Hier se tenait dans les locaux de Google France, une conférence sur l’accessibilité numérique en partenariat avec les associations Webassoc et La réserve civique et avec le soutien de la Fondation Valentin Haüy. Environ 200 participants, des associations, de grandes entreprises du secteur public et privé ainsi que des administrations ont répondu présents à cet événement visant à sensibiliser et à promouvoir l’accessibilité numérique pour tous !

Photo de la salle de conférence

Le web est au cœur de toutes nos activités quotidiennes, quelles soient personnelles ou professionnelles, et il le sera de plus en plus. On y recherche un emploi, on réserve ses vacances, on fait ses courses, on remplit sa déclaration d’impôts, on consulte ses comptes bancaires, on échange sur l’extranet de son entreprise... Aussi doit-on prêter attention à l’accessibilité des sites, des applications web et de tout autre support numérique susceptible d’être consultés par les personnes en situation de handicap. C’est une condition indispensable pour mener une vie autonome dans notre société incluse.

C’est avec ce message que différents intervenants se sont succédé lors de la conférence « Pour des sites web accessibles à tous ». Chacun a fait la démonstration de l’utilité et de la nécessité de mettre en œuvre des projets visant à promouvoir l’accessibilité numérique conformément au cadre légal, « visant à favoriser l’ouverture et la circulation des données et du savoir, à garantir un environnement numérique ouvert et respectueux de la vie privée des internautes et à faciliter l’accès des citoyens au numérique » (source : loi pour une République numérique n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 parue au JO n° 235 du 8 octobre 2016).

Comment se mettre en conformité ? Combien ça coûte ? Pourquoi prendre en compte l’accessibilité numérique, et dans quel cadre juridique ? Quelles techniques employer et quelles bonnes pratiques suivre ? C’est autour de ces questions que les huit intervenants ont débattu avec les participants.

L’association Valentin Haüy remercie vivement Webassoc et La réserve civique, co-organisateurs essentiels de cet événement, les participants et bien entendu les intervenants pour leur disponibilité, leur implication sur cette thématique mais aussi leurs convictions qui permettent de faire évoluer les pratiques.

Nous espérons que chacun aura trouvé des réponses à ses questions sur l’accessibilité numérique et que l’accessibilité sera désormais une préoccupation grandissante pour les acteurs du web !

Cette conférence était une grande première, mais d’autres rendez-vous de sensibilisation seront pris en 2018 !

Copyright : Benjamin Genet

A lire également

Les sites web des 11 candidats aux élections présidentielles 2017 sont-ils accessibles aux déficients visuels ?

La capacité à consulter des sites web est aujourd’hui une condition indispensable pour mener une vie autonome et notamment pour s’informer. En partenariat avec Exallys et Temesis, acteurs majeurs de l’accessibilité et de l’ergonomie, le pôle Accessibilité Numérique de l’association Valentin Haüy a mesuré et établi un classement des sites web de campagne des 11 candidats à l’élection présidentielle de 2017, selon leur niveau d’accessibilité numérique.