Le salon du livre « Bouche à Oreilles », Coup de Cœur solidaire de la Fondation SNCF

Le Salon du livre audio « Bouche à Oreilles » organisé en juin par le comité Valentin Haüy de la Somme vient d’être récompensé par les Coups de Cœur solidaires de la Fondation SNCF.

 

30 écrivains présents

Promouvoir les littératures alternatives (livres sonores, livres en braille, livres en pictogramme) à destination des publics empêchés de lire, voilà la belle idée imaginée par le comité de la Somme à Amiens pour leur projet "Bouche à Oreilles". Pour cette deuxième édition du salon « Bouche à Oreilles », qui s’est déroulé le 8 et 9 juin 2018,  une trentaine d’écrivains des Hauts-de-France avaient répondu présent ainsi que l’acteur de la comédie Française Bruno Putzulu qui avait accepté de présider l’évènement. Au travers d’une dizaine d’ateliers, le grand public avait pu s’initier au braille, à la calligraphie, à l’écriture créative …

Promouvoir le livre audio

« Nous voulions faire la promotion du livre audio et mettre en avant le travail de nos bénévoles donneur de voix qui permettent aux personnes déficientes d’accéder à la lecture »  explique Stanislas Szumny le président du comité d’Amiens de Valentin Haüy. « Et puis nous nous sommes rendu compte que la plupart des gens ignoraient qu’il existe du matériel spécialisé qui permet aux non-voyants et aux malvoyants d’accéder à la lecture comme n’importe qui. »

L’association Valentin Haüy fait partie de 29 associations sélectionnées par la Fondation SNCF dans les Hauts-de-France. Elle s’est vu remettre un prix "Coup de coeur solidaire" hier au Louvre de Lens pour ce projet original et solidaire.

 

A lire également

En octobre 2015, le comité Valentin Haüy de la Somme organisait le premier Salon du Livre audio à Amiens. Fort de son succès, le comité s’est lancé un nouveau défi en lançant un véritable Salon du Livre, « Bouche à Oreilles », qui aura lieu les 8 et 9 juin 2018 !

13 juillet 2016

En deux siècles d’existence, ce formidable outil de communication à destination des aveugles s’est peu à peu imposé comme étant indispensable aux handicapés visuels dans leur vie quotidienne.

Relevés bancaires, factures, emballages de médicaments…

Grâce au braille, l’accessibilité de ces informations se fait petit à petit.