LETTRE D'INFORMATION VALENTIN-HAÜY-INFOS FÉVRIER 2021

Dernier numéro paru : 11 février 2021

Cette lettre d'information est principalement destinée à aviser les personnes non ou malvoyantes, leur famille ou leurs amis, des actions et services proposés par l'association Valentin Haüy à leur intention :
* nouveaux articles mis en vente par le Service du Matériel Spécialisé ;
* certains programmes en audiodescription au cinéma, au théâtre... ;
* les fiches d'évaluation réalisées par notre Centre d'Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour les Aveugles et les Malvoyants (CERTAM);
* des annonces de séjours sportifs, touristiques et culturels à destination des personnes déficientes visuelles ;
* des actions juridiques et sociales ;
* les activités de nos comités et de nos établissements.
etc...

Cette lettre d'information est principalement destinée à aviser les personnes non ou malvoyantes, leur famille ou leurs amis, des actions et services proposés par l'association Valentin Haüy à leur intention :
* nouveaux articles mis en vente par le Service du Matériel Spécialisé ;
* certains programmes en audiodescription au cinéma, au théâtre... ;
* les fiches d'évaluation réalisées par notre Centre d'Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour les Aveugles et les Malvoyants (CERTAM);
* des annonces de séjours sportifs, touristiques et culturels à destination des personnes déficientes visuelles ;
* des actions juridiques et sociales ;
* les activités de nos comités et de nos établissements.
etc...

N'hésitez pas à faire connaître le Valentin Haüy Infos (VHI) à toute personne susceptible d'être intéressée. Proposez-lui de s'abonner à cette lettre afin qu'elle soit tenue informée de ce qui pourrait la concerner en tant que personne déficiente visuelle.

Historique des VH Infos en ligne depuis 2009.

Pour changer d'adresse de réception, il suffit d'abord de vous désabonner puis de s'abonner à nouveau avec votre nouvelle adresse.
Pour s'abonner, il suffit d'envoyer un message ne contenant ni texte, ni objet, ni message à l'adresse courriel suivante : vhi_abonnement@avh.asso.fr. 
Pour se désabonner, il suffit d'envoyer un message ne contenant ni texte, ni objet, ni message à l'adresse courriel suivante : vhi_desabonnement@avh.asso.fr.
L'abonnement ou le désabonnement se fait automatiquement.
 
Pour faire part de vos observations merci d'utiliserl'adresse courriel suivante : secretariat.publication@avh.asso.fr.

SOMMAIRE

1 - Informations de l'association Valentin Haüy

1.1 - Horaires de fermeture de l'accueil du 5 rue Duroc en période de crise sanitaire
1.2 - Podcast - épisode 5 : Dans les yeux d'Alban, aventurier malvoyant à la conquête du plus grand désert de sel du monde
1.3 - Le magazine Classica pour les amoureux de la musique classique et du jazz adapté en audio Daisy et braille 
1.4 - Report du Poinçon Magique au mercredi 13 octobre 2021
1.5 - L’association Valentin Haüy publie son rapport de plaidoyer sur l’école inclusive 
   
1.6 - Le Service du Matériel Spécialisé
1.6.1 - Nouveautés de février 2021
1.6.2 - Salons atelier de démonstration / présentation de matériels / salons / journées portes ouvertes
1.6.3 - Informations générales
1.6.4 - Suppressions

1.7 - Quoi de neuf au Certam, du Pôle Accessibilité numérique ?
1.7.1 - Nos dernières fiches d’évaluation
1.7.1.1 - Focus 40 5ème génération V. 5.81.61   
1.7.1.2 - Seeing Ai de Microsoft
1.7.1.3 - OrCam Read

1.7.2 - Nos derniers dossiers thématiques
1.7.2.1 - Accessibilité numérique : la consternante apathie de nombreux organismes publics (premier volet)
1.7.2.2 - Accessibilité numérique : la consternante apathie de nombreux organismes publics (deuxième volet)

1.8 - Médiathèque : La Gazette n° 229 du 24 février est sortie

1.9 - Le service des Sports
1.9.1 - Signature d'un partenariat de l'association Valentin Haüy avec l'école de voile des Glénans
 
1.10 - Activités de nos comités
1.10.1 - Le Comité Valentin Haüy de l’Hérault : Sarah-Cheyenne Santoni prépare son rôle dans "Ici tout commence" sur TF1
1.10.2 - Le Comité Valentin Haüy de la Marne dans un reportage de FR3 Régions "Vivre avec la cécité"
1.10.3 - Le Comité Valentin Haüy du Finistère à l’honneur avec le projet Handibox
1.10.4 - Le Comité Valentin Haüy du Doubs : lutter contre la fracture numérique avec la Fondation Free

1.11 - Activités de nos établissements
1.11.1 - L'Entreprise Adaptée "Atelier de La Villette" signe une convention avec la société Fluow et devient un point de location de vélos à assistance électrique
1.11.2 - Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle (CFRP) : création d'une chaîne YouTube sports et relaxation

1.12 - L'association Valentin Haüy recrute
1.12.1 - Médecin psychiatre en CDI à temps partiel
1.12.2 - Médecin généraliste en CDI à temps partiel
1.12.3 - Orthoptiste en CDI en deux mi-temps sur deux établissements
1.12.4 - Instructeur en locomotion en CDI à temps plein 35 heures par semaine
1.12.5 - Maître Délégué à temps plein 27 heures + 1 heure 15
1.12.6 - Cadre de service paramédical ergothérapeute en CDI à temps plein 35 heures par semaine
1.12.7 - Moniteur éducateur CDD à temps plein
1.12.8 -  Contrat de professionnalisation : étudiant en L3 ou B3 Web master
1.12.9 - Directeur de l’Établissement Odette Witkowska en CDI à temps plein

1.13 - Le musée Valentin Haüy
1.13.1 - "Pierre Villey et la sténographie, à propos de deux objets remarquables du musée Valentin Haüy"
1.13.2 - Le musée Valentin Haüy et le Japon  

1.14 - Les médias parlent de l'association Valentin Haüy
1.14.1 - https://www.info-chalon.com/ - 18 janvier 2021 : "Du changement à l’association Valentin HAUY"
1.14.2 - https://www.info-chalon.com/ - 22 janvier 2021 : "L'association Valentin Hauy est intervenue à l'ISFI du Chalonnais"
1.14.3 - https://www.larep.fr/orleans-45000/- 7 février 2021 - : "Mobilité - Malvoyant ou en fauteuil : à Orléans, le handicap n'est pas un frein à la pratique du vélo !" 
1.14.4 - https://tvvendee.fr/actu/ : "Reportage sur Didier Marchand, rempailleur de chaise malvoyant au CDTD Frère Frances de Nantes"
1.14.5 - https://rcf.fr/la-matinale/ - 16 février 2021 : "Une étude sur la situation des personnes malvoyantes et aveugles"

2 - L'Association France Glaucome et ses relais patients

3 - Un reportage sur l’aniridie une forme de déficience visuelle ainsi que sur les techniques de réadaptation

4 - Articles scientifiques sur la vue sélectionnés par le Pr J.L. DUFIER
4.1 - "Des approches innovantes pour traiter le glaucome"
4.2 - "Imagerie en ophtalmologie : des révolutions techniques aux parcours de soin"
4.3 - "Voir dans le noir grâce à une molécule anticancéreuse photosensible"

5 - Droit comme un H ! permet aux étudiants en droit et aux élèves avocats en situation de handicap de suivre leurs études
6 - « Be My Eyes », une application qui permet d’avoir une assistance visuelle grâce à un appel vidéo en direct
7 - Application téléphonique "SENS Déficients sensoriels"
8 - La mise à jour 3.0 de Rango est disponible
9 - La Fondation Banque Populaire attribue une bourse aux personnes en situation de handicap physique et/ou sensoriel 
10 - La RATP édite 150 atlas du métro en braille

11 - Loisirs et culture

11.1 - Pratique musicale adaptée à la déficience visuelle
11.2 - La Cité des sciences et de l’industrie reste fermée… alors la Cité vient à vous !

11.3 - « Handicap, une histoire », dans l’émission Le cours de l’Histoire sur France Culture
11.3.1 - Épisode 1 : Prendre en charge le handicap, une affaire d'État ? Le 08/02/2021
11.3.2 - Épisode 2 : Handicap et guerres mondiales : de la réparation à “l’extermination douce” ? Le 09/02/2021
11.3.3 - Épisode 3 : Soulager et appareiller les corps, que dit l’archéologie ? Le 10/02/2021
11.3.4 - Épisode 4 : Survivre ne suffit pas. Handicap, les luttes pour l’égalité. Le 11/02/2021

11.4 - L'Espace des sciences de Rennes, le Planétarium de Rennes et le Muséum d'histoire naturelle de Nantes
11.4.1 - Espace des sciences de Rennes - les Champs Libres
11.4.2 - Planétarium de Rennes - les Champs Libres
11.4.3 - Muséum d'histoire naturelle - Nantes Métropole

11.5 - Plus de 900 concerts en ligne sur le site de la Philharmonie de Paris
11.6 - AccessiJeux, une association dynamique pour les déficients visuels
11.7 - Le 15 mars à partir de 21 heures : le Marius de l’audiodescription crée l’évènement sur Facebook et sur YouTube

12 - D'ici et d'ailleurs...
12.1 - Suisse - Université de Genève (UNIGE) : des livres tactiles adaptés aux enfants aveugles
12.2 - Grande-Bretagne : un test de grossesse en relief pour les femmes malvoyantes
12.3 - "Handisport : Timothée Adolphe bat le record du monde du 60m !"
12.4 - L'American Printing House (USA) créé un compte Facebook et un Twitter dédiés à son musée.

13 - Le nouveau Livre Vert de la Beauté 2021 proposé par Yves Rocher disponible en braille, en caractères agrandis et en audio 

14 - Informations du gouvernement sur la Covid-19
14.1 - Covid-19 et informations utiles

* - * - *

1 - Informations de l'association Valentin Haüy

1.1 - Horaires de fermeture de l'accueil du 5 rue Duroc en période de crise sanitaire

En raison de la crise sanitaire l’accueil de l’association Valentin Haüy au 5 rue Duroc est fermé tous les jours à 18 heures (au lieu de 19 heures) jusqu'à nouvel ordre.

Retour au sommaire

1.2 - Podcast - épisode 5 : Dans les yeux d'Alban, aventurier malvoyant à la conquête du plus grand désert de sel du monde

Malvoyant, Alban Tessier, s'est lancé en 2018 un défi un peu fou : traverser à pied, seul, et en complète autonomie, le plus grand désert de sel du monde pour sensibiliser le grand public au handicap visuel avec son association, " À perte de vue".

Alban Tessier se défend bien d’être un aventurier. Et pourtant, cet instituteur nantais, malvoyant de 44 ans, a accompli un exploit hors du commun : la traversée à pied, seul et en complète autonomie, du Salar d’Uyuni en Bolivie, le plus grand désert de sel du monde. Trois ans de préparation minutieuse et intense, pour sept jours de marche et 140 km de traversée dans l’un des lieux les plus spectaculaires et les plus inhospitaliers du monde. 

Ce projet a été réalisé dans le cadre de l’association « À perte de vue », présidée par Alban. Il avait comme objectif de mettre en lumière la façon dont les personnes déficientes visuelles peuvent s’accomplir aussi bien dans leur vie quotidienne que dans ce genre d’aventures, grâce à l’apprentissage de gestes et à l’usage de matériels adaptés, comme son GPS audio pour déficient visuel.

Une épopée sportive extraordinaire qu’Alban a accepté de nous raconter dans ce cinquième épisode du podcast de l’association Valentin Haüy « Dans ses yeux ».
 
Vous voulez écouter "Dans ses yeux" où vous allez, et quand vous voulez ? Abonnez -vous directement au podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :
Abonnez-vous sur Spotify 
Abonnez-vous sur Apple Music
Abonnez- vous sur Deezer
Abonnez-vous sur YouTube

Retrouvez aussi tous nos épisodes dans l'espace podcast du site internet de l'association.

Retour au sommaire

1.3 - Le magazine Classica pour les amoureux de la musique classique et du jazz adapté en audio Daisy et en braille

Depuis 1998, et chaque mois, le magazine Classica donne rendez-vous aux amoureux de la musique classique et du jazz.

Concerts, enregistrements, grandes voix, lieux mythiques, parcours historiques…la rédaction vous dit tout sur la musique orchestrale.

L’association apiDV et l’association Valentin Haüy vous proposent tous les mois, de profiter de l’expérience et des avis éclairants d’éditorialistes et spécialistes prestigieux de la revue Classica, et de plonger au cœur de l’orchestre et des partitions avec des reportages et une actualité riche.

L’association apiDV adapte le magazine Classica et ses hors-séries en version audio Daisy enregistrés en voix de synthèse sur CD ou lien de téléchargement.

L’abonnement annuel est au prix de 70 euros pour 10 numéros + les hors-série.

En partenariat avec apiDV, l’association Valentin Haüy a décidé de produire une version braille de ce magazine pour compléter l’offre sonore.

L’abonnement annuel est également au prix de 70 euros.

Afin de découvrir cette revue, nous vous offrons le numéro de décembre 2020 dans sa version sonore et/ou braille selon votre besoin.

Vous pouvez l’obtenir sur simple appel téléphonique auprès de Laurence Haÿs au 01 47 34 30 00 pour la version sonore ou auprès de Claire Noguès au 01 44 49 27 27 pour la version braille.

Retour au sommaire

1.4 - Report du Poinçon Magique au mercredi 13 octobre 2021

Le poinçon magique est reporté au mercredi 13 octobre.

Les dossiers d’inscription seront disponibles fin juin.

Pour info, la date limite d’inscription des centres d’examen sera le 17 septembre et la date limite d’inscriptions des candidats le 24 septembre. 

Nous sommes désolés de ce report, mais la crise sanitaire ne nous laisse guère le choix.

Retour au sommaire

1.5 - L’association Valentin Haüy publie son rapport de plaidoyer sur l’école inclusive

L’association Valentin Haüy a élaboré un document de référence sur l’école inclusive, destiné à ses représentants nationaux et locaux comme au grand public. Elle réclame une souplesse de parcours des élèves déficients visuels entre l’enseignement spécialisé et l’école inclusive afin d’assurer un accompagnement scolaire adapté à chaque enfant, ainsi que la mise en œuvre effective des moyens humains, financiers et pédagogiques nécessaires à leur garantir les meilleures chances de réussite.

Introduction

La loi « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005 (loi n° 2005-102) indique que le droit à l'éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental.

Certaines Agences Régionales de Santé (ARS) s’engagent dans leur Plan Régional de Santé (PRS) à promouvoir l’accès accompagné à la scolarisation en école ordinaire, à l’enseignement supérieur et à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Depuis, les gouvernements successifs ont contribué à l’amélioration de l’accueil des enfants en situation de handicap. Le Président Macron a fait de la scolarisation des élèves en situation de handicap une priorité de son quinquennat. Son ambition est de permettre à l’école d’être pleinement inclusive. Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, se sont donné pour objectif de construire un grand service public de l’école inclusive dès la rentrée 2019.

L’école inclusive vise à assurer une scolarisation de qualité pour tous les élèves de la maternelle au lycée par la prise en compte de leurs singularités et de leurs besoins éducatifs particuliers. Le rapport Jumel de juillet 2019 (cf. bibliographie page 6) met en garde contre toute velléité de supprimer ou d’écarter l’Institut National des Jeunes Aveugles (INJA) de Paris. Il réaffirme la pertinence d’un modèle fondé sur des allers-retours entre le milieu adapté et le milieu ordinaire. Il a mis en exergue les problèmes d’accessibilité des enfants confrontés à un déficit sensoriel (parcours, bâtiments, programmes scolaires, enseignement supérieur…), ainsi que l’exigence d’une réelle adaptation des outils pédagogiques.

C’est pourquoi l’association Valentin Haüy a décidé de s’emparer de la question et d’élaborer un document de référence pour soutenir ses représentants dans les différentes instances locales et nationales.

Définition de l’intégration et de l’inclusion

• L’intégration et l’inclusion répondent à deux logiques bien distinctes. - L’intégration n’implique pas de dispositif particulier pour aider l’élève à s’insérer. Celui-ci se débrouille souvent avec ses propres moyens. Il doit s’adapter, quels que soient les moyens mis en œuvre.

• L’inclusion suppose une aide active et une prise en compte du handicap. La société fait réellement un pas vers la personne handicapée.

La différence est de taille. Ce n’est plus à l’élève en situation de handicap de faire ce qu’il faut pour accéder au savoir, mais à l’institution de faire le nécessaire pour permettre à l’élève en situation de handicap de pouvoir bénéficier d’une scolarisation adaptée à ses besoins. De même, l’élève en situation de handicap est désigné, actuellement, comme "élève à besoins éducatifs particuliers". Cette évolution du vocabulaire n’est pas que sémantique. Elle montre le souci de la société de considérer chaque individu tel qu’il est et de s’adapter à ses spécificités. Et, en particulier, concernant l’école, l’existence d'une école inclusive qui donne sa juste place à chaque élève aux besoins éducatifs particuliers en tenant compte de ses besoins d'accompagnement. La circulaire n° 2016-117 du 8 août 2016 (cf. bibliographie page précise que l’élève en situation de handicap est un élève comme les autres. Avec les aménagements et les adaptations nécessaires, il doit avoir accès aux mêmes savoirs et être soumis aux mêmes exigences que tout élève.

Les différents modes de scolarisation des élèves déficients visuels

Actuellement, plusieurs possibilités de scolarisation existent :

Une scolarisation en milieu ordinaire :

• Scolarisation individuelle avec ou sans aucune aide humaine : avec par exemple des Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap (AESH) avec des aménagements lorsque les besoins de l'élève l'exigent. Ces accompagnements sont de toutes sortes : matériel (plages tactiles ou bloc-notes braille, lecteurs d’écrans, synthèses vocales, logiciels de revue d’écran, agrandissement de caractères...) ou humain (psychomotriciens, psychologues, travailleurs sociaux…) ;
• Scolarisation collective dans des Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS), des structures sous la tutelle de l’Éducation nationale dont certaines sont spécialisées dans le handicap visuel.

Une scolarisation en établissement médico-social (comme l’INJA à Paris) :

L’élève en situation de handicap peut être orienté vers un établissement ou service médico-social spécialisé, dépendant du ministère des Solidarités et de la Santé. Cette orientation permet de lui offrir une prise en charge globale adaptée, que ce soit sur le plan scolaire, éducatif ou thérapeutique. L’élève est accueilli dans une Unité d’Enseignement (UE), localisée pour tout ou partie au sein des établissements médico-sociaux ou des établissements scolaires. L’unité d’enseignement bénéficie d’un ou plusieurs enseignants spécialisés. Concernant les élèves déficients visuels, ces enseignants peuvent être formés par le ministère de l’Éducation nationale ou par le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées.

Un enseignement à distance, via le Centre National d’Enseignement à Distance (CNED).

Argumentaire

L’école inclusive a pour objectif de permettre à tous les élèves, quelles que soient leurs différences, d’apprendre et d’avoir une chance égale de réussite tant sur le plan scolaire que social. Cet objectif est louable. Mais comme le rappellent le rapport Jumel et le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE, cf. bibliographie page 6), vu la spécificité du handicap visuel, il est indispensable de s’appuyer sur les structures existantes et d’avoir la souplesse de changer de parcours, voire de faire des « allers-retours » entre les différents modes de scolarisation, en fonction de l’évolution globale de l’enfant. Cela suppose, de ce fait, le maintien de ces différents modes de scolarisation et d’accompagnement dont les établissements médico-sociaux ne peuvent être exclus.

Pendant longtemps, les professionnels de la déficience visuelle ont « opposé » cécité et malvoyance. Actuellement, les déficiences visuelles sont perçues comme multiples et hétérogènes avec une prise en compte d’éventuels troubles associés. Une attention particulière est accordée à la perte de vision fonctionnelle des personnes concernées (déficit modéré, sévère, perte de vision totale ou partielle, restriction du champ visuel…). Nous plaidons donc pour une prise en charge personnalisée et adaptative, en fonction du caractère évolutif de la pathologie de la personne.

Il est indispensable de prendre en compte, à tout moment de la scolarisation, les besoins spécifiques pour permettre un développement harmonieux de l’élève, tant au niveau scolaire qu’au niveau social. Il convient d’envisager ces besoins sous la forme d’une prise en charge globale adaptable et modulable. Le besoin de panacher les activités scolaires avec les soins de réadaptation et les techniques de compensation se doit d’être garanti. Ainsi, la réussite du parcours scolaire d'un élève handicapé visuel, avec ou sans troubles associés, nécessite une prise en charge rééducative indispensable à l’autonomie (orthoptie, psychomotricité, ergothérapie, locomotion, activités de la vie journalière…) accompagnée d’une pédagogie dédiée, intimement liée aux recours à des outils pédagogiques spécifiques :

• Matériels pédagogiques adaptés (voir point 3 page 3)

• Apprentissage du braille : le braille, aujourd’hui en partie menacé, est pourtant indispensable à l’élève en situation de cécité. Son apprentissage peut également s’avérer nécessaire à un élève malvoyant dont les capacités visuelles sont trop limitées et/ou dont la pathologie est évolutive, afin qu’il puisse pleinement tirer profit de sa scolarité. Le braille est particulièrement indiqué quand la vitesse de lecture d’un texte imprimé n’est pas suffisante pour une bonne compréhension et/ou du fait de fortes contraintes posturales.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier d’apporter une aide aux familles, un soutien psychologique pour l’acceptation du handicap, au moment, par exemple, où est élaboré le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), contrat établi entre la famille, le jeune et la structure au sens large. Ce soutien doit être proposé aux élèves et à leur famille. Il est important de rappeler combien le milieu socio-culturel est influent. En conséquence, un accompagnement scolaire adapté à chaque situation est nécessaire pour assurer une réelle égalité des chances.

Enfin, pour un accompagnement réussi, il convient que chaque professionnel puisse suivre une formation réelle et adaptée à son rôle (enseignants, AESH, éducateurs, rééducateurs, personnels médicaux et paramédicaux…). L’équipe pédagogique doit être mieux formée à la maîtrise du braille et du matériel adapté.

Le PPS se doit d’être approprié aux besoins du jeune pour lui permettre d’accéder dans les meilleures conditions aux connaissances ; il doit être personnalisé selon le degré de déficience et l’évolutivité de la pathologie de l’enfant, avec ajustement possible à tout moment, et ce dans les plus brefs délais. Ce plan doit être établi en fonction des intérêts de l’enfant et son respect doit être assuré. Invoquer des arguments liés à l’accessibilité physique des locaux pour refuser d’accueillir un élève est inacceptable.

L’accès aux techniques de compensation - braille et/ou nouvelles technologies avec des moyens adaptés – en consacrant réellement du temps à son apprentissage, ainsi que les rééducations indispensables à l’autonomie (orthoptie, psychomotricité, ergothérapie, locomotion, activités de la vie journalière…) se doivent d’être pris en compte pour une inclusion effective, ce qui impose des moyens suffisants humains et financiers.

Les limites de l’inclusion

• Des moyens humains et matériels inégalement répartis sur le territoire (réadaptation, intervenants spécialisés, équipes pédagogiques formées). - Un accompagnement de qualité encore défaillant : Cela est nuisible sur tous les plans et comporte des risques. Le développement personnel est compromis, le risque d’échec scolaire majoré, l’intégration sociale menacée. Inclusion sauvage, c’est-à-dire sans accompagnement adapté, rime avec désastre ! Le sureffectif de certaines classes, plusieurs enfants en situation de handicap dans une même classe, voire plusieurs enfants déficients visuels à besoins différents, risquent de marginaliser les élèves à besoins particuliers.

• Le manque d’enseignants spécialisés particulièrement criant.
• Le manque ou l’absence de coordination entre les établissements scolaires et les Établissements et Services Médico-Sociaux (ESMS).
• Des aménagements et adaptations non respectés.

La position de l’association Valentin Haüy

Compte tenu de la situation actuelle de scolarisation des personnes déficientes visuelles et des limites de l’inclusion, nous exigeons :

• Une application du PPS conforme à l’intérêt de l’enfant et à ses besoins.
• Des aménagements pour les rééducations indispensables à l’autonomie (orthoptie, psychomotricité, ergothérapie, locomotion, activités de la vie journalière…) et ce dès la maternelle.
• L’accès à la formation des techniques d’adaptation de suppléance, que ce soit le braille et/ou les nouvelles technologies.
• Des outils pédagogiques adaptés.
• La prise en compte de la lenteur et de la fatigabilité liées au besoin de concentration majoré.

Tout doit être fait pour assurer un accompagnement personnalisé. L’inclusion ne doit pas empêcher une souplesse du parcours des enfants entre l’enseignement spécialisé et l’école inclusive, afin d’assurer une prise en charge de qualité tant sur le plan scolaire et éducatif que thérapeutique. Cela suppose que les différents modes de scolarisation des enfants soient maintenus. L’enseignement spécialisé peut être utile à l’enfant lors de certaines étapes de sa scolarisation et de sa vie personnelle.

Quel que soit le mode de scolarisation de l’enfant, il est nécessaire que les moyens (financiers, humains, en formation) soient mis en œuvre pour lui garantir les meilleures chances de réussite.

Bibliographie
• Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000809647
• Circulaire n° 2016-117 du 8-8-2016 (MENESR - DGESCO A1-3 – MASS) sur la scolarisation des élèves en situation de handicap (parcours de formation des élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires) https://www.education.gouv.fr/bo/16/Hebdo30/MENE%201612034C.htm
• Rapport Jumel : commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’inclusion des élèves handicapés dans l’école et l’université de la République, quatorze ans après la loi du 11 février 2005, juillet 2019 http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/ceincleh/l15b2178_rapport-enquete
• Décret n° 2020-515 du 4 mai 2020 relatif au comité départemental de suivi de l’école inclusive https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041849472&dateTexte=20200511
• Avis présenté par le CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental) du 10 juin 2020 « Enfants et jeunes en situation de handicap : pour un accompagnement global » (NOR : CESL1100011X) https://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2020/2020_11_handicap.pdf

En lire davantage 210225_lavh_et_lecole_inclusive (Pdf - 211.64 Ko)

Retour au sommaire

1.6 - Le Service du Matériel Spécialisé

La Boutique parisienne, est située au 3 rue Duroc - Paris 7ème.

1.6.1 - Nouveautés de février 2021

26591 – Alizée 2 – Prix : 450 €
22505 – AutoSense Voice – Prix : 43,59 €
22506 – Autopiqueur – Prix : 12 €
22515 – Bandelettes, par 50 – Prix : 18,75 €
22520 – Lancettes, par 200 – Prix : 14,20 €
81835 – Orcam MyEye Smart – Prix : 3 700 €
81845 – Orcam MyEye Pro – Prix : 4 750 €

DBT Win et Mac : la nouvelle version 12.5 est désormais disponible. Elle remplace la 12.4. Les prix restent identiques. Seules les références changent.
82600 - DBTMac 12.5 PRO. 1 utilisateur - 615,00 €
82620 - DBTWin 12.5 PRO. 1 utilisateur - 615,00 €
82621 – DBTWin 12.5 PRO. 5 utilisateurs – 2 410,00 €
82622 – DBTWin 12.5 PRO. 10 utilisateurs – 4 650,00 €
82623 – DBTWin 12.5 Particulier - 137,50 €
82624 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 1 utilisateur pour version achetée entre 01/12/17 et 30/11/2018 - 305,00 €
82625 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 1 utilisateur pour version achetée entre 01/12/18 et 30/11/2019 - 220,00 €
82626 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 5 utilisateurs pour version achetée entre 01/12/17 et 30/11/2018 – 1 295,00 €
82627 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 5 utilisateurs pour version achetée entre 01/12/2018 et 30/11/2019 - 845,00 €
82628 - Mise à jour DBTWin 12.5 Particulier - 45,00 €
82630 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 1 utilisateur pour version achetée avant le 30/11/2017 - 395,00 €
82631 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 5 utilisateurs pour version achetée avant le 30/11/2017 – 1 740,00 €
82632 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 10 utilisateurs pour version achetée avant le 30/11/2017 – 3 420,00 €
82633 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 10 utilisateurs pour version achetée entre 01/12/2017 et 30/11/2018 – 2 525,00 €
82634 - Mise à jour DBTWin 12.5 Pro - 10 utilisateurs pour version achetée entre 01/12/2018 et 30/11/2019 – 1 630,00 €

Retour au sommaire

1.6.2 - Salons atelier de démonstration / présentation de matériels / salons / journées portes ouvertes

Toutes les informations concernant les journées ou salons sont disponibles sur la page d’accueil de notre site.

Le salon des seniors Montpellier est reporté aux 16, 17 et 18 avril 2021
Le salon des seniors de Paris est reporté aux 6, 7, 8 et 9 octobre 2021
Le salon Autonomic Paris est reporté aux 12, 13 et 14 octobre 2021
Le salon Autonomic Grand Est/Nancy est reporté au mois d'octobre 2022
Le salon Autonomic Méditerranée/Marseille est reporté aux 23 et 24 novembre 2022

Retour au sommaire

1.6.3 - Informations générales

Tarif en ligne sur le site de la boutique dans la rubrique « Téléchargements ».

N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site pour les Nouveautés, les Bonnes Affaires, les Actualités telles que les horaires de notre boutique, les Journées Portes Ouvertes organisées dans les différents comités, salons, etc.

Retour au sommaire

1.6.4 - Suppressions

24461 – Plextalk Cross
25400 – Minivision
26210 – Souris Téléloupe
74135 – Guide alphabétique des transports transiliens
76143 – Histoire de France – Napoléon

Retour au sommaire

1.7 - Quoi de neuf au Certam, du Pôle Accessibilité numérique ?

Que vous cherchiez à en savoir plus sur tel ou tel produit, ou connaître les dernières tendances sur les nouvelles technologies concernant la déficience visuelle… retrouvez sur le tout nouveau site internet du Certam l’ensemble des publications de notre Centre d’Évaluation et de Recherche.

Nous vous en présentons ici une sélection, basée sur nos dernières parutions.

1.7.1 - Nos dernières fiches d’évaluation

1.7.1.1 - Focus 40 5ème génération V. 5.81.61   

La Focus 40 5ème génération, est un appareil destiné aux personnes déficientes visuelles utilisant le braille. Il s’agit d’une plage braille de 40 cellules portable multi connectable en Bluetooth avec fonction bloc-notes basique et lecteur de livres numériques BRF, conçue pour fonctionner comme terminal avec un PC, smartphone ou tablette.

Retour au sommaire

1.7.1.2 - Seeing Ai de Microsoft

Application iOS de Microsoft disponible gratuitement sur l'Apple Store, Seeing Ai donne aux personnes déficientes visuelles une description auditive de l’environnement proche : textes, produits de consommation, personnes, couleurs, luminosité, etc.

Retour au sommaire

1.7.1.3 - OrCam Read

L'OrCam Read est un "stylo de lecture" créé pour que des personnes présentant des difficultés à lire puissent prendre connaissance par voix de synthèse du contenu des textes imprimés ou affichés sur un écran numérique en pointant l'appareil vers le texte et en appuyant simplement sur un bouton de l'appareil.

Retour au sommaire

1.7.2 - Nos derniers dossiers thématiques

1.7.2.1 - Accessibilité numérique : la consternante apathie de nombreux organismes publics (premier volet)

La loi « handicap » du 11 février 2005 qui a 16 ans aujourd’hui a posé le principe de l’accessibilité aux personnes handicapées des « services de communication au public en ligne des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements ». La loi a évolué en 2016, puis en 2018. Les dernières évolutions fixaient une échéance au 23 septembre 2020. Il nous est donc apparu utile d’examiner la manière dont seize organismes publics emblématiques respectaient leurs obligations relatives à l’accessibilité numérique. Le sujet étant riche, nous allons lui consacrer plusieurs articles. Dans ce premier article après avoir donné un aperçu global des résultats de notre étude, nous ferons quelques rappels sur ce qu’est l’accessibilité numérique et sur les textes de référence.

Retour au sommaire

1.7.2.2 - Accessibilité numérique : la consternante apathie de nombreux organismes publics (deuxième volet)

Dans un premier article, nous avons commencé notre constat sur l’accessibilité des services de communication au public en ligne de seize organismes publics emblématiques par des rappels sur ce qu’est l’accessibilité numérique et sur les textes de référence. Nous poursuivons aujourd’hui avec une description de notre démarche de test et le relevé des défauts d’accessibilité constatés d’une part sur les sites Web, d’autre part dans les publications faites sur les réseaux sociaux.

Retour au sommaire

1.8 - Médiathèque : La Gazette n° 229 du 24 février est sortie

La Gazette est une lettre d’information envoyée par courriel qui vous tient informés de l’actualité de la médiathèque et des dernières nouveautés et attise votre curiosité en proposant des coups de cœur, des sélections thématiques de livres, films et partitions, des portraits d’auteurs et des conseils pratiques.

Sommaire de la Gazette n° 229 :
Actualités
La Presse en parle
La Presse en parle Junior
La sélection de la quinzaine : Inventions, découvertes scientifiques et grands esprits
Quoi de neuf dans nos collections ?

Accéder à la totalité de la Gazette n° 229
Accéder à l'ensemble des archives de la Gazette
Retrouver les catalogues et services de la Médiathèque Valentin Haüy

Les bibliothécaires sont à votre disposition pour vous conseiller dans le choix de vos lectures et prendre vos commandes :
le lundi de 13 heures à 17 heures.
du mardi au vendredi de 10 heures à 17 heures

Médiathèque Valentin Haüy - 5 rue Duroc - 75343 Paris cedex 07 - 01 44 49 27 28 - mediatheque@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.9 - Le service des Sports

1.9.1 - Signature d'un partenariat par l'association Valentin Haüy avec l'école de voile des Glénans

Nous allons signer une convention de partenariat avec la prestigieuse école de voile des Glénans.

Pour cette année, l’école propose un stage dans le courant du mois de mai au départ de la base de Marseillan dans l’Hérault.

Voilà une opportunité à saisir. En effet, si vous constituez un binôme (déficient visuel/voyant), n’hésitez pas à contacter le service des Sports de l’association Valentin Haüy au 01 87 97 23 - sports@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.10 - Activités de nos comités

1.10.1 - Le Comité Valentin Haüy de l’Hérault : Sarah-Cheyenne Santoni prépare son rôle dans la série "Ici tout commence" sur TF1

L'équipe du Comité Valentin Haüy de l’Hérault a aidé l’actrice Sarah-Cheyenne Santoni à préparer son rôle de jeune femme malvoyante pour la série "Ici tout commence" diffusée sur TF1.

« Nous avons échangé plusieurs heures, nous lui avons offert un bandeau et suggéré de se déplacer avec dans un espace qu’elle connaît bien » raconte Jean-Jacques Lafarge, le responsable non-voyant du comité.

Sensible à la question de l’accès à la culture, la jeune actrice souhaite participer au rendez-vous hebdomadaire du comité « Rencontres et partages » et proposer des lectures aux bénéficiaires déficients visuels de l’association.

Vendredi 29 janvier, Mickael Dos Santos a reçu Sarah-Cheyenne Santoni dans son émission "Le Débrief de Non Stop" qu'il présente quotidiennement sur Non Stop People. Un entretien qui a permis à la jeune actrice d'en dire plus sur son rôle d'Élodie dans "Ici tout commence".

Comité Valentin Haüy de l'Hérault - 5 Boulevard Louis Blanc - 34000 Montpellier - 04 67 72 23 54 - Leur  écrire

Retour au sommaire

1.10.2 - Le Comité Valentin Haüy de la Marne dans un reportage de FR3 Régions "Vivre avec la cécité"

"Vivre avec la cécité" : (film à retrouver dans la bande horizontale défilante émission du 20 janvier) écoutez les témoignages de Bernard, Azzedine, Catherine et Christophe, bénéficiaires du comité Valentin Haüy de la Marne (Reims) pour France 3 Champagne-Ardenne (après la publicité à partir de la 18ème minute).

Découvrez aussi la complicité de Bernard et de son guide en tandem Jean-Claude, bénévole à l'association Valentin Haüy (à 30 minutes 15 secondes).

Enquêtes de région - France 3 Grand Est
Un mercredi par mois à 23 heures 5 minutes, Enquêtes de région vous propose une heure de reportages inédits. Des enquêtes, des portraits, des révélations et des découvertes : nos régions changent, nos vies aussi. Que seront-elles demain ?

Comité Valentin Haüy de la Marne - 109, rue du Barbatre - 51100 Reims - 03 26 85 27 11 - Leur écrire

Retour au sommaire

1.10.3 - Le Comité Valentin Haüy du Finistère à l’honneur avec le projet Handibox

Le projet Handibox mis en place l’an dernier par la ville de Brest a reçu le prix coup de cœur du jury des prix territoriaux La Gazette-GMF.

Grâce à la fourniture de matériel adapté, la Handibox facilite l’accès aux événements culturels pour les personnes en situation de handicap.

La remise de ce prix a été l’occasion pour Arnaud Le Deun, président du Comité Valentin Haüy du Finistère et membre du groupe de travail à l’origine de la création de la Handibox, de présenter l’association Valentin Haüy et ses services sur les ondes de Radio U.

Découvrir l’émission de radio

Comité Valentin Haüy du Finistère - 50 rue de Lyon - 29000 Brest - 02 98 44 65 58 - Leur écrire

Retour au sommaire

1.10.4 - Le Comité Valentin Haüy du Doubs : lutter contre la fracture numérique avec la Fondation Free

Créé il y a un an au comité Valentin Haüy du Doubs à Besançon, le club « nouvelles technologies » compte désormais quatre bénévoles qui initient, tous les lundis après-midi, des personnes déficientes visuelles à l’informatique adaptée et à l’usage des nouvelles technologies.

Le comité Valentin Haüy du Doubs prévoit de pérenniser ce club, d’accroître le nombre de bénéficiaires et de déployer et tester des méthodes innovantes d’apprentissage et de compensation du handicap visuel dans les prochaines années.

La Fondation Free, qui contribue à la lutte contre l’exclusion et la fracture numérique, a décidé de soutenir le projet du comité pour permettre le réaménagement du local de formation, le renouvellement de son matériel multimédia, ainsi que le déploiement d’un plan de communication afin de faire connaître le dispositif auprès des nombreuses personnes déficientes visuelles de la région.

Comité Valentin Haüy du Doubs - 21, rue Krug - BP 51772 - 25044 Besançon Cedex - 03 81 80 45 52 – Leur écrire 

Retour au sommaire

1.11 - Activités de nos établissements

1.11.1 - L'Entreprise Adaptée "Atelier de La Villette" signe une convention avec la société Fluow et devient un point de location de vélos à assistance électrique

L’Entreprise adaptée Atelier de la Villette vient de signer une convention avec la société Fluow pour devenir point de location longue durée de vélos à assistance électrique. Cette nouvelle activité, qui débutera début mars, vient élargir la palette de services proposés par l’Entreprise Adaptée Atelier de La Villette.

En pratique, la durée des locations de vélos est de trois à six mois pour un prix de 40 € par mois qui comprend la location du vélo et son entretien.

Rappelons que la société Fluow (groupement momentané d’entreprises constitué de La Poste, Transdev, Vélogik et Cyclez) a été choisie par Île-de-France Mobilités pour mettre en place et exploiter ce service destiné aux franciliens et financé en partie par la région Île-de-France.

Retour au sommaire

1.11.2 - Centre de formation et de rééducation professionnelle (CFRP) : création d'une chaîne YouTube sports et relaxation

Le CFRP a créé une chaîne Youtube sur laquelle les étudiants proposent de sessions vidéo de durées et de formats différents pour rester en forme. Exercices de cardio, de musculation ou encore séance de relaxation, chacun peut choisir selon son humeur du jour.

Quatre vidéos sont actuellement proposées, d’autres seront mises en ligne régulièrement.

Pour découvrir les vidéos de Christopher, Francis, Aurélie, et Anthony :

Introduction à l’entraînement cardio-respiratoire – durée 6 minutes 40 secondes.
Entraînement cardio-respiratoire – durée 9 minutes 40 secondes 
Renfoncer les muscles fessiers – durée 17 minutes
Relaxation de Schultz - durée 12 minutes
Retour au sommaire

1.12 - L'association Valentin Haüy recrute

1.12.1 - Médecin psychiatre en CDI à temps partiel (H/F)

IMPRO Valentin Haüy, pour déficients visuels avec troubles associés, recrute dans le cadre de son établissement situé à Chilly-Mazarin (91) (36 jeunes en internat de semaine et 10 places en SESSADPro)

un(e) médecin psychiatre en CDI – Temps partiel (13 heures/semaine, horaires et jours d’interventions aménageables)

Sous la responsabilité hiérarchique du Directeur d’établissement, le médecin psychiatre assure le suivi psychiatrique de l’ensemble des jeunes accueillis.

Missions :
Effectue le suivi des dossiers médicaux.
Travaille en collaboration avec le médecin généraliste, l’infirmière et psychologues de l’établissement.
Prescrit des traitements ponctuels.
Oriente les jeunes vers des consultations spécialisées.
Travaille avec les médecins référents des jeunes.
Participe aux réunions de cadres.
Participe aux réunions de synthèses.
Coanime des groupes de discussion avec les jeunes.

Profil :
Vous faites preuves de bonnes capacités relationnelles et vous aimez travailler en équipe.
Vous avez le sens de la confidentialité.
Vous êtes autonome, organisé(e) et rigoureux (euse).
Vous êtes titulaire du diplôme de médecin psychiatre.
Vous avez une expérience dans un poste similaire. Les débutants peuvent postuler également.
Condition d’embauche : poste à pourvoir dès que possible, en CDI à temps partiel. Rémunération selon la convention 66.

Lieu : IMPRO Valentin Haüy – 30 avenue Mazarin - 91380 Chilly-Mazarin.

Contact :
Nous invitons les personnes intéressées ou désireuses d’en savoir plus sur le poste proposé, de contacter IMPRO Valentin Haüy /ou les Ressources Humaines.
Vous pouvez aussi envoyer directement votre candidature, CV et lettre de motivation adaptée à la structure par mail à : p.saccomano@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.2 - Médecin généraliste en CDI à temps partiel (H/F)

IMPRO Valentin Haüy, pour déficients visuels avec troubles associés, recrute dans le cadre de son établissement situé à Chilly-Mazarin (91) (36 jeunes en internat de semaine et 10 places en SESSADPro)

Un(e) médecin généraliste en CDI – Temps partiel (4 à 8 heures/mois - horaires et jours d’interventions aménageables).

Sous la responsabilité hiérarchique du Directeur d’établissement, le médecin généraliste assure le suivi médical de l’ensemble des jeunes accueillis.

Missions :
Effectue des consultations ponctuelles.
Travaille en collaboration avec le médecin psychiatre et l’infirmière de l’établissement.
Prescrit des traitements ponctuels.
Oriente les jeunes vers des consultations spécialisées.
Travaille avec les médecins référents des jeunes.

Profil :
Vous faites preuves de bonnes capacités relationnelles et vous aimez travailler en équipe.
Vous avez le sens de la confidentialité.
Vous êtes autonome, organisé(e) et rigoureux (euse).
Vous êtes titulaire du diplôme de médecin.
Vous avez une expérience dans un poste similaire. Les débutants peuvent postuler également.
Condition d’embauche : poste à pourvoir dès que possible, en CDI à temps partiel. Rémunération selon la convention 66.

Lieu : IMPRO Valentin Haüy – 30 avenue Mazarin - 91380 Chilly-Mazarin.

Contact :
Nous invitons les personnes intéressées ou désireuses d’en savoir plus sur le poste proposé, de contacter l’IMPRO Valentin Haüy /ou les Ressources Humaines.
Vous pouvez aussi envoyer directement votre candidature, CV et lettre de motivation adaptée à la structure par mail à : p.saccomano@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.3 - Orthoptiste en CDI de deux mi-temps répartis sur deux établissements (H/F)

L’IMPRO Valentin Haüy à Chilly-Mazarin pour déficients visuels avec troubles associés, et une autre association de l’Essonne recrutent dans le cadre de leurs établissements

un(e) Orthoptiste en CDI – Deux mi-temps répartis sur deux établissements distincts (19 heures 30 à Chilly-Mazarin (avec RTT) et 17 heures 30 dans l’autre établissement à proximité.

Il est possible de postuler pour les deux mi-temps ou pour un seul dans l’une des deux structures.

Sous la responsabilité hiérarchique du Chef de service et du Directeur d’établissement, l’orthoptiste assure, en coordination avec les autres membres de l’équipe les bilans et suivis des bénéficiaires.

Missions :
Effectue les bilans et évalue la vision fonctionnelle.
Établit le projet thérapeutique et son objectif, détermine la nature, la fréquence des séances.
Met en œuvre le projet thérapeutique après l’accord du médecin prescripteur.
Détermine les adaptations à mettre en place en lien avec les autres professionnels.
Assure le suivi des jeunes en individuel ou en groupe.
Rédige les comptes rendus des suivis.
Assure l’accompagnement des jeunes chez le médecin ophtalmologiste de l’Établissement.
Est en lien avec les services hospitaliers/ les ophtalmologistes de ville.
Est en lien avec les familles pour les informer des actions en cours et des demandes matérielles.
Accompagne les jeunes dans le cadre de sorties en lien avec les projets personnalisés.
Participe aux réunions de synthèse et institutionnelles.

Vous faites preuves de bonnes capacités relationnelles et vous aimez travailler en équipe.
Vous avez le sens de la confidentialité.
Vous êtes autonome, organisé(e) et rigoureux (eusse).
Vous êtes titulaire du DU d’Orthoptiste -Techniques de Compensation du Handicap Visuel.
Vous avez une expérience dans un poste similaire. Les débutants peuvent postuler également.
Le Permis B est obligatoire.
Vous maitrisez les logiciels informatiques de base (Excel - Word – PowerPoint etc.).
Conditions et lieux d’embauche :

Jours d’intervention : 19 heures 30 (avec RTT) réparties entre mercredi matin, jeudi et vendredi toute la journée
Rémunération selon la convention 66.

Dans l’autre établissement : début novembre
Jours d’intervention : 17 heures 30 réparties entre lundi et mardi toute la journée, mercredi après-midi

Contacts :
Les demandes d’information et dépôts de candidatures (CV et lettre de motivation adaptée à la structure) sont à envoyer conjointement par mail à : Monsieur Philippe Saccomano p.saccomano@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.4 - Instructeur en locomotion en CDI à temps plein 35 heures par semaine (H/F)

L’association Valentin Haüy favorise l’inclusion sociale et l’autonomie des déficients visuels.

Au travers de ses centres de formation, de ses entreprises et ÉSAT adaptés et de son foyer d’hébergement, elle permet aux déficients visuels de trouver un emploi et un lieu de vie adapté.

Grâce aux activités de son Siège, elle contribue à favoriser l’accès des déficients visuels à de bonnes conditions de vie (accompagnement dans l’accès aux droits, à la culture, à du matériel spécialisé…).

Acteur historique de l’aide aux personnes déficientes visuelles depuis plus de 130 ans, l’association Valentin Haüy est reconnue d’utilité publique. Aujourd’hui, elle s’appuie sur 450 salariés et plus de 3 500 bénévoles pour poursuivre sa mission.

L’association Valentin Haüy recherche pour le Comité Valentin Haüy Paris/Île-de-France

un (e) instructeur/instructrice en locomotion chargé/ée d’apprendre aux personnes déficientes visuelles (aveugles ou malvoyantes) à se déplacer en sécurité avec le maximum d’autonomie et d’aisance.   

Public concerné : personnes adultes déficientes visuelles (aveugles ou malvoyantes) habitant Paris ou en Île-de-France.

Description du poste :

Rattaché(e) au Président du Comité Valentin Haüy Paris/ Île-de-France de l’association, vos missions seront les suivantes :
Recevoir les personnes ; définir et valider leurs besoins ; personnaliser les cours en tenant compte des demandes, des possibilités et des besoins de la personne.
Apprendre aux personnes à se déplacer avec un maximum d’autonomie et en sécurité, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur en appliquant différentes techniques spécifiques.
Être en lien avec d’autres professionnels : ophtalmologistes, orthoptistes, assistantes sociales, rééducatrices de la vie journalière, psychiatres...
 Se tenir informé de l’évolution des normes en matière d’accessibilité et d’aides techniques de déplacement pour les personnes déficientes visuelles et les intégrer dans sa pratique.
Travail en équipe : s’associer, alimenter et participer aux réflexions de l’équipe du service Locomotion du comité et, plus largement, aux autres services ou activités que ce dernier propose.
Contribuer aux actions communes menées au sein du service Locomotion et plus largement par le comité.
Produire des documents pertinents : grille d’entretien, comptes rendus d’évaluation, et de rééducation.

Profil / qualités recherchées :
Diplôme requis : Certificat d’aptitude à l’éducation et à la rééducation à la locomotion.
Une expérience dans le métier serait appréciée.

Type de contrat : CDI à temps plein 35 heures par semaine.
 
Lieu d’exercice de la mission :
Les formations seront assurées pour partie dans le local du comité au 3 rue Jacquier (Paris XIVe), dans le quartier où vit et/ou travaille la personne déficiente visuelle à Paris ou en banlieue.

Contact :
Ce poste vous intéresse, envoyez-nous votre candidature CV et lettre de motivation, par mail à l’adresse suivante : recrutement@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.5 - Maître Délégué à temps plein 27 heures + 1 heure 15 (H/F)

IMPRO Valentin Haüy, pour déficients visuels avec troubles associés, recrute pour son établissement situé à Chilly-Mazarin (91) (36 jeunes en internat de semaine et 10 places en SESSADPro)

un(e) maitre délégué – Temps plein 27 heures auprès des jeunes + 1 heure 15 en réunions (poste rémunéré par l’Éducation nationale).

Sous la responsabilité hiérarchique de l’Éducation nationale, de la cheffe de service et du Directeur d’établissement, le(la) maitre délégué(e) assure, en coordination avec les autres membres de l’équipe l’enseignement scolaire adapté.

Missions :
Effectue les bilans et évalue les difficultés scolaires des jeunes.
Établit et met en œuvre le projet scolaire de chaque jeune.
Rédige les comptes rendus des suivis.
Adapte les apprentissages aux difficultés de chacun.
Pratique des prises en charge de groupes avec d'autres membres de l'équipe.
Rencontre les familles pour les informer des actions en cours et des demandes matérielles.
Participe aux réunions de synthèse, aux réunions d’équipes et institutionnelles.

Profil :
Vous faites preuves de bonnes capacités relationnelles et vous aimez travailler en équipe.
Vous avez le sens de la confidentialité.
Vous êtes autonome, organisé(e) et rigoureux (euse).
Vous êtes titulaire d’une licence ou d’un Diplôme équivalent.
Vous avez une expérience dans un poste similaire. Les débutants peuvent postuler également.
Le permis B est souhaité mais pas obligatoire.
Vous maitrisez les logiciels informatiques de base (Excel - Word – PowerPoint etc.)

Condition d’embauche :

Poste à pourvoir dès que possible, à temps plein 27 heures + 1 heure 15.
Rémunération des maitres délégués suivant barème de l’Éducation nationale (environ 1 800 € brut).
CDD d’une année renouvelable tous les ans.

Lieu : IMPRO Valentin Haüy – 30 avenue Mazarin - 91380 Chilly-Mazarin.
Horaires : Lundi – Mardi - Jeudi et vendredi de 8 heures 30 à 17 heures avec 1 heure 30 de pause à midi.
Informations : https://impro-valentin-hauy.fr/

Contact :
Nous invitons les personnes intéressées ou désireuses d’en savoir plus sur le poste proposé, de contacter IMPRO Valentin Haüy /ou les Ressources Humaines.
Vous pouvez aussi envoyer directement votre candidature, CV et lettre de motivation adaptée à la structure par mail à : p.saccomano@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.6 - Cadre de service paramédical ergothérapeute en CDI à temps plein 35 heures par semaine (H/F)

La Résidence Autonomie Valentin Haüy Paris, recherche pour répondre aux besoins de ses bénéficiaires

un ou une cadre paramédical titulaire d’un diplôme d’ergothérapeute ou de rééducateur (trice) en activités de la vie journalière.

Sous la responsabilité de la Directrice, le Cadre paramédical, aura pour fonctions essentielles :

En charge de l’encadrement paramédical de l’équipe, la personne sera intégrée au Pôle Direction pour toutes prises de décisions, expertises permettant une bonne marche de la structure.
Fonctions d’encadrement d’équipe.
Fonctions de mise en place et suivi des outils loi 2002.
Élaboration des outils statistiques, compte rendu, rapports d’activités.
Fonction de Cadre Référent, pour toute question relative à la santé des résidents, leur suivi médical, les relations avec les familles, et les soignants.

Par ailleurs, la personne aura pour missions :
Veiller quotidiennement au bien-être et à la sécurité des résidents, en priorité, des plus fragiles.
Accueillir, accompagner et faciliter l’intégration et la prise des repères des nouveaux entrants.
Favoriser l’autonomie : séances individuelles d’ergothérapie en activités de la vie journalières et en compensation du handicap visuel.
Informer et former : matériel spécialisé, techniques de réadaptations, sensibiliser les différents intervenants à la déficience visuelle, conseil de santé et prévention.
Concevoir, préparer et animer des ateliers thérapeutiques : Mémoires, Prévention, Bibliothèque, Autonomie en activités de la Vie Journalière….

Prérequis - Formation : le candidat devra disposer de l’un ou l’autre des diplômes suivants :
Certificat d’aptitude à l’éducation et à la rééducation en autonomie de la vie journalière des personnes déficientes visuelles.
Licence ICACS (Intervenant - Conseil en Accessibilité et Compensation Sensorielle) ou en cours d’acquisition.
Diplôme d’État d’Ergothérapeute.

Rémunération : Convention 66
Cadre classe 2 niveau 3 soit 36 480 € brut par an pour un premier emploi de cadre à temps plein.

La rémunération proposée tiendra compte de l’expérience antérieure du candidat pour le calcul de la rémunération.

Condition d’embauche : CDI Temps plein
Statut : Cadre/Pôle Direction
Prise de poste : dès que possible
Temps de travail : d’1 ETP
Horaires de travail : 35 heures
Du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures.

Lieu : Centre Résidentiel Valentin Haüy – 64 rue Petit - 75019 Paris.
Contact :
Afin de permettre au candidat retenu d’intégrer le poste dans les meilleures conditions, il bénéficiera d’accompagnement et de formation, à définir en fonction du profil et des compétences de la personne retenue.

Nous invitons les personnes intéressées ou désireuses d’en savoir plus sur le poste proposé, de contacter la Résidence Services, en la personne de Madame Sisman, Directrice. Tél 01 53 38 55 65

Vous pouvez aussi envoyez directement votre candidature, CV et lettre de motivation par mail à : lsisman.residences@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.7 - Moniteur éducateur CDD à temps plein (H/F)

IMPRO Valentin Haüy, pour déficients visuels avec troubles associés, recrute dans le cadre de son établissement situé à Chilly-Mazarin (91) (36 jeunes en internat de semaine et 10 places en SESSAD-Pro)

un(e) moniteur(trice)-éducateur(trice)-spécialisé(e) en CDD à temps plein.

Sous la responsabilité hiérarchique des Cheffes de services vous accompagnez un groupe de jeunes déficients visuels (14-20 ans) avec troubles associés en externat et internat de semaine.

Permis B et diplôme ME obligatoires.

Missions :
Organisation d’ateliers éducatifs et pré-professionnels.
Rédiger les synthèses des jeunes.
Participation active aux réunions pédagogiques.
Relation avec les familles.

Profil :
Vous faites preuves de bonnes capacités relationnelles et vous aimez travailler en équipe.
Vous avez le sens de la confidentialité.
Vous êtes autonome, organisé(e) et rigoureux (euse).
Vous êtes titulaire du diplôme de Moniteur-éducateur.
Débutants acceptés.
Vous avez le Permis B.
Vous maitrisez les logiciels informatiques de base (Excell – Word).

Conditions d’embauche :
Poste à pourvoir dès que possible, en CDD à temps plein jusqu’au 16 juillet 2021 inclus.
Rémunération selon la convention 66.

Lieu :  IMPRO Valentin Haüy – 30 avenue Mazarin - 91380 Chilly-Mazarin.

Contact :
Nous invitons les personnes intéressées ou désireuses d’en savoir plus sur le poste proposé, de contacter l’IMPRO Valentin Haüy (01 69 10 10 65) ou https://impro-valentin-hauy.fr/

Vous pouvez aussi envoyer directement votre candidature, CV et lettre de motivation adaptée à la structure par mail à : p.saccomano@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.8 -  Contrat de professionnalisation : étudiant en L3 ou B3 Web master

L'association Valentin Haüy favorise l’inclusion sociale et l’autonomie des déficients visuels. Au travers de ses centres de formation, de ses entreprises et ÉSAT adaptés et de son foyer d’hébergement, elle permet aux déficients visuels de trouver un emploi et un lieu de vie adapté. Grâce aux activités de son Siège, elle contribue à favoriser l’accès des déficients visuels à de bonnes conditions de vie (accompagnement dans l’accès aux droits, à la culture, à du matériel spécialisé…). Acteur historique de l’aide aux personnes déficientes visuelles depuis plus de 130 ans, l’association Valentin Haüy est reconnue d’utilité publique. Aujourd’hui, elle s’appuie sur 450 salariés et plus de 3 500 bénévoles pour poursuivre sa mission. 

Le service accessibilité numérique de l’association Valentin Haüy a pour missions principales, l’évaluation des aides techniques destinées aux personnes déficientes visuelles, la veille technologique sur la déficience visuelle, la réalisation de tests d’accessibilité et d’utilisabilité des sites web et applications mobiles, la sensibilisation des entreprises et administrations à la thématique de l’Accessibilité Numérique pour les déficients visuels.

Nous recherchons un étudiant en contrat de professionnalisation chargé de l’administration du nouveau site web du service et de la participation à la réalisation de présentation de documents d’informations.

Compétences requises :
- Maîtrise de la suite office (word, excel, powerpoint indispensable) ;
- Bonne connaissance des outils d’administration du web ,
- Bonne culture générale ,
- Bon niveau d’anglais (lu et écrit).

Une formation à l’accessibilité numérique sera assurée.

Poste à pourvoir immédiatement.

Adressez vos candidatures à : mf.clave@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.12.9 - Directeur de l’Établissement Odette Witkowska CDI à temps plein (H/F)

Acteur historique de l’aide aux personnes déficientes visuelles depuis plus de 130 ans, l’association Valentin Haüy a été créée en 1889 par Maurice de La Sizeranne, et reconnue d’utilité publique en 1891. Aujourd’hui, elle s’appuie sur près de 120 implantations locales et sur plus de 3 300 bénévoles pour poursuivre son but : être au plus près des aveugles et des malvoyants afin de les aider à sortir de leur isolement et à retrouver une vie active et autonome.
   
L’association Valentin Haüy est membre fondateur du Comité de la Charte du don en confiance et agréée par cet organisme de contrôle des associations et des fondations faisant appel à la générosité du public.

L’Établissement Odette Witkowska comporte un ÉSAT de 92 ETP, un foyer d’hébergement de 52 places, un foyer de vie de 14 places, un SAVS de 30 places. Le budget de l’établissement est supérieur à cinq millions d’Euros. Environ cinquante salariés sont employés sur le site.

Sous l’autorité du Directeur Général des Établissements de l’association Valentin Haüy, le Directeur exercera les missions suivantes :

Mise en œuvre du projet d’établissement résultant des orientations stratégiques définies par le Conseil d’administration de l’association Valentin Haüy.
Direction de l’établissement et gestion des équipes.
Élaboration et suivi des budgets.
Relations avec les autorités de contrôle et de tarification.
Représentation de l’établissement au sein des instances partenariales.
Garant de la sécurité des bâtiments et de la conformité réglementaire du site et de l’activité.
Supervision des relations clients de l’ÉSAT.
Coordination des activités.
Présidence du CSE local, veille à la poursuite d’un dialogue social de qualité.

Le poste suppose la réalisation d’astreintes.

Profil : titulaire d’un master 2 directeur d’établissements sociaux et médico-sociaux (CAFDES ou équivalent).
Une première expérience significative d’exercice de la fonction est exigée.

Type et durée du contrat : CDI Temps plein – Cadre dirigeant en forfait jours

Rémunération : FEHAP 51

Lieu : Sainte-Foy-Lès-Lyon (banlieue Lyonnaise)

Candidature (CV+LM) à adresser à : M.F Clavé, Directeur des Ressources Humaines de l’association Valentin Haüy -  mf.clave@avh.asso.fr

Retour au sommaire

1.13 - Le musée Valentin Haüy 

1.13.1 -  Article écrit par Gaël Bricon  : "Pierre Villey et la sténographie"

"Pierre Villey et la sténographie, à propos de deux objets remarquables du musée Valentin Haüy"

par Gaël Bricon, février 2021.

Le musée Valentin Haüy conserve une série d'instruments témoignant d'un aspect méconnu de la carrière de Pierre Villey, aveugle, professeur à la faculté de lettres de Caen, universitaire renommé pour ses travaux sur Montaigne, auteur de plusieurs livres sur les aveugles, et qui sera secrétaire général de l'Association Valentin Haüy de 1924 à 1933.

Les plus remarquables de ces objets sont : 1° la tablette sténographique Villey-Lotz ; 2° la Sténophile-Villey – tous deux exposés dans la vitrine du musée dédiée aux machines à sténographier pour aveugles.

C'est à partir de 1914 que Pierre Villey commence à s'intéresser de près à la sténographie, sous l'impulsion de Louis-Germain Lejeune, aveugle, ancien de l'Ecole Braille, dactylographe devenu sténographe grâce à la Sténophile, machine à sténographier pour les voyants inventée par Charles Bivort. Lejeune est à l'époque employé par Charles Bivort qui expérimente un modèle de Sténophile imprimant du Braille en relief.

Cherchant à obtenir une vitesse d'exécution proche des sténotypes utilisées par les voyants, Villey et Lejeune réalisent que la solution prônée par Charles Bivort est une impasse, malgré l'intérêt intrinsèque de l'invention (la Sténophile-Braille permet de taper plusieurs caractères Braille simultanément tout en conservant les doigtés de la méthode Bivort). Charles Bivort, d'ailleurs, abandonne son projet.

La démarche de Pierre Villey, qui souligne les inconvénients du Braille, peut se résumer de la manière suivante. Question : comment écrire avec rapidité un caractère syllabique complexe ? Réponse : en faisant en sorte qu'une partie du caractère soit déjà écrit et que l'opérateur n'ait plus qu'à le compléter.

C’est ainsi qu’il est conduit à élaborer une sténographie « de position », où le signe est composé de deux éléments, l’un, fixe, déjà imprimé, par exemple un trait vertical, l'autre, mobile, par exemple un ou plusieurs points, que l'opérateur écrit en regard de ce repère préexistant. C'est la position du point par rapport au repère fixe qui donne la valeur du signe.

Pierre Villey fit fabriquer plusieurs appareils expérimentaux qui ont tous une même particularité : l'instrument est pourvu d'un dispositif qui imprime automatiquement une partie des traits ou des points nécessaires à l'écriture des signes sans que l'opérateur ait à intervenir, ne s'occupant pour sa part que de la partie à compléter.

Pierre Villey envisagea deux sténographies, l'une manuscrite, c'est-à-dire, s'agissant d'un aveugle, écrite manuellement au poinçon, l'autre mécanique nécessitant une machine à clavier. (photo)

La tablette sténographique Villey-Lotz doit son nom à la collaboration, pour sa conception, entre Pierre Villey et M. Lotz, inventeur par ailleurs d'une machine à écrire le Braille. Elle fut construite par M. Seng de Romilly-sur-Seine.

Elle est destinée à la sténographie Villey manuscrite. Comme sur une tablette Braille classique, l'aveugle poinçonne de droite à gauche dans une réglette à fenêtres. Mais la tablette repose sur un système sténographique à 12 points, utilisant une double cellule Braille, la séparation entre deux fenêtres de la réglette faisant office du repère fixe lors de l'écriture.

Photo - (reconstitution à partir des indications chiffrées de P. Villey pages 19 & 20 du « Projet d'une machine sténographier pour aveugles », 1914)

Ce repère fixe figuré par un pointillé vertical s'imprime ensuite automatiquement au moment où l'opérateur change de ligne en actionnant avec sa main gauche un levier servant à l'avancement du papier. Ainsi l'instrument fait la moitié du travail et l'aveugle n'a plus qu'à poinçonner un nombre limité de points.

Cet appareil construit en 1914 a été utilisé plusieurs années par Pierre Villey lui-même. Dans son esprit, il s'agit là d'un outil "non-professionnel", selon ses propres termes, avant tout destiné aux aveugles pour leurs besoins personnels.

Mais la grande ambition de Pierre Villey et Louis-Germain Lejeune (après Charles Bivort) est d'ouvrir aux aveugles la carrière professionnelle de sténo-dactylographe, voire de sténotypiste de discours. L'actualité du moment avive encore cette ambition, avec les blessés devenus aveugles revenant du front de la Grande Guerre qu'il faut réinsérer dans la vie civile.

C'est le but qui fut assigné à la "Sténophile-Villey" qui doit son nom au fait que cette machine comporte un clavier identique à celui de la Sténophile-Bivort pour les voyants. Il s'agissait donc, d 'une part de rivaliser, quant à la vitesse, avec les performances des sténotypes écrivant en noir, d'autre part de rivaliser, quant à la pratique, avec les sténotypistes voyants écrivant mais surtout relisant leurs sténogrammes.

L'exemple de Louis-Germain Lejeune montrait que c'était possible.

Quand la première machine Villey fut construite en 1916, par l'ingénieur Léon Patrix de Caen, lequel blessé durant la bataille de l'Aisne était affecté dans une usine de munitions et, après sa journée de travail, se consacrait à la fabrication de cette "machine d'étude", Lejeune qui maîtrisait parfaitement la méthode Bivort, pu rapidement la prendre en main et même commencer à instruire quelques aveugles de guerre au maniement de la machine. On le voit également au siège de l'Association Valentin Haüy au service du courrier, sténographiant les lettres sous la dictée puis retranscrivant ses bandes à la machine à écrire, le tout sans aucune assistance.

Ce premier appareil, devenu véritablement machine de bureau au même titre qu'une machine à écrire, se fit remarquer dans les années 1916-1918, notamment dans le cadre de la rééducation des aveugles de guerre. Elle fut chroniquée et illustrée dans des revues telles que La Nature, La Science et la Vie, le Génie Civil ou même Lectures pour Tous... Mais ce n'était encore qu'une "machine d'étude".

Photo 1 – Aveugles de guerre sténographiant sur la machine Villey, 1916.
Photo 2 – Sténophile-Villey, « modèle d’étude ».

En 1917 un deuxième modèle fut construit, destiné à la fabrication en série. La machine reçut à cette occasion un tout nouveau design. L'architecture en fonte noire imitée de la Stainsby anglaise est abandonnée, au profit d'un boîtier quadrangulaire tout en aluminium supportant un dispositif de déroulement du papier dont la console portant la bobine est désormais rabattable sur la machine ; et à l'opposé, en porte-à-faux du bâti : le clavier Bivort.

Le musée Valentin Haüy conserve le premier exemplaire de cette série. Construit, comme le précédent, par Léon Patrix, il porte le numéro "1". Seulement dix exemplaires furent fabriqués, sur financement de l'AVH.

C'est cette machine qui permit à l'aveugle Louis-Germain Lejeune de tenir un emploi de sténo-dactylographe au service des brevets dans la compagnie Thomson Houston à Argenteuil de 1920 à 1940, puis en tant que secrétaire de direction au ministère de l'Industrie et du Commerce jusqu'à sa retraite en 1951.

La Sténophile-Villey repose sur un système à 20 poinçons correspondant aux vingt touches du clavier (la 21e touche centrale étant réservée à l'espacement). Chaque touche ne poinçonne qu'un seul point, de part et d'autre ou en regard d'un repère fixe embossé automatiquement par la machine à chaque frappe.

L'usage de la Sténophile-Villey n'est pas différent, pour ce qui est de l'écriture, de celui de la Sténophile-Bivort des voyants, ce qui change c'est la représentation graphique des sons et leur disposition sur la bande de papier.

L'écriture s'étend sur deux lignes superposées. La ligne supérieure est réservée aux consonnes initiales de la syllabe ; elle correspond à la partie gauche du clavier. La ligne inférieure, légèrement décalée vers la droite, est prévue pour les voyelles et les consonnes finales dévolues à la partie droite du clavier.

(Photo -D'après la Sténophile-Villey du musée Valentin Haüy)

La lecture tactile s'effectue avec les deux index l'un au dessous de l'autre, à l'aide d'une liseuse, accessoire permettant à la fois de rembobiner la bande de papier et de la dérouler sur un support plat.

Lejeune atteignait sur cette machine la vitesse de pointe de 160 mots à la minute, largement au-dessus des vitesses exigées pour les emplois de bureau. A l'époque, la Sténophile-Villey est la seule machine écrivant en relief capable d'afficher une telle performance.

Photo - Louis Lejeune à son poste de travail dans les années 1930.
Mais les espoirs suscités par la machine Villey dans les années 14-18 ne se concrétisaient pas. On pouvait lire en 1925 dans le bulletin Le Valentin Haüy (N°4) : "En France, malgré un nombre assez élevé d'essais, 3 aveugles de guerre seulement ont réussi à trouver des emplois de sténographes, soit 1 sur plus de 500 rééduqués. Il faut y joindre seulement un aveugle civil qui, dans le même temps, a obtenu un emploi à la compagnie Thomson-Houston".

En 1932, un an avant sa mort accidentelle, Pierre Villey faisait un constat similaire, sa machine n'avait guère été utile qu'à Louis-Germain Lejeune, et si deux jeunes aveugles venaient de se lancer brillamment dans la discipline (Louis Lecogne et Hubert Lafranque), c'était sur la Sténotype Grandjean pour les voyants...

Le jeune ne se découragea pas dans sa volonté de susciter des vocations, ni dans sa fidélité absolue à la méthode Bivort. Dans les années d'après-guerre, il conçut sa propre machine qui devint la Sténophile-Lejeune, et la fit construire par l'ingénieur russe Ovtchinnikof pour la fabriquer en série.

Photo - La Sténophile-Lejeune (clavier Bivort, sténographie Villey).

En 1949 Louis-Germain Lejeune reçoit le prix Villey décerné par l'Académie Française. Un journal de l'époque rapporte : "Notre lauréat, secrétaire de direction au ministère de la Production industrielle, versera le montant du prix Villey au premier aveugle qui, en utilisant sa machine, obtiendra un diplôme semblable au sien, et tiendra plus de six mois un poste de sténo-dactylo".

En 1951, il réussit à monter une classe de sténographie pour aveugles aux Quinze-Vingts avec l'aide de la Fondation Darnel. Et en septembre 1953 l'un de ses élèves, Robert Defrance, remportait à Mulhouse un concours de l'Institut Sténographique de France à 170 mots à la minute, puis atteignait 180 mots devant des journalistes stupéfaits.

Photo - Robert Defrance, champion sur Sténophile-Lejeune.

Un an plus tard, Louis-Germain Lejeune fermait sa classe, faute, disait-il, d'une structure efficace de placement pour ses élèves...

SOURCES

Objets (Musée Valentin Haüy) :
Tablette sténographique Villey-Lotz (constr. Seng, Romilly-sur-Seine), réf. musée B-04-5110.
Sténophile-Villey, modèle "de série", N° 1 (constr. Léon Patrix, Caen), réf. musée B-04-5790.
Réglette sténographique Villey (constr. Bruneau, Caen), réf. musée 2075.
Presse Villey pour préembossage papier (constr. Edouard Bouty), réf. musée A-15-5001.
Cadre à grille de repérage Villey pour lecture sténo (constr. Leguillon), réf. musée A-15-5002.

Bibliographie :
Almanach de la France illustrée, 1922, p. 125, musée Valentin Haüy.
Blanchin Pierre, Un bel effort et ses résultats, Le Valentin Haüy, janvier-février-mars 1935.
Boyer (Jacques), Quelques types de machines à écrire et à sténographier pour les aveugles, La Science et la Vie, N° 33, mai 1917.
Boyer (Jacques), Sténographie mécanique pour aveugles, La Nature, 10 mars 1917.
Fournier (Lucien), La rééducation des aveugles, Le Génie Civil, 5 mai 1917.
Guinot (Paul), Blind Stenographers, ...And there was light, juin 1934, American Braille Press.
Henri (Pierre), La formation et l'emploi des aveugles sténo-dactylographes, Les Cahiers
Français d'Information, 1er janvier 1952, repris dans Le Louis Braille, N° 26, mars 1952.
La question de la sténographie, Le Valentin Haüy, octobre-décembre 1925.
Lecogne (Louis), L'avenir de la sténotypie pour les aveugles, Le Valentin Haüy, sept-oct 1938.
Lejeune (Louis-Germain), La sténo-dactylographie à l'usage des Aveugles : ses origines, ses résultats probants et son avenir, texte dactylographié inédit, musée Valentin Haüy.
Lejeune (Louis-Germain), Sténographie pour aveugle, Cahiers français d'information, septembre
1952, repris dans Le Louis Braille n° 30, novembre 1952.
Lejeune (Louis-Germain), Colin-Maillard ou le Vrai Visage des Aveugles, Editions La Balance, Villemonble, 1960.
Mouchon (Mme), Sténophile Bivort, méthode. 1919, transcription en Braille de la méthode
Bivort, musée Valentin Haüy.
Muller (Georges), A propos de la machine à sténographier, Le Valentin Haüy, 1918.
Navarre (Albert), Histoire générale de la sténographie, Institut Sténographique de France, 1909.
Pour les aveugles, L'Aube, 31 octobre 1949, Retronews (BNF).
Rio (Armand), Pour les aveugles de la guerre, Lectures pour tous, septembre 1917.
Un aveugle vous parle, L'Aube, 24 avril 1951, Retronews (BNF).
Un jeune aveugle champion de sténographie, Le Parisien Libéré, 12/13 septembre 1953.
Un jeune aveugle sténo-dactylo, Les actualités françaises, document INA, 8 octobre 1953.
Villey (Pierre), Projet d'une machine à sténographier pour aveugles, Caen, Imprimerie Adeline,
G. Poisson et Cie, Sucesseurs, 1914.
Villey (Pierre), Sur une machine à sténographier pour aveugle, note présentée par Emile Picard
à l'Académie des Sciences, séance du 15 mai 1916.
Villey (Pierre), A propos de la machine à sténographier, Le Valentin Haüy, janvier 1917.
Villey (Pierre), A propos de la machine à sténographier (fin), Le Valentin Haüy, juillet 1917.
Villey (Pierre), La pédagogie des aveugles, p.163-170, Paris, Librairie Félix Alcan, 1922.
Villey (Pierre), A propos du procédé d'écriture Braille pour les aveugles, Recherches et
Inventions, 13 octobre 1926.
Villey (Pierre), Pour la sténographie mécanique, Le Valentin Haüy, oct-nov-déc 1932."

Retour au sommaire

1.13.2 - Le musée Valentin Haüy et le Japon 

M. Hiromi Kishi, Japon, parle du musée Valentin Haüy sur facebook.

Retour au sommaire

1.14 - Les médias parlent de l'association Valentin Haüy

1.14.1 - https://www.info-chalon.com/ - 18 janvier 2021 : "Du changement à l’association Valentin HAUY" par Laurent GUILLAUMÉ

Extrait de l'article : "Le nouveau président, Thierry CARPENTIER, et son équipe souhaitent une bonne et heureuse année 2021 à leurs bénévoles, ayants droits et partenaires chalonnais."  Lire l'article en entier

Retour au sommaire

1.14-2 - https://www.info-chalon.com/ - 22 janvier 2021 : "L'association Valentin Hauy est intervenue à l'ISFI du Chalonnais" par Laurent GUILLAUMÉ

Extrait de l'article : "Dans le cadre de la première intervention des aveugles et malvoyants de l’Association Valentin HAUY de CHALON SUR SAONE , le Président Thierry CARPENTIER et son équipe composée de deux bénévoles et trois malvoyants ont été reçus à l’Ecole des Infirmiers de l’IFSI par l’intermédiaire de Sylvie CHAMPEAU." Lire l'article en entier

Retour au sommaire

1.14.3 - https://www.larep.fr/orleans-45000/- 7 février 2021 - : "Mobilité - Malvoyant ou en fauteuil : à Orléans, le handicap n'est pas un frein à la pratique du vélo !" par Marie Guibal

Extrait de l'article : "Grâce à l’association Valentin-Haüy, elle retrouve le plaisir de rouler, en tandem avec sa pilote valide, Maryvonne Terrier. Ils sont 5 ou 6 bénévoles à emmener régulièrement des adhérents en balade, sur la petite flotte de tandems, où ils veulent." Lire l'article en entier

Retour au sommaire

1.14.4 - https://tvvendee.fr/actu/ : "Reportage sur Didier Marchand, rempailleur de chaise malvoyant au CDTD Frère Frances de Nantes"

"Didier Marchand est devenu malvoyant il y a une dizaine d’années à la suite d’une maladie. Il a alors changé complètement de métier pour se tourner vers une activité devenue rare, le paillage et le cannage. Il redonne ainsi vie aux chaises anciennes, chez lui à Poiroux. Didier Marchand se rend aussi régulièrement à Nantes, au sein d’une entreprise adaptée lancée par l’association Valentin Hauÿ qui accompagne les personnes aveugles et malvoyantes. Reportage Cyrille Guillet."

Didier Marchand y parle de son handicap et de son emploi de responsable d'atelier au CDTD Frère Frances de Nantes qui est géré par l'association Valentin Haüy.
 
Ecoutez le reportage

Retour au sommaire

1.14.5 - https://rcf.fr/la-matinale/ - 16 février 2021 : "Une étude sur la situation des personnes malvoyantes et aveugles" (présentée par Alice Forges, Charlotte Mongibeaux, , Jean-Baptiste Cocagne, Didier Rodriguez)

D'envergure nationale, l'enquête Homère se décline par régions. Jusqu'au 11 mai, les Auvergnats-Rhônalpins peuvent y participer.

Le but ? Récolter un large jeu de données sur la vie quotidienne des personnes malvoyantes et aveugles, pour ensuite permettre d'améliorer l'accessibilité, les déplacements, les interactions. 1 Français sur 35 est concerné par des troubles de la vision aujourd'hui.

Invité : François Vital-Durand, Président de l'association Valentin Haüy du Rhône

Retour au sommaire

2 - L'association France Glaucome et ses relais patients

Le diagnostic du glaucome, surtout s’il est posé tardivement, est fréquemment source d’anxiété. Les patients se trouvent soudain confrontés à un vocabulaire médical ou technique : pression intra-oculaire, champ visuel, OCT, mesure de l’angle irido-cornéen, trabéculoplastie laser, sclérectomie, chirurgie micro-invasive… nouveau pour eux et sur lequel souvent ils n’osent pas interroger leur médecin généraliste ou leur ophtalmo, qui lui-même n’a pas toujours la disponibilité pour répondre à leurs interrogations.

Ils ont besoin d’être écoutés et de pouvoir dialoguer avec d’autres patients confrontés aux mêmes questions.

C’est pourquoi l’association France Glaucome, association de patients, a mis en place un dispositif d’écoute, les Relais patients, qui permet un premier contact et peut orienter les patients, selon le cas, vers un centre de consultation spécialisé sur le glaucome ou vers une consultation psychologique, ou leur offrir tout simplement un temps d’échange. Si une consultation psychologique paraît nécessaire, la première séance est prise en charge par l’association.

Le plus souvent, le patient souhaite simplement pouvoir parler de sa maladie et s’assurer que les examens et les soins prescrits par son ophtalmo répondent à un parcours rigoureusement défini, que d’autres patients ont suivi avant lui. En ce cas, les Relais patients se doivent d’écouter, d’informer, parfois d’expliquer pourquoi l’observance rigoureuse des soins prescrits par le médecin est un facteur essentiel de succès du traitement.

Les Relais patients garantissent naturellement la confidentialité des informations qui leur sont communiquées.

Numéros d’appel des Relais patients France Glaucome (du lundi au vendredi, de 10 heures à 12 heures et de 15 heures à 17 heures) :
• 06 31 06 61 07 : Bretagne, Centre-Val de Loire, Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Guadeloupe, Mayotte, Réunion ;
• 06 49 58 20 43 : Corse, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Guyane, Martinique ;
• 06 73 57 78 95 : Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est ;
• 06 73 58 94 48 : Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie.

Association France Glaucome - Hôpital Saint Joseph, Institut du Glaucome - 185, rue Raymond Losserand - 75014 Paris - Tel. 06 73 58 93 68 - Courriel : assofrglaucome@gmail.com - www.associationfranceglaucome.fr

Retour au sommaire

3 - Un reportage sur l’aniridie une forme de déficience visuelle

Vous trouverez, ci-après un reportage sur l’aniridie une forme de déficience visuelle ainsi que sur les techniques de réadaptation notamment dans ce qui doit être un SSR  (soin de suite et de réadaptation) puisqu’il y a un ophtalmo.

Ce reportage est disponible jusqu’au 13 mars (il faut s'inscrire).
 
Les personnes concernées peuvent s’adresser à l'association spécialisée Géniris.

Retour au sommaire

4 - Articles scientifiques sur la vue sélectionnés par le Pr J.L. DUFIER

L'association Valentin Haüy se fait le relai de trois articles sur la recherche scientifique ayant trait à la vue et sélectionnés par le Pr J.L. DUFIER :

4.1 - Des approches innovantes pour traiter le glaucome

Seconde cause de cécité dans les pays développés, le glaucome touche 1 à 2 % de la population de plus de 40 ans, soit environ 1,3 million de personnes en France [1]. De nouvelles approches sont en cours de développement pour traiter plus efficacement cette maladie. Lire l'article

Retour au sommaire

4.2 - Imagerie en ophtalmologie : des révolutions techniques aux parcours de soin

Ces dix dernières années, l’imagerie en ophtalmologie a connu une véritable révolution tant pour l’acquisition d’images que pour leur interprétation. Aujourd’hui, les dernières techniques de pointe, la haute résolution d’image et l’aide de l’intelligence artificielle ouvrent de nouvelles possibilités de prise en charge pour les patients. Lire l'article

Retour au sommaire

4.3 - Voir dans le noir grâce à une molécule anticancéreuse photosensible

La chlorine e6, une molécule sensible aux rayonnements lumineux, utilisée dans le traitement de certains cancers, semble pouvoir modifier l’activité de la rétine et permettrait de voir dans le noir. Il pourrait être tentant d’y recourir pour améliorer la vision nocturne ou les symptômes de certaines pathologies mais le phénomène demeure complexe. Lire l'article

Retour au sommaire

5 - Droit comme un H ! permet aux étudiants en droit et aux élèves avocats en situation de handicap de suivre leurs études

Chez Droit comme un H !, ils le savent pertinemment : il suffit de peu pour changer le monde.

Depuis leurs débuts en 2017, ils sont déterminés à changer les choses et facilitent l'accès aux professions du Droit aux talents en situation de handicap notamment en permettant aux étudiants de rencontrer des employeurs potentiels engagés.

Droit comme un H ! est un collectif initié en décembre 2017 transformé en association de loi 1901 en août 2019.

Son objectif est de faciliter l'accès aux professions du droit - notamment celle d'avocat ou de juriste, conseils des entreprises - à des talents détectés à partir de la L2 avec l'aide des missions handicap des Universités.

Cet accompagnement combine support à l'environnement universitaire de l'étudiant et opportunités d'expériences du monde du travail par des rencontres et des stages.

Ces étudiants et élèves avocats - au nombre d’une quinzaine actuellement - ont vocation à devenir des « role models » qui pourront inspirer les futures générations.

Droit comme un H ! est aussi une force d'animations, de recherches, de lobbying, de propositions et de solutions.

Ses actions ?

• Créer le dialogue avec les missions handicap et les associations du campus.
• Organiser des évènements pour faire tomber les préjugés chez les enseignants, comme les étudiants ou les employeurs.
• Organiser des séminaires de sensibilisation au handicap et préparer les équipes qui vont accueillir les stagiaires.
• Créer le lien avec des employeurs potentiels.
• Réaliser l’Observatoire du Handicap dans la profession d’avocat pour sensibiliser le marché.
• Être correspondant handicap pour des écoles d’avocats comme l’IXAD Lille, l’ERAGE Strasbourg, l’EDARA Lyon.

Les aider en devenant un H-ambassadeur

Le plus important pour leur organisation est de permettre aux étudiants en droit et aux élèves avocats en situation de handicap de suivre leurs études - en liaison avec les missions handicap - avec la meilleure réussite, et de vivre des expériences préprofessionnelle qui leur permettront de construire leur avenir.

Pour ce faire ils recherchent des étudiants H-ambassadeurs dans les universités pour relayer et participer aux actions et au flux d’informations de Droit comme un H !, des mentors pour accompagner la réflexion professionnelle, des stages pour accroitre l'employabilité et des adhérents pour financer l'association.

Contact : stephane.baller.handicap@gmail.com le créateur du collectif ou Matthieu Juglar m.juglar@juglar-avocat.fr le Président

Retour au sommaire

6 - « Be My Eyes », une application qui permet d’avoir une assistance visuelle grâce à un appel vidéo en direct

« Be My Eyes » est une application qui relie une communauté de personnes aveugles ou malvoyantes à des bénévoles voyants. Grâce à un appel vidéo en direct, les bénévoles fournissent aux utilisateurs aveugles ou malvoyants une assistance visuelle pour, par exemple, distinguer les couleurs des vêtements, lire un document, trouver des objets échappés ou perdus, … Vous pouvez appeler à tout moment de la journée, autant de fois que vous en avez besoin. Il n'y a pas de limite à la durée ou à la quantité d'appels. L'utilisation de l'application est gratuite et disponible sur les plateformes iOS et Android.

Télécharger l’application pour iOS
Télécharger l’application pour Android

Pour en savoir plus sur « Be My Eyes »
 
Retour au sommaire

7 - Application téléphonique "SENS Déficients sensoriels"

Pour répondre au besoin d’information, des jeunes adultes déficients auditifs et visuels qui quittaient leurs services, les professionnels des établissements sensoriels du Centre Charlotte Blouin et de l’Institut Montéclair, à Angers, ont imaginé une application qui regroupe toutes les informations utiles et pratiques pour aborder leur projet de vie sociale et professionnelle en autonomie.

Il fallait bien entendu que cette application parte de leurs préoccupations : les démarches liées à l’emploi, la formation, la santé dans leurs territoires de vie… qu’elle soit accessible à leurs modes de communication et compatible avec leurs habitudes et usages des outils numériques.

C’est à partir de ces prérequis, et grâce au soutien financier notamment de l’ARS Pays de la Loire, qu’est né le projet SENS.

SENS est une application mobile unique, imagée, simple d’utilisation, accessible et adaptée aux jeunes déficients auditifs et visuels qui souhaitent avoir accès à des informations diverses (formation, emploi, offres de santé,

70 % des informations sont générales. 30 % Maine et Loire. Mais les développeurs cherchent à élargir leur périmètre.

Dans le futur développement, il est prévu la géolocalisation et de nouvelles thématiques.

Elle est accessible sur Apple store et Play Store.

Pour toutes demandes d’informations complémentaires, présentation personnalisée,… n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe projet de l’application : contact@application-sens.fr

À découvrir sur www.application-sens.fr 

Retour au sommaire

8 - La mise à jour 3.0 de Rango est disponible !

Comme GoSense vous l’avait promis, l’alerte sonore est maintenant en 3 dimensions. Grâce au son 3D, vous serez capables de localiser facilement et précisément un obstacle en face de vous.

Avec cette mise à jour, Rango vous offre une nouvelle perception sonore des obstacles, pour des déplacements plus fluides et naturels.

L’équipe GoSense l’a fait, et c’est pour vous !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur forum

« GoSense, l’innovation a du sens »

Ce produit est en vente à la boutique de l'association Valentin Haüy
Rango - Bouclier virtuel intelligent - Référence : 49200

Retour au sommaire

9 - Attribution d’une bourse par la Fondation Banque Populaire, aux personnes en situation de handicap physique et/ou sensoriel.

L’association Valentin Haüy se fait le relai de l’annonce de la Fondation Banque Populaire ci-dessous :

« La bourse allouée aux lauréats est un soutien déterminant pour la mise en œuvre d’un projet qui va changer le cours de leur vie : création d’une entreprise, financement d’études supérieures ou reconversion professionnelle, développement d’une activité artistique ou lancement d’une carrière sportive de haut niveau…

Les projets retenus le sont pour leur pertinence et leur originalité, mais aussi parce qu’ils sont portés par des personnalités charismatiques.

Au-delà d’un appui financier, les lauréats trouvent auprès de l’équipe de la Fondation et du réseau des Banques Populaires, le soutien indispensable pour mener à bien leur projet.

Conditions d’accès :
• Être majeur et âgé de moins de 50 ans.
• Être atteint d’un handicap moteur ou sensoriel.
• Avoir un taux d’incapacité reconnu par la MDPH F> 50 %.
• Réaliser son projet de vie sur le territoire français (métropole et DOM-TOM).

Sont exclues toutes demandes portant sur les aides techniques et les adaptations compensant le handicap, l’aménagement de véhicules, l’aide à la création d’une œuvre et le sponsoring.

La Fondation accompagne uniquement les projets de vie de personnes physiques. Son soutien ne s’adresse pas aux personnes morales (associations).

Modalités de sélection :
• Dépôt d’un dossier de candidature sur notre site dédié
• Étude du dossier par le pré-jury
Étude du dossier ou entretien avec le jury

Date limite des candidatures : 12 mars 2021.

Plus d’informations
Une question ? Contacter la Fondation contact@fondationbanquepopulaire.fr
 
Retour au sommaire

10 - La RATP édite 150 atlas du métro en braille (30 janvier 2021 / Par Handicap.fr / E. Dal'Secco)

Extrait de l’article : « La RATP édite 150 atlas du métro en braille, à destination des formateurs, associations et écoles de jeunes aveugles. Objectif autonomie ! D'autres dispositifs sont mis en place sur le réseau à destination des usagers malvoyants. » Lire l’article en entier 

Retour au sommaire

11 - Loisirs et culture

11.1 - Pratique musicale adaptée à la déficience visuelle

L’association Valentin Haüy se fait le relai de l’annonce ci-dessous :

« Vous souhaitez accéder à une pratique musicale adaptée à la déficience visuelle et ne trouvez pas de réponse à vos recherches.

Nous envisageons la création du Pôle régional d’inclusion musicale, « Le PRIM », structure qui permettra la pratique instrumentale, l’apprentissage de la formation musicale et de la musicographie braille, dans le cadre de cours individuels et/ou collectifs.

Ces cours seront dispensés à Paris, par des professeurs diplômés et spécialisés, et s’adresseront à des étudiants de tous âges et de tous niveaux.

Si ce projet répond à vos attentes et que vous désirez vous y inscrire ou obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

Julien ZELELA - jvalentin.zelela@gmail.com
Pascal VALADON - pascal.valadon@free.fr "

Retour au sommaire

11.2 - La Cité des sciences et de l’industrie reste fermée… alors la Cité vient à vous !

Découvrez ou redécouvrez les expositions et les médiations présentes ou passées grâce à une série de 10 quiz.

Le premier et troisième lundi de chaque mois, recevez un quiz thématique en 3 questions.
 
Le premier quiz est un quiz sonore… sauriez-vous reconnaitre ces sons ?
 
C’est à vous de jouer !
 
Retour au sommaire

11.3 - « Handicap, une histoire », dans l’émission Le cours de l’Histoire sur France Culture

Xavier Mauduit, présente quotidiennement, l’émission Le Cours de l'Histoire, sur France Culture. Il vient de consacrer une série de quatre émissions sur le thème « Handicap, une histoire ».

11.3.1 - Épisode 1 : Prendre en charge le handicap, une affaire d'État ? Le 08/02/2021

La définition du mot "handicap" a évolué au fil du temps, de course hippique à "déficience physique ou mentale". La loi du 11 février 2005 en donne une...

Retour au sommaire

11.3.2 - Épisode 2 : Handicap et guerres mondiales : de la réparation à “l’extermination douce” ? Le 09/02/2021

Le handicap en temps de guerre a une histoire particulière : mutilés de la Grande Guerre, victimes abandonnées ou cibles de la folie nazie durant la Seconde...

Retour au sommaire

11.3.3 - Épisode 3 : Soulager et appareiller les corps, que dit l’archéologie ? Le 10/02/2021

L'archéologie nous livre des traces matérielles sur les personnes en situation de handicap. Chirurgie, prothèses et autres appareillages nous éclairent...

Retour au sommaire

11.3.4 - Épisode 4 : Survivre ne suffit pas. Handicap, les luttes pour l’égalité. Le 11/02/2021

Droit au travail, au logement, à l'éducation, à des salaires égaux, à une vie matérielle décente, à des logements et des accès adaptés... La liste des...

Retour au sommaire

11.4 - L'Espace des sciences de Rennes, le Planétarium de Rennes et le Muséum d'histoire naturelle de Nantes

Vous trouverez, ci-dessous, les suggestions de lectures et échanges scientifiques pour les semaines à venir de l'Espace des sciences de Rennes, du Planétarium de Rennes et du Muséum d'histoire naturelle de Nantes.

La prise de réservation se fait par mail et en fonction des disponibilités des lecteurs. Merci de nous laisser vos coordonnées téléphoniques. La durée est d’environ 20 minutes. Ce service gratuit est réservé aux personnes en situation de déficience visuelle. N’hésitez pas à diffuser largement cette information à vos contacts ou à prendre rendez-vous pour celles et ceux qui n’ont pas d’accès à internet. Dans le cadre du règlement général sur la protection des données, signalez-leur si vous souhaitez être retirés de cette liste d’envoi. Vos coordonnées ne seront pas conservées.

11.4.1 - Espace des sciences de Rennes - les Champs Libres

Réservation à frederique.colombel@espace-sciences.org – mardi et jeudi après-midi (Frédérique et Tiphaine)

- AU FEU ! - extraits du magazine Sciences ouest (janvier 2021)
Quand l'Homme a-t-il maitrisé le feu ? Comment se protéger des incendies ? Quel impact sur la biodiversité ? Partons à la rencontre du feu !

- Santé, sport et réalité virtuelle - extraits du magazine Sciences ouest (novembre 2019 et décembre 2020)
Le sport peut aider à combattre le diabète et le cancer de la prostate. Mais comment faire quand on est âgé ou malade ? En faisant du sport en réalité virtuelle !

Retour au sommaire

11.4.2 - Planétarium de Rennes - les Champs Libres

Réservation à priscilla.abraham@espace-sciences.org - lundi, mardi, mercredi et jeudi.

L'équipe vous propose d'échanger librement sur le Système Solaire, la formation des planètes telluriques ou gazeuses, les étoiles, la conquête spatiale. Dit-on alunissage ou atterrissage ? Et Space X, c'est quoi ? Pourquoi un tel engouement autour de la planète Mars ? En quoi les astéroïdes nous renseignent sur la formation du Système Solaire ?

Place à la curiosité ! Faites part de vos souhaits par mail pour que les deux Jérôme et Anaïs vous renseignent.

Retour au sommaire

11.4.3 - Muséum d'histoire naturelle - Nantes Métropole

Réservation à paul.duclos@nantesmetropole.fr - lundi, mardi et mercredi après-midi.

Cette semaine, focus sur la revue L'oiseau Mag, la revue nature de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) qui propose des dossiers documentaires et des articles plus courts mais tous bien faits !

Dossiers documentaires :

- Les espèces exotiques envahissantes, texte établi par le conseil scientifique et technique de la LPO
Selon l'union mondiale pour la conservation de la nature, les espèces exotiques envahissantes constituent la troisième cause d'érosion de la biodiversité à l'échelle mondiale. La France métropolitaine, de par sa diversité de climats et de milieux, sa position de carrefour géographique en matière de flux de marchandises et de personnes entre l'Est et le Sud de l'Europe, est fortement touchée par la présence d'espèces exotiques envahissantes.

- Quel avenir pour le moineau domestique ? par Georges Olioso
Nous vous emmenons découvrir une espèce qui vit souvent si près de nous que nous avons fini par ne même plus la voir... Présent dans la quasi-totalité des villes et villages, le "piaf" semble faire partie de nos paysages. Et pourtant des signaux d'alarme nous arrivent d'un peu partout des villes européennes que le moineau domestique déserte peu à peu.

- Vivre avec la Nature : apprenons à cohabiter, par Benoît Viseux
Lors d'une balade ou au détour d'un chemin, il arrive d'admirer un groupe d'hirondelle en chasse ou de surprendre un renard. Pourtant, lorsqu'il s'agit de partager notre espace avec cette faune sauvage, la cohabitation peut être difficile. La médiation faune sauvage est à la fois un moyen de sensibiliser, de conseiller et de proposer des solutions pour accepter et préserver ces animaux mal-aimés.

Articles courts :

- refuge LPO, jardiner pour les chauves-souris, par Nicolas Macaire
Alors que les habitats naturels disparaissent, les jardins jouent un rôle de plus en plus important pour les chauves-souris. Ces fascinants mammifères vivent près de l'homme, souvent discrètement, en quête de nourriture et de nouveaux gites.

- Potager au naturel, par Joëlle Petyt
Qui dit potager au naturel dit abandon des intrants chimiques au profit de l'utilisation de pratiques simples dans le but de protéger la faune et la flore du sol, la vie du sol étant bien la clef de la fertilité et de la santé d'un jardin !

Paul Duclos - Coordinateur accessibilité pour les personnes en situation de handicap
Muséum d'histoire naturelle - Nantes Métropole - Service des publics
12 rue Voltaire - 44000 Nantes - https://museum.nantesmetropole.fr/home.html          
Retour au sommaire

11.5 - Plus de 900 concerts en ligne sur le site de la Philharmonie de Paris

Envie d’un concert à la maison ? La section « Concerts » du site web de la Philharmonie de Paris regorge de pépites. Jazz, Classique, Raga… avec plus de 900 concerts disponibles en intégralité en ce moment dont quelques directs à venir dans les prochains jours, vous trouverez certainement votre bonheur parmi cette sélection.

Le lien d’accès aux concerts

Retour au sommaire

11.6 - AccessiJeux, une association dynamique pour les déficients visuels (sources : https://www.handroit.com/2021-02)

Extrait de l'article : "L’association AccessiJeux, association loi de 1901 reconnue d’intérêt général, a été créée en janvier 2015 par Xavier Mérand, Jérôme Micucci et Guy Treffre. Quand on naît malvoyant, non-voyant, ou quand on le devient, on ne perd pas simplement la vue. On perd aussi l’accès à de nombreux loisirs. Pourtant, chacun sait à quel point les loisirs sont essentiels à l’équilibre de l’humain : ils lui permettent de se cultiver, s’épanouir, se détendre et aussi très souvent de créer du lien social avec les autres pratiquants." Lire l'article en entier

Retour au sommaire

11.7 - Le 15 mars à partir de 21 heures : le Marius de l’audiodescription crée l’évènement sur Facebook et sur YouTube

L’audiodescription comme vous ne l’avez jamais vue, ou plutôt entendue, sur Facebook et sur YouTube.

Toute l’équipe du Marius de l’audiodescription vous donne rendez-vous sur les réseaux sociaux le lundi 15 mars 2021 à partir de 21 heures pour une soirée exceptionnelle.

En raison du contexte sanitaire, le Centre National du Cinéma n’est pas en mesure d’accueillir notre traditionnelle cérémonie de remise du Prix.

Venez célébrer avec nous le cinéma de ceux qui aiment les images qui parlent et laissez-vous transporter dans le monde mystérieux et fascinant de l’audiodescription.

Pour toute information presse  : marius-audiodescription@orange.fr

Likez leur page Facebook et invitez vos amis à en faire autant pour vous tenir au plus près de leur actualité : https://www.facebook.com/Mariusaudiodescription/

Abonnez-vous dès à présent à leur nouvelle chaîne YouTube pour ne rien manquer de l’évènement : 
https://www.youtube.com/channel/UCg-yJOy2eHOQZHwkbsFgn0w

À découvrir également :
CFPSAA - http://www.cfpsaa.fr/
CNC - https://www.cnc.fr/

Retour au sommaire

12 - D'ici et d'ailleurs...

12.1 - Suisse - Université de Genève (UNIGE) : des livres tactiles adaptés aux enfants aveugles (Sources Radiolac.ch le 3 février 2021)

Des chercheurs de l’université de Genève et de Lyon ont mis au point des illustrations pour des livres tactiles, qui sont adaptées aux besoins des lecteurs non-voyants. Lire l'article en entier

Retour au sommaire

12.2 - Grande-Bretagne : un test de grossesse en relief pour les femmes malvoyantes (sources : 31 janvier 2021 / Par Cassandre Rogeret / Handicap.fr)

Extrait de l’article : « Une asso britannique a mis au point un prototype de test de grossesse accessible aux femmes déficientes visuelles. Le principe est le même, seuls le design et l'accessibilité changent. Objectif : leur permettre de reprendre la main sur leur intimité ». Lire l’article en entier

Retour au sommaire

12.3 - "Handisport : Timothée Adolphe bat le record du monde du 60m !" par Cassandre Rogeret / Handicap.fr

Extrait de l'article : "60 mètres en 7 s 16 ! Le 23 janvier 2021, le sprinteur aveugle Timothée Adolphe et son guide Bruno Naprix ont battu le record du monde dans la catégorie T11. Une performance de bon augure avant les Jeux de Tokyo 2021... Cap sur le titre paralympique ?" Lire l'article en entier

Retour au sommaire

12.4 - L'American Printing House (USA) a créé un compte Facebook et un Twitter dédiés à son musée.

Louisville, Kentucky - Le Musée de l'American Printing House for the Blind préserve l'histoire de l'éducation des personnes aveugles.

Facebook : https://www.facebook.com/AmericanPrintingHouse
Twitter : https://twitter.com/APHMuseum

Retour au sommaire

13 - Le nouveau Livre Vert de la Beauté 2021 proposé par Yves Rocher disponible en braille, en caractères agrandis et en audio

Le nouveau Livre Vert de la Beauté 2021 proposé chaque année par Yves Rocher en partenariat avec HandiCaPZéro est disponible depuis quelques jours.

Vous y découvrirez les gammes, produits, tarifs de la marque ainsi qu’une offre spéciale. Cette édition est proposée gratuitement en braille et en audio (CD et téléchargement) ainsi qu’en consultation sur handicapzero.org.

L'édition s’accompagne d’étiquettes (adhésives) en braille et caractères agrandis : shampoing, gel douche, crème de jour, lait démaquillant et une série de lettres pour distinguer votre maquillage.

Commandez le Livre Vert de la Beauté 2021 et son jeu d'étiquettes en appelant HandiCaPZéro au 0800.39.39.51 (service et appel gratuits) ou en ligne sur handicapzero.org.
 
Retour au sommaire

14 - Informations du gouvernement relatives à la Covid-19

14.1 - Covid-19 et informations utiles

Retour au sommaire

Vous recevez ce courriel car vous avez manifesté votre intérêt pour recevoir notre lettre d'informations et nous vous en remercions.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, consultez notre charte de protection des données personnelles sur avh.asso.fr, indiquant les coordonnées du délégué à la protection des données personnelles, vos droits, ainsi que le destinataire, la finalité, la base légale du traitement et la durée de conservation de vos données.
Si vous ne voulez plus recevoir ce courriel, vous pouvez vous désinscrire en cliquant sur le lien ci-après : vhi_desabonnement@avh.asso.fr.

Fin du VHI de février 2021
mba - contact : secretariat.publication@avh.asso.fr