2 - Rééducation / réadaptation

Sommaire de la rubrique

 

2.1.1  Je suis déficient visuel et je rencontre des difficultés dans ma vie quotidienne, où puis-je m’adresser pour acquérir plus d’autonomie ?

Il existe plusieurs types d’établissements proposant une rééducation dans les domaines de la locomotion, de la psychomotricité, de l’ergothérapie et de l’orthoptie :

  • les Instituts, Cliniques et Fondations hospitalières accessibles après envoi d’un dossier de préadmission.

    En règle générale, ces établissements sont pris en charge par la Sécurité Sociale et la Complémentaire santé ;

  • les SAMSAH (Service d’Accompagnement médico-social pour adultes handicapés) et SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) accessibles après accord de la MDPH.

    Ces services ne prennent en charge que les résidents du Département concerné sous conditions d’âge. Ils proposent en plus de la rééducation classique, un accompagnement social et/ou médical.

    Ils sont financés par l’aide sociale légale ;

Enfin, des cours d’instruction en locomotion, d’activités de la vie journalière, d’informatique et de braille peuvent être dispensés dans certains comités de l'AVH.

Ils peuvent être financés totalement ou en partie par la PCH.

 

2.1.2  En quoi consiste la rééducation pour déficient visuel ?

La rééducation permet d’acquérir et de développer l’autonomie au quotidien de la personne déficiente visuelle en s’appuyant sur des cours d’instruction en locomotion, d’activités de la vie journalière (ménage, repassage, cuisine, découverte du matériel adapté reconnaissance des pièces de monnaie, etc…), d’apprentissage du braille et de l’informatique adaptée.

En général, un accompagnement social et/ou psychologique peut être proposé selon les besoins.

 

2.1.3  Je souhaite obtenir une aide au financement pour mes cours de rééducation en locomotion et mes cours d’informatique adaptée, où puis-je m’adresser ?

Si vous êtes éligible à la Prestation de Compensation du Handicap, vous pouvez effectuer une demande au titre des « aides exceptionnelles ». Cependant, il faut savoir que toutes les MDPH n’en accordent pas le financement.

Vous avez également la possibilité de faire une demande de prêt au Fonds Central de Solidarité (FCS) de notre Association. Ce prêt dans la limite de 3.500 € est sans intérêt et peut être remboursable sur 48 mois. Pour tout renseignement, contacter le secrétariat du FCS au 01 44 49 27 47 ou le comité AVH le plus près de chez vous. (Voir formulaires en annexe de la FAQ).