Déplacements des personnes déficientes visuelles

Dernière mise à jour le 09/11/2020
 

L’attestation de déplacement n’est plus nécessaire pour les personnes déficientes visuelles

Dans sa foire aux questions, le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées précise :

Si vous êtes aveugle ou malvoyant, vous êtes exempté de présenter une attestation dérogatoire de déplacement lorsque vous êtes à l’extérieur de votre domicile. Vous devez néanmoins présenter une carte d’invalidité ou un document justifiant de votre handicap.
Par ailleurs, si vous êtes accompagné d’un auxiliaire de vie à domicile, ce dernier devra disposer d’une dérogation professionnelle de déplacement. »

Si la personne qui vous accompagne n’agit pas à titre professionnel, elle doit avoir une attestation de déplacement dérogatoire avec le motif « Déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ».

Au cas où vous ne disposeriez pas de carte d’invalidité ou d’un document justifiant de votre handicap, il existe des moyens accessibles de produire une attestation de déplacement dérogatoire :

Si vous disposez d’un smartphone, l'application TousAntiCovid permet de produire une attestation de déplacement dérogatoire dans de bonnes conditions d’accessibilité, sans avoir à ressaisir à chaque fois vos informations personnelles.

 

Transports en voiture : les règles à respecter (mis à jour le 12/06/2020)

Pour le covoiturage

Le covoiturage est autorisé. Cependant, sa mise en œuvre doit être adaptée au contexte de lutte contre l’épidémie de coronavirus et passe par le respect de plusieurs obligations sanitaires :

le port d’un masque couvrant le nez et la bouche pour le conducteur et les passagers à partir de 11 ans ;
aucun passager n’est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur ;
un seul passager est admis dans le véhicule.
Le conducteur peut refuser l’accès à son véhicule à un passager ne portant pas de masque
Il est également recommandé que les véhicules soient aérés régulièrement et désinfectés avant chaque trajet.
En quittant le véhicule, vous devez emporter tous vos déchets.

 

Dans un taxi ou un VTC

Vous pouvez prendre un taxi ou un VTC mais le nombre de personnes dans le véhicule doit être limité :

Aucun passager n’est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur ;
Une seule personne est autorisée à s’asseoir sur la banquette arrière, ou deux personnes si et seulement si, elles habitent le même domicile et qu’une paroi transparente fixe ou amovible sépare le conducteur des passagers ;
Dans le cas où le véhicule comporte plusieurs rangées de sièges derrière le conducteur, elles peuvent être alternativement occupées par un ou deux passagers. S’il n’y a pas de paroi entre le conducteur et les passagers, la première banquette ne doit être occupée que par une seule personne. S’il y a une paroi, la limitation du nombre de passagers aux places situées à l’arrière ne s’applique pas pour les personnes qui habitent le même domicile.
Le véhicule doit être aéré le plus fréquemment possible.
Les passagers qui sont âgés de 11 ans et plus doivent obligatoirement porter un masque. Seul le conducteur peut en être dispensé s’il est séparé des passagers par une paroi de protection. Le conducteur peut refuser une personne qui ne porte pas de masque
En quittant le véhicule, chaque passager doit emporter tous ses déchets.
Il est recommandé au conducteur de procéder au nettoyage désinfectant du véhicule au moins une fois par jour et de le faire au moins deux fois par jour pour les surfaces les plus fréquemment touchées par les passagers, ainsi que du terminal de paiement.

Pour en savoir plus : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/faq-covid-19-transports-et-deco...