LETTRE D'INFORMATION VALENTIN-HAÜY-INFOS - NUMÉRO AOÛT 2018

Dernier numéro paru : 10 juillet 2018

Pour avoir accès à l'historique des bulletins VH Infos en ligne depuis 2009, cliquez sur http://www.avh.asso.fr/fr/lassociation/restez-informes/valentin-hauy-infos
Pour s'abonner par courriel à notre lettre d'information mensuelle, écrire à cette adresse : vhi_abonnement@avh.asso.fr

SOMMAIRE

1 - INFORMATIONS DE L'ASSOCIATION VALENTIN HAÜY
1.1 - DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DU 9ÈME FESTIVAL DE L’AUDIOVISION À LILLE, LYON ET PARIS !
1.2 - RECHERCHE DE BÉNÉVOLES LOCAUX POUR DES VACANCES ADAPTÉES EN CORSE DU 16 AU 21 SEPTEMBRE !
1.3 - SERVICE DU MATÉRIEL SPÉCIALISÉ
1.3.1 - Nouveautés d’août 2018
1.3.2 - Informations générales
1.4 - MÉDIATHÈQUE : LA GAZETTE N°157 DU 22 AOÛT EST SORTIE
1.5 - TRENTE-CINQ ÉLÈVES DU CFRP ONT OBTENU LEUR DIPLÔME DÉBUT JUILLET
1.6 - MARINE, ÉTUDIANTE AU CFRP, RACONTE SON PARCOURS.
1.7 - EN SEPTEMBRE LA RATP RENOUVELLE SON ENQUÊTE DE SATISFACTION "CARNET DE VOYAGE" POUR LES PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES
1.8 - UN REPORTAGE SUR CNEWS DIFFUSÉ LE MARDI 31 JUILLET SUR LE MÉTIER DE TRANSCRIPTEUR MUSICAL BRAILLE
1.9 - DU 15 AU 28 AOÛT 2018 LE SPOT TV DE L’ASSOCIATION VALENTIN HAÜY DIFFUSÉ DANS DES SALLES DE CINÉMA UGC
1.10 - SNCF ET ACCESSIBILITÉ POUR LES AVEUGLES ET MALVOYANTS
1.10.1 - VERSAILLES CHANTIERS… L’ACCESSIBILITÉ SE CONSTRUIT AVEC LES ASSOCIATIONS
1.10.2 - ACCESSIBILITÉ DES GARES : DES DÉFICIENTS VISUELS EN REPÉRAGE À CHELLES-GOURNAY
1.10.3 - VIDÉO SOLUTION DE GUIDAGE SUR BANDES PODOTACTILES
1.11 - ACTIVITÉS CULTURELLES AU CENTRE RÉSIDENTIEL DE L’ASSOCIATION VALENTIN HAÜY ENTRE LE 01/09/2018 ET LE 16/06/2019
1.12 -  PRESSE ET BLOG PARLENT DE L'ASSOCIATION VALENTIN HAÜY...
1.12.1 - LA 3D RÉVOLUTIONNE L’ACCESSIBILITÉ À L’ART
1.12.2 - DES AVEUGLES AU XIXE SIÈCLE… VISITE DE LA BIBLIOTHÈQUE VALENTIN HAÜY
2. ENSEIGNEMENT
21. UNE SESSION D'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU CERTIFICAT D'APTITUDE À L'ENSEIGNEMENT MUSICAL DES AVEUGLES ET DES DÉFICIENTS VISUELS ORGANISÉE EN 2019 FIXÉE PAR ARRÊTÉ DU 4 JUILLET 2018
3 - SANTÉ ET VIE QUOTIDIENNE
3.1 - LES JOURNÉES NATIONALES DE LA MACULA 2018 ONT EU LIEU DU 25 AU 29 JUIN PARTOUT EN FRANCE
3.2 -  MDPH DE PARIS : UN SITE WEB RÉFÉRENCE SUR LE HANDICAP
4 - LOISIRS ET CULTURE À PARIS, EN RÉGION PARISIENNE ET EN PROVINCE
4.1 - VACANCES : CAP SUR LES PARCS NATIONAUX ACCESSIBLES !
4.2 - ATELIERS D’ARTS PLASTIQUES ET ATELIERS CORPS, VOIX ET IMPROVISATIONS VOCALES POUR DÉFICIENTS VISUELS EN SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2018
4.2.1 - Ateliers d’art plastique
4.2.2 - Atelier corps, voix et improvisations vocales pour 10 personnes
4.2.3 - Informations complémentaires
4.3 - PARIS 13ÈME - THÉÂTRE 13 – SPECTACLES EN AUDIODESCRIPTION PROPOSÉS À PARTIR DE LA RENTRÉE
4.3.1 - Le Potentiel Érotique de ma Femme
4.3.2 - Les Fourberies de Scapin
4.3.3 - Renseignements et tarifs

1 - INFORMATIONS DE L'ASSOCIATION VALENTIN HAÜY


1.1 - DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DU 9ÈME FESTIVAL DE L’AUDIOVISION À LILLE, LYON ET PARIS !

Pour sa 9ème édition, le Festival de l’Audiovision organisé par l’association Valentin Haüy en partenariat avec UGC et avec le soutien de BNP Paribas et du Lions Club, s’installe en septembre à Lille, Lyon et Paris. Trois villes, trois programmations éclectiques à découvrir dès maintenant !
 
Créé en 2008 par l’association Valentin Haüy, le Festival de l’Audiovision est un événement visant à permettre aux personnes déficientes visuelles et voyantes d’accéder au 7ème art grâce à la projection de films audiodécrits, dont certains par l’association Valentin Haüy. Pour cette nouvelle édition, en plus de Paris et Lyon, le Festival s’invite également à Lille.

Des films en audiodescription directement sur vos smartphones et casques.

Cette année, la startup parisienne innovante ODIHO spécialisée dans les domaines de la « sonorisation sans enceinte » et du « son à la demande » est partenaire du 9ème Festival de l’Audiovision. Sur l’ensemble de la programmation, les déficients visuels pourront recevoir l’audiodescription directement sur leur propres smartphone et casque.

Une sélection pour tous les goûts

Cette année encore, le Festival mettra à l’affiche une programmation de films en audiodescription, sélectionnés pour satisfaire tous les publics : du blockbuster américain à la petite comédie française de l’année… il y en a pour tous les goûts ! On y retrouvera notamment quelques-uns des récents films à succès qui ont été plébiscités par le public et par la critique :

• AU REVOIR LÀ-HAUT
Césars 2018 meilleure photographie, meilleurs costumes, meilleurs décors, meilleure adaptation.
Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire.

• COCO
Oscar, BAFTA Awards et Golden Globes 2018 du meilleur film d’animation et Oscar 2018 de la meilleure chanson.
Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts.

• EN GUERRE
6 nominations au Festival de Cannes 2018
Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. Accord bafoué, promesses non respectées, les 1 100 salariés, emmenés par leur porte-parole Laurent Amédéo, refusent cette décision brutale et vont tout tenter pour sauver leur emploi.
 
Découvrez les trois programmes complets et venez à une de nos séances :

 
Informations générales :


Tarif: 4,50 euros

Retour au sommaire

1.2 - RECHERCHE DE BÉNÉVOLES LOCAUX POUR DES VACANCES ADAPTÉES EN CORSE DU 16 AU 21 SEPTEMBRE !

Vous habitez en Corse du Sud, aux environs de Figari et vous souhaitez donner de votre temps pour aider les personnes malvoyantes et aveugles ? L’association Valentin Haüy a besoin de vous !

Du 16 au 21 septembre 2018, l’association Valentin Haüy est à la recherche de deux bénévoles par jour, désireux de faire partager les charmes de l’île de beauté à des personnes malvoyantes et aveugles.

Pour participer, il faut être majeur, voyant, physiquement en forme et prêt à consacrer au moins une journée entre 8h30 et 17h30 pour les guider dans la joie et la bonne humeur.

Tous les frais (excursions, visites et repas) de la journée sont pris en charge par l’association. Le groupe partira de Pianotolli tous les matins. Au programme des visites, Bonifacio, Sartène, Bavella, Aléria et Propriano.

Contact : 01 44 49 29 55 – ef.gloaguen@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.3 - SERVICE DU MATÉRIEL SPÉCIALISÉ

1.3.1 - Nouveautés d’août 2018


25400 – Téléphone portable vocalisé Minivision – Prix : 369,00 €

1.3.2 - Informations générales


- Les références 97972 (batterie pour Stratus) et 98031 (adaptateur secteur pour Stratus) sont désormais disponibles sur notre site http://magasin.avh.asso.fr/. Ces articles concernent uniquement les Stratus références 24480, 24490, 24500 et 24510 vendus à partir du mois d’août 2011.

- Tarif en ligne sur le site de la boutique dans la rubrique « Téléchargements ».

- N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site pour les Nouveautés, les Bonnes Affaires, les Actualités telles que les horaires de notre boutique, les journées Portes Ouvertes organisées dans les différents comités, les salons, etc.

- Journées Portes Ouvertes et/ou Salons :

Retour au sommaire

1.4 - MÉDIATHÈQUE : LA GAZETTE N°157 DU 22 AOÛT EST SORTIE

La Gazette est une lettre d’informations envoyée par e-mail qui vous tient informés de l’actualité de la médiathèque et des dernières nouveautés et attise votre curiosité en proposant des coups de cœur, des sélections thématiques de livres, films et partitions, des portraits d’auteurs et des conseils pratiques.

Pour accéder à totalité de la Gazette n°157, cliquez sur http://www.avh.asso.fr/mediatheque/newsletter/gazette_20180822.html


Sommaire

La sélection de la quinzaine : les premiers titres de la rentrée littéraire
Les coups de coeur de la quinzaine
Quoi de neuf dans nos collections ?

Pour accéder à l'ensemble des archives de la Gazette, cliquez sur http://www.avh.asso.fr/mediatheque/newsletter/index.htm

Retrouvez les catalogues et services de la Médiathèque Valentin Haüy ici

Les bibliothécaires sont à votre disposition pour vous conseiller dans le choix de vos lectures et prendre vos commandes :

le lundi de 13h à 17h
du mardi au vendredi de 10h à 17h
Venir à la médiathèque :

Métro : Duroc
Bus : 28, 39, 70, 89, 92

Médiathèque Valentin Haüy - 5 rue Duroc - 75343 Paris cedex 07 -  01 44 49 27 27 - mediatheque@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.5 - TRENTE-CINQ ÉLÈVES DU CFRP ONT OBTENU LEUR DIPLÔME DÉBUT JUILLET

Trente-cinq étudiants de dernière année des différentes filières du CFRP (Centre de formation et de rééducation professionnelle) de l'association Valentin Haüy ont obtenu leur diplôme cette année:

Les autres stagiaires poursuivent leur parcours de formation en 2018/19 et retrouveront les bancs du centre de formation avec les nouveaux entrants fin août.

Félicitations à tous ces étudiants pour leur succès et bonne chance à eux pour leur future vie professionnelle !

Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle - 5 Rue Duroc – 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 49 27 27 – Fax : 01 44 49 27 30 – contact@cfrp-avh.frhttps://www.cfrp-avh.fr/

Retour au sommaire

1.6 - MARINE, ÉTUDIANTE AU CFRP, RACONTE SON PARCOURS

Marine nous raconte son histoire et son arrivée comme étudiante en masso-kinésithérapie au Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle (CFRP) de l’association Valentin Haüy. Un nouveau départ professionnel pour une jeune femme battante et heureuse de vivre.

Marine, étudiante en Année Spécialisée au CFRP de l'association Valentin Haüy.

• Bonjour Marine, vous êtes étudiante en année préparatoire à la formation de masso-kinésithérapie au Centre de Formation et de Réinsertion Professionnelle (CFRP) de l’association Valentin Haüy. Pouvez-vous nous présenter les circonstances de votre arrivée ?

Bonjour, atteinte d’un glaucome depuis ma naissance, je suis arrivée à l’association en 2017 pour entamer une formation de masso-kinésithérapie. Je suis actuellement en année préparatoire.

Je suis opticienne de formation, diplômée en 2000, spécialisée dans la basse vision. J’ai tenu un magasin d’optique de 2005 à 2017, dans le Var à Saint-Raphaël. Petite, je souhaitais être soit opticienne basse vision du fait d’une famille de déficients visuels (ma grand-mère, mon arrière-grand-mère, ma sœur et moi) soit kinésithérapeute. J’aurais finalement réussi à faire les deux !

En effet, je ne pouvais plus continuer mon métier d’opticienne, chaque jour j’avais une crise d’angoisse. Je faisais « semblant » toute la journée de bien voir, sauf avec certains clients qui connaissaient mes problématiques de déficience visuelle.

Certaines tâches comme mettre des petites vis sur des lunettes, je devais les faire le soir, cachée, quand le magasin était fermé sinon les clients auraient pu penser que je n’étais pas professionnelle. Les trois dernières années, j’ai eu une aide de la Maison départementale des personnes handicapées (mdph) pour financer l’embauche d’un salarié mais cela n’était pas suffisant malheureusement.

Face à une situation aussi ubuesque, il y avait toujours des solutions mais malgré une grande capacité d’adaptation acquise avec les années je ne pouvais plus continuer de jouer un rôle de voyante, je ne supportais plus cette forme d’imposture envers les autres et moi-même…

J’ai donc recherché un moyen de me former à un métier intéressant qui prenait en compte ma déficience visuelle et c’est ainsi que j’ai découvert l’association Valentin Haüy et la formation de kinésithérapeute proposée au CFRP.

• Vous parlez d’une grande capacité d’adaptation et le fait de « faire semblant ». Pouvez-vous nous dire pourquoi vous avez eu besoin de faire semblant et en quoi vous avez développé cette adaptabilité ?

Ma grand-mère maternelle était non-voyante comme sa mère et j’ai toujours eu l’impression que ma mère ne savait pas comment se situer... Elle a eu aussi beaucoup de mal à accepter mon handicap. Elle ne voulait pas l’accepter probablement… En tous cas, il y avait un réel tabou.

Nous sommes trois sœurs et deux d’entre nous ont été aussi touchées par la déficience visuelle. J’ai un glaucome qui s’est déclaré en fait assez tôt, dès la naissance, c’est une dégénérescence congénitale. Cela a été officialisé vers mes 18 ans alors que j’avais de très grosses migraines et des tensions très fortes dans les yeux. L’ophtalmologue qui me suivait depuis mon enfance devait le savoir et je me souviens de ma mère qui semblait crispée quand petite je ne pouvais pas lire les lettres de loin.

Je suis atteinte d’un glaucome bilatéral et d’un faux trou maculaire, j’ai 1/10e à l’œil gauche depuis la naissance mais on m’a donc peu accompagnée…

En fait je n’ai jamais trop su avant mes 18 ans que j’étais atteinte du glaucome. Je faisais du tennis alors que je ne voyais pas le relief, je pratiquais la danse sans avoir un bon équilibre, ou encore de l’équitation. Sans le savoir, j’ai trouvé des moyens pour adapter ma vue, j’avais d’autres repères comme les ombres par exemple.
En revanche il y a des situations plus difficiles notamment quand tu es perdue à l’aéroport, c’est l’horreur. Heureusement, j’ai développé une perception forte, je m’imagine ce que je dois voir…Mais dans un aéroport, sans marquage, on est dans une bulle, éblouie, immergée dans une autre dimension, c’est étrange…
 
• Comment avez-vous été soignée pour le glaucome ?

J’ai eu d’ailleurs beaucoup de chance. J’ai subi des opérations qui m’ont permis de garder la vue d’abord une sclérectomie profonde (j’ai failli perdre l’œil car l’opération n’a pas réussi en 2000) puis une trabéculectomie (on enlève le trabéculum) en 2005 parce que j’avais des grandes tensions dans l’œil qui m’appuyait sur le nerf optique et assombrissait tout.

J’ai rencontré un éminent Professeur à Nantes qui fait des travaux de recherche avec le Canada et a obtenu une bourse de recherche pour travailler sur le glaucome juvénile. Ce magicien des yeux m’a opéré 13 fois en 11 mois (toutes les 3 semaines 2005/2006). Entre deux opérations, je ne voyais plus…

Depuis, ma tension oculaire est stable comme mon acuité. Normalement il n’y a pas de régression possible et si je ne suis pas trop fatiguée et qu’il n’y a pas trop de vent, je réussis encore à voir un tout petit peu : 1/20e à l’œil gauche et 1/20e à l’œil droit.
Ce n’est pas beaucoup mais je m’en sors ! Et puis j’ai une grande imagination et je tombe avec grande élégance : tout est dans la chute et dans la réception, il faut avoir un éclat de rire dans la poche et savoir se relever ! Je connais bien le dépassement de soi, de par mon histoire personnelle et en observant ma grand-mère. J’ai toujours fais en sorte de faire le plus de choses en autonomie, de ne pas rester dans des zones de confort.
 
• Vous avez choisi de vous former à un nouveau métier, pourquoi avoir choisi une formation à l’association Valentin Haüy ?

Au départ, j’avais peur de venir à l’association, peur d’un côté « ghetto », dans le sens où je m’imaginais tous les aveugles ensembles au même endroit, coupés des autres. Il y a une forme d’acceptation du handicap en intégrant l’association. Et passer 5 ans de formation avec seulement des déficients visuels me faisait donc un peu peur. Peur aussi d’un aspect trop scolaire dans le cursus, qu’on me mâche trop le travail, moi qui me suis toujours débrouillée seule.

J’ai toujours été autonome et indépendante. Et puis cela me coûtait de revenir à Paris après une vie dans le sud, mais ma sœur est là et c’est un ancrage important.
Je souhaitais plus qu’une formation lorsque j’ai regardé les possibilités de reprise d’études. Il me fallait un cursus « tout compris » : une formation diplômante, l’encadrement qu’il faut, et même la peur de ce « ghetto » c’est ce qu’il me fallait ….La directrice de formation au CFRP est une merveille parmi les merveilles. C’est une des personnes avec ce Professeur à Nantes qui m’ont sauvé la vie. Elle a des mots forts : « tu as ta place ici » « On va trouver des solutions, de quoi as-tu besoin ? » Nous sommes très bien entourés à l’association.

• Les démarches sont-elles faciles pour intégrer une formation ?

Chaque cas est singulier en fonction de l’âge, du cursus scolaire, de la profession exercée avant d’intégrer le CFRP, de son statut reconnu comme handicapé…Actuellement d’un point de vue administratif c’est un peu compliqué mais heureusement l’association Valentin Haüy m’aide et comprend mes difficultés. Étant une ancienne commerçante, les démarches sont plus complexes mais j’ai beaucoup de chance que l’association Valentin Haüy soit clémente pour m’aider à continuer mes études.
 
• Comment se passent les cours à l’association Valentin Haüy ?  Quels sont vos ressentis positifs mais aussi les difficultés auxquelles vous avez été confrontée ?

Les cours sont merveilleux ! Je finis ma première Année Spécialisée par une validation de la CAC (Commission admission concours). Si je suis retenue après mes examens, je rentrerai donc en première année de formation masso-kinésithérapeute.
Je rentre à Saint-Raphaël pour un stage de 15 jours dans un cabinet de rééducation que je connais bien.

Je dois aussi réviser les rattrapages pour certaines matières. Nous aurons nos résultats le 15 juillet, mais pour beaucoup, nos partiels étant notés en contrôle continu, je sais que j’ai une matière à rattraper pour le premier semestre.
C’était une année scolaire compliquée car je gérais toutes les démarches dues à mon changement de vie.

L’implication pour les cours doit être importante si nous voulons réussir, le niveau est élevé.

La formation est exceptionnelle et si au départ j’avais peur de ne voir que des déficients visuels (je ne savais pas en quoi réellement) et bien finalement c’est un confort génial ! Certes il y a un côté très scolaire qui parfois m’ennuie…. Quand tu as 42 ans et que tu t’es toujours débrouillée, c’est parfois difficile de reprendre « un moule » qui n’est plus le tien depuis longtemps.
Mais ce qui est formidable c’est que nous sommes acceptés dans notre réalité de déficient visuel et puis il y a une mixité des âges.

• Êtes-vous heureuse de cette perspective professionnelle ?

C’est en totale cohérence avec ce que je voulais faire !

Jeune, j’hésitais en terminale entre kiné et optique. Clairement, je voulais travailler en basse vision. Ce qui me plaisait avec la kiné (et encore aujourd’hui), en tant que grande sportive, c’est que c’est un métier palpable, qui a un sens, en rapport avec l’humain, la santé. C’est presque une chance ce qui s’est passé parce que mon métier d’opticienne a aujourd’hui complètement changé, il a évolué vers une logique ultra commerciale et cela me plaisait de moins en moins. Maintenant, je reviens vers un métier plus en adéquation avec mon affinité avec le monde de la santé !

Merci Marine d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de nous avoir fait part de votre histoire.

CONTACT CFRP- Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle - 5 Rue Duroc - 75343  Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 49 27 27 - Fax : 01 44 49 27 30 - Email : contact@cfrp-avh.fr

Retour au sommaire

.

1.7 - EN SEPTEMBRE LA RATP RENOUVELLE SON ENQUÊTE DE SATISFACTION "CARNET DE VOYAGE" POUR LES PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES

La RATP et ses partenaires, l’association Valentin Haüy, la CFPSAA et  la FAF renouvellent leur enquête de satisfaction «Carnet de voyage» auprès de personnes aveugles ou malvoyantes à partir du mois de septembre. Un carnet de voyage permettra à chaque participant, lors de chacun des trajets qu’il souhaitera décrire de noter tout ce qui a facilité ou gêné ses déplacements. Ce carnet sera disponible sur internet via un site accessible, via un mail ou en version papier format A3.

Cette enquête concerne toute personne aveugle ou malvoyante utilisant de manière habituelle ou occasionnelle : le BUS RATP ou le METRO.

Pour cela les organisateurs ont besoin de recruter des personnes qui pourraient participer à cette enquête.

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et les personnes désirant participer à cette enquête peuvent s’inscrire :
- par e-mail : carnet.voyage@ratp.fr
- par courrier, en envoyant leurs coordonnées à l’adresse suivante : RATP – Mission Accessibilité - LAC LC13 - 54 Quai de la Rapée - 75599 PARIS CEDEX 12

À chaque e-mail de demande d’inscription un texte sera envoyé pour expliquer la démarche, demander les coordonnées et le souhait de format des carnets (lien sur site internet, mail contenant le questionnaire, version papier ou possibilité d’appeler un standard sur des créneaux prédéfinis pour répondre par téléphone à ce questionnaire).

Pour information, toute participation donnera lieu à l’attribution d’un bon d’achat.

Laurence CALTEAU et Emmanuel BUGE de la RATP restent à votre disposition pour vous apporter tout complément d’information.

Laurence CALTEAU (en charge de l’enquête) - 01 58 78 18 27
Emmanuel BUGE - 06 32 45 27 97 / 01 58 78 24 59
RATP – Maîtrise d’Ouvrage des Projets, Mission Accessibilité - 54, quai de la Rapée, Bureau C 1548, LAC LC13 - 75599 Paris cedex 12

Retour au sommaire

1.8 - UN REPORTAGE SUR CNEWS DIFFUSÉ LE MARDI 31 JUILLET SUR LE MÉTIER DE TRANSCRIPTEUR MUSICAL BRAILLE

Un reportage sur le métier de transcripteur musical braille a été diffusé sur la chaîne d’information CNEWS (groupe Canal +) sur le canal 16 de la TNT, le 31 juillet dernier. D’une durée d’environ 1min 40  une multi diffusion était prévue.

Kévin Robin, transcripteur à l’imprimerie de l’association Valentin Haüy a parlé de son métier (de la partition en noir à la transcription en braille jusqu’à l’embossage de la partition en braille). Quant à elle, Laurence de Roquefeuil, chanteuse amateur, évoque le fait qu’elle ne pourrait se passer d’une partition en braille qui lui permet de pratiquer l’une de ses passions… le chant.

Lien vers le reportage : https://www.cnews.fr/videos/divertissement/2018-07-30/les-metiers-insolites-le-transcripteur-de-braille-indispensable-aux

Retour au sommaire

1.9 - DU 15 AU 28 AOÛT 2018 LE SPOT TV DE L’ASSOCIATION VALENTIN HAÜY DIFFUSÉ DANS DES SALLES DE CINÉMA UGC

Le spot TV de l’association Valentin Haüy a été diffusé à titre gracieux du 15 au 28 août 2018 dans 437 salles de cinéma des 40 multiplex du réseau UGC des villes suivantes : Aulnay sous-bois, Bordeaux, Bures-sur-Yvette, Caen-Mondeville, Cergy, Créteil, Enghien, La Défense, Lille, Ludres, Lyon, Meaux, Nancy, Noisy-Le-Grand, Paris, Rosny, St Herblain, St-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Talence, Toulouse, Vélizy, Versailles, Villeneuve d’Ascq.

L’association Valentin Haüy remercie vivement les cinémas UGC qui lui ont offert cette formidable opportunité de la faire connaître et de sensibiliser le grand public à sa cause.

Écouter et voir le spot TV : https://www.avh.asso.fr/fr/campagne-2017
Description textuelle : Description textuelle Spot TV.docx

Retour au sommaire

1.10 - SNCF ET ACCESSIBILITÉ POUR LES AVEUGLES ET MALVOYANTS

Source : La lettre de l’accessibilité n°35 de la SNCF -https://www.accessibilite.sncf.com/


1.10.1 - VERSAILLES CHANTIERS… L’ACCESSIBILITÉ SE CONSTRUIT AVEC LES ASSOCIATIONS

Courant Avril 2018, les représentants de la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) et de l’Association Valentin Haüy (AVH) avaient rendez-vous avec la direction de l’accessibilité SNCF et l’équipe projet de Transilien en charge des travaux d’accessibilité de la gare de Versailles Chantiers.
Lire l’article en entier : https://www.accessibilite.sncf.com/la-lettre-de-l-accessibilite/lettres/2018/la-lettre-de-l-accessibilite-no35/article/versailles-chantiers-l-accessibilite-se-construit-avec-les-associations

Retour au sommaire

1.10.2 - ACCESSIBILITÉ DES GARES : DES DÉFICIENTS VISUELS EN REPÉRAGE À CHELLES-GOURNAY

Ils étaient 6 bénévoles présents en gare de Chelles-Gournay, en janvier dernier. Tous déficients visuels, venus tester en conditions réelles un prototype de guidage vocal pour les personnes aveugles et malvoyantes.
« Je n’utilise que rarement, voire jamais, les bandes podotactiles. Je suis très curieux de savoir si cette application peut avoir donné une utilité pour moi », avoue Yahia, malvoyant de naissance, avant les premiers tests. Il n’utilise pas d’application pour se repérer et a l’habitude de préparer ses trajets à l’avance, avec l’aide de sa famille ou de ses amis. Sur les 6 testeurs, ils sont 5 à ne pas utiliser les bandes podotactiles, souvent trop encombrées.
Pour lire la suite : https://www.accessibilite.sncf.com/la-lettre-de-l-accessibilite/lettres/2018/la-lettre-de-l-accessibilite-no35/article/accessibilite-des-gares-des-deficients-visuels-en-reperage-a-chelles-gournay

Retour au sommaire

1.10.3 - VIDÉO SOLUTION DE GUIDAGE SUR BANDES PODOTACTILES

La vidéo commence sur un texte :
« La Direction Innovation & Recherche, en collaboration avec la Direction des gares d’Île-de-France et la Direction Accessibilité, présente :
Guidage sur bandes podotactiles, une application de guidage vocal dans les gares, sans infrastructure lourde, sans connectivité réseau, détection de points de départ/arrivée par balises Bluetooth. »
Ensuite, la vidéo montre l’intérieur de la gare de Chelles. Une personne non-voyante avec canne teste l’application de guidage sur bandes podotactiles.
On entend les instructions de l’application pendant que le testeur se déplace sur les bandes de guidage
Accès à la vidéo : https://www.accessibilite.sncf.com/la-lettre-de-l-accessibilite/lettres/2018/la-lettre-de-l-accessibilite-no35/article/video-solution-de-guidage-sur-bandes-podotactiles
Découvrez la retranscription de cette vidéo en français : https://www.accessibilite.sncf.com/la-lettre-de-l-accessibilite/lettres/2018/la-lettre-de-l-accessibilite-no35/article/retranscription-video-test-en-gare-de-chelles

En savoir plus sur le pôle Accessibilité de l’association Valentin Haüy mène de nombreuses actions avec des interlocuteurs extérieurs (collectivités territoriales, entreprises, organismes professionnels, institutions nationales…) en vue de favoriser l’accessibilité et permettre un maximum d’autonomie aux personnes déficientes visuelles. Il apporte son expertise en participant à des diagnostics ou à des états des lieux, en collaborant sur l’élaboration de dossiers techniques ou juridiques, et en menant des actions de sensibilisation :
https://www.avh.asso.fr/fr/favoriser-laccessibilite

Retour au sommaire

1.11 - ACTIVITÉS CULTURELLES AU CENTRE RÉSIDENTIEL DE L’ASSOCIATION VALENTIN HAÜY ENTRE LE 01/09/2018 ET LE 16/06/2019

Dates des programmations de la saison 2018-2019 du Club de l’AME-itié

Le club de l’AME-itié se réunira les dimanches 7 octobre, 9 décembre 2018, puis 10 février, 7 avril, 16 juin (scène ouverte) 2019 à la Résidence de l’association Valentin Haüy au 61 bis rue d’Hautpoul, 75019 Paris

Horaires : ouverture des portes de 13h30 à 13h55, spectacle de 14h à 15h20, goûter amical de 15h30 à 16h15.

Inscriptions scène (10 places) : contact@ameh.fr ou au 09 50 72 52 58.
Temps de passage : 7mn (chansons, musiques, poésies, etc…). Accompagnement piano ou CD… Entrée et boissons offertes par l’A.M.E.h.

Organisation : Didier Guelfucci, Bogdan Kuzminski
Présentation : Denis Lenfant
Technique et son : Christophe Burgaud

Il est interdit de fumer dans les locaux de la résidence et impératif de réserver 48h à l’avance pour déjeuner au restaurant à partir de 12h.

L’accueil rue est assuré de 13h30 à 14h et de 15h20 à 15h30 côté rue d’Hautpoul. Merci de respecter les horaires.
N’hésitez pas rejoindre le Club de l’AME-itié pour partager bons moments et plaisirs artistiques ! Et n’hésitez pas à parler du club à vos amis et à les faire venir !
Contacts AMEh : contact@ameh.fr - Tél : 09 50 72 52 58

Toutes ces activités se dérouleront en salle polyvalente, entrée libre.

Contact : Frédérique Pouillot - 01 53 38 55 65
Centre Résidentiel Valentin Haüy - 64 rue Petit – 75019 Paris - Tél : 01 53 38 55 65 – Fax : 01 53 38 55 60 - fpouillot.residences@avh.asso.frhttps://www.avh.asso.fr/fr/le-centre-residentiel http://www.avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12 -  PRESSE ET BLOGS PARLENT DE L'ASSOCIATION VALENTIN HAÜY...

1.12.1 - LA 3D RÉVOLUTIONNE L’ACCESSIBILITÉ À L’ART

Par Nathalie DIOT -· Le Journal des Arts - le 19 juillet 2018

À Charleville-Mézières, une exposition est à voir du bout des doigts, grâce à la réinterprétation en volume d’œuvres picturales que permettent les nouvelles technologies.

Lire l’article en entier : https://www.lejournaldesarts.fr/expositions/la-3d-revolutionne-laccessibilite-lart-138732

Retour au sommaire

1.12.2 - DES AVEUGLES AU XIXE SIÈCLE… VISITE DE LA BIBLIOTHÈQUE VALENTIN HAÜY

Source : « billet » sur le blog de la chercheuse Aude Déruelle -· 4 juillet 2018. Aude Déruelle est professeur de littérature du XIXe siècle à l'Université d'Orléans.

« Céline Roussel prépare une thèse sur « Cécité, discours et représentations de soi dans les récits autobiographiques d’aveugles du XIXe au XXIe siècle » (sous la direction de Véronique Gély), et travaille comme bénévole à l’association Valentin Haüy, où elle fait des permanences pour la bibliothèque patrimoniale. Elle m’avait contactée à propos du projet ArchAT, et nous avons enfin pu convenir d’un rendez-vous ce mercredi 4 juillet.
Lire la suite de l’article : https://archat.hypotheses.org/361 »

Le Projet ArchAT :
« Les finalités d’ArchAT relèvent de deux approches complémentaires : d’une part une finalité d’ordre scientifique, qui vise à explorer la méthode de Thierry et les sources de ses œuvres, en les replaçant dans le double contexte, biographique et épistémologique, de sa cécité et du renouveau des études historiques en France à cette époque ; d’autre part une finalité d’ordre patrimonial, qui vise à mettre en valeur un patrimoine archivistique conservé à Blois, mais très peu connu.
En savoir plus sur ArchAT : https://archat.hypotheses.org/presentation  »

Retour au sommaire

2. ENSEIGNEMENT

21. UNE SESSION D'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU CERTIFICAT D'APTITUDE À L'ENSEIGNEMENT MUSICAL DES AVEUGLES ET DES DÉFICIENTS VISUELS ORGANISÉE EN 2019 FIXÉE PAR ARRÊTÉ DU 4 JUILLET 2018

1. JORF n°0164 du 19 juillet 2018 texte n° 1

« ARRÊTÉ DU 4 JUILLET 2018 PORTANT OUVERTURE D'UNE SESSION D'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU CERTIFICAT D'APTITUDE À L'ENSEIGNEMENT MUSICAL DES AVEUGLES ET DES DÉFICIENTS VISUELS EN 2019

NOR: SSAA1818785A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/7/4/SSAA1818785A/jo/texte

Par arrêté de la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées en date du 4 juillet 2018 :

Une session d'examen pour l'obtention du certificat d'aptitude à l'enseignement musical des aveugles et des déficients visuels, réservée aux candidats réunissant les conditions prévues par les dispositions des articles 4 et 5 de l'arrêté du 15 décembre 1976 susvisé , sera organisée en 2019.

Les épreuves écrites, orales et de braille se dérouleront à Paris. Elles auront lieu pour la deuxième partie du 11 au 15 mars 2019.

Les épreuves pratiques se dérouleront dans l'établissement dans lequel le candidat a effectué son stage. Les dates précises seront communiquées aux candidats en temps utile.
 
Les dossiers de candidature devront être adressés, par l'intermédiaire du directeur d'établissement, à la direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) de la région dont relève le candidat.

La date de clôture des inscriptions est fixée au 14 janvier 2019 pour la deuxième partie.

Conformément à l'article 10 de l'arrêté du 15 décembre 1976 modifié, la monographie devra être expédiée au plus tard le 14 janvier 2019, en dix exemplaires imprimés paginés identiques et sous forme électronique, au secrétariat d'état chargé des personnes handicapées, direction générale de la cohésion sociale, sous-direction de l'autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées, bureau de l'insertion, de la citoyenneté et du parcours de vie des personnes handicapées (DGCS/3b), 14, avenue Duquesne, 75350 Paris 07 SP.

Télécharger le document en RTF (poids < 1Mo)


2. ARRÊTÉ DU 15 DÉCEMBRE 1976 CERTIFICAT D'APTITUDE À L'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL DES AVEUGLES ET DES DÉFICIENTS VISUELS - VERSION CONSOLIDÉE AU 06 AOÛT 2018
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000671157
Retour au sommaire

3 - SANTÉ ET VIE QUOTIDIENNE

3.1 - LES JOURNÉES NATIONALES DE LA MACULA 2018 ONT EU LIEU DU 25 AU 29 JUIN PARTOUT EN FRANCE

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie de l’œil qui apparaît après 55 ans.

Durant toute une semaine, les « personnes à risque » ont pu prendre rendez-vous chez les ophtalmologistes (libéraux et hospitaliers) participant à l’opération pour bénéficier d’un dépistage.

Ce dépistage s’adressait en particulier aux personnes ayant les caractéristiques suivantes :


Si les examens de dépistage révèlent des signes de DMLA, de maculopathie diabétique ou d’une autre maladie de la macula (maculopathie myopique ou autre), un bilan plus approfondi sera programmé pour confirmer ou non ce diagnostic.

Retrouvez tous les centres de dépistage partenaires sur le site web des journées de la macula : http://www.journees-macula.fr/

Retour au sommaire

3.2 -  MDPH DE PARIS : UN SITE WEB RÉFÉRENCE SUR LE HANDICAP

Sources : Handitec Handroit- 15 Jul 2018 – https://www.handroit.com/

Lancé en ce début d’été 2018, le site internet de la MDPH de Paris https://handicap.paris.fr propose ainsi des informations sur les aides et prestations, les services de proximité, les actions menées au niveau locale, les associations qui œuvrent en faveur des personnes en situation de handicap…

Retour au sommaire

4 - LOISIRS ET CULTURE À PARIS, EN RÉGION PARISIENNE ET EN PROVINCE

4.1 - VACANCES : CAP SUR LES PARCS NATIONAUX ACCESSIBLES :

Par Handicap.fr / Margot Blachon le 14-07-2018

Résumé : Envie d'évasion ? Besoin de vacances ? Dès à présent, le guide "Les parcs nationaux de France accessibles à tous" est disponible pour découvrir ces dix espaces naturels majeurs que compte notre territoire.
Pour lire la suite : https://tourisme.handicap.fr/art-guide-parc-nationnaux-accessibles-1079-10992.php

Retour au sommaire

4.2 - ATELIERS D’ARTS PLASTIQUES ET ATELIERS CORPS, VOIX ET IMPROVISATIONS VOCALES POUR DÉFICIENTS VISUELS EN SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2018

Cristina Padovani propose un atelier d'arts plastiques qui puisse être source de satisfaction expressive et créative, à travers l'accompagnement de la personne malvoyante dans l’expérimentation des matériaux. Le parcours se déroulera autour des thèmes évoqués dans le spectacle d’Agnès Collet : la civilisation, la nature, l'espace, l’imaginaire.

Une large gamme de possibilités d'exploration nous est offerte par la terre, le collage, les techniques mixtes, les traces posées sur une surface.

Les participants pourront choisir et tester différents matériaux, froids ou chauds, en relief ou plats, grands ou petits, durs ou souples… par des moyens techniques qui leur correspondent

Le travail permettra la réalisation d’une création concrète qui pourra être exposée lors d’un vernissage ou introduite dans le spectacle d’Agnès Collet.

L'atelier ne nécessite pas d’expérience dans le domaine artistique.

Dates et horaires de l’atelier (2 jours possibles sur 4 semaines) :
• les jeudis 20 et 27 septembre, 4 et 11 octobre 2018 de 18h à 20h
ou
• les samedis 22 et 29 septembre, 6 et 13 octobre 2018 de 15h30 à 17h30 :

Prix de l’atelier de 2h : 15 €

Lieu de l’atelier : 26 rue Pradier - 75019 Paris (près des Buttes-Chaumont)
Intervenante : Cristina Padovani

 Retour au sommaire

4.2.1 - Ateliers d’art plastique

Cristina Padovani propose un atelier d'arts plastiques qui puisse être source de satisfaction expressive et créative, à travers l'accompagnement de la personne malvoyante dans l’expérimentation des matériaux. Le parcours se déroulera autour des thèmes évoqués dans le spectacle d’Agnès Collet : la civilisation, la nature, l'espace, l’imaginaire.

Une large gamme de possibilités d'exploration nous est offerte par la terre, le collage, les techniques mixtes, les traces posées sur une surface.

Les participants pourront choisir et tester différents matériaux, froids ou chauds, en relief ou plats, grands ou petits, durs ou souples… par des moyens techniques qui leur correspondent

Le travail permettra la réalisation d’une création concrète qui pourra être exposée lors d’un vernissage ou introduite dans le spectacle d’Agnès Collet.

L'atelier ne nécessite pas d’expérience dans le domaine artistique.

Dates et horaires de l’atelier (2 jours possibles sur 4 semaines) :
• les jeudis 20 et 27 septembre, 4 et 11 octobre 2018 de 18h à 20h
ou
• les samedis 22 et 29 septembre, 6 et 13 octobre 2018 de 15h30 à 17h30 :

Prix de l’atelier de 2h : 15 €

Lieu de l’atelier : 26 rue Pradier - 75019 Paris (près des Buttes-Chaumont)
Intervenante : Cristina Padovani

Retour au sommaire

4.2.2 - Atelier corps, voix et improvisations vocales pour 10 personnes


Les lieux du corps chantant seront le fil directeur des ateliers de chant.

Des explorations des sensations corporelles se prolongeront par des explorations vocales et des improvisations vocales dirigées.

Les explorations corporelles se feront par la détente et le mouvement, les étirements, les repoussés, les respirations, et les résonances corporelles.

Les improvisations vocales dirigées seront en lien avec les sensations corporelles, l’expression des émotions ou avec les données de la technique vocale.

Des jeux vocaux et rythmiques nous conduiront à l’apprentissage de certaines chansons du spectacle « Au Clair de la Terre » ou à l’apprentissage d'éléments rythmiques et/ou mélodiques de certaines chansons du spectacle. Ce travail pourra éventuellement soutenir une participation du public lors des représentations.
 
Dates et horaires de l’atelier : les lundis 24 septembre, 1er, 8 et 15 octobre 2018 de 18h à 20h

Prix de l’atelier de 2h : 15 €

Lieu de l’atelier : association Graines de Sons - 28 rue Eugène Sue - 75018 Paris
Intervenante : Hélène Wiltz – http://www.grainesdesons.fr/pages/association.htm

Retour au sommaire

4.2.3 - Informations complémentaires

Selon la demande des participants, d’autres dates complémentaires pourront être organisées pour ces deux ateliers.

Les objets créés lors de l’atelier d’arts plastiques et le travail effectué dans l’atelier chant pourront être intégrés au spectacle « Au clair de la Terre » dont la prochaine représentation aura lieu le 15 novembre 2018 à 20h30 au Théâtre de Ménilmontant (15 rue du Retrait - Paris 20ème).

Les personnes intéressées peuvent contacter Agnès Collet pour plus d’informations et s’inscrire aux ateliers, par téléphone ou par email : Agnès Collet : 06 25 34 30 61 – contact@agnescollet.fr

Retour au sommaire

4.3 - PARIS 13ÈME - THÉÂTRE 13 – SPECTACLES EN AUDIODESCRIPTION PROPOSÉS À PARTIR DE LA RENTRÉE

4.3.1 - Le Potentiel Érotique de ma Femme

Texte David FOENKINOS / Mise en scène Sophie ACCARD
Théâtre 13 / Jardin - 103A, boulevard Auguste Blanqui - 75013 PARIS - Métro Glacière, ligne 6.
1h20 sans entracte
À partir de 12 ans

On dit souvent qu’il existe des hommes à femmes, on peut considérer qu’Hector est un homme à... objets. De badges de campagne électorale en thermomètres, en passant par les dictons croates, Hector collectionne tout, depuis toujours. Cette dépendance le rend malheureux et l’exclut de toute vie sociale, il prend alors une résolution majeure : arrêter les collections. Jusqu’au jour où il rencontre Brigitte qui va provoquer chez lui une nouvelle passion tout à fait inattendue…
Spectacle en audiodescription les vendredi 14 et 28 septembre 2018 à 20h et les dimanches 16 et 30 septembre à 16h.
Rencontre avec l’équipe artistique le dimanche 16 septembre à l’issue de la représentation en présence de David FOENKINOS.

Retour au sommaire

4.3.2 - Les Fourberies de Scapin

Texte Molière / Mise en scène TIGRAN MEKHITARIAN
Théâtre 13 / Seine - 30 rue du Chevaleret / Métro Bibliothèque François Mitterrand
1h45 sans entracte
À partir de 7 ans

Dans une ambiance rap, ghetto et jeune, mélangeant la langue classique de Molière avec la langue contemporaine de la jeunesse de notre époque, une version généreuse et déjantée du chef d’œuvre de Molière, dessinée dans le respect du texte et portée par de tout jeunes acteurs, dans une modernité qui donne tout son sens à la pièce.
Spectacle en audiodescription les vendredi 29 mars et 5 avril 2019 à 20h et les dimanches 31 mars et 7 avril à 16h.
Rencontre avec l’équipe artistique dimanche 31 mars à l’issue de la représentation.

Retour au sommaire

4.3.3 - Renseignements et tarifs

Tarifs : 17 € (au lieu de 26) pour la personne en situation de handicap et son accompagnateur - Réservations 7 jours à l’avance auprès de Léa Berton - 01.45.88.41.99 – leaberton@theatre13.com

Cette année, est également proposé le service Souffleur d’images en partenariat avec le Centre de Recherche Théâtre Handicap (CRTH) qui permet aux personnes mal-voyantes ou non-voyantes d’accéder à l’ensemble de la programmation en étant accompagné par un bénévole qui décrit à leur demande ce qu’il se passe sur la scène.
Tarif réduit pour la personne en situation de handicap / gratuit pour le bénévole souffleur d’image, réservation 15 jours à l’avance auprès de Léa Berton - 01.45.88.41.99 – leaberton@theatre13.com


Retour au sommaire

Fin du VHI numéro d' août 2018
mba

Pour vous désabonner, envoyez votre e-mail à cette adresse : vhi_desabonnement@avh.asso.fr