Défi voile Caen : retour sur la Norlanda's cup

Déficients visuels, ils pratiquent la voile depuis seulement huit mois et viennent de participer à la Norlanda’s cup, une régate inter-entreprises. Arrivés 9e au classement sur 24 équipages, Mickaël, Manon et Muhammed reviennent sur la compétition. Ils représentaient le comité Valentin Haüy du Calvados à l’initiative du projet Défi voile.

 

équipage sur un voilier

L'équipage du Défi voile du comité Valentin Haüy du Calvados à la Norlanda's cup du 31 mai au 2 juin à Caen

Un classement au diapason 

Mickaël, Manon et Muhammed n’avaient jamais mis le pied sur un voilier ! Naviguer, malgré leur déficience visuelle, leur a été possible avec les indications d’Henri leur moniteur et de Damien, bénévole au comité Valentin Haüy du Calvados.

Pour leur première participation à la Norlanda’s cup, ils terminent 9e sur 24, une performance remarquable et remarquée pendant les trois jours de compétition : « Nous avons été hyper félicités. Nous étions un peu les chouchous ! » reconnait Manon, malvoyante, qui a rejoint l’équipage en février. « Lorsque nous avons remporté le dernier duel, nous étions tous extrêmement émus » ajoute-t-elle. 

Muhammed, le benjamin de l’équipage, aveugle, tient à souligner qu’ils ont eu « le même traitement que les autres équipages constitués de personnes voyantes ».

Michaël, aveugle, capitaine de l’équipage, tenait la barre : « Nous nous sommes très bien amusés depuis plusieurs mois aux entrainements. La Norlanda’s cup, c’était l’apothéose ! ».

« Nous n’étions pas là pour faire de la figuration »

Les points forts de cet équipage hors-norme ? « Nous sommes très bien coordonnés et il y a beaucoup d’entraide et de bienveillance entre nous. Nous avons l’avantage d’être très à l’écoute les uns des autres sur le bateau. Avec la déficience visuelle, notre attention est décuplée » explique Manon. Elle ajoute : « Nous n’étions pas là pour faire de la figuration ! » Mission accomplie comme le confirme Michaël : « Nous avons montré que nous étions capables de naviguer et que nous avions largement le niveau. »

Au-delà du défi sportif, la participation du comité Valentin Haüy du Calvados à une compétition inter-entreprises visait à valoriser le potentiel professionnel des personnes déficientes visuelles auprès des entreprises locales. « Nous avons suscité la curiosité auprès des personnes présentes. Beaucoup étaient impressionnées. J’espère que nous avons un peu contribué à faire changer les représentations sur le handicap. »

La suite du Défi voile

Les entrainements se poursuivent chaque mardi à la base nautique de Caen avec Henri le moniteur. Pour Muhammed, pratiquer la voile « apporte quelque chose de très différent de ce qu’on peut ressentir sur terre, avec des codes différents ». Manon apprécie « la sensation de liberté, de glisse, de vitesse. Parfois même le bateau est couché. Vivre ces sensations avec l’équipage, c’est extrêmement fort. »

Prochaines étapes : naviguer en mer, et prochainement en totale autonomie avec l'aide d'une technologie embarquée. Le comité Valentin Haüy du Calvados souhaite créer un second équipage constitué de personnes déficientes visuelles pour la prochaine Norlanda’s cup, puis une troisième à l’horizon 2025, millénaire de la ville de Caen.

En savoir plus sur le projet Défi voile du comité Valentin Haüy du Calvados

Suivre les aventures de l’équipage du Défi voile sur la page Facebook du comité Valentin Haüy du Calvados

 

L’équipage à quai : Damien, Manon, Henri, Michaël, Muhammed. 

Crédit photos : Aurélien Calmus

A lire également

08 juin 2018

Le Comité Valentin Haüy du Calvados a pour mission d’accompagner les aveugles et malvoyants du Département dans le développement de leur autonomie.
Sous la responsabilité du Président, le Comité recherche son (sa) bénévole référent (e) aux manifestations