Lettre d’information Valentin-Haüy-Infos
n° 2011-10 – 26 juillet 2011

 

Dernier numéro paru : 28 juin 2011

 

 

URL pour lire ce bulletin sur le web :
Lire ce bulletin sur le web

Pour recevoir ce bulletin au format « texte brut », écrivez à :
Cette adresse

 

 

Pour s’abonner par courriel à notre lettre d’information, écrire à l’adresse :
vh-infos-subscribe@info.avh.asso.fr

Pour vous désabonner, envoyez votre e-mail à :
vh-infos-unsubscribe@info.avh.asso.fr

 

 

Sommaire de ce numéro

 

Nouveautés Service du Matériel Spécialisé. 2

Trois nouvelles fiches d’évaluation consultables en ligne sur le site du CERTAM.. 3

Vacances d’été 2011 : Horaires D’ouverture Du Service SOS Lecture-Ecriture. 5

Tarifs des revues en braille pour 2012  publiées par l’Association Valentin Haüy. 6

Séjour Découverte et Bien-être au SRI LANKA.. 8

La médiathèque Valentin Haüy lance la Gazette, une newsletter bimensuelle. 15

Nouveautés médiathèque – Livres parlés – Août 2011. 16

Nouveautés médiathèque – Livres en braille – Août 2011. 20

Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque Valentin Haüy - Août 2011  24

Rapport annuel d'activité du conseil d’administration de l'Association Valentin Haüy pour l’exercice 2010 présenté à l’Assemblée Générale du 9 juin 2011. 27

Chiffres clés de l’année 2010. 39

Conseil d’Administration de l’Association Valentin Haüy au 9 juin 2011. 44

La téléphonie mobile s'adapte aux 15 000 déficients visuels  de l’Ile de La Réunion. 45

Infos brèves. 46

 

 

Nous vous souhaitons un bel été et vous donnons rendez-vous pour un prochain numéro de Valentin-Haüy-Infos début septembre.

 


 

Nouveautés Service du Matériel Spécialisé

 

Nouveaux matériels – août 2011

 

 

24480 – Victor Reader Stratus 4 (pour 4 touches) – Prix : 350 €

24490 – Victor Reader Stratus 12  (pour 12 touches) – Prix : 350 €

Les changements par rapport aux précédents appareils sont les suivants : nouveau design, meilleure autonomie (10 h au lieu de 5h), grande qualité d’écoute, cash amovible, notice d’utilisation intégrée en français dans l’appareil. Donc pas de notice en braille. Les caractéristiques techniques sont identiques aux précédents appareils

59124 – DVD Le Discours d’un Roi – Prix : 16 €

 

 

 

Informations générales

 

 

« Prime à la casse » des Victor : A compter du 01 août 2011, une remise de 60 € sera accordée pour tout achat d’un Stratus 4 ou 12 (nouveaux lecteurs « Victor ») à condition que notre client nous laisse son ancien appareil (Classic ou Classic + avec chargeur), quelle que soit sa date d’achat et en y joignant obligatoirement sa facture d’achat émanant de l’AVH. Cette offre est valable jusqu’au 30 septembre 2011.

Horaires du magasin : du 08 au 22 août 2011 inclus, les horaires du magasin seront restreints : 10h -13h et 14h -17h.

 

Retour au sommaire


 

Trois nouvelles fiches d’évaluation
consultables en ligne sur le site du CERTAM

 

Le Centre d’Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour Aveugles et Malvoyants (CERTAM) met à votre disposition sur son site web www.certam-avh.com de nombreuses fiches d’évaluation de logiciels et matériels adaptés pour personnes déficientes visuelles. Vous pouvez notamment y trouver :

·        4 fiches sur les logiciels d’agrandissement d’écran,

·        15 fiches sur les afficheurs braille,

·        13 fiches sur les bloc-notes braille,

·        5 fiches sur les aides au déplacement (dont les récepteurs GPS récents),

·        6 fiches sur les lecteurs audio & DAISY,

·        7 fiches sur les loupes électroniques

·        2 fiches sur la téléphonie,

·        Et beaucoup d’autres…

 

Aujourd’hui, nous vous présentons nos trois fiches récemment publiées. N’hésitez pas à les y consulter, à les écouter en audio, à les enregistrer, et aussi à les faire connaître !

Vous trouverez aussi sur le site du CERTAM des dossiers et articles spécialisés sur la technologie, ainsi que les adresses des distributeurs spécialisés.

Nos coordonnées :

CERTAM, Association Valentin Haüy

http://www.certam-avh.com

E-mail : certam@avh.asso.fr

 

Victor Reader Stratus – version 1.0.1

Date de publication : 21 juin 2011

 

Le Victor Reader Stratus est un lecteur de CD destiné aux déficients visuels permettant de lire des ouvrages DAISY ainsi que des CDs audio ou MP3.

Grâce à sa poignée et son fonctionnement sur batterie, il peut être utilisé en déplacement, et se distingue notamment par sa simplicité d'utilisation et la qualité de son haut-parleur. Le Victor Reader Stratus existe en modèle 4 touches ou 12 touches.

Consultez la fiche complète du Victor Reader Stratus Ici .

 

Plextalk Pocket PTP1 – version logiciel 5.00

Date de publication : 21 juin 2011

 

Le PlexTalk PTP1 est un lecteur audio DAISY et multimédia très ergonomique utilisant des cartes SD.

Une synthèse vocale est prévue pour la lecture de fichiers texte et les messages.

Toutefois la structuration des dossiers est déroutante. Mais le PTP1 est un puissant outil d’enregistrement au format DAISY connectable sur un réseau Wifi pour lire des podcasts ou des web radios.

Consultez la fiche complète du Plextalk Pocket PTP1 version 5.00 Ici .

 

ZoomText Express – version 1.00

Date de publication : 01 juin 2011

 

Avec le logiciel d’agrandissement ZoomText Express, la société Aisquared propose une version « allégée » de son produit ZoomText Magnifier.

Limité à un agrandissement maximum de deux fois par une visualisation agrandie en mode plein écran ou loupe, ZoomText Express permet également un affichage en vidéo inversée ainsi qu’un meilleur repérage du curseur de saisie et du pointeur de la souris.

Pour certaines personnes malvoyantes, ces fonctionnalités pourront être suffisantes pour un usage domestique de l’informatique.

Consultez la fiche complète du logiciel ZoomText Express version 1.0 Ici .

 

 

Retour au sommaire


 

Vacances d’été 2011 :
Horaires D’ouverture Du Service SOS Lecture-Ecriture

 

 

Cet été, le service SOS Lecture-Ecriture restera ouvert au public, aux horaires habituels.

 

Toutefois, en raison des congés de nos lecteurs, certaines permanences ne pourront pas être assurées.

 

FERMETURE DU SERVICE :

 

·        Vendredi 22 juillet après-midi

·        Mercredi 17 août après-midi

·        Jeudi 18 août après-midi

·        Lundi 22 août après-midi

·        Mardi 23 août après-midi

·        Mercredi 24 août après-midi

·        Jeudi 25 août après-midi

 

 

Le Service Social

 

Retour au sommaire


 

Tarifs des revues en braille pour 2012
publiées par l’Association Valentin Haüy

 

 

Pour toutes nos revues, les chèques sont à libeller à l'ordre de l'AVH, sans oublier d'indiquer soigneusement le titre de la (ou des) revue(s) désirée(s) ainsi que le support préféré (braille intégral ou abrégé, CD, courriel…) lorsque le choix existe.

 

Pour toute information et souscription, s'adresser à : AVH, Service Abonnements, 5 rue Duroc, 75343 Paris cedex 07, tél.: 01.44.49.27.27, poste 2299, e-mail: revues@avh.asso.fr.

 

NB : en 2011 les tarifs d’abonnement n’ont subi aucune augmentation. Pour 2012 ils ne progressent que de 3 à 5 %.

 

Revues spécifiques

 

Titre

Contenu

Prix

Numéros / an

Supports disponibles

LE LOUIS BRAILLE

Informe sur les actions et services de l'AVH, la situation sociale, professionnelle et l’autonomie des aveugles et malvoyants en France, en Europe et dans le monde, les technologies adaptées ; annonce les nouveaux articles en vente au Service du Matériel Spécialisé et les nouveaux livres audio et en braille disponibles à la médiathèque Valentin Haüy ; contient le calendrier en braille de l'année suivante.

33 €

6

Braille intégral, braille abrégé, CD audio DAISY avec voix de synthèse, courrier électronique, caractères agrandis

AU BOUT DES DOIGTS

Articles courts et variés s’adressant surtout aux débutants en braille

Offert la 1e année, puis 15 €

6

Braille intégral

…ET LA LUMIÈRE FUT

Articles d’intérêt général et scientifique

42 €

11

Braille abrégé

 

Revues en kiosque
(extraits)

 

Titre

Contenu

Prix

Numéros / an

Supports disponibles

AVANTAGES

Revue féminine : articles sur la beauté, la santé, le bricolage, le jardinage, la cuisine, la mode...

30 €

11

Braille intégral, braille abrégé

GÉO

Reportages et dossiers sur le monde, la géographie, la géopolitique, l’environnement, l’écologie…

68 €

12

Braille intégral, Braille abrégé

Géo Histoire

Ce supplément au magazine Géo propose une fresque complète d’un grand moment de notre histoire

30 €

4

Braille Abrégé

QUE CHOISIR

Revue de l’Union Fédérale des Consommateurs

50 €

11

Braille abrégé

SCIENCE ET VIE

Articles de médecine, biologie, physique…

50 €

11

Braille abrégé

 

 

Retour au sommaire


 

Séjour Découverte et Bien-être au SRI LANKA

 

Du Mercredi  07 Mars 2012   au  Samedi 17 Mars 2012

 

« Places limitées »  « Minimum et Maximum  de 12 personnes  »

 

INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES AVANT LE 15 SEPTEMBRE 2011

 

                                                    • Séjour de 11 jours / 9 nuits au départ de PARIS

                   Tarif : 3350.00 € par personne en Chambre Double

 

Le prix comprend :

·        L’hébergement en Hôtel 4* ( Chaaya Village 4*(1 Nuit)-Chaaya Citadel 4* (4 Nuits)-Chaaya Tranz 4*(4 Nuits)

·        Le vol Paris / Colombo / Paris sur la compagnie régulière Sri Lankan,

·        les transferts aéroport / hôtel / aéroport,

·        les transports intérieurs en autocar ou minibus (fonction des inscriptions) avec air conditionné,

·        l’accueil à l’aéroport avec un collier de fleurs,

·        l'hébergement sur la base d’une chambre double pour 9 nuitées en hôtel 4 étoiles,

·        la pension complète durant tout le circuit du déjeuner du 2eme jour au petit déjeuner du 11eme jour,

·        le service d’un guide francophone durant tout le circuit,

·        les excursions et les visites mentionnées au programme avec guides locaux,

·        les frais d’entrées et les pourboires dans les sites mentionnés au programme,

·        la soirée de danses kandyennes,

·        4 séances de Gym Orientale – Séances de Sophrologie

·        1 Après-midi de soins ayurvédiques à l’hôtel TREE OF LIFE

·        l'assurance de base,

·        les taxes d’aéroport 189 € au départ de Paris (taxes réactualisables).

·        l'assurance annulation  (2% du montant du voyage)

·        L’accompagnement durant votre séjour (1 accompagnateur  pour 2 personnes déficientes visuelles)

 

Le prix NE COMPREND PAS. 

·        Le supplément Chambre Individuelle : 480 € par personne           

·        Les Boissons non prévues au programme

·        Les dépenses d’ordre personnel

·        les permis pour les appareils photos et caméscopes sur les sites

 

                       

           

Informations et réservations : nous contacter.

Résidence  Moulin du CASSOT - 2 rue de CABOUCI - 17530 ARVERT

Tél : 05.46.36.91.84 – Fax : 05.46.36.93.50

Residence.avh.arvert@wanadoo.fr

Agrément Tourisme AG 075.02.000.2                                                       Agrément Jeunesse et Sports  75.SVF.05.19

 

 

Programme détaillé

 

Jour 1 : 07/03/2012 : PARIS – COLOMBO

 

Rendez vous des participants à l’aéroport3 heures avant soit au maximum 11h30

Remise de vos documents de voyage.

Enregistrement et envol  à destination de Colombo à 14h30 sur vol régulier Sri Lanka.

                Dîner et nuit à bord.

 

Jour 2 : 08/03/2012 : COLOMBO - KURUNEGALA - HABARANA

 

Arrivée à l'aéroport international de COLOMBO/BANDARANAYAKE à 05h15.

 

Accueil par de jeunes femmes en tenues traditionnelles avec collier de fleurs.

 

Départ immédiat vers HABARANA (160 Km – 4 heures de route environ avec un arrêt à Kurunegala) par une belle route aux paysages variés : rizières, plantations d’hévéas, fabriques de briques artisanales.

 

Arrivée à l’hôtel à HABARANA

 

Verre de bienvenue et serviette rafraîchissante vous seront donnés pendant la distribution des clés.

Installation dans les chambres.

 

Déjeuner buffet au restaurant principal.

 

Temps libre pour récupérer de la fatigue du voyage ou faire les activités proposées

 

Vers 16h00 balade inoubliable de 1h à dos d’éléphant à travers le village d’ HABARANA.

 

 

Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Village 4*.

 

 

 

 

Jour 3 : 09/03/2012 : HABARANA - NALANDA GEDIGE - MATALE - KANDY

 

Petit déjeuner à l’hôtel.   Continuation vers NALANDA  pour la visite de son temple hindouiste.

Visite du GEDIGE : Temple du VIIème siècle à environ 25 km au Nord de MATALE.

Puis continuation vers MATALE et visite d’une fabrique de Batik.

 

Visite des jardins d'épices offrant toutes les variétés indigènes : poivres, cardamomes, noix de muscade, clous de girofle, piments . . . etc.

Dégustation de thé aux épices, petit massage avec des produits naturels et démonstration d’une préparation de curry pour le groupe.

 

Déjeuner dans une rizière à MATALE près du jardin d’épices.

Un déjeuner typique dans la rizière où se fait la récolte. Restauration faite par le jardin d’épices avec toutes les spécialités sri lankaises à base de riz au curry. Les femmes du village, en tenue typique, vous assisteront pendant le repas.

Dessert traditionnel : fruits frais et lait caillé avec du miel.

 

Continuation pour KANDY.

Kandy est située à 350m d'altitude et bordée de collines, naturellement ordonnées autour du Lac. Centre culturel du pays, la ville tomba aux mains des anglais dès 1815. Nichée dans une vallée verdoyante (entre les dernières rizières et les premières plantations de thé), entourée de basses collines et bouclée par le Mahaweli, la plus grande rivière du Sri Lanka, Kandy reste un centre d'artisanat, de musique et de danse. Charme, splendeur du passé et sérénité décrivent la ville en quelques mots.

 

Arrivée à l’hôtel  Chaaya Citadel 4* et installation dans les chambres.

 

Transfert au Temple de la dent.

 

Incontournable dans Kandy, le sanctuaire, édifié au début du XVIIIe siècle, fut complètement terminé en 1782. Il contient donc une des plus précieuses reliques pour les bouddhistes : la Dent de « l’illuminé. » Cette dernière aurait été sauvée des flammes du bûcher funéraire en 543 avant J.-C., puis, après moultes péripéties, aurait voyagé entre Ceylan et l’Inde. La dent de bouddha, aurait voyagé dans la chevelure d’une princesse de l’Orissa pour la protéger contre des mains sacrilèges. La relique est devenue un objet sacré, de grande piété, dont l’importance n’a cessé de grandir tant au Sri Lanka que dans le monde bouddhique. Elle est devenue, non seulement le trésor le plus prisé du Sri Lanka, mais aussi le sceau de la souveraineté.

 

Attention pour la visite de ce temple, il est demandé de porter des vêtements qui couvrent les épaules et les genoux. La visite se fait pieds nus.

 

Transfert à Lake Club pour assister au spectacle (non privatif) de danses kandyennes.

La danse kandyenne prend racine dans un rituel accompli par les villageois de cette région montagneuse pour obtenir les faveurs du dieu Kohomba. Ces danses sont accompagnées par des percussionnistes jouant du "Gatabere" (durée 45 minutes à 60 minutes).

 

Retour à l’hôtel  Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Citadel 4*.

 

 

Jour 4 : 10/03/2012 : KANDY - GIRAGAMA - PERADENIYA - KANDY

    Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour la Plantation et manufacture de thé de GIRAGAMA.

Le thé est, en effet, une ressource importante du pays. Il est revendu de par le monde entier. Les champs entiers de plants de thé sont autant de verdure à l’infini, tapissant les collines. Nous organiserons une compétition de cueillette de thé pour les dames du groupe qui durera environ 40 minutes. Avant de commencer les cueilleuses professionnelles feront une démonstration afin de montrer aux dames, les étapes correctes de la cueillette. Les messieurs encourageront leurs partenaires. La gagnante sera récompensée par le propriétaire de la plantation.

 

Déjeuner en ville à KANDY.

 

Temps libre dans la ville de KANDY, pour faire un peu de shopping.

 

Retour vers PERADENIYA.

 

Visite du mondialement célèbre jardin botanique de PERADENIYA, situé dans la grande courbe du Mahaweli Ganga à l’ouest de KANDY.

Vous pourrez y admirer un profusion de plantes tropicales, et, en particulier, des arbres du monde entier, dont une palmeraie illustrant la grande variété de cette espèce, d’impressionnants bambous, des orchidées et des lotus bleus et roses s’épanouissant dans un étang artificiel et des « sensitives flowers » : petite plante qui réagit dès que vous la touchez en se recroquevillant !

 

Retour à l’hôtel-  Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Citadel 4*.

 

Jour 5 : 11/03/2012 : KANDY – FONDATION DES ELEPHANTS – KANDY.  

 

Petit déjeuner à l’hôtel puis continuation vers Pinnawala pour rejoindre la Fondation des éléphants.

Ici, le groupe pourra assister et participer 30 minutes à la baignade des éléphants. Afin d’y participer les participants doivent prévoir des vêtements de rechange.

 

Déjeuner au Manoir colonial près de la fondation des éléphants.

 

Après le déjeuner retour vers Kandy. Vous participerez à un cours de danses traditionnelles. Vous serez accompagnés vers la maison d’un ‘‘GURU’’ professionnel et il vous fera une introduction aux danses traditionnelles avec des tambours traditionnels. Si vous le souhaitez, vous pourrez revêtir les tenues traditionnelles. Le ‘‘GURU’’ vous enseignera quelques pas faciles.

 

Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Citadel 4*

 

 

Jour 6 : 12/03/2012 : KANDY – JOURNEE « BIEN ETRE »

Petit déjeuner à l’hôtel et   Journée consacrée au « Bien-être » à Kandy.

Départ fin de matinée et  Déjeuner à Kandy.

Après-midi de BIEN ETRE à l’hôtel TREE OF LIFE hôtel le plus connu pour ses soins ayurvédiques. Vous aurez comme soins

            -Head Massage with Herbal Oil

            -Face Massage with Herbal Leave Cream

            -Body Massage with Herbal Oil

            -Steam Bath or Sauna

            -Aroma relaxation Treatment & Shirodara

          -Foot massage with Padagraha

          -Neck, shoulder, legs and spinal – cord massage

 

Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Citadel 4*

 

Jour 7 : 13/03/2012 : KANDY / COTE OUEST (HIKKADUWA)

 

Petit déjeuner à l’hôtel

Le matin vous aurez 2 heures de séances de Gyms orientales

 

Déjeuner buffet au restaurant principal   puis continuation vers la cote ouest.

 

Balade pédestre au départ HIKKADUWA

Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Tranz 4*

Après le dîner vous aurez une séance de Sophrologie

 

Jour 8 : 14/03/2012  COTE OUEST (HIKKADUWA) GALLE

 

Petit déjeuner à l’hôtel puis   Le matin vous aurez 2 heures de séances de Gym orientale

 

Déjeuner à l’hôtel  puis continuation vers GALLE (1/2 journée)

 

"Si Dumballa est le coeur du bouddhisme sri lankais alors Galle est celui de son passé colonial, de l'ancienne Ceylan, celle des indiamen hollandais et des caraques portugaises, ces bateaux chargés d'épices, de nacre et d'écailles qui accostèrent aux siècles passés. C’est la seule ville à raconter aussi bien les luttes de la colonisation et l'arrivée des premiers missionnaires et, en se promenant sur Church Street et Queen Street, on a presque l'impression d'entendre encore le bruit des canons. Le présent est tout aussi "beau" mais en plus pacifique : atmosphère paisible et romantique du quartier du fort, austérité et sobriété de l'église hollandaise Groote Kerk sans oublier la vue imprenable sur l'Océan Indien et ses pêcheurs, en fin de journée quand le Soleil ferme les yeux."

 

Diner-nuit à l’hôtel Chaaya Tranz 4* Après le dîner vous aurez une séance de Sophrologie

 

Jour 9 : 15/03/2012 : COTE OUEST (HIKKADUWA)

 

Petit déjeuner à l’hôtel

Le matin vous aurez 2 heures de séances de Gym orientale

 

Déjeuner buffet au restaurant principal.

 

Départ en bus jusqu'à l'embarcadère MADU Boat Safari "River Port Elisabeth",  pour une promenade en bateau sur la rivière et sur les différents canaux naturels de la rivière Balapitiya – Madu Ganga.

Cette rivière est la plus importante de la région. Elle offre une végétation de toute beauté, ainsi qu’une faune des plus intéressante - en particulier les varans nombreux dans cette rivière. Elle se divise pour créer de nombreuses petites îles dont certaines sont habitées. La promenade en bateau conduira les participants près des habitations de pêcheurs : ceux-ci tirent leurs principales ressources de la pêche aux crevettes.

Visite d’un élevage de tortues à Kosgoda, surveillé par « The Wilde Life Protection Society of Sri Lanka », où les tortues sont protégées.

Les différentes espèces et plus particulièrement les « hawksbill » sont plus vulnérables car, au moment de la ponte, leurs œufs, à peine recouverts par le sable, sont disséminés sur les plages. Grâce au bénévolat des pêcheurs, on a pu sauver plus de  100 000 bébés tortues depuis deux ans.

 

Diner et nuit à l’hôtel Chaaya Tranz 4*.

Après le dîner vous aurez une séance de Sophrologie

 

Jour 10 : 16/03/2012 : COTE OUEST (HIKKADUWA

 

Petit déjeuner à l’hôtel.

Le matin vous aurez 2 heures de séances de Gym orientale

 

Journée libre de détente pour profiter de la piscine, la mer ou pour les activités personnelles.

 

17/03/2012 : HIKKADUWA – COLOMBO – PARIS.

 

Petit déjeuner à l’hôtel puis transfert à l’aéroport pour votre vol de retour

Assistance aux formalités d’embarquement.

Décollage prévu à 12h00.

Déjeuner à bord.

 

Arrivée à Paris le Samedi 17 Mars 2012  prévue à 19h00

Pour les personnes devant se rendre en province nous vous proposons

Un hôtel sur ROISSY afin de prévoir un train pour le dimanche 18 mars 2012

Dîner, Nuit et Petit déjeuner à 120.00 € (à préciser)

 

 

 

Prix  3350.00 € en Chambre Double

Supplément Chambre Individuelle de 480.00 €

 

*Pour ce circuit, le passeport est obligatoire et doit être valable six mois après la    date du retour.

*Décalage horaire : 4 heures 30 de plus.

*Monnaie : Roupies SINGALAISES : 1.00 € =145 roupies

*Précautions Sanitaires : mise à jour des vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal Français (certificat de votre médecin obligatoire)

 

Retour au sommaire


 

La médiathèque Valentin Haüy lance la Gazette, une newsletter bimensuelle

 

En juillet 2011, la médiathèque Valentin Haüy lançait les premiers numéros de la Gazette, newsletter bimensuelle envoyée par email à ses abonnés. La médiathèque souhaite créer un contact régulier avec ses lecteurs pour les tenir informés de son actualité et des dernières nouveautés mais aussi pour attiser leur curiosité en proposant des coups de coeur, des sélections bibliographiques, des portraits d'auteurs, des conseils pratiques.

 

Pour s'abonner ou se désabonner à la Gazette: mediatheque@avh.asso.fr

 

Pour consulter la Gazette en ligne: http://www.avh.asso.fr/mediatheque/newsletter/index.htm

 

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés médiathèque – Livres parlés – Août 2011

 

Romans

Arnaud, Claude : Qu'as-tu fait de tes frères ? (Grasset, 2010)

Paris 1968. Un jeune garçon de 12 ans timide et tranquille rejoint le Quartier Latin pour soutenir l’insurrection estudiantine. Dès lors, sa vie et celle de sa famille ne sera plus jamais la même. 8h17

Balzac, Honoré de : Scènes de la vie privée 4 (Furne, 1842)

Ce livre contient : Béatrix (dernière partie), La grande Bretèche, Modeste mignon, Honorine et Un début dans la vie. 25h27

Camilleri, Andrea : La couleur du soleil (Fayard, 2008 ; traduit de l’italien)

Andrea Camilleri imagine les dernières années de Caravage, célèbre peintre 17ème siècle. 1h51

Gallo, Max : La croix de l'Occident 2 : Paris vaut bien une messe (Corps 16, 2005)

Max Gallo fait revivre toutes les passions et les déchirements de la période troublée et sanglante de la Saint-Barthélemy. 7h19 (Enregistrement : Ligue Braille , Belgique)

Gélat, Jacques : Le traducteur amoureux (Corti, 2010)

Ce livre reproduit la première page du précédent roman de l'auteur, intitulé Le traducteur. A partir de cette situation parfaitement identique, l'histoire prend un tour inattendu, invitant à suivre l'itinéraire amoureux d'un traducteur. 3h25

Jardin, Alexandre : Des gens très bien (Grasset, 2011)

Après une première incursion dans son histoire familiale avec Le Roman des Jardin, Alexandre Jardin s’attache cette fois-ci à la personnalité de son grand-père paternel. Il commença à comprendre à l’adolescence le rôle important joué par le « Nain jaune » durant le régime de Vichy. 6h05

Kuhlmann, Marie : Les filles du pasteur Muller (Presses de la Cité, 2010)

Après le décès de leur mère, trois soeurs prennent en main leur destin. 8h12

Lavarenne, Michelle : La rossignol des Tuilières (de Borée, 2009)

Lorsque Marguerite, ouvrière dans la porcelaine, meurt à la fin du XIX° siècle, elle laisse derrière elle un mari et six enfants. Sa fille aînée prend alors la fratrie sous son aile, tandis que sa cadette ne s’inquiète de rien. La bonne entente va t-elle durer ? 5h50

Leroux, Gwenola : Nuit bleu horizon (Temps des cerises, 1999)

Le peintre Jules Morgan est devenu aveugle à la suite d'une blessure reçue à la guerre de 14. Sa cécité symbolise un renfermement sur soi qui préexistait à sa blessure. Peu à peu, Jules Morgan porte attention aux autres pour eux-mêmes, et non pour ce qu'ils sont par rapport à lui. Il se rapproche ainsi peu à peu de la lumière, tandis qu'il apprend qu'il peut recouvrer la vue par opération. 3h08

Peretti, Camille de : Nous sommes cruels (Stock, 2006)

Elèves brillants, orgueilleux, cyniques et prétentieux, Julien et Camille sont fascinés par la littérature du XVIIIe siècle et convaincus de s'être trompés d'époque. Ils ont surtout envie de s'amuser et d'affirmer leur toute-puissance. L'un veut être un nouveau Valmont, l'autre une nouvelle Merteuil. Mais les deux adolescents sont rattrapés par leurs modèles et le jeu devient périlleux. 6h03

Solé, Robert : Une soirée au Caire (Seuil, 2010)

Un homme revient au Caire, pays de ses origines. Passant une soirée mondaine chez sa tante,  il y découvre quelques secrets de famille. 3h59

Taïa, Abdellah : Le jour du roi (Seuil, 2010)

Maroc,1987. Deux adolescents désirent baiser la main du roi de passage dans leur région. L'un est pauvre, l'autre riche. Du fait de son origine social, le riche est désigné pour le faire. Une lutte fratricide s'engage alors. 4h09

Thibaux, Jean-Michel : La pyramide perdue (Pocket, 2010)

Père-Lachaise, 1880. Thérèse Maurin, égyptologue, entend une voix s'adresser à elle en égyptien ancien. Le soir même, au Louvre, elle découvre le corps du conservateur des antiquités égyptiennes, poignardé. Commence une enquête qui l'emmènera en Egypte et dont une étrange momie semble être la clé. 10h44

Tixier, Jean-Max : Le mas des terres rouges (Presses de la Cité, 2006)

A Marseille, l'homme d'affaires Raymond Sigean rencontre Léa. Sous son charme, il l'embauche en tant que gouvernante dans son mas des terres rouges situé au coeur du Lubéron. Il l'épousera quelque temps plus tard. Mais Modeste Picone, la demi-soeur de Raymond, le déteste et mobilise toute son énergie pour lui nuire. 5h24

Tourgueniev, Ivan : Pères et fils (Gallimard, 2007 ; traduit du russe)

Au lendemain de l'abolition du servage en Russie, tout oppose les pères et les fils. Les premiers, fatigués, bienveillants et convaincus de la nécessité du libéralisme pour développer le pays, s’opposent aux fils, amers et désespérés ne croyant qu’à la destruction de l'ordre. 10h45

 

Policiers

Clark, Mary Higgins : L'ombre de ton sourire (A. Michel, 2010 ; traduit de l’américain)

Une octogénaire dépositaire d'un lourd secret de famille veut se libérer de ce fardeau avant de mourir. Cette révélation, impliquant un médecin renommé et une religieuse sur le point d'être béatifiée est comme une épée de Damoclès pour nombre d'individus qui souhaitent que les choses restent en l'état. 11h19

Cornwell, Patricia : L'instinct du mal (Éd. des 2 terres, 2010 ; traduit de l’américain)

Kay, consultante pour CNN et conseillère auprès du médecin chef de l’institut médico-légal de New York voit sa vie menacée après avoir évoqué une affaire controversée à l’écran. 16h28

Winslow, Don : La patrouille de l'aube (Éd. du Masque, 2009 ; traduit de l’américain)

Boone est fou de surf. Le matin, avant d’aller au bureau, il retrouve sa patrouille et affronte les vagues. Mais le vrai boulot de Boone, c’est détective privé. La défenestration d’une strip-teaseuse sur laquelle il enquête le mène à découvrir un sombre trafic de clandestins mexicains. 11h50

Science-fiction

Depotte, Jean-Philippe : Les démons de Paris (Denoël, 2010)

Dans le Paris de la Belle Époque, un prêtre, qui affirme avoir le pouvoir de dialoguer avec les morts, veut percer le mystère de l’après vie. Pour atteindre son but il devra composer avec la pègre de Montreuil et le célèbre occultiste Papus. 13h15

Scalzi, John : Le vieil homme et la guerre 3 : La dernière colonie (l'Atalante, 2007)

88 ans, John Perry quitte son foyer avec femme et enfant pour coloniser Roanoke, monde stratégique pour l’union coloniale. 9h52

 

Jeunesse-Fictions

Gavalda, Anna : 35 kilos d'espoir (Bayard Jeunesse, 2002). 13 ans et plus

Grégoire a 13 ans, il déteste l'école et a une passion, le bricolage, qu'il partage avec son grand-père Léon. Quand celui-ci se fâche parce qu'il a été renvoyé de l'école, Grégoire pense que son grand-père l'abandonne à son tour... 1h22

Hughes, Yves : Fausse note (Grasset-jeunesse, 2008). De 9 à 12 ans

Le violoniste d’un quatuor meurt en jouant le Quatuor n°3 de Beethoven. Yann Gray et sa belle-mère mènent l’enquête. 2h02

Ubac, Claire : Le chemin de Sarasvati (l'École des loisirs, 2010). De 9 à 12 ans

La rencontre entre deux parias, Isaï et Murugan, une fille rejetée par sa famille et un garçon « hors caste ». Ensemble, ils parcourent l’Inde sous le regard de Sarasvati, la déesse au luth. 5h57

 

Contes

Huertas, Monique de : Contes et légendes de Savoie (Ouest-France, 2001)

Monique de Huertas présente des contes en provenance de toutes les régions savoyardes. 9h13

 

Architecture

Monnier, Gérard : Histoire de l'architecture (Presses universitaires de France, 2010)

En retraçant l'histoire de l'architecture jusqu'au développement de ses démarches les plus contemporaines, Gérard Monnier nous aide à mieux comprendre les orientations actuelles d'une discipline dont les enjeux esthétiques, mais aussi sociaux et politiques, se révèlent fondamentaux dans notre monde moderne. 5h10

 

Littérature

Garcin, Jérôme : Olivier (Gallimard, 2011)

Ce récit évoque Olivier, frère jumeau de l'auteur décédé à la veille de ses six ans. Convoquant sa mémoire et se référant à la littérature ou aux ouvrages scientifiques consacrés à la gémellité, J. Garcin témoigne de son rapport à la vie conditionné par le sentiment de la présence fantomatique de ce frère décédé. 3h56

Winock, Michel : Madame de Staël (Fayard, 2010 ; Prix Goncourt 2010 de la biographie)

La vie de Germaine de Staël, fille de banquier genevois, auteure d’oeuvres romantiques populaires qui ont rencontré un très grand succès en France et en Europe au XVIIIe siècle. Elle fut chassée de France par Napoléon. 21h55

 

Psychologie

André, Christophe ; Lelord, François : L'estime de soi : s'aimer pour mieux vivre avec les autres (O. Jacob, 2008)

Christophe André et François Lelors dépeignent différents degrés et modalités de l’estime de soi selon des exemples concrets empruntés à la psychologie quotidienne, à la littérature ou encore à l’histoire. 9h01

 

Religion

Demetrian, Serge : Le Mahâbhârata : conté selon la tradition orale (A. Michel, 2005)

Le Mahâbhârata décrit le combat que se livrèrent les deux branches des Bharata, les Kaurava et les Pandava, pour le trône de la dynastie lunaire. Cette Iliade indienne où les démons affrontent des armes divines évoque la vie et la mort, la vertu et le destin, la force et le droit. 14h18

 

Sociologie

Paugam, Serge : Les formes élémentaires de la pauvreté (PUF, 2005)

Etude sociologique de la pauvreté fondée sur diverses enquêtes comparatives réalisées en Europe. 11h11

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés médiathèque – Livres en braille – Août 2011

 

Romans

Aillon, Jean d' : Juliette et les Cézanne (Lattès, 2010)

Avril 1944. Le capitaine John Cavendish, un agent anglais, est parachuté en Provence. Il est chargé de retrouver deux tableaux de Paul Cézanne avant que les Allemands ne s'en emparent. Juliette Lecompte, une jeune restauratrice de tableaux du musée Granet, découvre qu'il propose des Cézanne à l'avocat Bergatti. Peu après Cavendish disparaît, ainsi que Juliette. 9 (I)

Angot, Christine : Les petits (Flammarion, 2011)

Hélène, mère célibataire, rencontre Billy, musicien venant de Martinique. Après s'être installé et avoir fait quatre enfants, le couple va connaître l'hostilité croissante, la violence entre père et mère, les manipulations et les déchirements qu'éveillent les enfants. 3 (I)

Beinstingel, Thierry : Retour aux mots sauvages (Fayard, 2010)

Les employés d'une entreprise de téléopérateurs se suicident en série. Pour ne pas se laisser transformer en machine, l'un de leurs collègues, transgressant les consignes, décide de prendre l'initiative de rappeler un client. Il use alors de sa langue maternelle et non de celle de l'entreprise. 3 (I)

Chapsal, Madeleine : A qui tu penses quand tu me fais l'amour ? (Fayard, 2010)

Georges et Fanny, la quarantaine, divorcés, se sont remariés ensemble il y a trois ans. Malgré les apparences leur vie de couple n'est pas harmonieuse : Fanny est toujours jalouse, et Georges est facilement troublé par une présence féminine. Leur vie amoureuse est remise en cause le jour où la vérité éclate. 3 (I)

Cohen Hadria, Victor : Les trois saisons de la rage (A. Michel, 2010 ; Prix du Premier roman français 2010)

En 1859, le médecin-major Rochambaud, dans les armées napoléoniennes en campagne en Italie, écrit au médecin de campagne Le Coeur pour qu'il donne des nouvelles du soldat Délicieux, son ordonnance, à sa famille. Le docteur Le Coeur consigne dans son journal ses affres quotidiennes et celles des familles qu'il visite et dont il connaît tous les secrets. 8 (I) et 5 (A)

Diome, Fatou : Celles qui attendent (Flammarion, 2010)

Arame et Bougna sont toutes deux mères d'émigrés clandestins, Lamine et Issa, et vivent dans la peur de les perdre. Daba et Coumba, leurs épouses, sont quant à elles assoiffées d'amour, d'avenir et de modernité. 5 (I)

Diwo, Jean : La calèche (Flammarion, 2010)

L'histoire romancée de la famille Hermès. Depuis les campagnes de Napoléon, quand un jeune sellier monte s'installer à Paris, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, c'est le développement d'une marque emblématique du luxe à la française. 5 (I)

Dorin, Françoise : Prête-moi ta vie pour t'écrire là-haut (Flammarion, 2011)

Une conversation entre ici-bas et l'au-delà, entre la narratrice et son père parti trop tôt, trop loin. 4 (I)

Forest, Philippe : Le siècle des nuages (Gallimard, 2010)

Les progrès de l'aviation à travers la vie du père de Philippe Forest. 10 (I)

Hotakainen, Kari : La part de l'homme (J.C. Lattès, 2011 ; traduit du finlandais)

Salme Malmikunnas, une ancienne mercière de 80 ans, a vendu sa vie à un écrivain pour 7.000 euros. Elle confie son histoire : le mutisme de son mari, le malheur de l'une de ses filles, le mariage de sa cadette, les succès commerciaux de son fils... Mais Salme raconte-t-elle vraiment tout ? Un portrait de la société finlandaise moderne à travers une galerie de personnages. 5 (I)

Kerangal, Maylis de : Naissance d'un pont (Verticales, 2010 ; Prix Médicis 2010)

La construction d'un pont dans la ville de Coca, Californie, vue par des hommes aux histoires et cultures bien différentes. 5 (I)

Nabe, Marc-Édouard : L'homme qui arrêta d'écrire (M.E. Nabe, 2010)

Le narrateur est l'auteur qui aurait arrêté d'écrire. Un jeune blogueur se prend d'amitié pour lui et l'entraîne dans une visite mouvementée du monde d'aujourd'hui. La mode, la télévision, l'édition, l'art contemporain, le théâtre, la virtualité sont passés au crible. 15 (I) et 11 (A)

Rosenthal, Olivia : Que font les rennes après Noël ? (Verticales-Phase deux, 2010 ; Prix du Livre Inter 2011)

Les métamorphoses d'une femme, de sa naissance à la maturité, en relation avec le monde animal. 3 (I)

See, Lisa : Filles de Shanghai (Flammarion, 2010 ; traduit del’anglais)

En 1937 dans la cité cosmopolite de Shanghai, la vie insouciante de deux soeurs aux caractères oposées, Pearl et May Chin, est bouleversée quand leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie. Elles s'installent alors à Los Angeles et tentent de s'intégrer malgré le racisme et l'anticommunisme. 10 (I) et 7 (A)

Sinoué, Gilbert : Inch'Allah 1 : Le souffle du jasmin (Flammarion, 2010)

Portraits de quatre familles d’Orient de différentes nationalités : égyptienne, irakienne, palestinienne et juive. 8 (I)

Sinoué, Gilbert : Inch'Allah 2 : Le cri des pierres (Flammarion, 2010)

Le destin au Proche et Moyen-Orient de quatre familles de nationalités et de confessions différentes, de 1956 aux attentats terroristes de 2001. Une Syrienne et un Egyptien, une Palestinienne et un Israélien vont essayer de prouver que malgré la guerre, l'amour a sa place. 7 (I)

Tuil, Karine : Six mois, six jours (Grasset, 2010)

La femme la plus riche d'Allemagne entretient une liaison avec ce qui semble être un prédateur sexuel. Ce dernier menace rapidement de rendre l'affaire publique. 2 (I)

Weber, Olivier : Le barbaresque (Flammarion, 2011)

Exilé du royaume d'Espagne, Miguel de Cervantès est capturé en 1575 par des pirates et retenu prisonnier à Alger, capitale du commerce en Méditerranée. Avec son frère Rodrigo, il bénéficie d'un régime de faveur et peut évoluer dans la ville, prison à ciel ouvert, en attendant d'être échangé contre rançon. Miguel pense à s'évader lorsqu'il tombe amoureux de Zohra, la fille de Hadji Mourad. 4 (I)

Zweig, Stefan : La pitié dangereuse ou l'impatience du coeur (Grasset, 2010; traduit de l'allemand)

En 1913, dans une ville de garnison autrichienne, Anton Hofmiller, jeune officier de cavalerie, reçu au château du très riche Kekesfalva, invite par erreur Edith, la fille de son hôte qui est paralysée, à danser. Pour réparer cette maladresse, il multiplie les attentions que la jeune fille interprète comme les signes d'un amour naissant. 8 (I)

 

Policiers

Capron, Julien : Match aller (Flammarion, 2009)

Le club de rugby de Volmeneur joue le premier match de la saison. A la fin de la rencontre, un corps carbonisé gît dans les vestiaires. L'enquêteur Fénimore Garamande se lance aux trousses de l'assassin de l'Olympe, un tueur en série qui reproduit les scènes les plus sanglantes de la mythologie. 11 (I)

Capron, Julien : Match retour (Flammarion, 2011)

A Volmeneur, l'enquêteur Fénimore Garamande se retrouve face à des cadavres, semés au fur et à mesure des matchs par des assassins qui manipulent l'opinion, les médias et les joueurs. Le club de rugby est touché par la crise, une grève liant les joueurs autant qu'elle ravage leur réputation. 11 (I)

Favan, Claire : Le tueur intime (Éd. les Nouveaux auteurs, 2010 ; Grand prix VSD du polar 2010)

Will Edwards a 15 ans. Il n’est pas un adolescent comme les autres. Il aime faire mal et tuer. Lorsqu’il part de chez lui, c’est pour parcourir les Etats-Unis afin de semer la mort. 11 (I) et 8 (A)

Koontz, Dean : Le mari (J.C. Lattès, 2011 ; traduit de l’américain)

Mitchell Rafferty, jardinier paysagiste, a soixante heures pour réunir deux millions de dollars afin de récupérer sa femme saine et sauve. 7 (I)

Ragon, Claude : Du bois pour les cercueils (Fayard, 2010)

Dans le Jura, en pleine période hivernale, le directeur d'une usine de transformation de bois est retrouvé écrasé par une presse. Une première enquête des gendarmes ayant conclu à un accident, celle-ci est reprise par le commissaire Gradenne et un jeune lieutenant de police qui, avec des méthodes à l’ancienne, ne vont pas parvenir aux mêmes conclusions. 4 (I)

Sire Cédric : De fièvre et de sang (Le pré aux clercs, 2010)

Le commandant Vauvert est sur la piste d’un tueur en série que l’on croyait mort. Aidé d’Eva Svirta, une profileuse excentrique et surdouée, ils vont vivre des situations et voir des choses que l’esprit humain est à peine capable d’imaginer. 8 (I) et 7 (A)

 

Nouvelles

Dai, Sijie : Trois vies chinoises (Flammarion, 2011)

Trois contes familiaux modernes et atemporels. Dans l'île-prison, le jeune Ho Chi Minh est condamné à mort alors qu'il croit toucher à son heure de gloire. Un jeune peintre grandit entre les tas de téléviseurs en tentant de se construire une carapace pour affronter la vie. Le gardien du camp de rééducation de la Ferme de l'Aube impose à sa fille de patiner tous les hivers sous ses yeux. 2 (I)

 

Science-fiction

Bellagamba, Ugo : Tancrède : une uchronie (les Moutons électriques, 2009 ; Prix Rosny Ainé 2010)

1096, les Normands de Sicile répondent à l’appel à la croisade du pape Urbain II. Le jeune prince Tancrède est impatient d’en découdre avec les infidèles et de rendre le tombeau du Christ aux chrétiens. Mais, ce qu’il découvre en terre sainte bouleverse l’idée qu’il se faisait du monde. 6 (I) et 4 (A)

Bordage, Pierre : Ceux qui rêvent (Flammarion, 2010)

Clara est enlevée pour être mariée de force à un riche industriel de la Nouvelle France. Jean traverse clandestinement l’Atlantique afin de retrouver et délivrer celle qu’il aime. 5 (I)

Histoire

Semprun, Jorge : Une tombe au creux des nuages : essais sur l'Europe d'hier et d'aujourd'hui (Climats, 2010)

Jorge Semprun propose ici des réflexions sur l'histoire de l'Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. 6 (I)

Servan-Schreiber, Jean-Claude : Tête haute : souvenirs (Pygmalion, 2010)

A 92 ans, l'auteur publie ses souvenirs de guerre, relatant ainsi un parcours extraordinaire au service de la France. Petit-fils de commerçants juifs allemands arrivés en France en 1875 et parfaitement assimilés, il a accompli les meilleures études à Paris et à Oxford. Dès 1940, il choisit de résister avant de débarquer en Provence en 1944 et de participer aux combats. 2 (I)

 

Sciences politiques et économiques

Zemmour, Éric : Mélancolie française (Fayard, Denoël, 2010)

Une réflexion sur la place de la France dans le monde d'aujourd’hui, en ce début de XXIe siècle. 5 (I)

Sociologie

Mantoux, Aymeric : Voyage au pays des ultra-riches (Flammarion, 2010)

Enquête sur la situation financière et le train de vie des familles faisant partie des très grandes fortunes. Sur les marinas, dans les foires d'art internationales, dans les vignobles de France, les champs de course, l'auteur a voulu comprendre comment et pourquoi les ultra-riches dépensent leur argent.   6 (I)

Pastoureau, Michel : Les couleurs de nos souvenirs (Seuil, 2010)

Ce journal chromatique de plus d'un demi-siècle compile souvenirs personnels, notations prises sur le vif, propos débridés, digressions savantes et remarques du sociologue, ethnologue et linguiste. Ce dernier retrace l'histoire des couleurs en France et en Europe et cherche à comprendre comment elles s'inscrivent dans la mémoire. 4 (A)

 

Voyages et aventures

Arthaud, Florence : Un vent de liberté : mémoires (Arthaud, 2009)

Autobiographie de celle qui fut surnommée la petite fiancée de l'Atlantique. Fille d'éditeur, elle effectue sa première course transatlantique à 17 ans, ouvrant la voie à une génération de skippeuses. Elle remporte la route du Rhum en 1990, la Transatlantique en 1997 et continue à participer à de nombreuses épreuves. 3 (I)

 

Retour au sommaire


 

Les coups de cœur des lecteurs et des bibliothécaires de la médiathèque Valentin Haüy - Août 2011

 

Romans

Clavel, Bernard : Brutus (Albin Michel, 2001) - Roman - Braille : 8 volumes en abrégé, gros caractères : 443 pages (V.D.B.)

Résumé : Une barge halée par des hommes remonte le Rhône jusqu'à Lugdunum, cité romaine, capitale des Gaules. A son bord, Brutus, un taureau camarguais, Vitalis le patron de la barge et Blandine, une jeune esclave ; ils vont être jetés dans l'arène où l'on torture les chrétiens.

Je souhaite vous faire partager ce roman que j'ai beaucoup aimé. Il est plein de nostalgie entre un jeune garçon et un taureau. Un coup de cœur de Sébastien (lecteur du 59).

 

Kerangal, Maylis de : Naissance d’un pont (Verticales, 2010) - Roman - Daisy : 6h43, Braille : 5 volumes en intégral

Résumé : La construction d'un pont dans la ville de Coca, Californie, vue par des hommes aux histoires et cultures bien différentes. Prix Médicis 2010.

Ce roman raconte sur un ton épique un chantier gigantesque dans une ville de fiction, quelque part en Amérique latine. De la conductrice de camion, mère-courage, au chef de chantier mystérieux,  des dizaines de destins convergent vers ce pont qui concentre toutes les contradictions du monde. Mais le ton n’est pas celui de la fable morale, l’écriture est tendue de bout en bout, portée par un souffle qui donne à chaque personnage de la gravité et du relief. Un coup de cœur de Benjamin (lecteur du 75).

 

Langlois, Virginie : La grande Eclaire (Actes Sud, 2008) - Roman - Daisy : 08 h 52 mn

Résumé : En Californie, un étudiant en physique s'inquiète de la disparition de l'un de ses professeurs. Ce dernier ne tarde pas à le contacter pour lui demander de l'aide.

Ce roman raconte l'évolution de deux situations totalement différentes l'une de l'autre mais dans lesquelles, pourtant, les personnages de chacune sont liés. D'une part, Alessandra, jeune non-voyante et directrice d'un institut spécialisé fait la connaissance de Zach, peintre renommé en visite dans le sud de la France. D'autre part, Andrew Nicols, professeur de physique à l'université de Davis (Californie) disparaît subitement sans donner la moindre nouvelle. Cela inquiétera vivement Greg, l'un de ses élèves, qui mettra tout en oeuvre pour le retrouver, allant même jusqu'à quitter les Etats-Unis. L'enquête entreprise apportera la conclusion que ce professeur de physique avait un lien important avec Alessandra, Nicols n'étant de plus pas la véritable identité de ce personnage.

Je n'ai jamais mis aussi peu de temps pour lire un roman, de n'importe quel genre soit-il (en tout et pour tout, deux jours). En effet, nous avons ici affaire à un détonnant mélange d'intrigue policière avec enquête et de roman d'une vie avec un handicap, en l'occurrence la cécité. Il y a, au cours de cette histoire, un émouvant et fabuleux échange de compromis entre Allessandra, non-voyante de naissance pratiquement et Zach, voyant et se servant parfaitement de cela pour pratiquer la peinture.

Les rapports entre ces deux personnes sont un véritable paradoxe car comment imaginer le peintre se lier d'amitié (voire d'amour) avec la personne non-voyante ! Cela pourrait-il arriver dans la réalité?

A vous, chers lecteurs, de découvrir tout cela ! Je n'en dirai pas davantage ! Un coup de cœur de Jean-Christophe (lecteur du 25).

 

Nouvelles

Gogol, Nicolas : Le nez ; Le manteau (Gallimard, 2010) - Nouvelles - Daisy : 2h03

Résumé : Dans « Le nez », le major Kovliov rencontre son propre nez vêtu d’un uniforme doré. Dans « Le manteau », Akaki, employé modèle, recopie des documents du matin au soir jusqu’à ce que l’usure de son manteau le contraigne à le changer.

Deux nouvelles acides, écrites avec un humour à froid irrésistible, qui dressent le portrait d’un barbier et d’un petit fonctionnaire dans le Saint-Pétersbourg du milieu du XIXe siècle : le premier perd son nez, le deuxième rêve d’un manteau neuf – mais peut importe le prétexte, on est tout de suite emporté dans les tourbillons d’un univers fantastique et tragi-comique dont on ressort un peu sonné ! Un coup de cœur de Benjamin (lecteur du 75).

Riel, Jorn : La vierge froide et autres racontars (Gaïa, 1997 ; traduit du danois) - Nouvelles - Daisy : 3h33 - Braille : 6 volumes en intégral

Résumé : La nuit polaire est longue au Groenland. Pour la meubler, les chasseurs disséminés sur le désert de glace, se racontent leurs aventures, véridiques ou pas, leurs racontars, devant une bouteille de schnaps.

Au fil de ces histoires, Jorn Riel nous balade le long de la banquise et nous croisons la route de personnages hauts en couleur. Valfred, Anton, William le Noir, Lodvig ou encore Magnus von Veile, dit le Comte… se dévoilent pas à pas. Des nouvelles dépaysantes et rafraîchissantes pour cet été qui débute. Un coup de cœur de Cloé.

 

Science-fiction

Niogret, Justine : Chien du heaume (Mnemos, 2009) - Science-fiction - Daisy : 6h06

Résumé : Dans l'univers âpre et sans merci  du haut Moyen-âge, loin de l'image idéalisée que l'on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu'elle a de plus cher : son passé et son identité.

Chien du heaume n’est pas une midinette. Lorsque quelque chose la dérange, c’est à grands coups de hache qu’elle l’arrange. Héroïne d’une époque sur le déclin, Chien du heaume ne souhaite qu’une chose, savoir d’où elle vient.

Chien du heaume est le premier roman de Justine Niogret. C’est un roman d’héroïque fantasy même si, à dire vrai, les éléments narratifs caractéristiques du genre sont assez peu présents en réalité. Chien du heaume est une guerrière farouche et croyez moi, il ne fait pas bon être son ennemi ! Sur ce, bonne lecture ! Un coup de cœur de David.

 

Handicap

Goffman, Erving : Stigmate : les usages sociaux des handicaps (Minuit, 1976) – Handicap – Daisy : 6h59

Résumé : Une étude sur le sujet du stigmate, autrement dit, sur la situation de l'individu que quelque chose empêche pleinement d'être accepté par la société.

Stigmate est un classique de la sociologie moderne. Dans ce texte publié en 1963 Erving Goffman développe une métaphore à visée pédagogique : il présente le handicap, quel que soit sa nature, comme un stigmate qui interfère dans les relations entre ceux qui en sont porteurs et le reste de la population. Si Goffman lui-même prend soin de mettre en garde ses lecteurs contre le risque deprendre trop au sérieux cette métaphore elle reste, par sa facilité de compréhension, un éclairage très intéressant de l’objet que peut être le handicap pour un sociologue. Un coup de coeur de Luc.

 

Musique

Montagné, Gilbert : J'ai toujours su que c'était toi (Calmann-Lévy, 2011) – Musique – Braille : 2 volumes en abrégé

Résumé : Le chanteur Gilbert Montagné lève le voile sur les secrets qui ont bercé sa jeunesse, et sur les expériences traumatisantes de ses parents sous l'Occupation allemande. Enfant choyé, confident de sa mère, il raconte les années difficiles, la recherche et la découverte du bonheur avec son épouse Nikole et le bonheur de composer à son tour une famille.

J'ai entendu parler de cet ouvrage bien avant de le lire, Gilbert Montagné ayant été invité à plusieurs reprises dans les émissions et journaux télévisés. Le seul fait de l'entendre résumer cette bouleversante histoire m'a donné l'envie de me reporter à ces pages, remplies à la fois d'émotion et d'optimisme. Ma lecture a confirmé l'idée que je me faisais de l'histoire.

La vie des deux Jeanne (la mère de Gilbert portait également ce prénom) aurait très bien pu être associée à un roman alliant le suspense et l'amour, tout cela jusqu'à la dernière page. Vous découvrirez, au cours de votre lecture, une facette de Gilbert Montagné que vous ne connaissiez pas (c'est en tous cas ce que j'ai ressenti). Un coup de coeur de Jean-Christophe (lecteur du 25).

 

Voyage et aventures

Tabarly, Eric : Mémoire du large (Fallois, 1997) - Voyage et aventures - Braille : 12 volumes en intégral

Résumé : Un marin exceptionnel et un concepteur de nouveaux voiliers évoque ses souvenirs avec émotion et grande modestie.

J'ai lu ce récit d'Eric Tabarly. Il nous fait partager toute sa vie de sa plus petite enfance jusqu'à sa gloire de marin. Un coup de cœur de Sébastien (lecteur du 59).

 

Retour au sommaire


 

 

Rapport annuel d'activité
du conseil d’administration
de l'Association Valentin Haüy
pour l’exercice 2010
présenté à l’Assemblée Générale du 9 juin 2011

 

PAR JEAN-MARIE CIERCO – Secrétaire Général

 

 

2010 : une dynamique de développement durable

 

 

Introduction

 

Le « développement durable » est le plus souvent assimilé aux choix d’une économie environnementale mais le mot est utilisé ici au sens propre pour caractériser la dynamique dans laquelle s’est engagée notre Association. Développer durablement nos services peut être illustré, parmi les nombreuses activités de notre Association au service des personnes aveugles et malvoyantes, par cinq exemples d’innovation en 2010 : 

- La sensibilisation à la déficience visuelle par une communication multimédia pour le grand public ;

- La reconnaissance des compétences, avec, pour la première fois en France, des salariés déficients visuels qualifiés SST (Sauveteur Secouriste du Travail) ;

- Le cinéma pour tous avec le 1er festival de l’Audiovision en parallèle avec le Festival de Cannes ;

- Le sport à l’honneur avec l'organisation d'un Triathlon en duo dans le cadre prestigieux du domaine de Versailles ;

- Le livre sonore : nos usagers peuvent recevoir gratuitement chez eux, par téléchargement, sous 24 heures maximum, les livres audio commandés à la médiathèque.

Si ces quelques exemples mettent en avant des entités particulières, n'oublions pas que les succès obtenus sont collectifs et que l'engagement important de tous, salariés et bénévoles, dans les Comités Régionaux et Locaux, les Établissements et au Siège, est indispensable pour assurer la réussite du développement durable de nos  services.

 

 

I – Gouvernance et ressources humaines

 

Les bénévoles et les salariés jouent un rôle complémentaire dans le fonctionnement de nos services.

 

La dynamique de développement durable du bénévolat a été accentuée en 2010. Citons :

- La mise en oeuvre des conclusions du groupe de travail « bénévoles » ;

- La diffusion de la charte du bénévolat ;

- La réalisation de quatre journées de sensibilisation à la déficience visuelle et de présentation de l’AVH aux nouveaux, bénévoles et salariés ;

- La poursuite des opérations de recherche des bénévoles ;

- Le recours au mécénat de compétences ;

- La valorisation du travail réalisé par les bénévoles, demandée par le Comité de la Charte, estimée approximativement à environ 218 ETP.

 

L’instance opérationnelle de direction, le Bureau, s’est réunie 10 fois dans l’année. Composé de 3 personnes aveugles et 3 personnes voyantes, il a vu l’arrivée de Marc Aufrant, tout jeune retraité de l'INSEE, remplaçant Philippe Chazal qui a souhaité se consacrer davantage à sa fonction de Président pour la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA).

Le Conseil d’Administration s’est réuni 5 fois dont 2 sur une journée entière dans un souci de partage plus approfondi (encore une innovation) et le Siège a renoué avec les réunions de Responsables de Service.

 

2010 voit se confirmer l'effort entrepris en 2009 pour une meilleure gestion du  personnel salarié avec une stabilisation des entrées/sorties. L’emploi représente, au Siège, au Centre Résidentiel et dans les Comités, 165 ETP correspondant à une masse salariale brute de 8,6 millions d’euros, en augmentation de 3,33% due en partie à l'évolution de la valeur du point de 1,82%. La différence, soit 1,51%, a permis de financer 2 créations de poste, 34 promotions, dont 4 au Centre Résidentiel et 12 dans les Comités.

 

Afin que les services apportés se développent durablement, l'effort de formation professionnelle s’est poursuivi en 2010. 70 salariés en ont bénéficié contre 58 en 2009 pour un montant de 61 k€. Une formation collective obligatoire au management a été organisée à l’intention des Responsables de Service salariés les préparant notamment à la conduite des entretiens professionnels d'évaluation. Elle a été étendue cette année à leurs adjoints et aux salariés des Comités. Les formations obligatoires ont représenté 16 k€. Nous avons tenté une expérience, la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) de 4 salariés déficients visuels, expérience pleinement réussie puisqu'ils ont tous obtenu la certification.

 

Comme en 2009 pour les salariés du Siège, un important travail a été accompli pour régulariser les rappels d'ancienneté et d’astreintes concernant les salariés du Centre Résidentiel et ceux d'Arvert.

 

Par ailleurs, 39 réunions se sont tenues avec les IRP : Délégués du personnel, Comités d'Entreprise et CHSCT.

 

 

II – Comités régionaux et locaux

 

L’activité des Comités Régionaux et Locaux dans leur ensemble reste soutenue en 2010. Les opérations de sensibilisation du public ou d’entreprises au handicap visuel et à l’accessibilité ainsi que la participation à différentes instances (CDAPH, CDCPH, CCAS,…) ont encore mobilisé nos équipes. L’instance chargée de la coordination se réunit une fois par mois. Elle s’est mobilisée particulièrement cette année sur 2 chantiers importants :

- L’accessibilité des locaux avec une première enveloppe de 485 k€ votée par le Conseil d’Administration (CA) ;

- Les séjours de vacances, dont 2 à Grasse.

 

L'Association remercie chaleureusement tous les bénévoles et salariés des Comités et du Siège qui ont assumé merveilleusement leur mission de service de terrain pendant de longues années et ceux qui ont accepté de prendre le relais. Le Délégué aux Comités Régionaux et Locaux s’est rendu dans 26 Comités au cours de l’année. Les rencontres inter-comités, les réunions des responsables des bibliothèques sonores, les journées d’information sur l’Association proposées aux nouveaux responsables se sont poursuivies. Fin 2010, on comptait 115 représentations : 71 Comités et 44 Correspondances. Nous avons accueilli 11 nouveaux Présidents dont 5 sont déficients visuels.

 

Le nombre d'usagers accueillis reste constant. Les 3/4 sont malvoyants et la moitié ont plus de 60 ans. Le départ de bénévoles âgés dans les Comités et Correspondances a fait légèrement baisser le nombre total de bénévoles cette année, en dépit des efforts de communication opérés par le Siège. Le bénévolat mobilise néanmoins environ 2 700 personnes. 

 

Quelques faits marquants de l’année :

- Yvelines : avec le soutien du Service national des Sports, premier Triathlon en duo dans le très prestigieux parc du Château de Versailles ;

- Lyon : inauguration du « Clavier braille », monument imaginé par l’un des Responsables du Comité, en hommage à Louis Braille, et édifié grâce au soutien de nombreuses entreprises et de la Ville ;

- Deux-Sèvres : concert d’orgue par Monsieur Pagenel, brillant organiste aveugle, ancien élève de l’Institut National des Jeunes Aveugles (INJA) ;

- Besançon, Brest, Châteauroux, Lille, Nancy, Niort, Paris, Reims, Toulouse, en partenariat avec les écoles de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles (FFAC) : parrainage de 10 chiens guides ;

- Dijon : Cours de secourisme ;

- Yvelines, Isère et Vaucluse : installation dans de nouveaux locaux (à Versailles et à Grenoble par acquisition de l’AVH) ;

- Signature de partenariats, nouveaux ou renforcés, avec :

* l’Association "Pourquoi Pas Moi" dans le département de l'Ariège ;

* la Ville de Lisieux : formation à l'informatique adaptée et médiathèque ;

- Un travail de rapprochement avec l’Association locale "Tec-tec DV" de l’Île de La Réunion a conduit à l'ouverture d’un nouveau Comité à partir du 1er janvier 2011.

 

Ce bref panorama de l'activité de nos Comités Régionaux et Locaux montre leur importance pour la population déficiente visuelle et le dévouement sans faille des bénévoles et des salariés qui s'en occupent.

 

 

III – Établissements

 

L’éducation et la formation professionnelle

 

2010 a été marquée par l’ouverture au CFRP d’une nouvelle  formation «  Praticien bien-être », avec 12 stagiaires. Il est à noter que la formation de kiné subit d'importantes transformations. L'État, notamment, délègue désormais aux Directeurs d’établissement toutes les procédures concernant les stages. Le CFRP a accueilli cette année 145 stagiaires en augmentation de 5% par rapport à 2009. Si le projet d'allongement de la formation de kiné devait voir le jour, celui-ci aurait nécessairement des conséquences tant sur le plan des personnels que des locaux. Cette année, la réussite aux examens est de 97%, encore en progrès sur l’an dernier.

 

L'IMPro de Chilly-Mazarin, malgré le contexte budgétaire de plus en plus tendu, se traduisant par des sous dotations salariales et des retards de paiement, a réussi à se maintenir. Il accueille 33 adolescents de 14 à 20 ans pour une capacité de 36 places encadrés par une équipe pluridisciplinaire de 37,4 ETP. 11 jeunes ont quitté l’établissement au cours de l’année ; malheureusement, 54% d’entre eux sont retournés dans leur famille. L'orientation professionnelle de ces jeunes reste difficile, notamment à cause de l'exigence de plus en plus forte de polyvalence dans les ESAT, établissements dans lesquels ils sont majoritairement orientés.

Les projets de Service d’Accompagnement à l’Insertion Professionnelle et Sociale pour Déficients Visuels et de Foyer Occupationnel sont toujours d'actualité.

 

L’aide par le travail

 

Nos deux ESAT accueillent 142 travailleurs handicapés dont la moitié est hébergée sur place.

 

En plus du travail et de l’hébergement, le centre « ODETTE WITKOWSKA » (Sainte-Foy-lès-Lyon) offre un accueil de jour (12 places) et un SAVS (30 places). Pour ce centre, les retards de notification de la CDAPH provoquent une baisse du nombre des journées facturées, très préjudiciable financièrement. L’évaluation interne mise en place a permis de définir les grandes orientations pour les années à venir telles que développer le partenariat et le travail en réseau. Une bonne nouvelle : le Conseil Général du Rhône et l'ARS ont accepté le financement d’un plan pluriannuel d’investissement de 3 millions d’euros sur 5 ans.

 

Le centre d’ESCOLORE (Puy-de-Dôme), en revanche, ne bénéficie pas de la même écoute de l’ARS, ce qui bloque depuis plusieurs années le projet, nécessaire, de réaménagement des ateliers. En 2010, l’objectif de développement de l’autonomie des travailleurs a été poursuivi. Le centre a connu 5 départs de travailleurs handicapés mais n’a pas pu les remplacer au même rythme. Malgré cette baisse d’effectif et les frais de personnel non financés, le résultat du centre est équilibré cette année grâce à l’effort de réduction des charges.

 

L’insertion en entreprise

 

Les évolutions en 2010 de nos deux ENTREPRISES ADAPTÉES de Paris (La Villette) et Nantes (Frère Francès) sont très contrastées.

 

À l’ATELIER DE LA VILLETTE, suite à des départs, 8 personnes ont été embauchées dont une personne « chargée d’accompagnement social et professionnel » des usagers. Des formations axées sur « l’estime de soi » ont été très bénéfiques pour les participants. Le détachement de personnel reste une activité importante et représente 23% du chiffre d’affaires. L’atelier affiche un résultat positif pour la seconde année consécutive : +11%. Sans oublier la conquête de nouveaux clients, la fidélisation des clients existants est un axe fort de la politique commerciale. L’ensemble représente aujourd’hui pas moins de 240 entreprises.

 

Pour « FRÈRE FRANCÈS », à Nantes, 2010 a été une mauvaise année. Le nombre de chaises réparées a baissé de 22% alors que les frais fixes et les frais de déplacement sont élevés pour répartir le travail entre les 20 chaisiers domiciliés autour de Nantes sur 7 départements. La rénovation du site Internet, les efforts de publicité et une meilleure présence sur les marchés devraient améliorer la situation.

 

La vie en résidences

 

L’année 2010 au CENTRE RÉSIDENTIEL de Paris a vu le foyer de jeunes travailleurs occupé à 100% et toutes les demandes d’entrée n’ont pu être satisfaites. Un partenariat a été tissé avec une mutuelle, sous forme de réunions d’informations, ainsi qu’avec l’ASATAF, pour l’aide à la recherche d’emploi.

La résidence personnes âgées est occupée à 82% avec des résidents de 55 à 101 ans. Les animations sont nombreuses. La salle de lecture a été réaménagée et possède désormais un télé-agrandisseur ainsi qu’une machine à lire.

La rénovation des appartements a été poursuivie (11 logements) ainsi que le renouvellement du mobilier. Suite aux problèmes de légionellose, les contrôles effectués ont donné toute satisfaction.

 

Le succès du CENTRE DE VACANCES D’ARVERT ne se dément pas avec l’organisation de 11 journées de plus que l’an passé et un niveau de réservations élevé, grâce notamment aux nouveaux séjours à thème. Malgré la croissance d’activité et le réajustement de certains tarifs, l’équilibre financier ne peut être atteint en raison de la faible capacité de l’hébergement. La satisfaction des vacanciers est unanimement exprimée.

 

 

IV – Communication, publications, dons et legs

 

Faire connaître aux personnes aveugles et malvoyantes les services que notre Association propose à leur attention à Paris et en région, informer le plus grand nombre sur nos activités et sur tous les domaines qui concernent la déficience visuelle, pérenniser et développer les ressources issues de la générosité du public, tels sont les principaux objectifs de 3 services qui collaborent étroitement au sein d’un même département : le Service des Dons, le Service Communication et les Publications.

Nos deux publications principales : « le Valentin Haüy Actualités » - en caractères ordinaires - et « le Louis Braille » - en braille, audio et gros caractères - ont été rénovées en 2010. Des retours positifs venant de nos abonnés nous permettent de penser que ces transformations étaient attendues. En particulier la nouvelle formule du Valentin Haüy Actualités, très allégée, a permis d’en multiplier la diffusion par 10 à coût constant. L’audience de la lettre électronique « VH Infos » a également progressé de 15%.

Pour la première fois cette année, le Service des Dons a lancé, pour soutenir l’appel à la générosité du public, une campagne de sensibilisation à la télévision et sur Internet, bénéficiant des différents dispositifs d’aide gracieuse aux associations développées par ces médias. Cette campagne « multicanal » (marketing et médias) a suscité l’adhésion de nombreux nouveaux donateurs (+30% par rapport à notre base). Parmi les actions nouvelles mises en place, citons l’opération « Livre AudioSolidaire » sur Internet qui a permis, grâce au trafic généré par les Internautes ainsi que par les nombreuses reprises dans les médias, de développer significativement la notoriété de l’Association, en particulier auprès d’un public plus jeune.

Tenant compte de la place croissante qu’occupe Internet dans notre vie quotidienne, le Service Communication a lancé un vaste chantier visant à doter les Comités Régionaux et Locaux d’un site Internet de conception unique, déclinable selon les spécificités locales. L’objectif est de permettre à l’ensemble des personnes déficientes visuelles, quel que soit leur lieu de résidence, d’être informé des activités, agendas, événements du Comité AVH le plus proche, tout en développant pour l’Association une visibilité plus grande et une image harmonisée. Sans oublier les actions de communication permanentes (présence dans les salons, relations presse, etc.), citons aussi la réalisation d’un film de sensibilisation à la déficience visuelle qui sera largement diffusé en 2011.

Sur le plan de la communication interne à notre Association, un nouvel élan a été donné en 2010 avec la rénovation du Serveur Intranet du Siège et l’amorce d’un projet de Serveur Extranet.

 

Le Service des Legs ne connaît l’ensemble des éléments d’actifs et de passifs des legs annoncés en 2010 qu’avec un certain délai, ce qui est normal compte tenu des lenteurs administratives inhérentes à ce type de dossiers. On ne peut donc logiquement donner des chiffres significatifs de rentrées propres aux dossiers ouverts en 2010. Par contre, il faut savoir que le nombre de dossiers ouverts en 2008 était de 40, de 47 en 2009 et seulement de 30 en 2010. On peut affirmer, sans grand risque de se tromper, qu’une baisse de 36% du nombre de dossiers ouverts en 2010 par rapport à 2009 entraînera des rentrées moindres, bien que l’on puisse toujours espérer un très bon dossier parmi l’ensemble.

 

 

V – Services généraux & travaux

 

L’équipe des Services Généraux qui comprend 9,2 ETP a été renforcée depuis avril 2010 par une équipe Travaux composée de 2 bénévoles (1/2 ETP) très compétents et disponibles. Le budget en augmentation de 22% s’explique en partie par les nombreux travaux importants et nécessaires engagés cette année, dont certains imprévisibles :

- Reconstruction de la médiathèque après l'incendie du 9 février 2010 ;

- Importants travaux concernant le chauffage ;

- Diverses rénovations dont la bibliothèque patrimoniale ;

- Création d'un studio de mixage ;

- Mise aux normes des ascenseurs ;

- Remise en état du circuit électrique après surtension grave ayant entraîné beaucoup de dégâts sur l’appareillage.

Par ailleurs, ces bénévoles ont suivi plusieurs projets et études au Siège comme dans les Établissements et les Comités Régionaux et Locaux :

- Contentieux avec la Ville de Paris concernant le Centre Résidentiel ;

- Projet d’aménagement du local de Marseille ;

- Étude d’un projet concernant le bâtiment du 9 rue Duroc,…

Enfin, notons qu’il a été mis en place une réunion mensuelle de coordination entre les Services Généraux, le CFRP et le Service Accessibilité et que l’équipe Travaux participe activement au diagnostic accessibilité. Notre Association se devra d’être le plus exemplaire possible concernant le respect des normes en matière d’accessibilité applicables au plus tard au 31 décembre 2014.

 

 

VI – Service social

 

Est-il besoin de rappeler que ce Service revêt toujours une grande importance. En effet, si des avancées sociales sont indéniables en matière d’allocation, d’accessibilité,… il n’en reste pas moins que la perte de la vision plonge les personnes touchées et leur entourage dans un grand désarroi moral et souvent financier, perte de l’emploi avec ses conséquences multiples. Et les crises, telle que celle que la société française rencontre depuis plusieurs années, atteignent toujours plus durement les populations fragilisées. Nos usagers peuvent ainsi bénéficier auprès de notre Association de conseils sociaux et juridiques, en économie sociale et familiale, de l’aide d’un psychologue, d’une écoute téléphonique deux demi-journées par semaine, d’un service de lecture de documents administratifs et autres ainsi qu’une aide pour remplir lesdits dossiers en tout genre. À lui seul, ce service a reçu près de 1 500 personnes, ce qui prouve, s’il en était besoin, que même à l’heure de l’informatique, les personnes aveugles et malvoyantes ont encore grandement besoin dans leur ensemble d’aides humaines. Remarquons que 43% des personnes s’adressant aux assistantes sociales sont des personnes sans emploi et que 253 d’entre elles sont nouvelles. Les entretiens et suivis de dossier ont le plus souvent pour objet :

- l’inaptitude au travail,

- le licenciement,

- la retraite,

- les successions,

- l’imposition,

- les prestations sociales,

- les conflits avec l’Administration,

- les demandes de logement,

- le surendettement,…

En dehors du Service Lecture-Écriture, près de 1 200 entretiens individuels ont été effectués dont 48% concernent de nouvelles personnes.

Rappelons que ce Service effectue régulièrement la mise à jour d’un CD regroupant l’ensemble des textes réglementaires relatifs au droit des personnes handicapées. Désormais, une permanence d’assistance sociale une journée par semaine est assurée dans notre Résidence-services parisienne.

Notre Fonds Central de Solidarité a accordé, cette année encore, 31 prêts pour un montant de 71 804 €. Par ailleurs, 10 ordinateurs adaptés et 28 machines à lire ont été attribués moyennant une petite participation.

 

 

VII – Culture

 

1 - La Médiathèque

Suite à l'incendie de la Médiathèque en février, on s'attendait à ce que tous les indicateurs chutent de manière considérable compte tenu de la fermeture complète durant quelques semaines et de la fermeture au public le reste de l'année. Il n’en a rien été. Certes si les prêts de livres ont un peu baissé mais bien moins qu'on ne l'imaginait, d'autres services sont montés en flèche. Et cela, grâce au dynamisme de toute l'équipe qui a, dans des conditions difficiles, tout mis en oeuvre afin que les déficients visuels puissent continuer à lire. Au nom de la Direction et des usagers, qu'ils en soient ici chaleureusement remerciés.

Quelques chiffres confirmant ce qui précède par rapport à 2009 :

- Prêts de livres : -14%

- Ouvrages mis à disposition : +50%. Cette importante augmentation est due aux échanges avec d'autres associations francophones et à l'accès à la plateforme Platon de la Bibliothèque nationale de France (BnF)

- Nouveaux livres braille : +132%

- Nouveaux livres sonores : +200%

- Nombre de partitions musicales cataloguées informatiquement : 3 231. On estime à 10 fois plus celles qui restent à cataloguer

- Téléchargement : en 1 mois, 250 abonnés ont emprunté 3 000 ouvrages.

 

2 - L'Audiovision

70 nouveaux films, soit +32% par rapport à 2009.

1er festival Audiovision Valentin Haüy : 28 projections largement médiatisées de 7 films devant plus de 700 spectateurs déficients visuels. 4 films projetés au moment de leur sortie.

 

3 – L’Imprimerie

L’Imprimerie du Siège a vu sa production de pages Braille baisser de 16% et sa production de plaques PVC et aluminium de 22%. Il en résulte une diminution du chiffre d'affaires de 8,62%. 20% de cette production est pour l'interne et la moitié des 80% restants concerne les revues. Cette diminution s'explique en partie par une chute inquiétante en mai et juin des commandes. Une étude est actuellement en cours afin d'améliorer la situation. L’adaptation des fichiers numériques des éditeurs s’automatise peu à peu et permet d’ores et déjà la mise à disposition d’une dizaine de titres par semaine aux usagers braillistes de la Médiathèque.

 

4 - Notre musée voit sa fréquentation augmenter de plus de 6%. Il est à noter la restauration des bustes de Louis Braille, de Valentin Haüy et de Maurice de la Sizeranne.

 

 

VIII – Actions internationales

 

En plus de nos actions habituelles :

- participation aux différentes instances internationales (rappelons que Mme Madray-Lesigne a été réélue Présidente de l’UFA (Union Francophone des Aveugles) ;

- actions de solidarité avec les pays francophones en développement par :

* remise de Bourses à des étudiants méritants,

* soutien et développement de l'informatique adaptée par des dons de matériels,

* aides au fonctionnement d'écoles et à la formation d'enseignants spécialisés,

* aides individuelles en matériel pédagogique.

L'année 2010 a été ponctuée par 3 événements majeurs :

- l’organisation de l'AG de l'UFA à Montréal

- la présentation de l'oeuvre de Louis Braille au Congrès organisé par l’Union des Aveugles de Corée du Sud

- la mise en place, en partenariat avec l'ICEVI, d'un plan d'intégration de 1 000 enfants dans des écoles ordinaires sur 4 ans au Burkina Faso. Si l'expérience est positive, ce programme devrait s'étendre à d'autres pays d'Afrique francophone.

L'efficacité de nos actions internationales est très appréciée de nos partenaires comme des bénéficiaires, si on en croit les retours que nous en avons.

 

 

IX – Aide à la vie quotidienne et autonomie

 

Le nombre d’élèves aux cours de Braille reste stable. Par contre, entre 2008 et 2010, le nombre de nouvelles inscriptions aux cours de Braille par correspondance a augmenté de 33%. 25% des nouveaux inscrits sont des voyants. Puisque nous sommes dans le relief, rappelons que nous avons un spécialiste qui fabrique des plans en relief, surtout pour les instructrices de locomotion mais aussi pour nos usagers.

 

Le CERTAM a vu son effectif passer de 2,7 ETP à 3,7 et d'une vingtaine à une trentaine de bénévoles, permettant notamment ainsi la création d'un pôle dédié à APPLE. Plus de 43 fiches et 5 dossiers de fond sont actuellement consultables sur le site certam-avh.com.  Une page FaceBook, un compte Twitter et un profil de social bookmarking Delicious ont également fait leur apparition. De plus, sur Vivre FM (93.9), le 3ème vendredi de chaque mois, le CERTAM aborde une thématique particulière de 10h à 11h.

Une délégation de l'équipe s'est rendue au Salon mondial des aides techniques.

 

Les points forts des Clubs de l’informatique adaptée et des nouvelles technologies sont :

1 - Renouvellement de l’équipe de la Coordination

2 - Poursuite de l’investissement humain et matériel sur le matériel APPLE

3 - Changement de locaux pour des espaces de formation plus spacieux

4 - Formation de formateurs des Comités (Dreux, Dax, Blois, Le Cannet,…)

5 - Journées de rencontre des Clubs (38 personnes appartenant à 24 clubs sur 45 - 2 x 2 journées toujours très appréciées et instructives)

6 - Liste de discussion initialisée pour MAC pour déficients visuels.

 

Les activités 2010 du Service Accessibilité peuvent être regroupées autour des principaux thèmes suivants :

- l’action locale à la demande de la Préfecture de Police avec la participation à la visite d’autorisation d’ouverture d'une centaine d’Établissements Recevant du Public (ERP), la participation à la Commission Consultative Départementale de Sécurité et d’Accessibilité (CCDSA) et l’examen de permis de construire ;

- la réponse à des demandes d’avis en accessibilité portant sur des études de diagnostic, des aménagements d'établissements ou la participation à des commissions communales d'accessibilité, ou à des organisations comme Tourisme et Handicap ;

- la participation à des structures nationales représentatives des personnes handicapées  CFPSAA et CNCPH, notamment sur les transports avec la RATP et sur le projet d'un nouvel arrêté prenant davantage en compte l'accessibilité des personnes déficientes visuelles ;

- la participation à des actions de sensibilisation sur l’accessibilité, telles que le Forum de l’Accessibilité, le partenariat pour les Trophées de l'Accessibilité.

Enfin, cette année a été particulièrement marquée par :

- le lancement et le pilotage de l'étude du diagnostic des locaux du Siège et du CFRP qui comprendra des préconisations et l'estimation des travaux à réaliser pour la mise en conformité des lieux d'ici 2015 ;

- la mise en place d'une Commission Accessibilité de l'AVH réunissant tous les Correspondants accessibilité des Comités.

 

Concernant le Service du Matériel Spécialisé, on constate une baisse du chiffre d'affaires d'environ 3%. Notons que cette année, le magasin a eu moins de subventions et de dons dédiés. La formation suivie par un salarié aux USA concernant la réparation des machines Braille Perkins devrait permettre de renforcer encore la place de l'AVH sur le marché et contribuer à faire progresser le chiffre d'affaires. Nous avons, par ailleurs, participé à 6 salons. Nous avons pour projets : une ouverture le samedi, une meilleure publicité,... L’audit en cours nous aidera sans aucun doute à améliorer le service rendu à nos usagers.

 

 

CONCLUSION

 

Ce tour d'horizon de l'activité de notre Association durant l'année 2010 montre que malgré les difficultés, les bénévoles et les salariés mettent tout en œuvre non seulement pour maintenir et améliorer la gamme des services proposés traditionnellement aux personnes aveugles et malvoyantes mais aussi pour innover et assurer un développement durable des services. Nous pouvons notamment être fiers d'employer plus de 260 travailleurs handicapés. Dans les années à venir, il nous faudra poursuivre nos efforts d'adaptation à l'évolution de notre société et profiter notamment de l'évolution technologique afin d'aider davantage les jeunes et moins jeunes déficients visuels.

 

 

Lexique des sigles

 

ARS :             Agence Régionale de Santé

 

ASATAF :      Association des Standardistes et Agents Techniques Aveugles de France

 

CCAS :          Caisse Centrale d’Activités Sociales

 

CCDSA :       Commission Consultative Départementale de Sécurité et d’Accessibilité

 

CDAPH :       Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées

 

CDCPH :       Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées

 

CERTAM :     Centre d’Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour les Aveugles et les Malvoyants

 

CFPSAA :     Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes

 

CFRP :           Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle

 

CHSCT :        Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail

 

CNCPH :       Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées

 

ERP :             Établissement Recevant du Public

 

ESAT :           Établissement et Services d’Aide par le Travail

 

ETP :              Équivalent Temps Plein

 

FFAC :           Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles

 

ICEVI :            The International Council for Education of People with Visual Impairment

 

IMPro :           Institut Médico-Professionnel

 

INJA :             Institut National des Jeunes Aveugles

 

INSEE :          Institut National de la Statistique et des Études Économiques

 

IRP :               Instances Représentatives du Personnel

 

OPCA :          Organisme Paritaire Collecteur Agréé

 

SAVS :           Service d’Accompagnement à la Vie Sociale

 

UFA :              Union Francophone des Aveugles

 

Retour au sommaire


 

Chiffres clés de l’année 2010

 

Ressources humaines

 

481 Salariés dont :

 

- 131 au Siège

- 63 dans les Comités 

- 52 à l’ESAT Odette Witkowska

- 40 à l’ESAT d’Escolore 

- 47 à l’Entreprise Adaptée de La Villette

- 25 à l’Entreprise Adaptée Frère Francès

- 56 au CFRP

- 48 à l’IMPro de Chilly-Mazarin

- 17 au Centre Résidentiel Paris 19ème

- 2 au Centre de Vacances d’Arvert

 

Sur les 481 salariés, 119 sont handicapés.

 

3 148 (dont 2 764  bénévoles dans les Comités Régionaux et Locaux) bénévoles réguliers voyants ou non-voyants donnant tout ou partie de leur temps et effectuant 305 562 heures de bénévolat

 

Personnes handicapées employées par les esat de l’avh (non comptabilisées dans l'effectif de l'AVH)

 

- 93  à l’ESAT Odette Witkowska

- 49  à l’ESAT d’Escolore

      

- Soit un total de 142 travailleurs handicapés

    

Formation

 

CFRP :

- 141  Etudiants

- 33  Diplômés en 2010 dont 20 en masso-kinésithérapie

 

IMPro Chilly-Mazarin :

- 33  Elèves, en internat

 

Foyers de vie :

 

- 64  Résidents au Foyer d’Hébergement Odette Witkowska

- 33  Résidents au Foyer d’Hébergement d’Escolore (dont 24 sur le site d’Escolore et 9 en appartement foyer sur Billom)

- 92  Résidents aux foyers  CFRP à Paris

 

 

Résidences - services

 

- 50  Résidents personnes âgées au Centre Résidentiel à Paris

- 38  Résidents jeunes travailleurs au Centre Résidentiel à Paris

 

Service social

 

- 303  personnes reçues pour la première fois

- 47 aides financières

- 1 096 entretiens auprès des assistantes sociales et de la conseillère en économie sociale et familiale

- 65 consultations auprès de la psychologue

- 137 consultations auprès du conseiller juridique

- 857 appels reçus par le service juridique

- 58 personnes reçues pour les déclarations d’impôt

- 4 283 appels reçus au service d’Action Sociale

- 1 495 accueils à SOS Lecture-Écriture

- 428 appels à « Ecoute Déficience Visuelle »

- 31 prêts accordés par le Fonds Central de Solidarité représentant un montant de 

- 71 804 Euros dont  7 prêts pour l’acquisition de matériels informatiques (non compris machines à lire et télé-agrandisseurs)

 

Cours de locomotion

 

- 247  stagiaires en région

 

Attribution de chiens-guides

 

- 10 chiens-guides

 

Cours de braille par des formateurs bénévoles

 

- 327 élèves (dans 34 comités)

 

Cours de braille par correspondance

 

- 158 élèves

- 70 nouvelles inscriptions

 

 

Cours d’informatique adaptée

 

- 40 clubs d’initiation à l’usage personnel d’un ordinateur

- 459 élèves

 

Médiathèque

 

- 2 632   emprunteurs actifs

- 67 152 documents prêtés

    

Livres braille

 

* au siège

 

- 719 emprunteurs actifs

- 275 nouveaux titres proposés

- 5 021 ouvrages braille prêtés

 

* en province

 

- 2 734 titres disponibles

 

Livres sonores Daisy sur CDs

 

* au siège

 

- 2 004 emprunteurs actifs

- 1 036 nouveaux titres

- 56 295 ouvrages prêtés

 

Livres sonores Daisy en téléchargement (service créé le 25.11.2010)

 

- 250 emprunteurs actifs

- 2 762 ouvrages prêtés

 

Livres en gros caractères

 

- 89 emprunteurs actifs

- 58 nouveaux titres

- 729 ouvrages prêtés

 

Vidéothèque

 

- 309 emprunteurs actifs

- 2 094 films prêtés

 

 

Partitions en braille musical

 

- 87 emprunteurs actifs

- 175 nouveaux titres

- 251 partitions prêtées

 

Service Du Matériel Spécialisé

 

- 550 références

- 105 000 articles vendus

 

Musée

 

- 882 visiteurs

 

Actions de solidarité internationale

 

Formation de formateurs à l’informatique adaptée dans les pays francophones en développement ; programmes d’alphabétisation et aides en matériels pédagogiques ; participation aux diverses instances typhlophiles internationales (200 000 €)

 

Publications

 

- 1 Publication trimestrielle en caractères ordinaires (« Valentin Haüy Actualités»)

- 1 lettre électronique bimensuelle (« Valentin Haüy Infos ») : 3320 abonnés

- 5 revues en braille dont « Le Louis Braille » (en braille, CD audio, e-mail et gros caractères)

 

Site Internet

 

- 190 798 visites

 

Audiovision

 

- 283 séances en Province

- 174 films disponibles pour les comités

- 70 films audiodécrits

 

Imprimerie braille

 

- 2 883 959 pages embossées

- 5 910 pages de musique

  - 6 453 plaques embossées

- 15 revues embossées (dont 9 éditées par l’AVH)

  - 247 nouveaux titres (livres) édités pour la médiathèque

 

Retour au sommaire


 

Conseil d’Administration de l’Association Valentin Haüy
au 9 juin 2011

 

Membres du Bureau :

 

Gérard Colliot, Président

Gérard Jeannin, Trésorier

Jean-Marie Cierco*, Secrétaire Général

Marc Aufrant*, Vice-président

Philippe Paugam*, Vice-président

Béatrice de Rostolan, Vice-présidente

 

Autres membres :

 

Martine André*

Max Bouvy

Marie-Claude Brenot

Philippe Chazal*

Rémy Closset*

Jean-Louis Dufier

Alain Duverneuil*

Édouard Ferrero*

Stéphane Hagues*

André Kowalski

Françoise Madray-Lesigne*

Gérard Manon

Gabriel de Nomazy

André Nutte

Éric Obyn*

Pierre Tricot*

Françoise Trin

Christian Volle, Secrétaire du Conseil

 

* Non-voyant

Statutairement, les dirigeants de l’Association sont des bénévoles, à parité voyants et non-voyants.

 

 

 

Retour au sommaire


 

La téléphonie mobile s'adapte aux 15 000 déficients visuels
de l’Ile de La Réunion.

 

Depuis fin juin, SFR Réunion, HandiCaPZéro et l’Association Valentin Haüy proposent gratuitement un service complet.

 

Difficile de lire les offres d'un opérateur, comprendre sa facture de téléphone, identifier un contact dans son répertoire téléphonique, lire ses SMS ou courriels… pour une personne aveugle ou malvoyante. Heureusement, il existe un dispositif proposé gratuitement en France métropolitaine qui permet d'accéder aux informations adaptés des opérateurs (braille, caractères agrandis et audio) et à des logiciels dédiés qui en fonction des besoins vocalisent l’ensemble des fonctions du mobile et agrandissent les données de l’écran.

 

Jusqu’à présent, les DOM TOM ne bénéficiaient pas de ce type de dispositif qui garantit un accès à l'information et une accessibilité au mobile. Le Comité Valentin Haüy (AVH) Réunion souhaitait que soit mis en place un système similaire dans l’Ile de La Réunion. Depuis le 28 juin, c’est chose faite.

 

Pour toute information pratique sur ce nouveau service : handicapzero.org, rubrique téléphonie, SFR Réunion

 

Cette victoire contre l’inaccessibilité et l’isolement des personnes aveugles et malvoyantes est le fruit d’une coopération entre SFR Réunion, HandiCaPZéro et le Comité AVH de l’Ile de La Réunion.

 

Ce nouveau dispositif dans les DOM TOM est le premier du genre à appliquer les dispositions de la nouvelle charte FFT (Fédération Française des Télécoms) du secteur des Télécoms qui engage les opérateurs signataires, fixes et mobiles, à garantir un même service pour tous.

 

Cette collaboration où chaque acteur apporte son savoir-faire pourrait s'appliquer à d'autres départements et territoires d'Outre Mer où les besoins dans ce domaine restent à couvrir. Gageons que cette alliance des complémentarités ne reste pas une initiative isolée.

 

Le mobile est un gage d’autonomie et de sécurité pour les personnes aveugles ou malvoyantes. Cette année, la Grande Cause Nationale est la Solitude. En réunissant leurs compétences, ces trois partenaires ont participé activement à ce combat du quotidien en proposant un outil important de lutte contre l’isolement.

 

Retour au sommaire


 

Infos brèves

 

États généraux de la déficience visuelle :
Paris samedi 26 novembre 2011

 

 

La Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) organise à Paris le samedi 26 novembre prochain, les Etats Généraux de la Déficience Visuelle auxquels toute personne aveugle ou amblyope est cordialement invitée à participer.

Entre 9h 30 et 17h, cinq tables rondes seront organisées sur les thèmes suivants:

Chaque table ronde aura une durée de 45 minutes environ, après une brève présentation du rapporteur, les participants à la table ronde, choisis par lui, s’exprimeront pendant environ vingt minutes; enfin, une dizaine de minutes seront réservées aux questions de la salle.

Dès le 1er septembre prochain, cinq forums seront ouverts sur ces mêmes thèmes, afin que toute personne qui le souhaite puisse s’exprimer et poser des questions qui, rassemblées par le rapporteur, serviront de base à la discussion.

 

En fin de matinée et d’après-midi, les quatre principaux candidats aux élections présidentielles seront invités par nous à venir présenter leur programme en faveur des personnes handicapées et à répondre aux questions évoquées dans le mémorandum de la CFPSAA que nous leur adresserons début octobre.

Nous espérons la présence de Mesdames BACHELOT et MONTCHAMP en ouverture et conclusion de nos travaux.

Le déjeuner sera pris sur place, le lieu de la rencontre sera communiqué ultérieurement.

Plus de 1.200 participants étaient présents à l’UNESCO en décembre 2004, nous espérons faire aussi bien cette année et souhaitons que chacun reparte avec le sentiment d’avoir pu s’exprimer et être entendu.

 

Philippe CHAZAL
Président de la CFPSAA
Email : presidence@cfpsaa.fr

 

 

Dire le non-visuel
Journées d’études internationales et pluridisciplinaires

 

Avec le soutien de la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France et de la DRAC Languedoc-Roussillon

 

Coordonnées par Bertrand VERINE (Laboratoire Praxiling, UMR 5267), ces journées se dérouleront le lundi 5 septembre 2011 au CNRS de Montpellier et le mardi 6 septembre 2011 à l’Université Montpellier 3. Douze chercheurs y présenteront leurs travaux sur les facultés humaines d’entendre, de toucher, de humer, de goûter et de verbaliser ces perceptions. Ils feront converger sur un même corpus les approches de l’anthropologie, de l’histoire culturelle, de la psychologie, des études littéraires et de l’analyse linguistique des discours.

 

Les cent trente-cinq textes étudiés, dont trente-deux d’auteurs handicapés de la vue, ont été recueillis, en réponse à la consigne suivante : « narrer une expérience sensible autre que visuelle ou impliquant la description de personnages, d’objets ou de lieux grâce aux perceptions auditives, tactiles, olfactives ou gustatives ».

 

LUNDI 5 SEPTEMBRE
CNRS Montpellier

 

10h Carl Havelange, Université de Liège : D’une rive à l’autre : la mise en récit des stéréotypes de la cécité

11h Michèle Monte, Université de Lyon 2 : Étude lexicométrique des contextes d’emploi des principaux noms et verbes désignant des perceptions

11h45 Alain Rabatel, IUFM de Lyon : Du rôle du visuel en image dans la référenciation des perceptions autres que visuelles

14h30 Catherine Détrie, Université de Montpellier 3 : Rôle esthétique ou nécessité esthésique de la métaphore dans la représentation de la cécité ?

15h15 Mohammed Benjelloun, Université d’El Jadida : Stratégies de l’instance descriptrice en l’absence de vue

16h15 Bertrand Verine, Université de Montpellier 3 : Verbalisation des perceptions et modalisation : l’insécurité référentielle dans le discours des personnes aveugles

17h00 Viktoria von Hoffmann, Université de Liège : Les mots pour dire le goût : une construction historique et culturelle ?

 

MARDI 6 SEPTEMBRE
Université Montpellier 3

 

9h30 Lucienne Strivay, Université de Liège : Les perceptions autres que la vue à l’aune des relations entre humains et animaux

10h15 Virginia Kastrup, Université Fédérale de Rio de Janeiro : Images mentales de personnes aveugles congénitales et précoces : le cas des images tactiles distales

11h15 Valérie Chauvey, Bertrand Verine, Édouard Gentaz et Yvette Hatwell, Université de Grenoble 2 : Premières données comparatives entre personnes aveugles et voyantes sur des tâches verbales et verbalo-haptiques

 

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles. Pour être sûr(e) de pouvoir assister aux travaux, veuillez signaler votre intention à :
bertrand.verine@univ-montp3.fr

 

 

Visites multi-sensorielles au Petit Palais

 

Service éducatif et culturel

 

 

Personnes non-voyantes et malvoyantes en individuel

 

« LA PEINTURE LES YEUX FERMÉS »

Visites multi sensorielles avec conférencière

Octobre-décembre 2011

 

Visites autour des collections de peinture avec une mallette multi sensorielle, chacune autour d’une œuvre.

Le commentaire descriptif des tableaux est enrichi de la découverte de supports tactiles, de senteurs évocatrices, de textes et de musiques.

 

Chaque visite se déroule devant les œuvres et en atelier.

 

Durée d’une visite : 1h30

Tarif d’une visite : 3.80 euros par personne

 

Accès : Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris avenue Winston Churchill (sans numéro) - 75008 Paris

Métro : lignes 1 et 13, station Champs-Elysées Clémenceau

Bus : 28, 42, 72, 73, 80, 83, 93

Entrée en rez-de-chaussée, à droite de l’escalier principal

Accueil et paiement à la caisse du rez-de-chaussée

 

Programme et réservations :

·        Catherine André : 01 53 43 40 44 - catherine.andre@paris.fr

·        Nathalie Roche : nathalie.roche@paris.fr

 

 

La liste de discussion TRANSCRIRE

 

Dans le cadre de l’Accord de coopération pour une uniformisation du braille français, les partenaires internationaux ont exprimé le souhait que soit mise en place une liste de discussion virtuelle pour les transcripteurs francophones afin de faciliter le processus d’uniformisation du braille français et minimiser les disparités internationales. Cette liste de discussion, appelée la liste « Transcrire », s’adresse à toute personne concernée par la transcription braille.

 

La liste « Transcrire » a pour objectif de permettre aux transcripteurs d’exposer les problèmes techniques de transcription braille auxquels ils sont parfois confrontés dans l’exercice de leur activité. Considérant que les transcripteurs ont parfois des préoccupations et des interrogations communes concernant la transcription du braille, la liste « Transcrire » leur permettra de partager leur expérience et leur savoir-faire en matière de transcription. En effet, il ne sert à rien de perdre du temps à chercher  des solutions à des difficultés de transcription qui ont déjà été trouvées.

 

Pour vous abonner à la liste « Transcrire », nous vous prions de contacter le modérateur de la liste, M. Simon Gayadeen, à l’adresse électronique suivante : simon.gayadeen@ophq.gouv.qc.ca. L’adhésion à la liste est soumise à approbation. Ainsi, il est demandé à toute personne souhaitant s’inscrire d’indiquer, lors de sa demande, ses nom et prénom ainsi que l’organisme pour lequel elle est amenée à effectuer de la transcription braille. Également, il sera utile de spécifier l’adresse électronique que vous souhaitez utiliser pour participer à la liste « Transcrire ».

 

Lorsque vous serez inscrit, il vous sera possible d'envoyer un message à tous les participants en écrivant à l'adresse suivante : transcrire@yahoogroupes.fr.

 

Enfin, si vous connaissez des transcripteurs qui n’ont pas reçu le présent message, nous vous encourageons à bien vouloir leur transmettre.

 

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à la présente et au plaisir de vous retrouver sur la liste « Transcrire ».

 

Les coordonateurs de l’Accord de coopération pour une uniformisation du braille français,
Simon Gayadeen et Françoise Magna

 

 

Formations à la lecture de partitions musicales en brail

 

 

Le Service d’aide à l’Intégration de personnes Déficientes Visuelles dans les lieux d’Enseignement de la Musique (SIDVEM) organise des cycles de formation à la lecture de la musique en braille destinés à des adultes. Plusieurs sessions sont prévues au cours de l’année 2011-2012. Pour toute information :

SIDVEM
88 avenue Denfert-Rochereau – 75014 Paris
06 07 77 19 88 / 01 43 21 33 26

info@sidvem.org

http://www.sidvem.org?/

 

Retour au sommaire

 

Fin du bulletin VHI2011-10.