Mots pour Maux : 14 000 euros récoltés pour l’association Valentin Haüy

Cette année, Le collectif Libraires Ensembles a décidé de soutenir l’association Valentin Haüy à travers l’opération « Mots pour Maux » qui a permis de récolter 14 000 euros.

 

« Pour une personne déficiente visuelle, une librairie ressemble un peu à la vitrine d’une pâtisserie lorsque vous êtes diabétique ! » plaisante Céline Bœuf, responsable adjointe de la Médiathèque Valentin Haüy.

En effet, sur les 68 000 livres publiés et commercialisés chaque année en France, seul 8% sont adaptés, c’est-à dire rendus accessibles à des personnes handicapées ou atteintes de troubles DYS (dyslexie, dysphasie, dyspraxie), de troubles spécifiques cognitifs ou de troubles des apprentissages.

Pour répondre à ce besoin de plus d’accessibilité, c’est au-devant de ces publics-là que le collectif Les Libraires ENSEMBLE composés d’une cinquantaine de grandes librairies implantées partout en France ont décidé de porter leur action en lançant « Mots pour Maux » parrainé par l’écrivain Olivier Liron. Référente en matière d’accessibilité à la lecture, l’association Valentin Haüy a donc été choisie comme organisme partenaire et bénéficiaire de l’opération.

1 euro par livre acheté

Du 16 février au 02 mars 2019, une cinquantaine de librairies ont proposé dans leurs rayons une sélection d’ouvrages adaptés accessibles aux personnes en situation de handicap ou de troubles DYS : livres lus, livres en grands caractères, livres en braille, livres en pictogrammes, livres faciles à lire, livres DYS.

Un euro sur chaque vente était reversé à l’association Valentin Haüy. Les librairies habillées aux couleurs de l’opération ont également organisé des lectures et des dédicaces en partenariat avec certains comités Valentin Haüy au niveau local.

Grâce à cette généreuse opération, 14 000 euros ont été remis en main propre le 17 juin à l’occasion du congrès des Libraires Ensemble à l’association représenté par Laurette Uzan, responsable de la Médiathèque Valentin Haüy .

Une nouvelle édition en 2020

En plus de récolter de l’argent, « Mots pour Maux » a permis l’installation de manière pérenne de rayons de livres accessibles issus de l’édition spécialisée dans certaines librairies et de lancer l’idée de développer une offre plus riche à destination des publics empêchés de lire. Pour Laurette Uzan, « l’idée du projet, c’est aussi de faire de la lecture un véritable plaisir accessible à tous et du libraire, une figure de référence, capable d’orienter les personnes handicapées vers toutes les ressources disponibles  »

Libraires Ensembles et l’association Valentin Haüy s’engagent déjà pour une nouvelle édition toujours plus ambitieuse en 2020.

A lire également