Lettre d’information Valentin-Haüy-Infos
n° 2012-09 – 3 août 2012

 

Dernier numéro paru : 6 juillet 2012

 

 

URL pour lire ce bulletin sur le web :
Lire ce bulletin sur le web

 

 

Pour s’abonner par courriel à notre lettre d’information mensuelle, écrire à l’adresse :
vh-infos-subscribe@info.avh.asso.fr

Pour vous désabonner, envoyez votre e-mail à :
vh-infos-unsubscribe@info.avh.asso.fr

 

 

 

 

Sommaire de ce numéro

 

Rappel à l'attention des utilisateurs d'un lecteur d'écran. 3

Nouveautés Service du Matériel Spécialisé. 4

INFORMATIONS GENERALES.. 4

Communiqué de HumanWare relatif aux cartes mémoire SD utilisées dans les lecteurs DAISY Victor Reader 5

Le salon Autonomic Paris 2012 par l’équipe du CERTAM.. 6

Les matériels électroniques. 6

Les Bloc-notes et terminaux braille. 7

Les nouveautés « basse vision ». 8

Conclusion. 9

Nouveau séjour organisé par la Résidence d’Arvert de l’AVH.. 10

« Séjour CULTURE et OPÉRA » du mercredi 3 octobre au dimanche 7 octobre 2012. 10

Deux athlètes AVH aux Jeux Paralympiques de Londres 2012. 12

CFPSAA Infos : Le Conseil d’Etat déboute la CFPSAA.. 13

Communiqué de la Commission ACCESSIBILITÉ de la CFPSAA : Réclamations transports SNCF- grandes lignes et T.E.R. 16

Programmation Audiovision. 17

« Les contes d’Hoffmann » de Jacques Offenbach à l’Opéra Bastille. 17

L’audiodescription accessible via Orange. 18

Des fiches-menus pour les DVD avec audiodescription. 19

Infos diverses. 20

Parcours et accès au Cinéma en plein air à La Villette du 25.07 au 26.08.2012. 20

Exposition « Au doigt et à Louis » au Palais de la Découverte jusqu’au 2 septembre 2012  21

Journée portes ouvertes des écoles de chiens guides le 30 septembre 2012. 22

Conférence européenne « Vision in enterprise » Paris – 15 et 16 septembre 2012. 22

 

 

 


 

Rappel à l'attention des utilisateurs d'un lecteur d'écran

Nous vous rappelons quelques raccourcis clavier très commodes pour vous déplacer instantanément de titre en titre dans la lettre d'information VH Infos comme dans les pages web:

1° Pour le lecteur d'écran gratuit NVDA (téléchargeable sur www.nvda-fr.org):

- H va au titre suivant

- Maj+H va au titre précédent

Sur la rangée des touches alphanumériques (au-dessus de AZERTYUIOP):

- 1 ou &: va au titre 1

- 2 ou é: va au titre 2

- 3 ou ": va au titre 3

La touche MAJ pressée en même temps que l'une de ces trois touches inverse le sens du déplacement.

2° Pour le lecteur d'écran JAWS de Freedom Scientific:

- T va au titre suivant

- Maj+T va au titre précédent

Sur la rangée des touches alphanumériques (au-dessus de AZERTYUIOP):

- 1 ou &: va au titre 1

- 2 ou é: va au titre 2

- 3 ou ": va au titre 3

La touche MAJ pressée en même temps que l'une de ces trois touches inverse le sens du déplacement.

 

Retour au sommaire


 

Nouveautés Service du Matériel Spécialisé

 

INFORMATIONS GENERALES

 

 

 

Une remise de 5 % sera accordée du 6 au 31 août 2012 pour tout achat effectué uniquement à la boutique de l’Association Valentin Haüy située au 5 rue Duroc à Paris (7ème).

 

 

Retour au sommaire


 

Communiqué de HumanWare relatif aux cartes mémoire SD utilisées dans les lecteurs DAISY Victor Reader

 

Le 17 juillet 2012

 

Cher client Victor Reader:

 

Nous avons reçu plusieurs appels récents d'utilisateurs qui ont eu à reformater leurs cartes mémoire SD en raison de la corruption des données. Certains de ces utilisateurs ignoraient la commande "Retirer le périphérique en toute sécurité" de Windows

Microsoft vous recommande d'utiliser la boîte de dialogue "Retirer le périphérique en toute sécurité" avant de retirer tous les supports externes de votre ordinateur. Cette opération doit être effectuée avant l'éjection de l'ordinateur de la carte mémoire SD de votre Stream ou de votre Stratus, ou encore une clé USB.

 

La boîte de dialogue Retirer le périphérique en toute sécurité peut être activée à partir de la barre système de Windows.

La barre d'état système se trouve dans le coin en bas à droite de l'écran à l'extrémité droite de la barre des tâches de Windows. Si vous êtes utilisateur d'un lecteur d'écran, procédez comme suit:

- pour JAWS, pressez les touches Insertion+F11;

- Pour Window Eyes, le raccourci est Insertion+S.

 

Une fois dans la zone de notification, utilisez les flèches haut / bas pour trouver l'élément Retirer et appuyez sur Entrée pour l'activer.

 

Une fois la boîte de dialogue Retirer ouverte, une liste de tous les périphériques externes en cours d'utilisation sur votre ordinateur apparaîtra. Sélectionnez le périphérique que vous souhaitez supprimer, comme votre carte SD ou une clé USB. Windows vous demandera de confirmer que vous souhaitez arrêter ce dispositif. Sélectionnez le bouton OK. Alors, Windows émettra un message confirmant l'opération. Attendez ce message avant de retirer les médias.

 

Pour ceux d'entre vous qui utilisent le logiciel libre HumanWare Companion, la boîte de dialogue Retirer le périphérique sera automatiquement affichée par le logiciel lorsque vous quittez le programme Humanware Companion.

 

 

Retour au sommaire


 

Le salon Autonomic Paris 2012 par l’équipe du CERTAM

 

Date de publication : 06/07/2012

 

(Article sur http://www.certam-avh.com/content/le-salon-autonomic-paris-2012-par-l%E2%80%99%C3%A9quipe-du-certam)

 

A l'occasion du salon Autonomic Paris 2012 qui s'est tenu au parc des expositions de la porte de Versailles du 13 au 15 juin 2012, le CERTAM à pu apprécier les nouveautés présentées par les exposants ainsi que mesurer les tendances du marché des aides techniques et des services à destination des déficients visuels.

 

Autonomic Paris, le salon de référence des acteurs du handicap, de la dépendance et de l'accessibilité, s’est tenu au parc des expositions à la Porte de Versailles du 13 au 15 juin.

Pour ce rendez-vous incontournable des professionnels du secteur, mais aussi du grand public, cette 12ème édition était une nouvelle fois l'occasion de faire le point sur les nouveaux services et innovations technologiques conçus pour améliorer concrètement le quotidien de chacun.

Comme tous les deux ans l'accès était gratuit et cette édition 2012 a accueillis sur 20 000 m² d’exposition, plus de 30 000 visiteurs qui ont eus l'occasion d'aborder tous les domaines de la vie quotidienne et professionnelle avec des solutions proposées par 450 exposants dont une trentaine consacrés à la déficience visuelle.

Le CERTAM, (centre d’évaluation et de recherche sur les technologies pour les aveugles et malvoyants), s’est particulièrement intéressé au thème des nouvelles technologies. Pas de révolution, mais des évolutions et nouveautés intéressantes comme de nouvelles machines à lire avec caméra, un premier terminal TNT adapté, des plages tactiles braille compacts au design attrayant, la généralisation de la technologie haute définition sur les téléagrandisseurs ou son émergence sur les loupes électroniques portables…

Voici, au fil des allées, les matériels qui nous ont marqués ainsi que les quelques tendances que fabricants et distributeurs ont bien voulu nous livrer.

 

Sommaire :

Les matériels électroniques

Les Bloc-notes et terminaux braille

Les nouveautés « basse vision »

Conclusion

 

Les matériels électroniques

La présence de systèmes de géo localisation GPS était plutôt discrète. Une nouvelle version du firmware du Kapten Mobility était présentée sur les stands de l’AVH, CECIAA et Acces’Solutions. Cette version 2 permet, entre autre, une orientation en dehors du réseau routier avec l’adoption d’un mode de navigation basé sur les points cardinaux. Les possesseurs d’un Kapten Mobility peuvent mettre à jour gratuitement leur appareil.

La société Angeo avec « Angeo-Mobile », présentait un système GPS muni d’une carte SIM qui permet d’enregistrer un parcours et des points d’intérêts, de connaitre sa localisation et d’obtenir une assistance ou une aide au guidage par appel à une plateforme d’assistance téléphonique. Le prix annoncé pour cette solution est de 1850 € auquel il faudra ajouter un forfait prépayé pour l’accès à la future plateforme téléphonique.

Sur le stand AVH un terminal TNT était en démonstration. Il s’agit d’un boîtier qui se branche sur le téléviseur via un cordon péritel ou HDMI et permet d’accéder aux chaînes de la télévision numérique terrestre. Grâce au guide vocale intégré, un affichage des informations en caractères agrandis et couleurs contrastées ainsi qu’une télécommande simplifiée, les personnes déficientes visuelles peuvent rechercher les chaînes, connaître le nom des programmes en cours de diffusion et suivants ou encore activer l’audio description à partir d’une simple touche. Contrairement à la précédente version où une connexion internet était nécessaire à la lecture vocale de la plupart de ces données, cette nouvelle version intègre la synthèse vocale S-Vox permettant de lire les informations envoyées directement depuis les chaînes. Le concepteur présent sur le stand de l’AVH nous a indiqué l’éventualité d’une fonction d’enregistrement dans une future version. Pour les possesseurs de l’aTNT une mise à jour sera disponible sur clé USB au prix de 30 € environ. Le tarif du terminal étant actuellement fixé à 79 €.

En ce qui concerne la lecture d’ouvrage audio, les fabricants de lecteur DAISY proposent, ou sont en passe de proposer, au moins un modèle de leur gamme compatible avec le « Daisy on line », protocole qui devrait permettre aux bibliothèques sonores d’offrir un téléchargement en ligne de leurs fonds. Plextalk propose déjà une connexion Ethernet sur le Plextalk Linio ou PTX1 et le wifi sur le PTP1 alors que HumanWare travaille activement sur une version wifi du Victor Reader Stratus M. Par ailleurs nous avons constaté que les dernières mises à jour d’appareils supportent de plus en plus souvent le format de livre numérique grand public ePub, c’est le cas actuellement pour le Milestone M312, le Booksense et la gamme Victor Reader. Les machines à lire, toujours aussi prisé par le public en quête de simplicité et de rapidité d’accès aux contenus de textes imprimés, adoptent désormais une caméra de prise de vue. L’acquisition d’un texte et sa reconnaissance ne prend plus que quelques secondes. La plupart des modèles offrent des options adaptées aux personnes malvoyantes avec la possibilité de connecter un écran pour un affichage agrandi et contrasté du texte avec suivi du focus en cous de lecture. Parmi les nombreuses machines à lire en présentation sur le salon nous en avons remarquées deux : le ClearReader + fabriquée par Optelec visible chez CECIAA, et le Read Easy + disponible chez Alphabraille.

 

Les Bloc-notes et terminaux braille

EuroBraille a présenté son nouveau Bloc-notes successeur de l’Iris nommé EsyTime. Conçu sur la base d’un netbook ASUS, il permet d’associer aux fonctionnalités d’un ordinateur braille et vocal sous Windows 7 Starter les possibilités offertes par un bloc-note grâce à une interface nommée EsySuite. Cette dernière regroupe un ensemble d’applications particulièrement adaptées aux besoins scolaires. EsySuite comprend un traitement de texte avec gestion du braille intégral, abrégé et mathématique, une calculatrice, un lecteur MP3, etc. Dans les prochaines mises à jour sont prévus : un navigateur web, un gestionnaire de messagerie, un agenda ou encore un lecteur de livres Daisy. EsyTime est doté d’un afficheur braille de 32 caractères, d’un clavier braille 10 touches et plusieurs touches de navigation. Un second modèle propose une innovation importante grâce à un nouveau dispositif de navigation optique qui réagit au mouvement des doigts permettant de lire, déplacer le curseur ou valider dans les menus sans perdre le contact avec l’afficheur braille. Les deux versions de l’EsyTime sont proposées au prix de 8000 € (hors options).

Le fabricant coréen HIMS, dont les produits sont distribués en France par Visiole, continu d’étendre sa gamme de produit braille avec le Braille Edge, un terminal braille de 40 cellules alimenté par batterie, connectable en Bluetooth ou USB avec des fonctions interne telles qu’un lecteur de document et un éditeur de texte. Il est proposé au prix de 4590 €. Également en démonstration sur le stand de Visiole, le OnHand, un bloc-notes de 18 cellules léger et compact (450 g), qui reprend les caractéristiques techniques et le software du BrailleSense maintenant nommé BrailleSense U2, toujours doté d’un afficheur braille de 32 caractères mais avec un microprocesseur plus puissant, une interface utilisateur multilingues et compatible avec les clés modems 3G.

Sur le stand AlphaBraille nous avons pu essayer le bloc-notes Euroscope Apex fabriqué par HumanWare mais doté du software de l’Euroscope développé par la société Sensotec. Dans cette version on retrouve un traitement de texte compatible MSWord avec prise en charge du braille abrégé, un navigateur web, une messagerie, un agenda, une calculatrice. Le tout dans une présentation qui semble simple et intuitive.

En avant première sur le salon, Acces’Solutions a présenté un prototype de la future Seika 16 caractères, un preneur de note avec clavier braille. Nous espérons en savoir plus prochainement…

Parmi les tendances constatées, les terminaux braille évoluent vers des modèles toujours plus fins et léger avec de nets progrès en termes d’ergonomie et d’esthétique. Jusqu’à 40 caractères, l’utilisation de ces afficheurs braille est idéale avec un ordinateur portable. Chaque fabricant et distributeur proposent des modèles dont les tarifs commencent à environ 3000 €. Quelques exemples : le Basic Braille 40 caractères d’Handytech présenté par Acces’Solutions avec des modèles 32, 64 et 80 caractères annoncés ; AlphaBraille propose la nouvelle gamme Braillex 40C, 60C et 80C de PapenMeier, munis de leur fameuse barre de navigation placée à porté des pouces et appelée « mono-commande ». Ces trois modèles sont disponibles avec des cellules braille concaves ou standards. Enfin sur le stand CECIAA la nouvelle gamme Braillant de chez Humanware et le prototype Focus Blue 40 conçu par Freedom Scientific.

 

Les nouveautés « basse vision »

Parmi les nouveaux téléagrandisseurs, Alphabraille exposait le Contrast HD du fabricant NordicEye. Cette solution d’agrandissement haute définition, livrée sans écran et avec une tablette de lecture mobile en option, dispose d’une originale télécommande sans fil pour gérer les fonctions habituellement rencontrées sur ce type de produit (Zoom, modification des couleurs d’affichage, partage d’écran avec un PC,…).

Sur le stand de CECIAA, la dernière version du téléagrandisseur Topaz XL HD de Freedom Scientific avec un agrandissement minimum de 1,5 fois, permet la vision globale de la largeur d’un document A4 et propose un très large choix de contraste. Toujours chez CECIAA la loupe électronique portable Compact 5 HD avec écran 5 pouces, deux positions de lecture, la capture d’écran et une vision directe ou jusqu’à 1,2 mètres de distance.

Chez Acces’Solutions, nous avons essayé la loupe électronique portable I-Loview avec technologie HD, un Zoom jusqu’à 64 fois, une vision de près ou de loin avec sauvegardes d’images sur carte mémoire et connexion possible vers un écran externe en HDMI. Nous avons été agréablement surpris par la qualité de la mise au point quel que soit le mode d’utilisation.

Enfin la société Etex a présenté un prototype bien avancé d’un développement « maison », le monoculaire électronique NZO. Conçu uniquement pour une vision de loin, ce dernier permet la capture d’images (nom de rue, panneau d’affichage, tableau dans une salle de classe, etc.) puis une restitution sur un écran tactile de 7 pouces avec possibilité d’agrandissement ou de modification des couleurs d’affichage. La version définitive devrait permettre une capacité de sauvegarde plus importante ainsi qu’un transfert des données vers un ordinateur (prix estimé : environ 1800 €).

 

Conclusion

Malgré de nouvelles versions, comme Jaws 13 ou ZoomText 10, les logiciels adaptés tels que les lecteurs d’écran ou les logiciels d’agrandissement ne semblaient pas être mis en avant par les exposants, il est vrai que ces produits ne sont plus des nouveautés depuis fort longtemps et suivent désormais un calendrier de mise à jour bien rodé.

 

Sans surprise, pas de nouveauté marquante en téléphonie mobile. Les solutions développées par Code Factory étaient bien exposées sur le stand de HandicapZero mais les acteurs grands publics proposant une accessibilité native sur leurs produits (Apple, Google, etc.) n’étaient par représentés.

 

Par rapport aux précédentes éditions Autonomic, la plupart des distributeurs présents au salon ont plutôt mis l’accent sur les équipements et services à destination des postes de travail professionnels. Peu de solutions à l’usage des particuliers, comme les produits de vie quotidienne, étaient exposés cette année.

 

 

Retour au sommaire


 

Nouveau séjour organisé par la Résidence d’Arvert de l’AVH

 

« Séjour CULTURE et OPÉRA » du mercredi 3 octobre au dimanche 7 octobre 2012

 

Au programme « LE BARBIER de SEVILLE »  au Théâtre de BORDEAUX

 

Tarif par personne 5 jours et 4 nuits : 590,00 €

Nombre de places : 6 places

Inscriptions : avant le 31 août 2012

 

-Séjour en Pension Complète, Formule Hôtelière, Chambre individuelle comprise à la résidence et à Bordeaux

-Un accompagnateur pour deux vacanciers

 

JOUR 1 :  Mercredi 03 Octobre 2012

Arrivée et installation des vacanciers.     

En fin d’après-midi, présentation du programme de la semaine - Cocktail de Bienvenue                                                          Dîner au restaurant et hébergement à la Résidence.

 

JOUR 2 : Jeudi 04 Octobre 2012 

 

Le matin : après le Petit-déjeuner, départ en direction de BORDEAUX ou Mary Chantal -votre guide- vous attendra

Visite guidée des principaux monuments de BORDEAUX, ville classée au patrimoine de l’UNESCO.

Déjeuner à BORDEAUX puis direction le Musée des Vins suivie d’une dégustation des vins de Bordeaux

Vers 16h30 :  installation dans un Hôtel à Bordeaux puis direction le restaurant du Théâtre pour le diner

 

Vers 21h00 : spectacle à l’Opéra « LE BARBIER DE SEVILLE » : durée environ 3h50

Accueil privilégié par le théâtre (spectacle en audiodescription, programmes en braille ou gros caractères)

 

Nuit dans un Hôtel à BORDEAUX.

 

JOUR 3 : Vendredi 05 Octobre 2012

 

Le matin : départ pour ST-EMILION visite guidée de la ville

En décembre 1999, le Vignoble de Saint-Emilion - paysage viticole - se trouve propulsé au rang des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité. L’U.N.E.S.C.O. a ainsi reconnu la valeur universelle exceptionnelle de ce site. C’est la première fois au monde qu’un paysage viticole est ainsi labellisé.

Déjeuner dans un restaurant à ST-EMILION.

Après le déjeuner : visite des Chaix d’un château Grand Cru Classé suivie d’une dégustation……

Fin d’après-midi : retour vers la Résidence d’ARVERT.

Apéritif -Dîner et nuit à la Résidence.

 

JOUR 4 : Samedi 06 Octobre 2012

 

Après le petit-déjeuner : balade pédestre sur RONCE LES BAINS suivie d’une dégustation d’huîtres ou de crevettes accompagnée d’un vin blanc Charentais, pain et beurre.

Apéritif et déjeuner à la Résidence.

Puis départ pour la Balade le long de l’Océan.

Apéritif -Dîner et nuit à la Résidence.

 

JOUR 5 :  Dimanche 07 Octobre 2012 :

 

Après le petit déjeuner : départ avec un panier repas.

 

Informations et réservations

Résidence  Moulin du CASSOT

2 rue du Cabouci

17530 ARVERT

Tél : 05.46.36.91.84

Fax : 05.46.36.93.50

Residence.avh.arvert@wanadoo.fr

 

 

Retour au sommaire


 

Deux athlètes AVH aux Jeux Paralympiques de Londres 2012

 

 

La liste des athlètes sélectionnés pour les jeux paralympique de LONDRES vient d’être rendue publique. L’AVH est fière d’avoir 2 sportifs sélectionnés, à savoir :

 

- Rose WELEPA (Comité AVH de Nouméa) en Atlhétisme

 

- Yvan WOUANDJI (Comité AVH Paris-Ile-de-France) en Cécifoot

 

Nous souhaitons bonne chance à ces deux athlètes!

 

 

Retour au sommaire


 

CFPSAA Infos :
Le Conseil d’Etat déboute la CFPSAA

 

Commentaire de la décision du Conseil d’Etat - application de la Loi du 11 février 2005 : une nouvelle brèche est ouverte

 

(Extrait du Bulletin CFPSAA-Infos 2012-10 du 17/07/2012)

 

Par Le Président : Philippe CHAZAL.

 

La décision du Conseil d’Etat N° 341531 du 4 juillet 2012 ouvre une nouvelle brèche dans l’application de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

 

L’article 13 de la loi dispose : « Dans un délai maximum de cinq ans, les dispositions de la présente loi opérant une distinction entre les personnes handicapées en fonction de critères d’âge en matière de compensation du handicap et de prise en charge des frais d’hébergement en établissements sociaux et médico-sociaux seront supprimées. »

 

En vertu de ce texte et des travaux parlementaires préalables à l’adoption de la loi précitée par les deux Assemblées, la CFPSAA par une requête enregistrée le 13 juillet 2010, demande au Conseil d’Etat d’annuler la décision implicite née du silence gardé par le Premier Ministre sur sa demande tendant à l’abrogation de l’article 1er du décret N° 2005-1591 du 19 décembre 2005 relatif à la prestation de compensation à domicile pour les personnes handicapées, modifié par le décret 2006-1311 du 25 octobre 2006, imposant une condition d’âge pour l’attribution de la PCH.

 

Par un considérant dont la légitimité nous semble tout à fait contestable, le Conseil d’Etat repousse la requête de la CFPSAA en indiquant : « Considérant, en premier lieu, que l’article 13 de la loi du 11 février 2005 est dépourvu de toute portée normative et qu’en particulier, il ne ressort pas des travaux parlementaires produits par l’association requérante qu’il ait eu pour objet et encore moins pour effet de rendre caduque au terme d’un délai de cinq ans les dispositions de l’article L. 245-1 du code de l’action sociale et des familles prévoyant un âge limite pour le droit à la prestation de compensation du handicap ; que les moyens tirés de ce que l’article D. 245-3 du même code serait devenu contraire à la loi par suite de l’expiration de ce délai et violerait le principe constitutionnel d’égalité devant la loi doivent par suite, et en tout état de cause, être écartés. »

 

En ne fondant pas davantage sa décision, le Conseil d’Etat nous semble prendre une position contraire au principe fondamental selon lequel « la loi est un commandement » exprimé par Portalis, un des auteurs du code civil. Une approche plus institutionnelle définit la loi comme un texte normatif fixant des règles et principes fondamentaux dans les domaines énumérés par l’article 34 de la constitution. Le Conseil Constitutionnel a lui-même considéré, depuis une importante décision N° 2004-400 du 29 juillet 2004, que : La loi a pour vocation d’énoncer des règles et doit par suite être revêtue d’une portée normative. » Il a alors, pour la première fois, censuré une disposition législative dont la portée normative était incertaine, ce qu’il n’a pas fait pour l’article 13 de la loi de 2005. Ce principe a une nouvelle fois été rappelé récemment dans une décision du 28 février 2012 : « aux termes de l’article 6 de la Déclaration de 1789, la loi est l’expression de la volonté générale… il résulte de cet article comme de l’ensemble des autres normes de valeur constitutionnelle relatives à l’objet de la loi que, sous réserve de dispositions particulières prévues par la Constitution, la loi a pour vocation d’énoncer des règles et doit par suite être revêtue d’une portée normative. » Dans ces décisions, le Conseil Constitutionnel souligne trois principes fondamentaux : clarté, intelligibilité et accessibilité de la loi, aucun d’eux n’a été contesté par le Conseil d’Etat dans l’affaire qui nous occupe.

 

Dans le même sens, la doctrine précise : « la loi prescrit, interdit, autorise, un énoncé sans portée normative n’est pas une loi et ne peut donc pas figurer dans une loi, il serait même « inconstitutionnel » selon le » Conseil Constitutionnel qui fait une seule exception à ce principe : les lois de programmation ce que n’est pas la loi du 11 février 2005.

 

Accepter sans réagir la décision du Conseil d’Etat serait, à mon sens, particulièrement dangereux car ce qui s’applique aujourd’hui à la disparition des barrières d’âge pour l’attribution de la PCH pourrait toucher demain d’autres articles de la loi de 2005 dont l’application a, comme dans le cas qui nous occupe, des incidences financières importantes : accessibilité de la voierie, des transports et des ERP, accessibilité des sites publics, la liste pourrait s’allonger.

 

Dans le tout récent rapport présenté par Mmes Claire-Lise Campion et Isabelle Debré devant la commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois, rapport concernant précisément l’application de la loi 2005-102 du 11 février 2005, les rapporteurs écrivent : « la PCH demeure cependant incomplète au regard des objectifs initiaux : son périmètre ne prend pas en compte les aides humaines, la suppression des barrières d’âge pourtant inscrite dans la loi (qui n’est donc pas dépourvue de portée normative) n’a pas été réalisée, la prestation accordée aux enfants se révèle inadaptée à leurs besoins. Sachant que les dépenses de PCH pèsent déjà pour 1,4 milliards d’euros dans les budgets des Conseils Généraux, la mise en œuvre de ces mesures se heurte inévitablement à un obstacle financier. »

 

Voilà la vérité, conforme à la déclaration de Marie-Arlette Carlotti au quotidien « La Marseillaise » le 8 juin dernier : « Aujourd’hui, tout le monde sait que cela ne sera pas possible » au sujet de l’accessibilité des établissements recevant du public ainsi que des transports, qui ne sera certainement pas respectée en 2015.

 

La CFPSAA et l’ensemble des associations représentatives des personnes handicapées doivent se mobiliser pour que cette décision ne risque pas de faire jurisprudence.

 

Dans d’autres considérants, le Conseil d’Etat indique encore :

 

« que les principes généraux du droit de l’Union Européenne ne trouvent à s’appliquer dans l’ordre juridique national que dans le cas où la situation juridique dont a à connaître le juge administratif français est régie par le droit de l’Union Européenne. « Ils ne s’appliquent donc pas à la PCH, non plus que la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne dont les dispositions ne s’appliquent que lorsqu’elles mettent en œuvre de droit de l’Union.

« que les dispositions de la Charte Sociale Européenne révisée qui requièrent l’intervention d’actes complémentaires pour produire des effets à l’égard des particuliers, ont pour objet exclusif de régir les relations entre Etats. » Il en est de même des articles 5 et 19 de la Convention de l’ONU Relative aux Droits des Personnes Handicapées dont les articles 27 et 29 « ne sont pas assortis de précisions suffisantes pour en apprécier le bien-fondé. »

 

C’est faire bien peu de cas des textes de droit international qui, si l’on suit cette analyse, n’ont qu’une portée particulièrement limitée !

 

Affaire à suivre, la CFPSAA ne renoncera pas à faire valoir les droits des personnes handicapées qu’elle représente.

 

(Pour vous abonner au bulletin électronique de la CFPSAA, envoyez un e-mail vide à l’adresse : cfpsaa-abonnement@yahoogroupes.fr)

 

 

Retour au sommaire


 

Communiqué de la Commission ACCESSIBILITÉ de la CFPSAA :
Réclamations transports SNCF- grandes lignes et T.E.R.

 

25 juillet 2012

 

En raison du nombre toujours plus élevé de réclamations émanant de personnes aveugles et malvoyantes et non satisfaites par la SNCF, la CFPSAA a décidé de mettre en place un système dans lequel elle sera l'intermédiaire obligé du transporteur qui devra donc lui répondre.

La Commission ACCESSIBILITÉ recevra VOTRE plainte et la transmettra de manière anonyme au service compétent.

Elle s'engage à suivre votre dossier et à vous tenir informé de la suite qui lui sera réservée.

Vous êtes donc invité à répondre au questionnaire mis à votre disposition en cliquant sur le lien suivant :

http://www.cfpsaa.fr/spip.php?article939

et à le joindre aux billets SNCF - ORIGINAUX (pas de copie) - et à transmettre ces documents à :

CFPSAA - Commission Accessibilité- 45 rues du Cardinal-Lemoine 75 000 Paris

 

Nous vous assurons que nous mettrons tout en œuvre pour le succès de cette opération

 

Thierry Jammes
Président de la Commission Accessibilité
Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes

 

 

Retour au sommaire


 

Programmation Audiovision

 

 

« Les contes d’Hoffmann » de Jacques Offenbach à l’Opéra Bastille

 

OPÉRA NATIONAL DE PARIS
Site Bastille :
« Les Contes d'Hoffmann »  de Jacques Offenbach

 

Audio-description pour déficients visuels les 16 septembre 2012 à 14 h 30 - 25 septembre 2012 à 19 h 30 et 28 septembre 2012 à 19 h 30

 

LES CONTES D'HOFFMANN

De : Jacques Offenbach (1819- 1880)

Mise en scène : Robert Carsen

Durée : 3h30

 

Notes sur l’œuvre :

 

Le testament d’Offenbach- il meurt 5 mois avant la création de son oeuvre à l’Opéra Comique le 10 février 1881- est son opéra le plus ambitieux, le plus complet, d’une très grande variété stylistique, habile mélange de comédie et de mélodrame. En fait, les contes sont 3 opéras en un : opéra bouffe,mélodrame fantastico-romantique allemand alla Carl Maria Von Weber et Grand Opéra Romantique français alla Meyerbeer. On y retrouve les formes traditionnelles de l’opéra à numéros : Airs, duos, trios, ensembles, grands finales, chœurs.

 

Représentations adaptées pour les personnes déficientes visuelles :

 

16/09/2012 à 14h30

25/09/2012 à 19h30

28/09/2012 à 19h30

 

OPÉRA DE PARIS

site Bastille

Place de la Bastille

75012 Paris

Téléphone : 01 40 01 18 50

 

Email : cmousterou@operadeparis.fr

 

 

TARIFS RÉDUITS

4ème cat. : 63 euros (au lieu de 90 euros) pour une personne déficiente visuelle et son accompagnateur.

 

Réservations auprès de Chantal Mousterou

Par téléphone : 0140011850

Par mail : cmousterou@operadeparis.fr

 

Lors de votre réservation, nous vous remercions de préciser le nombre de

casques d'audiodescription dont vous avez besoin, ainsi que la présence

éventuelle d'un chien-guide.

 

Renseignements pratiques :

Par correspondance

Service des Relations avec le Public

Chantal Mousterou

120 rue de Lyon

75012 Paris

 

Accès

Métro : lignes 1, 5, 8 (Station Bastille)

Bus :  20, 29, 65, 69, 76, 86, 87, 91

 

Réservations par téléphone

Du lundi au jeudi de 10h à 13h et de 14h à 17h

 

 

L’audiodescription accessible via Orange

 

Publié sur le site de l'Association Française d'Audiodescription le 27/07/2012: http://audiodescriptionfrance.wordpress.com/

 

Sylvain Nivard, président de la Confédération Française Pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (CFPSAA) nous transmet ce communiqué.

 

Orange me confirme que l'audio-description est enfin disponible à partir de leur Livebox.

Il faut aller dans MENU puis dans MON COMPTE puis dans ACCESSIBILITÉ puis choisir AUDIO-DESCRIPTION en confirmant le OUI qui vous sera proposé. Cette manipulation est à faire une fois pour toute.

Ensuite il vous faut choisir une chaine en mode SD (simple définition) et non pas HD (haute définition). Par exemple TF1 est diffusé sur plusieurs canaux sur le canal 1 c'est souvent TF1 en HD et il faut aller sur le canal 51 pour avoir TF1 en SD.

Ainsi lorsque vous écouterez la télé sur un canal SD au moment où sera diffusée une émission audio-décrite, l'audio-description sera automatiquement activée.

Je vous souhaite tout de même un mois d'août très ensoleillé  et peu d'occasions d'allumer votre téléviseur.

 

Pour plus d'informations sur l'accessibilité des audiodescriptions diffusés à la télé, consultez le mémo "Voir un film en audiodescription à la télévision" et les articles de notre rubrique "Accès et Matériel".

 

 

Des fiches-menus pour les DVD avec audiodescription

 

Publié sur le site de l'Association française d'audiodescription (AFA): http://audiodescriptionfrance.wordpress.com/ )

 

par Jean-Marc Plumauzille

 

De plus en plus de DVD proposent aujourd’hui une piste audiodécrite. Cependant,  il n’est pas facile de lancer le DVD en audiodescription quand on ne peut pas lire le menu affiché à l’écran ! Les bibliothécaires de la médiathèque José Cabanis à Toulouse ont mis au point des fiches décrivant les menus des DVD, accessibles sur ce site par la page Menu DVD:

http://audiodescriptionfrance.wordpress.com/menus-dvd/

 

En suivant les indications données sur ces fiches, les usagers sont  guidés pas à pas dans les menus jusqu’au lancement du film. Aujourd’hui plusieurs bibliothèques rédigent ces fiches. Les utilisateurs peuvent les emprunter en braille ou en gros caractères en même temps qu’ils empruntent le DVD à la médiathèque, ou les retrouver sur ce site. Ces fiches pourront bien sûr être également utiles aux personnes qui achètent des DVD.

 

Comment être sûr qu’on a le DVD correspondant à la description du menu ?

 

Vous trouverez sur chaque fiche, en dessous du titre, l’EAN. A chaque édition de DVD correspond un EAN. Ce numéro de référence est visible notamment quand vous faites des achats sur internet.

 

Pour être sûr que le film qu’on achète dispose bien de la piste audiodescription telle qu’elle est décrite, nous vous conseillons de vérifier que l’EAN est identique.

 

 

Retour au sommaire


 

Infos diverses

 

 

Parcours et accès au Cinéma en plein air à La Villette
du 25.07 au 26.08.2012

 

Le festival de cinéma en plein air se déroule au parc de la Villette – 211 avenue Jean Jaurès-Paris 19ème, station de métro porte de Pantin, Ligne 5.

 

Renseignements pratiques :

 

Dates/horaires : tous les soirs sauf le lundi et le mardi, dès la tombée de la nuit.

Tarifs : accès libre - location d'un transat et d'une couverture : 7€

Carnet 5 transats : 20€ - Carte Villette : gratuit

 

Accès :

 

Si vous venez de Paris, placez-vous en tête de rame.

Si vous venez de Bobigny / Pantin, placez-vous en queue de rame.

 

A la station porte de Pantin, empruntez les escaliers en bout de quai pour vous diriger vers la sortie.

Après les portes battantes, dirigez-vous tout droit.

Vous trouverez un plan tactile du Parc de la Villette, représentant le parc dans son ensemble et plus en détail.

Le festival du cinéma en plein air se déroule sur une pelouse située sur la droite de la Grande halle.

 

Lorsque vous êtes face au plan tactile, dirigez-vous à gauche pour emprunter les escaliers vers la sortie.

 

A l’extérieur, empruntez le chemin podotactile, sur environ 10 mètres, puis bifurquez à gauche à la première intersection.

 

Poursuivez sur le chemin podotactile sur environ 200 mètres.

 

Après 200 mètres, tournez à droite. Allez tout droit sur environ 100 mètres.

 

Après 100 mètres, bifurquez à gauche sur environ 100 mètres.

 

Vous êtes arrivés au niveau du point de retrait des casques pour suivre la séance en audio-description.

Sur votre gauche, en bordure de la Grande halle, retirez votre casque.

Faites demi-tour et installez-vous sur la pelouse à proximité. »

 

 

Exposition « Au doigt et à Louis »
au Palais de la Découverte
jusqu’au 2 septembre 2012

 

Une exposition proposée par la Fédération des aveugles et handicapés visuels de France FAF

 

Transcrire l’ensemble des alphabets en six points pour les non-voyants; c’est le pari réussi par Louis Braille en 1829. L’exposition tous publics « Au doigt et à Louis » vous emmène à la découverte de la richesse de ce système d’écriture et de lecture tactile.

Pour plonger au cœur du sujet, repérez comment le caractère braille se décline dans la chimie, la musique, les mathématiques, écoutez de courtes pièces rappelant le contexte historique de la création du braille, observez des objets illustrant les techniques de production indispensables à la réalisation d’images tactiles.

 

« Au doigt et à Louis » revient sur l'histoire du braille à travers de nombreuses installations accessibles à tous : au programme, retour sur la création du langage par Louis Braille, découverte des différents langages et lecture de partition de musique, le tout en français et en braille !*

 

Cette exposition tente de réduire l'intolérance qui existe vis-à-vis des handicapés, en coordination avec les différentes actions de l'Etat : en effet, malgré les dispositifs mis en place par l'Etat pour les personnes aveugles, des fossés culturels résistent et peuvent expliquer le manque d'empathie face à l'handicap....

 

Palais de la Découverte
Avenue Franklin Roosevelt
75008  PARIS

 

Horaires :

 

du  mardi au samedi : de 9h30-18h00

le dimanche et les jours fériés : de 10h-19h

 

Tarifs :

 

8 euros

 

Accès :

R.E.R. C : Invalides

Métro :  Champs Elysées-Clemenceau (Lignes 1 et 13) ou Franklin-D.-Roosevelt (lignes 1 et 9)

Bus : lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93

 

 

Journée portes ouvertes des écoles de chiens guides
le 30 septembre 2012

 

La Fédération Française des Associations de Chiens Guides (FFAC) lance cette année la 1ère Edition de la Semaine du chien guide d'aveugle du 24 au 30 septembre 2012, dans un seul objectif : accompagner toujours plus de personnes déficientes visuelles vers l'autonomie.

 

Le rendez-vous de la semaine à ne pas manquer est la Journée Portes Ouvertes des Ecoles de chiens guides, le dimanche 30 septembre 2012, dans les 10 écoles affiliées.

Une occasion unique de découvrir le travail d'éducation des chiens, de rencontrer des personnes déficientes visuelles, des familles d'accueil et de s'informer sur les modalités de remise d'un chien guide.

 

Pour en savoir plus, aller sur le site : www.chiensguides.fr

 

 

Conférence européenne « Vision in enterprise »
Paris – 15 et 16 septembre 2012

 

« Vision in Enterprise. L’insertion professionnelle des personnes aveugles et malvoyantes. Entreprendre contre la crise »
Paris, 15-16 septembre 2012
Hôtel Ibis Berhier (Paris 17ème)

 

 

Dans le cadre du projet Vision in Enterprise (ViE), l’Union Européenne des Aveugles organise les 15 et 16 septembre 2012 à Paris sa conférence européenne « Vision in Enterprise. L’insertion professionnelle des personnes aveugles et malvoyantes. Entreprendre contre la crise ».

 

Bénéficiant du soutien financier du programme Education Tout au Long de la Vie de la Commission Européenne, l’événement rassemblera des associations nationales de déficience visuelle (DV) ainsi que des représentants de structures publiques ou privées d’aide à la recherche d’emploi venus de toute l’Europe.

 

Au-delà de présenter le projet ViE et ses résultats, la conférence permettra aux participants d’échanger, en plénière ou lors d’ateliers dédiés, sur la situation de l’emploi pour les personnes DV en Europe, sur la diversité des programmes nationaux de soutien à la création d’entreprise par des personnes DV, sur les obstacles et solutions apportées lors du processus ainsi que sur les facteurs sociaux et économiques liés à l’entreprenariat des personnes DV.

 

La conférence aura lieu en anglais toute la journée du 15 septembre ainsi que la matinée du 16 septembre à l’Hôtel Ibis Berthier, Porte de Clichy situé au 163 bis Avenue de Clichy,  à Paris 17ème.

 

Rejoignez-nous à la conférence! Vous y recueillerez des informations riches et stratégiques que vous pourrez mettre à disposition de futurs entrepreneurs DV à votre retour dans votre pays.

 

Visitez la page web de la conférence pour plus informations.

 

À propos du projet ViE

Le projet ViE promeut l’entrepreneuriat comme solution concrète aux obstacles auxquels font face les aveugles et malvoyants cherchant à entrer sur le marché du travail. Consultez son site Internet pour plus d’informations (en anglais).

http://www.actionforblindpeople.org.uk/our-services/projects/vision-in-enterprise/

 

À propos de l'UEA

 

L’Union Européenne des Aveugles est un organisme non gouvernemental sans but lucratif, fondé en 1984. Il est l’un des six groupements régionaux de l’Union Mondiale des Aveugles. L’Union protège et promeut les intérêts des aveugles et des malvoyants en Europe. Actuellement, elle opère au sein d’un réseau d'organisations nationales de personnes aveugles ou malvoyantes dans 45 pays d’Europe.

 

58 avenue Bosquet

75007 PARIS (France)

Tel : +33 1 47 05 38 20

Fax : +33 1 47 05 38 21

Courriel : ebu@euroblind.org

www.euroblind.org

 

 

Retour au sommaire

 

Fin du bulletin VHI2012-9.