« Dis-moi ce que tu vois », une expérience immersive au cœur du Musée d’Orsay.

Perte de vision des détails, vision en trou de serrure, vision floue, vision tronquée ? Les causes de la malvoyance sont multiples et touchent près de 2 millions de personnes en France. Afin de sensibiliser le grand public à l’occasion de la journée mondiale de la vue, l’association Valentin Haüy a mis en place un événement immersif unique, en partenariat avec le Musée d’Orsay.

Et si vous imaginiez le monde avec les yeux d’une personne malvoyante le temps d’une visite au musée ?

Une expérience inédite

L’opération « Dis-moi ce que tu vois » s’est déroulée les 21 et 22 septembre autour d’une œuvre iconique du Musée d’Orsay : l’Autoportrait de Vincent Van Gogh.
Plus qu’une action de sensibilisation, l’opération a permis aux visiteurs de découvrir trois types de déficience visuelle associés à quatre pathologies responsables d’une perte de vision. Ils ont été nombreux à recevoir l’explication de nos médiatrices.

Découvrez le film

Dans un musée où les yeux sont très sollicités, cela a permis à l’association de sensibiliser et d’informer, tout en alliant l’intérêt culturel à la grande cause qu’elle défend.

Une fois leur regard détaché du tableau et l’interrogation présente dans leur yeux, l’association Valentin Haüy s’est approchée d’eux afin de leur expliquer ce dispositif original ainsi que la cause pour laquelle elle est engagée.

Car s’il est difficile de déceler une déficience visuelle, il est encore plus complexe de savoir si nos proches en sont atteints. Une personne de votre entourage est peut-être concernée ?

L’association Valentin Haüy propose des solutions pour mieux vivre sa malvoyance et préserver son autonomie.

La malvoyance en images

Portrait numéro 1 La perte de la vision centrale, principalement causée par la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

La DMLA est une maladie de l’œil qui atteint la zone centrale de la rétine, appelée macula. Elle est la principale cause de malvoyance chez les personnes âgées. Elle apparait après 50 ans et évolue progressivement. À un stade avancé, la personne atteinte ne voit plus au centre de son champ de vision (on parle de cécité limitée).
Portrait numéro 2 La perte de la vision périphérique, pouvant être causée par la rétinite pigmentaire.

La rétinite pigmentaire est une maladie rare génétique qui se caractérise par une dégénérescence au niveau des cellules de la rétine. Elle touche les hommes et les femmes, et survient principalement entre 10 et 30 ans, même si elle peut se développer à n’importe quel moment de la vie. Les personnes atteintes d’une rétinite pigmentaire développent habituellement en premier lieu une cécité nocturne puis une anomalie du champ visuel périphérique. Avec le temps, la vision centrale est également altérée.
Portrait numéro 3 Le déficit mixte, pouvant être causé par : la rétinopathie diabétique

Il s’agit d’une grave complication du diabète qui touche 50 % des diabétiques de type 2. C’est l’excès de sucre dans le sang qui fragilise puis provoque la rupture des vaisseaux rétiniens. La macula finit par s’épaissir, entrainant une baisse de l’acuité visuelle. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent subir une baisse d’acuité visuelle brutale, avoir une tâche noire fixe dans le champ visuel ou bien des lignes déformées. Le glaucome : cette maladie chronique de l’œil est caractérisée par des lésions du nerf optique. Le glaucome touche 1 à 2 % de la population de plus de 40 ans et environ 10 % après 70 ans. Environ 800 000 personnes sont traitées en France mais 400 000 à 500 000 présenteraient la maladie sans le savoir. Le glaucome est la seconde cause de cécité en France, après la DMLA.

Portrait numéro 4  

 

Pour en savoir plus :

A lire également

Tous les mois, l’équipe du Matériel Adapté vous propose de vous guider vers des aides techniques susceptibles de vous aider au quotidien pour gagner en autonomie et confort, en fonction d’un type spécifique de maladie oculaire comme la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge (DMLA), la rétinite pigmentaire ou encore le glaucome. Cette première série de « focus produit » s’adresse à ceux qui souffrent de DMLA.

Vous, ou un de vos proches, avez une DMLA ? Retrouvez dans un guide toutes les informations utiles et les solutions concrètes pour mieux vivre au quotidien : alimentation, déplacements, aménagement du domicile, réadaptation basse vision, matériel adapté, lecture, aides financières….