27 avril 2018
Loisir et culture
Opéra-comique en cinq actes. Livret de Lucien Népoty. Créé à l’Opéra Comique le 15 mai 1914.
Fuyant une épouse acariâtre et mille autres dangers, un modeste savetier, Mârouf, est sauvé par son culot ainsi que par l’amour que lui porte la fille d’un sultan.
 
Personnages pittoresques, scènes collectives, apparitions magiques et coups de théâtre se succèdent aux portes du désert. Dans la France coloniale, le public fit un triomphe à Maroûf, savoureuse peinture musicale de l’Orient des sultans et des génies, composée par un contemporain de Ravel dont la « saine bonne humeur » séduisait Fauré.
 
L’Opéra Comique connut son plus grand succès de l’entre-deux-guerres avec ces aventures picaresques, tirées des Mille et Une Nuits, et les exporta dans le monde entier. Jérôme Deschamps reprend sa très inventive mise en scène de 2013 et Jean-Sébastien Bou le rôle-titre qu’il a marqué de son interprétation virtuose. Marc Minkowski, qui le programme à l’Opéra de Bordeaux, revient à l’Opéra Comique avec ce pilier trop longtemps oublié du répertoire. Reprise de la production de 2013.
 
  • Vendredi 27 avril à 20h
  • Dimanche 29 avril à 15h
 
 
Théâtre national de l'Opéra Comique
1 Place Boieldieu
75002 Paris

A lire également

Si vous avez manquez "Mârouf, Savetier du Caire" en 2013, L’Opéra Comique vous propose des séances de rattrapage pour ce spectacle haut en couleur mis en scène par un Jérôme Deschamps encore directeur de l’Opéra Comique. Afin d’assister au spectacle de façon optimale, nous vous proposons deux séances en audiodescription, les 27 et 29 avril 2018.