Lancement de l’étude Homère, étude de référence sur le handicap visuel

Alors que l’on estime à entre 1,3 et 1,7 million le nombre de personnes atteintes d’un trouble de la vision en France et qu’un aveugle naît toutes les 15 heures (sources Fédération des aveugles de France, 2015), il n’existe pas à ce jour de données à grande échelle sur la situation des personnes déficientes visuelles dans notre pays.

Pour ces raisons, un collectif de huit associations d’envergure nationale, dont l’association Valentin Haüy, a décidé de porter ensemble la réalisation d’une étude de grande ampleur portant sur les conditions de vie des personnes déficientes visuelles, sur leurs problématiques au quotidien, leurs attentes et leurs besoins dans tous les domaines de leur vie courante, que ce soit sur le diagnostic de leur problème visuel, les moyens de compensation mis à leur disposition, leur éducation, leur accès à l’emploi, à la culture, aux loisirs et sur le vieillissement.

Cette étude de référence sur le handicap visuel, dénommée Homère, prend la forme d’un questionnaire en ligne construit selon une méthode scientifique et participative. Accédez au site.

L’étude est régionalisée : la première phase se déroulera sur la région Auvergne-Rhône-Alpes dès le 11 février 2021 et jusqu’au 11 mai 2021. Elle sera déployée ensuite dans chaque région de France métropolitaine puis, ultérieurement dans les départements d’outre-mer.
N’hésitez pas à en parler autour de vous pour recueillir le plus d’informations possibles.

Lien vers le questionnaire en ligne.

Les résultats seront communiqués en 2022 par toutes les associations porteuses de cette étude inédite.

Vous pouvez revoir en replay la vidéo du lancement officiel du projet :

Logos des association partenaires : ANPEA, Les chiens guides d'aveugles, Association Valentin Haüy, GapasSuite des logos des association partenaires : Fédération des aveugles de France, INJA, Les Pep 69 et Voir ensemble

 

 

A lire également

Les sites web des 11 candidats aux élections présidentielles 2017 sont-ils accessibles aux déficients visuels ?

La capacité à consulter des sites web est aujourd’hui une condition indispensable pour mener une vie autonome et notamment pour s’informer. En partenariat avec Exallys et Temesis, acteurs majeurs de l’accessibilité et de l’ergonomie, le pôle Accessibilité Numérique de l’association Valentin Haüy a mesuré et établi un classement des sites web de campagne des 11 candidats à l’élection présidentielle de 2017, selon leur niveau d’accessibilité numérique.