dire que j’ai apprécié ce roman. Un coup de cœur de David.

 

Easton Ellis, Bret : American psycho

(10-18, 2005) – Roman – Daisy : 17h53

Résumé : Patrick Bateman est beau, riche et sportif. Il connaît tous les lieux branchés de New-York, travaille à WallStreet et porte des habits de haute couture. Sous cette apparence parfaite, Bateman cache une curieuse obsession : celle de tuer à coup de perceuses, gaz, rats et pistolets à clous.

Ellis nous invite à côtoyer pendant 7h52 (en daisy) un tueur en série. American Psycho fut un best seller. Lors de sa publication en 1991 au Etats-Unis le livre a déclenché un scandale retentissant : l’extraordinaire violence des descriptions y était pour beaucoup. Mais c’est certainement le cocktail très dérangeant entre la réussite sociale idéalisée d’un yuppie, le personnage principal, et l’horreur des meurtres qu’il commet sans aucun scrupule qui a scandalisé le public à l’époque.

La vie du narrateur et personnage principal repose sur une série de codes et de rituels qui semble faire le portrait d’une époque et d’un milieu : les sujets rocambolesques du Patty Winter show qu'il ne manque jamais, son excuse passe partout "Je dois aller rendre des vidéos", les questions de style vestimentaire qui surgissent à tout moment, la description détaillée jusqu’à l’obsession des menus des restaurants branchés, les lignes de cocaïne avec sa carte American express platine…Cette description minutieuse d’une certaine réussite sociale et matérielle est confrontée au dérèglement ultime que constitue le meurtre gratuit : American Psycho est une critique violente qui dérange aussi parce qu’elle nous fascine. Ce livre est, depuis sa parution, devenu un classique du genre. Un coup de cœur de Luc.

 

Auster, Paul : Léviathan

(Corps 16, 1994) – Roman – Gros caractères : Collection Corps 16, 394 p.

Résumé : Peter lit dans les journaux qu'un homme a été défiguré par un engin explosif. Il mène l'enquête pour écrire la vie de son ami.

Ce livre a reçu le prix Médicis étranger 1993 et a été reconnu comme un excellent roman où se mêlent narration, fiction et réalité. Paul Auster, lui-même se confond en son protagoniste, lui-même écrivain et narrateur du roman qui s'engouffre dans une enquête sur des terrains inconnus... Un coup de cœur de Lucile.

 

Foenkinos, David : La délicatesse

(Gallimard, 2009) – Roman – Daisy : 5h03 – Braille : 3 volumes en intégral et 2 volumes en abrégé – Gros caractères : Collection A vue d’œil, 311 p.

Résumé : Parce qu'elle ne veut pas souffrir, une femme s’interroge sur l’homme qu’elle fréquente.

Un homme pas très gâté par la nature rencontre l'amour. Un très beau roman, qui porte bien son titre, et surtout le droit à la différence. Un coup de cœur de Bernard (lecteur).

 

Paasilinna, Arto : La douce empoisonneuse

(Denoël, 2003 ; traduit du finlandais) – Roman – Braille : 6 volumes en intégral – Gros caractères : Feryane, 2002 , 278 p.

Résumé : Les aventures rocambolesques d'une vieille dame suicidaire, fatiguée par la vie et par la brutalité de son neveu extorqueur, qui voit, par une suite de hasards et de maladresses, ses ennemis tomber un à un autour d'elle.

J’ai retrouvé avec plaisir, dans ce roman, l’humour pince-sans-rire d’Arto Paasilinna. La douce empoisonneuse est un thriller burlesque à mettre entre toutes les mains ! Je vous conseille également de cet auteur Petits suicides entre amis qui n’a, ne vous méprenez pas, de lugubre que le nom (disponible en daisy et en braille intégral). Un coup de cœur de Cloé.

 

Patrick Süskind : Le parfum

(Librairie générale française, 1988) – Daisy : 9h31 - Braille : 4 volumes en abrégé

Résumé : L'histoire de Grenouille, le plus grand meurtrier parfumeur de tous les temps...

Ce livre dégage des odeurs incroyables, chaque page révèle un parfum différent que nous avons presque l'impression de sentir. Grenouille le parfumeur nous fascine dans sa grandeur sensitive et sa noirceur démoniaque... Savoureux ! Un coup de coeur de Lucile.

 

Jacq, Christian : L'affaire Toutankhamon

(Bernard Grasset, 1992) – Roman – Braille : 6 volumes en intégral

Résumé : C'est l'histoire d'une amitié entre Howard Carter, ancien peintre animalier du Norfolk et du comte Carnarvon, tous deux unis par la passion de l'archéologie et plus précisément de l'Egypte. Le comte, amateur de voyages au long cours, flanqué du nouvel archéologue Carter va tenter, par tous les moyens et malgré toutes les difficultés qui se dresseront sur son chemin, de mettre au jour la momie et le sarcophage en or de Toutankhamon, encore inexplorés jusqu'à présent. L'un financera les fouilles (le comte Carnarvon), l'autre sera sur le terrain pour mener ces dernières à bien (Howard Carter). L'archéologue arrivera à ses fins alors que le comte, par la faute d'une foudroyante pleurésie, ne pourra assister à ce triomphe.

Au cours de cet ouvrage, Christian Jacq nous fait à la fois partager ses multiples connaissances et sa passion innée de l'Egypte, pour être un imminent spécialiste de ce pays.

Pour autant, parce qu'il s'agit bien d'un roman, l'évolution de rapports amicaux et d'une relation amoureuse sont relatées dans les grandes longueurs. Cela s'étale de la fin du dix-neuvième siècle jusqu'à la moitié du vingtième: de l'arrivée de Carter sur le sol égyptien jusqu'à sa mort de vieillesse dans les années 1930.

Passionnés d'Egypte et d'archéologie, ainsi que de cadres géniaux, cet ouvrage peut vous intéresser. A lire impérativement en faisant abstraction de tout ce qui vous entoure. Un coup de cœur de Jean-Christophe.

 

Documentaires

 

Fournier Jean-Louis : Où on va, papa ?

(Stock, 2008) – Handicap – Daisy : 01 h 18 mn

Résumé : Jean-Louis Fournier nous dresse un portrait drôle et émouvant de ses deux petits garçons handicapés.

Voici un court récit écrit par un père de famille, une lettre d'amour, un hommage rendu à ses deux enfants handicapés mentaux. Témoignage touchant mais jamais désespéré... Un coup de cœur de Lucile.

 

Piano, Renzo : La désobéissance de l'architecte : conversation avec Renzo Cassigoli

(Arléa, 2009) – Biographie - Daisy : 3 h35

Résumé : L’architecte Renzo Piano revient sur ses principales créations et expose sa vision de l’architecture et de son rôle dans la cité moderne.

La désobéissance de l'architecte est un livre où on se projette très bien dedans, je trouve Je pense que tout public peut y trouver suspense, amour, découverte... Je le recommande ! Un coup de cœur d’une lectrice.

 

Beah, Ishmael : Le chemin parcouru

(Presses de la Cité, 2007) – Histoire – Daisy : 8h20

Résumé : Le récit d'un enfant soldat enrôlé de force dans l'armée. Enlevé à sa famille, drogué et privé de tout repère moral ou humain, l'enfant est transformé en machine à tuer. Une mission humanitaire va lui permettre de quitter la Sierra Leone pour New York et changer son existence.

Entre 1991 et 2002, en Sierra Leone, la guerre civile fait rage, dans laquelle s'affrontent l'armée gouvernementale et le Revolutionary United Front (RUF) qui contrôle une grande partie des zones diamantifères. D'un côté comme de l'autre, un grand nombre d'enfants sont enrôlés de force pour combattre l'adversaire. L'auteur, Ishmael Beah, doit fuir son village natal qui, comme tant d'autres, est pillé et incendié par les rebelles. Il ne reverra jamais sa famille. Il erre alors dans la brousse pendant des mois, en évitant les villages souvent occupés par les rebelles ou sur le point de l'être. Finalement il parvient à s'installer dans un village protégé par l'armée où il se sent enfin en sécurité. Mais peu après, l'armée, qui manque de combattants pour se défendre contre les assaillants, l'enrôle de force avec de nombreux autres enfants et, après les avoir formés au combat, les oblige à se battre. Ishmael n'a que 12 ans mais, comme les autres, porte la Kalashnikov et se met, très vite, "comme tout le monde", à tuer, à égorger, à piller, à incendier les villages et à massacrer leurs habitants. Bien sûr, les enfants soldats sont tous drogués pour leur faire perdre toute notion de réalité humaine. Pour eux, cette nouvelle vie en communauté est d'une certaine manière une chance, car en compagnie des autres soldats ils se sentent en sécurité, ils sont nourris - grâce aux pillages des villages traversés (ce qui est un avantage non négligeable dans un pays où les civils ont le plus grand mal à trouver de la nourriture) - et ils acquièrent un sentiment de pouvoir et de domination grâce à leurs armes et à l'appartenance au groupe. Leurs lieutenants leur tiennent ce discours : "Les rebelles ont tué ta famille, il faut que tu te venges, car si ce n'est pas toi qui les tue, c'est eux qui te tueront".
Après deux ans de cette existence déshumanisée, Ishmael est choisi avec plusieurs de ses compagnons pour être libéré et envoyé dans un des centres de rééducation pour enfants soldats créés par l'UNICEF. La période de désintoxication est extrêmement pénible. Les enfants, qui ne supportent pas d'être redevenus des civils, agressent leurs éducateurs, leurs infirmiers et leurs enseignants, cassent tout ce qu'ils peuvent dans le centre et ils revendent même leurs matériels scolaires au marché noir. Mais peu à peu la rééducation produit ses effets et ces "tueurs" déshumanisés retrouvent une âme d'enfant sensible qu'ils n'auraient jamais dû perdre. Un jour, Ishmael découvre qu'il lui reste un oncle qui vient le voir au centre et lui propose de l'adopter comme son fils. Ishmael redécouvre le bonheur d'une famille aimante. On lui propose de témoigner devant les Nations Unies à New York, où il se lie d'amitié avec une conteuse. Mais en 1999 la guerre civile gagne Freetown, la capitale où il habite avec sa nouvelle famille. Craignant les nouvelles tueries contre les civils et voulant à tout prix ne pas être à nouveau enrôlé comme soldat, Ishmael - qui vient de perdre son oncle - décide de s'enfuir de ce pays. Il parvient à gagner la Guinée d'où il part pour les Etats-Unis où il retrouve son amie conteuse qui l'adopte.
Ce livre est terrifiant. Il montre à quelles extrémités les guerres modernes conduisent l'homme qui, pour assouvir sa soif de pouvoir et d'argent, n'hésite pas à réduire des dizaines de milliers d'enfants en esclavage en les transformant en tueurs, au mépris des lois de la guerre et de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant adoptée par l'ONU. Âmes sensibles, s'abstenir! Un coup de cœur de Christian (lecteur).

 

Retour au sommaire


 

7. Fiche n° 6 du Service Juridique de l’AVH
Pension d’invalidité
19/05/2011

 

Les fiches pratiques du Service Juridique sont toutes téléchargeables sur http://www.avh.asso.fr- rubrique « Nos services », puis « Des fiches pratiques à télécharger ».

 

La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Il vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte de capacité de travail ou de gains, due à la maladie ou à un accident non professionnel.

 

 

 

Conditions générales d’attribution de la pension d’invalidité

 

1/ Condition d’âge

La pension d'invalidité est versée aux personnes de moins de 60 ans. Après 60 ans, elle est remplacée par une pension de vieillesse pour inaptitude.

 

2/ Condition liée à la capacité de travail ou de gain

L’assuré a droit a une pension d’invalidité lorsqu’il présente une invalidité réduisant sa capacité de travail ou de gains d’au moins 2/3 (art R. 341-2 du CSS).

 

3/ Condition d’immatriculation

La pension peut être attribuée sous réserve d'être immatriculé à la sécurité sociale depuis 12 mois au moins à la date d'arrêt de travail suivi d'invalidité, ou à la date de constatation médicale de l'invalidité.

 

4/ Condition de cotisation

Il faut en outre, justifier de 800 heures de travail au cours des 12 derniers mois (dont 200 h les 3 premiers mois), ou avoir cotisé au cours de ces 12 derniers mois sur un salaire au moins égal à 2030 fois le SMIC horaire.

 

Les périodes de chômage et d'arrêt de travail intervenues pendant ce temps sont prises en compte.

 

Procédure

 

1/Initiative de la caisse d’assurance maladie

 

A l’expiration de la période légale d’attribution des prestations en espèces, soit au bout de 3 ans, la caisse de l’assurance maladie peut prendre la décision de procéder à la liquidation d’une pension d’invalidité, si elle estime que l’état de santé réduit la capacité de gain au moins des 2/3.

 

Toutefois, la mise en invalidité peut être déclenchée avant la fin de ces 3 ans, si l’état de la personne est estimé « consolidé » par le médecin de la Caisse d’assurance maladie.

 

2/Initiative de l’assuré

 

La demande de l’assuré, doit être présentée par lettre recommandée dans le délai de 12 mois, qui suit :

-           soit la date de consolidation de la blessure

-           soit la date de la constatation médicale de l’invalidité si elle résulte de l’usure prématurée de l’organisme.

-           soit la date de stabilisation de l’état de l’assuré.

-           soit la date d’expiration de la période légale d’attribution des prestations en espèces ou la date à laquelle la caisse primaire  a cessé de les accorder.

 

En pratique, on constate que les demandes de pensions d’invalidité, sur l’initiative de l’assuré, sont rarement accueillies favorablement.

 

Trois catégories d’invalides

 

Pour la détermination du taux de pension, les invalides sont classées en trois catégories comme suit (art L.341-3 du CSS) :

 

-           Les invalides de 1ère catégorie, quand l’état de santé permet d’exercer une activité rémunérée réduite.

-           Les invalides de 2ème catégorie,  quand l’état de santé ne permet pas d’exercer une activité professionnelle quelconque.

-           Les invalides de 3ème catégorie, quand l’état de santé rend absolument incapable d’exercer une profession quelconque et contraint d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne.

 

Montant de la pension d’invalidité

Art R.341-4, R.341-5, R.341-6 du CSS

 

La pension est calculée sur la base d'une rémunération moyenne, obtenue à partir des dix meilleures années de salaire (les salaires ne sont pris en compte que dans la limite du plafond de la Sécurité Sociale). Son montant est déterminé en pourcentage de cette rémunération moyenne, dont le taux varie selon le classement dans l'une des 3 catégories.

 

1ère catégorie : 30% du salaire annuel moyen. Le montant mensuel minimum s’élève à 270,69€. Le montant mensuel maximum s’élève à 883,80 €.

2ème  catégorie : 50% du salaire annuel moyen. Le montant mensuel minimum s’élève à 270,69€. Le montant mensuel maximum s’élève à 1473 €.

3ème  catégorie : 50% du salaire annuel moyen, augmenté d’une majoration forfaitaire pour tierce personne (MTP) de 1060,16 €/mois. Ainsi, le montant mensuel maximum s’élève à

2 533, 16€.

 

Ce qu’il faut savoir sur la MTP:

 

Pour les invalides de 3ème catégorie, la MTP en cas d’hospitalisation, est versée jusqu’au dernier jour du mois civil suivant celui au cours duquel l’assuré est hospitalisé. Au delà le service est suspendu (art R. 341-6 du CSS).

 

Par ailleurs, dans l’hypothèse où l’assuré classé en troisième catégorie reprend une activité professionnelle entraînant la suspension de sa pension d’invalidité, il conserve néanmoins le bénéfice de son MTP.

 

Enfin, la MTP se poursuit après 60 ans.

 

Evolution de la pension d’invalidité

 

La pension d’invalidité est toujours concédée à titre temporaire. Un contrôle des droits du titulaire est effectué trimestriellement. La pension peut-être en conséquence réduite ou révisée (ex :un assuré classé en troisième catégorie  peut ultérieurement être classé en 2ème catégorie, dés lors qu’il était constaté qu’il s’était adapté à son handicap), supprimée ou suspendue (ex1: lorsque la capacité de gain devient supérieure à 50%. Ex2 : en cas de reprise d’une activité professionnelle, la pension est suspendue en tout ou partie, lorsque pendant 2 trimestres consécutifs, le montant cumulé des salaires ou gains et la pension excède le salaire trimestriel moyen de la dernière année civile précédant l’arrêt de travail suivi d’invalidité).

Au delà de 60 ans (62 ans en 2018), la pension d’invalidité est remplacé par la pension de vieillesse au titre de l’inaptitude au travail dont le montant ne peut-être inférieur à 3153,24 €/an (art R.341-22 du CSS).

Toutefois, l’assuré souhaitant poursuivre son activité professionnelle après 60 ans (âge variant selon la date de naissance de l’assuré), peut renoncer à l’attribution de la pension de vieillesse. Ses droits à l’assurance vieillesse seront alors ultérieurement liquidés lorsqu’il en fera la demande (art. L.341-16 et R. 341-23 du CSS).

A noter : dans cette hypothèse, depuis le 1er mars 2010, la pension d’invalidité sera maintenue au plus tard jusqu’à l’âge du taux plein (soit âge légal de départ + 5 ans).

 

Régime fiscal et social de la pension d’invalidité

 

1/Impôt sur le revenu

 

La pension d'invalidité est soumise à l'impôt sur le revenu. En revanche, la majoration pour tierce personne n'est pas imposable.

 

 

 

 

2/ Cessibilité et saisissabilité

 

Les pensions d’invalidité sont saisissables et cessibles dans les mêmes conditions et limites que les salaires.

 

La MTP est quant à elle insaisissable eu égard à sa finalité (lettre min. 16-8-1985 et paragraphe 44765 du Mémento Francis Lefebvre, social 2008).

 

3/Droit au remboursement des soins

La pension d'invalidité ouvre droit au remboursement des soins à 100 %, sauf pour les médicaments à vignette bleue remboursés à 35 %.

 

4/Indemnités journalières

Les ayants droit du titulaire bénéficient des prestations en nature des assurances maladie et maternité aux tarifs habituels.

 

5/Capital décès

La pension d'invalidité ouvre droit au versement du capital décès.

Allocation supplémentaire du Fonds Spécial d’invalidité (ASI)

Art L815-24 et s. R815-58 et s. D815-19 et s. du CSS

 

L'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI) est attribuée aux titulaires d’une pension d’invalidité d’un montant faible.

 

Les plafonds annuels de ressources (allocation comprise) à ne pas dépasser sont de:

-8 096,33 € pour une personne seule.

-14 181,30 € pour un couple.

 

Les montants annuels de l'ASI sont portés à 4 656, 69 € pour une personne seule et à 7 684,25 € pour un couple marié.

 

Si le total des ressources du foyer dépasse ces plafonds (avantage de base compris), le montant de l'ASI sera réduit à due concurrence.

 

Attention : l’ASI est récupérable sur la succession au-delà de 39 000€ (art L815-28 CSS).

 

 

Retour au sommaire


 

8. MONUMENTA 2011
Anish Kapoor investit le Grand Palais
du 11 Mai au 23 Juin 2011

 

Chaque année, un artiste contemporain est invité à créer une œuvre spécialement conçue pour l’occasion, dans le cadre exceptionnel de la Nef du Grand Palais à Paris.

Tel est le défi que relèvera Anish Kapoor, sculpteur britannique né à Bombay, en proposant une œuvre monumentale qui investira ce lieu gigantesque du 11 mai au 23 juin pour cette nouvelle édition de Monumenta.

 

Le ministère de la Culture et de la Communication s’est engagé à rendre accessible à chacun et à tous la quatrième édition de cette manifestation. Le Centre national des arts plastiques (CNAP), coproducteur de MONUMENTA, met en place divers dispositifs de visites et de médiation culturelle en direction des publics en situation de handicap.

 

Dans le cadre d’un partenariat avec le CNAP, l’Association Valentin Haüy a participé à la sensibilisation des médiateurs culturels de l’exposition, à l’accompagnement des personnes déficientes visuelles. Elle réalisera aussi des visites servant à tester l’efficacité du dispositif et faire un retour d’expérience au CNAP, en vue d’améliorer l’accès à la culture des publics handicapés. L’AVH a d’autre part participé à l’élaboration du livret braille et caractères agrandis qui sont remis aux visiteurs aveugles et malvoyants par les médiateurs de Monumenta.

 

La Nef du Grand Palais, récemment restaurée, est un immense espace grand comme deux terrains de football et recouvert d’une verrière transparente qui culmine à 45 mètres.

On part à la découverte d’une œuvre monochrome gigantesque en toile de plastique rouge : elle est constituée d’une seule pièce gonflée d’où partent trois lobes, comme trois excroissances, qui occupent la presque totalité de la superficie de la Nef. La partie centrale atteint pratiquement le plus haut point de la verrière.

Il est possible d’entrer directement dans l’œuvre ou de commencer par en faire le tour, de la longer à certains endroits ou de passer dessous à d’autres en laissant libre cours à son imaginaire.

 

Entrons dans l’œuvre par une porte qui ne s’ouvre que pour laisser passer le visiteur : les sons deviennent plus étouffés, l’atmosphère est chaude et capitonnée, la lumière faible et teintée de rouge. Alors chaque visiteur construit sa propre représentation de la sculpture et invente une façon personnelle d’habiter l’espace…

 

Nef du Grand Palais - Porte principale

Avenue Winston Churchill 75008 PARIS

 

Horaires

Tous les jours, sauf le mardi

De 10h à 19h le lundi et le mercredi

De 10h à minuit du jeudi au dimanche

Fermeture des caisses : 45 min avant la fermeture de l'exposition

 

Accès Métro : lignes 1, 9, 13

stations : Franklin Roosevelt,

Champs-Elysées-Clemenceau

Bus : lignes 28, 32, 42, 72, 73, 80, 83, 93

 

Plein tarif : 5 euros

Tarif réduit : 2,50 euros

Gratuité : suivre ce lien : www.monumenta.com/fr/2011/visite

Site internet : www.monumenta.com/

Accès internet aux publics empêchés : http://pourtous.monumenta.com/

 

 

Retour au sommaire


 

9. OFFRE D’EMPLOI CFRP

 

Le Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle de l'Association Valentin Haüy (Paris 7ème) recherche pour son Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie un formateur spécialisé (homme / femme) pour enseigner à des personnes déficientes visuelles, à compter de septembre 2011.

 

Mission :

 

Le formateur assurera l’enseignement de la méthodologie scientifique de l’étudiant à des groupes de 20 stagiaires adultes. Il aura notamment en charge :

l’étude de textes scientifiques en lien avec les domaines biomédicaux et

kinésithérapiques ;

l’apprentissage de l’argumentation, la problématisation, le résumé, la synthèse, la

présentation, l’organisation d’un texte et d’un discours à caractère professionnel ;

l’enseignement de la méthodologie de recherche bibliographique.

 

Profil :

Diplôme minimum Bac +3 avec une expérience dans le domaine de la formation

pour adultes et la connaissance du secteur de la Masso-Kinésithérapie.

Accompagnement et guidance des stagiaires dans leur parcours de formation.

Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.

Intégration des spécificités de la déficience visuelle dans l’action pédagogique.

Prise en compte des apports des aides matérielles et techniques et notamment de

l’outil informatique.

Utilisation et conception de supports pédagogiques adaptés.

Réalisation des évaluations d’acquis de formation et/ou professionnels.

Préparation et/ou participation à la validation d’une formation ou d’un titre reconnu.

 

Le poste est à pourvoir en contrat à durée indéterminée à compter de septembre 2011 à raison de 237 h annuelles.

 

Les candidatures accompagnées d'un CV et d’une lettre de motivation sont à adresser à Monsieur le Directeur du CFRP, 5 rue Duroc 75343 PARIS CEDEX 07, avant le 24 juin 2011.

 

 

Retour au sommaire


 

10. Communiqué de presse de la CFPSAA :
Xavier BERTRAND et Gilbert MONTAGNÉ
privés de gâteau

 

Le 2 juin 2008, Xavier BERTRAND, alors Ministre en charge du handicap et le chanteur aveugle Gilbert MONTAGNÉ, constataient que l’application de la loi de 2005 sur le handicap «exige des adaptations pour tenir compte de la spécificité des besoins de certains handicaps». Ils annonçaient donc, haut et fort, l’adoption d’un plan 2008-2011 «pour une intégration pleine et entière des personnes aveugles et malvoyantes à la vie de la cité» (PDV). Les 22 mesures de ce plan avaient pour ambition de permettre à ces personnes d’exercer l’ensemble des droits reconnus à tous les citoyens et notamment ceux de vivre :

-           dignement avec le handicap,

-           de façon autonome,

-           pleinement leur citoyenneté.

 

NOUS Y AVONS CRU ! Comptant tant sur les engagements du Ministre que sur la notoriété du chanteur pour faire avancer les choses. Le 14 janvier 2009, un premier Comité de Suivi auquel la Confédération Française Pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (CFPSAA) participait, se réunissait. Ce fut le seul !

 

Pour justifier leur inaction, nos interlocuteurs invoquèrent la crise économique, les changements de ministres et les lenteurs de l’Administration : rien que de faux prétextes. En fin d’année 2010 Gilbert MONTAGNÉ quittait subrepticement son poste de Secrétaire de l’UMP en charge du handicap, pensant peut-être se dédouaner ainsi de toute responsabilité.

 

DES LOTS DE CONSOLATION !

 

Soyons honnêtes, reconnaissons que depuis trois ans l’audiodescription, l’accès aux livres, l’étiquetage des médicaments et des produits de consommation courante ont progressé, c’est sans doute par ce qu’ils étaient sur la table bien avant la parution du PDV !

 

LES PROMESSES NE SONT QUE DU VENT !

 

Nous ne reprendrons pas ici les 22 mesures attendues, financées, en un mot promises dans un délai de 3 ans. Les plus emblématiques devaient permettre aux quelques 60.000 personnes aveugles et aux 270.000 malvoyants profonds de «vivre mieux avec leur handicap». Rien n'a été fait, elles devront «continuer à galérer», tout simplement. Citons les déceptions les plus criantes:

 

-           Améliorer la prise en charge des personnes âgées qui deviennent malvoyantes: mesure 7. Bien au-delà de la simple application du PDV, cette amélioration aurait dû résulter de la mise en œuvre de la loi 2005 sur le handicap qui prévoit sans ambiguïté la disparition totale des barrières d’âge pour l’attribution de la Prestation Compensatrice du Handicap (PCH), dans un délai de cinq ans après la promulgation de la loi. L’Etat, pourtant garant de cet engagement, refuse de s’y soumettre. Pire, une Ministre n’hésite pas, lors de réunions publiques, à menacer les personnes handicapées de perdre leurs avantages si elles persistent à réclamer l’entrée en vigueur de ce texte. La CFPSAA a déposé un Recours pour Excès de Pouvoir devant le Conseil d’Etat en juin 2010.

 

-           L’emploi des déficients visuels, tant au sein des Administrations que des entreprises privées, (mesure 11) n’a jamais été aussi catastrophique: l’Etat se désengage vis-à-vis des organismes créés pour faciliter l'emploi des personnes handicapées. L’inaccessibilité de la plupart des sites publics et de certains logiciels libres utilisés sur les lieux de travail freine l’embauche et même le maintien dans l’emploi des déficients visuels. Depuis 2005, les employeurs préfèrent, pour respecter la loi, engager des personnes atteintes d’un handicap léger, ce qui exclut, de fait, aveugles et malvoyants profonds. Au lieu de progresser, on recule!

 

 

-           En matière d'accessibilité, si l’on constate une certaine amélioration de la sécurité dans les transports pour les déficients visuels (mesure 14) grâce à l’application de normes européennes et à l’engagement de certains partenaires (SNCF, RATP…), il n’en va pas de même pour les aménagements de la voierie et des espaces publics: la multiplication de pistes cyclables à contresens dans les rues à sens unique, et de celles qui, de plus en plus souvent, empruntent les trottoirs, aggrave encore nos difficultés de circulation. Mais une menace plus sérieuse se profile: depuis plus d’un an, la CFPSAA s’investit pour sensibiliser les Pouvoirs Publics et les constructeurs de véhicules électriques à la nécessité de sonoriser ces derniers, faute de quoi les personnes aveugles qui se repèrent au son du flot du trafic risquent de ne plus pouvoir circuler seules.

 

-           Rien de fait non plus dans le domaine de la formation d'’instructeurs en locomotion (mesure 15) et d'éducateurs en activité de la vie journalière (mesure 18), autant de vœux pieux, sans le moindre début de commencement d’action pour aller dans ce sens. si ce n’est un dossier que prépare la CFPSAA pour demander l’inscription de ces professions au RNCP, il lui en a déjà coûté plus de 20.000 euros!

 

-           Encourager le recours à une aide animalière : mesure 5. Bien que 150.000 € aient été prévus pour réaliser cette mesure, elle est restée lettre morte. Faute d’information, les professionnels refusent encore de laisser le maître et son chien accéder à tous les lieux publics; la commission chargée de labelliser les écoles de chiens guides, et ainsi de garantir la qualité de la formation de l’animal, ne s’est plus réunie depuis le 5 juin 2009, elle devait le faire au moins une fois par an; la seule campagne d’information sur le sujet a été initiée, sans aucune aide publique, par une association membre de la CFPSAA.

 

-           Les appareils de la vie quotidienne vocalisés (mesure 17) se comptent toujours sur les doigts de la main, et les 114.000 € prévus pour améliorer ce secteur se sont volatilisés! Gageons qu'ils n'ont pas été perdus pour tout le monde!

 

-           Améliorer l’accès aux aides techniques (mesure 4). Un monopole à la limite de la légalité maintient les prix des aides techniques à un niveau inacceptable de sorte que les fonds départementaux de compensation, lorsqu’ils existent encore, ne peuvent atténuer le «reste à charge» financé par les utilisateurs. Un logiciel JAWS coûte plus de 1.500€, une plage braille quelques 5.000€, le montant de la PCH pour financer ces aides est limité à 3.960€ sur une période de 3 ans. Le PDV n’a rien changé.

 

 

-           La mesure 22 prévoyait enfin de «mettre Internet au service de l’autonomie des personnes déficientes visuelles»: c’est hélas, de plus en plus souvent, le contraire qui se produit. Les sanctions prévues à l’encontre des contrevenants publics ou privés aux dispositions législatives régissant l'accessibilité des sites se sont transformées en simples incitations, ôtant ainsi toute portée à ces dispositions. Les sites publics (CNAF, Pôle Emploi,…) restent inaccessibles, les logiciels (Open Office) très employés dans la Fonction Publique demeurent inutilisables par les déficients visuels malgré nos demandes réitérées auprès du Ministre en charge de ce secteur.

 

Privés de gâteau !

 

Dans ces conditions, les 31 associations qui composent la CFPSAA ont unanimement décidé de ne pas fêter, le 2 juin 2011, un anniversaire aussi désastreux. Xavier BERTRAND et Gilbert MONTAGNÉ seront privés de gâteau, mais surtout les déficients visuels, une fois encore, ne pourront que constater qu'on les a payés de mots! Pour la CFPSAA, le constat est amer et le temps des naïvetés passé. Cet échec pèsera sur la Conférence Nationale du Handicap du 8 juin prochain en présence du Président de la République, mais aussi et surtout dans les mois qui viennent qui, n’en doutons pas, seront riches en promesses.

 

Contact presse :

Philippe CHAZAL

Président de la CFPSAA

06 72 10 94 12

presidence@cfpsaa.fr

 

 

Retour au sommaire


 

11. Nouvelles fiches d’évaluation publiées par le CERTAM

 

Le Centre d’Evaluation et de Recherche sur les Technologies pour Aveugles et Malvoyants (CERTAM) publie régulièrement sur son site des fiches d’évaluation de logiciels et matériels conçus pour – ou utilisables par – les personnes déficientes visuelles. Vous pouvez les y retrouver sur http://www.certam-avh.com dans la rubrique Fiches. Des dossiers et articles de fond sont également mis en ligne. Ainsi, si vous souhaitez lire ou relire le dossier consacré au salon international CSUN sur les aides techniques pour personnes aveugles ou malvoyantes, rendez-vous à l’adresse :
Dossier CSUN 2011

 

Voici les nouvelles fiches publiées récemment par le CERTAM. Vous pouvez les lire en ligne, les imprimer, ou encore les écouter au format MP3 après avoir cliqué sur le lien « Convertir cette fiche au format MP3 ».

 

L’afficheur / bloc-notes braille Esys 12 Micro-SD d’Eurobraille

Version logiciel : 2.07 - Date de publication : 26 mai 2011

ESYS 12 est une plage tactile de 12 cellules braille conçue principalement pour être connectée en Bluetooth à un téléphone mobile dont il affiche le contenu de l’écran.

Son clavier braille est peu ergonomique mais on appréciera la très petite taille de l’appareil qui peut servir de mini bloc-notes braille grâce à son éditeur de texte rudimentaire.

Cette nouvelle version offre des connectiques plus standards.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du bloc-notes braille Esys 12 Micro-SD

 

L’afficheur / bloc-notes braille ESYS 24 MICRO-SD  d’Eurobraille

Version logiciel : 2.07 - Date de publication : 26 mai 2011

ESYS 24 est une plage tactile de 24 cellules braille qui pourra convenir aussi bien pour une utilisation nomade avec un téléphone mobile ou en tant que terminal connecté à un ordinateur.

Son clavier braille est perfectible mais on appréciera la taille compact de l’appareil qui peut servir de mini bloc-notes braille grâce à son éditeur de textes rudimentaire.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du bloc-notes braille Esys 24 Micro-SD

 

L’afficheur / bloc-notes braille Esys 40 Micro-SD d’Eurobraille

Version logiciel : 2.07 - Date de publication : 26 mai 2011

ESYS 40 est une plage tactile compacte de 40 cellules qui, connectée à un ordinateur sur un port USB ou en Bluetooth, affiche en braille le contenu de l’écran.

Il possède un clavier de saisie braille de 10 touches dont la qualité de frappe n’est pas le point fort, mais ses touches de navigation sont bien étudiées.

Son mini bloc-notes reste rudimentaire.

Cette nouvelle version offre des connectiques plus standards.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du bloc-notes braille Esys 40 Micro-SD

 

NB : les appareils Esys 12 et Esys 40 possédant l’ancienne connectique et équipés d’un lecteur de cartes Mini-SD peuvent être mis à jour en s’adressant au distributeur. Voir les conditions Ici.

 

La loupe électronique Transformer de Enhanced Vision

Version 1.03 – Date de publication : 10 mai 2011

 

La loupe électronique connectable PC « Transformer » est une solution d’agrandissement bien adaptée pour l’environnement scolaire ou professionnel.

Compacte une fois repliée, elle est facilement transportable et sa batterie peut offrir jusqu’à 4 heures d’autonomie. Sa caméra rotative sur 330° lui permet une vision de près mais également une vision de loin ou miroir.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche de la loupe Transformer

 

Le logiciel d’agrandissmeent iZoom de Issist

Version 3.2.0.9 - Date de publication : 17 mai 2011

 

Le logiciel iZoom de la société Issist offre un agrandissement jusqu’à 50 fois des différentes informations présentes sur un écran d’ordinateur fonctionnant sous Windows.

Afin de s’adapter aux différents besoins des utilisateurs déficients visuels, le programme propose plusieurs profils de couleurs d’affichage et la possibilité d’améliorer la représentation du curseur de saisie ou du pointeur de la souris.

Les éléments textuels affichés à l’écran peuvent également être lus par une synthèse vocale française de qualité fournie en standard avec iZoom.

Pour lire la fiche complète: Lire la fiche du logiciel d'agrandissement iZoom

 

Le lecteur audio multifonctions Milestone 312

Version 3.49 - Date de publication : 17 mai 2011

 

Milestone 312 est le lecteur audio DAISY et multimédia le plus petit du marché spécialisé utilisant des cartes SD.

Ses synthèses vocales pour la lecture de fichiers texte et les annonces sont de qualité.

Il enregistre directement en MP3.

Certaines combinaisons de touches peuvent s'avérer difficiles. Options disponibles : radio, lecteur RFID, agenda.

La dernière version du firmware portait le numéro 3.20. Veuillez noter que le numéro de version ne correspond pas à une progression dans l’ordre habituel : le premier chiffre représente l’année de commercialisation du produit « la 3ème) et les chiffres qui suivent désignent le numéro de la semaine de l’année en cours (semaine 49 de l’année 2011).

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du lecteur multifonctions Milestone 312

 

Le lecteur audio DAISY BookSense XT de Hims

Version 2.21 - Date de publication : 10 mai 2011

 

BookSense XT est un appareil de lecture audio DAISY et multimédia portable.

Il est doté d’une mémoire interne et d’un lecteur de carte SD. Il possède aussi une synthèse vocale permettant de lire des fichiers texte, un tuner FM et une connexion bluetooth.

Avec ses nombreuses fonctionnalités, le BookSense XT est un appareil très complet.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du lecteur audio DAISY BookSense XT

 

Le logiciel d’agrandissement ZoomText de AiSquared

Version 9.19.1.33 - Date de publication : 3 mai 2011

 

ZoomText Magnifier est un logiciel permettant l’agrandissement jusqu’à 36 fois de l’environnement Windows et de ses applications.

Par ses nombreuses fonctionnalités comme la modification des couleurs et l’amélioration de la représentation du focus (curseur, pointeur souris, …), l’utilisateur peut adapter l’affichage de l’information à ses besoins pour chaque application de travail.

La version ZoomText « Magnifier/Reader » ajoute la lecture des contenus textuels aux fonctions d’agrandissement.

Pour lire la fiche complète : Lire la fiche du logiciel d'agrandissement ZoomText

           

 

Retour au sommaire


 

12. AUDIOVISION
Sur votre agenda…

 

VENEZ NOMBREUX au cinéma accessible !

Merci de vous mobiliser pour montrer votre attachement au développement de l’Audiovision.

 

 

CINEMA UGC CRETEIL

(Tarifs en vigueur)

Centre Commercial Créteil Soleil – 94000 CRETEIL – Métro : Créteil Préfecture Ligne 8

(Sortie à droite après les portillons sur 50 m – Cinéma tout de suite à droite)

(Parking C.C. Créteil Soleil)

 

«MONSIEUR PAPA»

Réalisé par Kad Merad

Avec Kad Merad, Michèle Laroque, Vincent Perez

 

Vendredi 10 juin 2011 à 20 h

 

Mardi 14 juin 2011 à 16 h

 

RÉSUMÉ DU FILM

 

Marius Vallois a douze ans et besoin d’un père.

Marie Vallois a un fils de douze ans, de lourdes responsabilités professionnelles, un amant à calmer, un poste à pourvoir, une sœur adorée, un cousin compliqué mais aucun père pour Marius.

Robert Pique a une centrale vapeur, toujours du linge en retard, un fantasme chinois, une voisine qu’il protège et cherche du boulot.

Monsieur Papa est l’histoire du curieux lien qui va se tisser entre ces trois personnages. Un lien qui leur donnera beaucoup de fil à retordre et des attaches pour la vie.

 

 

                                                                                                                                                         … /…

 

 

« UN BAISER PAPILLON »

Réalisé par Karine Silla

Avec Vincent Perez, Valeria Golino, Elsa Zylberstein

 

Vendredi 10 juin 2011 à 15 h 30

 

Mardi 14 juin 2011 à 19 h 50

 

RÉSUMÉ DU FILM

 

Billie et Louis ont la chance de s'aimer passionnément et d'avoir une famille. Jusqu'au jour où une terrible nouvelle vient faire basculer leur existence et celle de leurs proches. Marie, l'amie de Billie, sa confidente et comédienne reconnue, redouble d'acharnement pour donner la vie tandis qu'Alice son infirmière, combattante pour la liberté, lui maintient que la vie « c'est maintenant et dans l'instant ». C'est un film, sur l'amour, sur l'espoir et sur la certitude que la force de la vie, malgré les plus dures épreuves, reprendra toujours le dessus.

 

 

 

D’autres séances pourront avoir lieu, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01-44-49-27-27 poste 2310 ou bien sur notre site internet : avh@avh.asso.fr

 

 

Retour au sommaire


 

13. Infos diverses

 

 

Le site de l'Association Française d'Audiodescription

 

N'hésitez pas à consulter régulièrement le site de l'Association Française d'Audiodescription :
http://www.audiodescription-france.org/

 

Vous y trouverez notamment:

 

un historique de l'audiodescription aux Etats-Unis et en France,

un "mode d'emploi" expliquant notamment les manipulations à efectuer pour recevoir l'audiodescription sur un téléviseur, décrivant le matériel utilisé, et fournissant une liste de titres sur DVD avec l'audiodescription,

des extraits audio au format MP3 de films à écouter,

des liens vers des organisations oeuvrant en faveur de l'audiodescription dans de nombreux pays,

des articles, reportages et émissions ayant traité de ce thème,

des liens vers les textes législatifs et réglementaires concernant le sujet,

et aussi, et surtout, un agenda très complet des programmations de spectacles en audiodescription, avec résumés et commentaires.

 

Vous pourrez en outre vous abonner pour être averti par courriel des nouveaux articles et commentaires publiés sur le site.

 

 

Salon Handica
Salon du handicap, du grand âge, de la dépendance et du maintien à domicile

 

Cette 16e édition se tiendra les 8, 9 et 10 juin à Lyon-Eurexpo, halls 9 & 10. 

Entrée gratuite.

 

Les exposants proposent les dernières innovations en matière d’équipements pour les personnes en situation temporaire ou durable de handicap.

On y retrouvera toutes les solutions pour adapter son quotidien. Le salon accueille également des fabricants de matériels, des professionnels de la Santé, des concepteurs de services…

Ils présenteront les dernières évolutions dans le domaine des soins, de la rééducation, de la réadaptation et de la gérontologie.

Les personnes handicapées et âgées dépendantes, ainsi que leur entourage, pourront également rencontrer les spécialistes du conseil et des professionnels des services adaptés : associations, sociétés de service, ministères, collectivités, administrations et services spécialisés, syndicats, assurances...

 

Pour en savoir plus:

http://www.handica.com/handica/2011/fr/index.php

 

Exposition « Sur les traces du Bouddha » au Musée Guimet

 

Bonjour,

Contrairement à ce que je vous ai annoncé dans mon mail précédent, la visite prévue le 12 mai doit être annulée, en raison de la fermeture des salles du rez-de-chaussée et du 1er étage pour l’installation de l’exposition Rina Banerjee.

Nous vous proposons une autre date, le 10 juin, à 14h :

 

Sur les traces du Bouddha, de l’Asie du Sud-Est à la Chine :

 

Au musée Guimet, ce sont les œuvres originales qui s’offrent à vous ; sculptures de marbre ou de calcaire vous révèleront les grands moments de la vie du Bouddha et de la diffusion du bouddhisme à travers l’Asie.

Les réservations se font auprès de moi, helene.baudelet@guimet.fr ou 01 56

52 54 37.

 

Concerts de l’UGAMPA

 

Mardi 7 et mercredi 8 juin 2011 à 21H : Bertrand Bontoux

 

Basilique Sainte Clotilde - 23 rue Las Cases 75007 Paris

(métro : Solferino, Assemblée Nationale ou Varenne)

 

Places : 20 euros en prévente, 25 sur place

 

Programme :

des pièces chorales de Stravinsky, notamment

- "Introïtus" et "Le Roi des Etoiles" pour 4 voix d'hommes et instruments

- 4 chants paysans pour voix de femmes et cors

- 2 "canciones sacrae" d'après Gesualdo

- "Les Noces" dans la version pour 4 pianos et percussions

- quelques pièces instrumentales de Debussy et Milhaud.

 

Toutes informations sur http://www.otrente.org

 

Samedi 23 juillet 2011 à 20h – Agnès Robert, soprano

Chant et piano.

Eglise St Merri.

76 rue de la Verrerie - 75004 Paris.

 

Opéra et mélodie française.

 

Agnès Robert - soprano,

Amandine Belot - piano.

 

Vendredi 9 décembre 2011 à 20H : Concert de l'UGAMPA

 

à l'Institut National des jeunes Aveugles

56 bd des Invalides - 75007 Paris.

Concert organisé par notre association,

avec les artistes adhérents de notre association.

Programme à préciser.

http://www.ugampamusimuse.fr

 

 

Atelier « Les gestes qui sauvent »

 

Le SMUR de l’hôpital Beaujon, équipe médicale mobile destinée à délivrer une aide urgente lors d’un accident ou d’un malaise, proposera le samedi 18 juin 2011 un atelier de sensibilisation sur le thème «les gestes qui sauvent » adapté aux personnes déficientes visuelles.

Cet atelier se déroulera de 14h à 18h, à la Cité de la santé, au niveau -1 de la Bibliothèque de la Cité des sciences et de l'industrie.

 

Inscription ouverte à partir du mercredi 25 mai 2011 auprès des médiatrices de la salle Louis Braille par téléphone au 01 40 05 78 42 ou par mail sallelouisbraille@universcience.fr

En attendant pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez joindre Nathalie Chalhoub au 01 40 05 71 32

 

 

Retour au sommaire

 

Fin du bulletin VHI2011-08