L’association Valentin Haüy souhaite ainsi attirer l'attention sur une situation fortement dommageable aux intérêts des personnes handicapées en France comme dans toute l’Europe

Le traité de Marrakech sur le droit d’auteur, adopté le 27 juin 2013 et administré par l'OMPI, est un instrument indispensable pour sortir les personnes déficientes visuelles vivant en France de la pénurie documentaire extrême dans laquelle elles se trouvent aujourd’hui.

Seule l’harmonisation internationale des limitations et exceptions au droit d'auteur prévue dans ce traité permettra une collaboration efficace des structures qui œuvrent de par le monde à l’adaptation de livres dans des formats spécialisés, comme le braille.

Alors que la France marque par les dispositions prévues dans la future Loi Création Architecture Patrimoine sa volonté d’anticiper le Traité de Marrakech, la situation semble bloquée au plan européen.

Le 18 avril 2016, dans un courrier conjoint, l’Union mondiale des aveugles et l’Union européenne des aveugles s’adressaient à M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne et à M. Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne, pour exprimer leur profonde préoccupation. En effet, la non-ratification par l’Union européenne du traité de Marrakech semble liée à un blocage des services législatifs de la Commission européenne sous des prétextes sans proportion avec les enjeux.

L’association Valentin Haüy souhaite attirer l'attention du ministre des Affaires Étrangères sur cette situation fortement dommageable aux intérêts des personnes handicapées en France comme dans toute l’Europe. Le chiffre de vingt pays ayant ratifié le traité sera bientôt atteint. Le traité pourrait alors entrer en vigueur sans que la France, le pays de Louis Braille, ne puisse bénéficier de ce formidable instrument de collaboration internationale.

Nous espérons que ce message de bon sens sera porté jusqu’aux institutions européennes : le traité de Marrakech doit être ratifié par l’Union européenne dans les délais les plus brefs.

Réponse du cabinet du Premier Ministrele 25 mai 2016

Patrice Legrand, Président de l’association Valentin Haüy a reçu une réponse du cabinet du Premier Ministre en date du 25 mai 2016, l’assurant de l’attention portée à cette requête et du suivi du dossier.

L’association Valentin Haüy espère qu’avec l’annonce de ce nouveau soutien, son message sera porté jusqu’aux institutions européennes.

 

A lire également

31 août 2016

Note à l'attention des directeurs d'établissement et des services accueillant des élèves déficients visuels et aux présidents d'associations pour aveugles et déficients visuels 

Madame, Monsieur,
La "Commission Evolution du Braille Français" (CEBF) vient de terminer le code braille des notations chimiques.
C'est le premier code officiel en France et il s'applique à compter du 1er septembre 2008. 

Vous pouvez vous le procurer ou le télécharger : 

29 août 2016

Carte d'invalidité

La carte d’invalidité permet d’obtenir certains avantages dans différents domaines. Elle est accordée aux personnes atteintes d’une incapacité égale ou supérieure à 80%. La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H.) est chargée d’en apprécier les conditions d’attribution.

04 juillet 2016

Identification

Le site www.avh.asso.fr est proposé par l’association Valentin Haüy

Association reconnue d’utilité publique en 1891

Numéro SIRENE : 775.666.548

Siège social : 5, rue Duroc, 75343 PARIS CEDEX 07

Téléphone. : 01 44 49 27 27

 

Directeur de la publication

Gérard COLLIOT, Président de l’association Valentin Haüy

 

Hébergeur

Ce site est hébergé par DRI

28 rue de Villeneuve - 72650 Saint Saturnin

Tél : +33 2 90 92 05 50